Pas de supporters niçois à Ajaccio

Modififié
2 1
Samedi, la rencontre de la 22e journée de Ligue 1 entre l'AC Ajaccio et l'OGC Nice se jouera sans supporters niçois dans les tribunes.

Craignant des débordements, Patrick Strzoda, le préfet de Corse du Sud, a rédigé un arrêté interdisant tout supporter des Aiglons de pénétrer dans le stade François Coty : « Le 4 février, de 6h à 23h59, il est interdit à toute personne se prévalant de la qualité de supporter de l'OGC Nice ou se comportant comme tel, ainsi qu'à toute personne ayant appartenu à une association dissoute de l'OGC Nice, d'accéder au stade François-Coty  » .

La prefecture de Corse, qui craint des «  troubles graves pour l'ordre public  » , justifie cette interdiction par « la rivalité historique, violente et haineuse qui existe entre des clubs insulaires et ceux de l'OGC Nice, qui s'est traduit par des incidents nombreux, violents et récurrents » .

L'ACA, qui est sorti de la zone rouge, vient d'enchainer sa quatrième victoire d'affilée contre Valenciennes hier (2-1). L'OGC Nice a remplacé Ajaccio dans le fauteuil de lanterne rouge que les Corses squattaient depuis pas mal de semaines. Ce qui représente une donnée importante selon l'arrêté : «  Le caractère insulaire de la Corse implique des mesures à prendre exceptionnelles pour les autorités afin d'isoler et protéger les visiteurs. Le classement des deux équipes en fin de tableau de la L1 donne au résultat de ce match une importance particulière au regard de l'enjeu. La mobilisation des forces de sécurité, même en nombre important, n'est pas suffisante pour assurer la sécurité des personnes, et notamment celles des supporters eux-mêmes » .

L'ambiance risque d'être chaude à François Coty samedi.

AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pour une fois qu'un match risque d'être intéressant en L1..
La dernière fois remonte à la descente de Nantes.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 1