1. //
  2. // 1/8e de finale
  3. // Montpellier/Bordeaux

Pas des blaireaux, les Bordelais

Modififié
0 7
On a coutume de dire que la Coupe de la Ligue est la coupe à neuneu. Mais à Bordeaux, où on l’a gagnée trois fois, on s’en défend. Et à la veille de défier Montpellier à la Mosson, en 8e de finale, il ne faut ni critiquer la compète, ni le turnover annoncé du père Gillot.

« Ça voudrait dire que les joueurs que je vais mettre, ils sont moins bons que les autres ?, questionne le coach girondin. Ils font partie de l’effectif et il faut faire avec ce que l’on a. Je ne pense pas comme vous. Pourquoi dire que l’équipe alignée mercredi sera moins forte que celle alignée à Bastia ? Sur quoi vous vous basez aujourd’hui ? »

Sur le fait que certains ne comptent pas même une minute de jeu cette saison, par exemple : « Je vais faire confiance à des joueurs qui ont envie de se montrer, de faire un bon match et de prendre une place éventuelle à un autre joueur, répond-il, convaincu. À eux de montrer (…), et ça peut être tout bénef’ pour eux. »

Bon courage aux Bellion, Ben Khalfallah, Chalmé, Marange, Poundjé, Saivet, Sacko ou Olimpa…

LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

A l'arrivée on sait toujours pas si c'est loulou Nicollin qui les a insulté de blaireaux.
Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
Autant je trouve Gillot plutôt intéressant dans sa vision du foot, autant la essayer de nous faire croire qu'il a des remplacants du niveau des titulaires...
" Ça voudrait dire que les joueurs que je vais mettre, ils sont moins bons que les autres ? "

précisément mon bon Francis, pré-ci-sé-ment. et tu le sais très bien en plus.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 7