Pas de révolution, pas de titre ?

Comme chaque année, Arsenal est à la croisée des chemins. Comme chaque année, les gazettes de transferts annoncent que Wenger va faire péter le chéquier. Alors, que croire ?

Modififié
0 12
Lorsqu'un détracteur d'Arsenal veut taper là où ça fait mal, généralement, il évoque le 21 mai 2005, le jour où les Gunners sont venus à bout de Manchester United en finale de FA Cup. Depuis, aucun joueur d'Arsène Wenger n'a eu le privilège de soulever un trophée alors que les ouailles de Ferguson en ont fait tomber pas moins de douze. Cette analyse est évidemment simpliste. Le problème, c'est que la réalité fait encore plus mal. Car si l'année suivante, les coéquipiers d'Henry atteignent la finale de la Ligue des Champions, ils n'ont pas connu depuis de final palpitant. Pour exciter un peu le chaland, il y a eu deux finales de Carling Cup, en 2007 et en mars dernier, et une demi-finale de Ligue des Champions contre Manchester en 2009. C'est très léger. Si encore la Premier League était bâtie sur le modèle de la NBA, la pilule passerait mieux. Mais là, quand on perd, on doit quand même rester jusqu'à la fin, faire semblant de jouer à fond le coup pour finir troisième plutôt que quatrième et promettre que la saison prochaine, promis, c'est la bonne. Et chaque année, c'est à peu près le même schéma : Arsenal prend la tête en janvier, se fait éliminer de la Cup mais se dit que ce n'est pas grave, qu'il y a un coup à jouer en championnat. Et puis l'équipe s'écroule au mois de mars, en perdant ses nerfs sur un match. Inconsolable, elle laisse filer tout ce qui se présente derrière et finit le mois de mai à faire semblant, au moins pour le dernier match à l'Emirates.


A voir les dernières semaines de compétition des Canonniers, un constat s'impose : cette année, c'était peut-être celle de trop. Depuis le 27 février, jour où Koscielny et Szczesny décident de faire cadeau de la Carling Cup à Birmingham à la dernière minute, Arsenal a disputé 14 matchs. Ils en ont gagné trois dont un contre Leyton Orient en Cup et un chez un Blackpool en chute libre. Surtout, certains joueurs ont clairement montré qu'ils ne pouvaient plus s'encadrer, qu'ils avaient hâte que la saison se termine. Sentant que la ficelle du “groupe qui vit bien” serait un peu trop grosse cette fois, Wenger laisse donc sous-entendre dans un premier temps qu'il est prêt à aller dans le sens de la vox populi pour qui cette génération est finie et qui réclame un nouveau groupe, construit à coups de gros transferts financés par le nouvel actionnaire. Ça tombe bien, le marché des Frenchies lui offrirait facilement une garantie par ligne. Dès lors, Les forums se mettent à rêver des renforts simultanés de Lloris, Sakho, M'Vila et Benzema. C'est vrai que, tout de suite, ça a de la gueule.


Mais à l'issue du dernier match de la saison, l'Alsacien en déçoit plus d'un avec une simple phrase : « Je ne pense pas qu'il soit utile de faire une révolution » . Ah. Pour autant, les Goonies savent qu'il n'est pas encore temps de désespérer. Arsène peut refaire le coup de 2002, lorsqu'il avait renforcé son équipe avec des joueurs venus du Royaume (Campbell, Van Bronkhorst, Jeffers) et qu'il avait fini champion. Cette année, les heureux élus pourraient être Baines et Odemwingie. Mouais... Côté départs, les éléments qui tirent l'équipe vers le bas seraient résolus à quitter le navire : Denilson, Bendtner et Clichy dans une moindre mesure ont annoncé leur départ. Manque plus que Rosicky. Fabregas va lui aussi partir, et personne ne s'en émeut vraiment. Comme pour Vieira ou Henry, Wenger lui a fait traverser une dernière saison quelconque, pour mieux vivre la transition. La nouvelle équipe, qui est fortement pressentie pour repasser dans un système à deux pointes, se basera donc sur trois hommes : le bon, Wilshere, la brute, Van Persie, imbuvable avec ses partenaires mais à 18 buts en 19 titularisations en championnat, et le truand, Nasri, qui profite de la situation pour se négocier un salaire record en agitant le spectre d'un déménagement à Manchester. Bref, comme souvent avec Arsenal, il suffira d'un rien pour que la mayonnaise prenne comme d'un match mal négocié à la fin de l'hiver 2012 pour que l'ensemble tourne au vinaigre...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Bref, comme souvent avec Arsenal, il suffira d'un rien pour que la mayonnaise prenne comme d'un match mal négocié à la fin de l'hiver 2012 pour que l'ensemble tourne au vinaigre..."

L'article aurait aussi pu se terminer par "Bref, on vous pond cet article pour alimenter notre site car on a pas trop d'idées mais en gros ce qu'on vous dit là c'est ce qu'on a déjà dit 1000 fois et que vous pouvez voir sur n'importe quel pseudo-site de foot..."
Ca sent vite fait le com' du rageux qui en a marre de voir son équipe se faire démonter par les médias. Le débat est pas si con: on sait tous qu'Arsenal ne gange plus, le question c'est de savoir pourquoi. Parce que partis comme ils sont, ils sont pas prêts de gagner le championnat l'année prochaine.
La vraie question est encore de savoir s'il est intéressant de suivre un championnat ou de toutes manières ce sera de nouveau les plus riches qui seront devant. Allez je me lance, 1er Man City, 2 ème Chelsea, 3 ème Man U. Voilà, j'espère que je n'ai pas gâché le suspense, je peux faire pareil avec la Liga et le Calcio si vous voulez.
Ah, au fait, quelqu'un peut m'expliquer à quoi ça sert encore de supporter Liverpool si on sait déjà qu'ils ne vont rien gagner, parce qu'apparemment c'est pas grave de voir du foot moche toute l'année, il suffit de ramener le titre, et le footix est content. Bon soit, mais alors ça sert à quoi de regarder au juste?
T'as pas du voir les derniers matchs de Liverpool mon grand...

Mis à part la purge contre Arsenal et le non match contre Tottenham, les Reds ont réalisé une très bonne fin de saison, au niveau du jeu c'était au dessus du champion, au hasard, de Chelsea, de totteham et de bien d'autres...

Mate le Liverpool ManU 3 1 par exemple tu verras.
@ nicococo : "quelqu'un peut m'expliquer à quoi ça sert encore de supporter Liverpool si on sait déjà qu'ils ne vont rien gagner"...parce que quand on est un VRAI supporter, on supporte même dans l'adversité! tu tournes le dos à ton équipe dès qu'elle ne gagne rien, et tu parles de footix toi....
"parce qu'apparemment c'est pas grave de voir du foot moche toute l'année, il suffit de ramener le titre, et le footix est content".

je retiens surtout ça. Liverpool n'ayant pas remporté de titre et n'étant pas prêt de le faire, Nicococo était-il ironique? Je rapprocherai plutôt sa remarque à Man U, champion en titre sans avoir produit du jeu.
Jsuis d'accord, liverpool c'était du sérieux en fin d'année. Comment ils ont atomisés en une mi temps ManCity, c t fort. S'ils avaient fait la même première moitié de saison, un article sur un autre pb d'arsenal aurait été pondu.

Sinon, le dernier des 3 matchs qu'ils ont gagnés et que sofoot ne mentionne pas c'est manU donc quand mm, Arsenal c t surtt une question d'envie en fin de saison. Que fabregas se barre, un capitaine pareil c'est pas un capitaine. Bon et maintenant, début de saison oblige, Allez Arsenal !!!! Le TITRE pour l'an prochain !!!...enfin un titre quoi..
Je suis supporter ni d'Arsenal, ni du Barca, même pas fan de lui, mais c'est quand même avoir la mémoire courte concernant Fabregas = mis à part les 6 derniers mois, il a été celui qui tenait Arsenal a bout de bras depuis au moins 2 saisons. Un Van Persie en forme toute l'année et un 2e gars de la trempe de l'espagnol et ce sujet n'existerait pas.

Je pige pas non plus les gars qui disent qu'il n'aurait pas sa place au Barca... Il est au moins aussi bon que Iniesta et Xavi (nan je déconne pas), est familier du club et a joué énormément de match en Premier League, ce qui, sans vouloir relancer le débat c'est-lequel-le-meilleur-championnat, est un gros plus sur un CV...
j'ai dû me retourner le cerveau pour essayer de comprendre la phrase de Nico, mais attendez qu'il précise avant de lui tomber dessus.

Je pense qu'il critique les footix de Chelsea et MU, qui se foutent que leur équipe régale l'amateur de beau foot, tant que son équipe rapporte un titre, et pour qui une équipe comme Liverpool (que je supporte) qui régale le spectateur mais ne rapporte pas de titre, ne mérite pas d'être supportée, j'espère que j'ai bien compris, et je suis d'accord, je déteste par dessus tous les footix qui l'année dernière ont découvert Chelsea parce qu'il étaient champion "olol drogba c le meilleur", et qui cette année vont lécher MU parce que "olol Rooney il é tro fort"...
Désolé les mecs, je voulais pas vous filer un mal de casque, mais oui c'était de l'ironie, rapport au fait qu'on charrie toujours les clubs qui ne gagnent pas de titres alors qu'on voit tous comment le foot à tourné ces dernières années. Pour ce qui me concerne, l'important c'est pas les titres, c'est plus le jeu que l'équipe développe, sinon y'a un paquet d'équipes qui n'aurait aucun intérêt à jouer, vu les différence de moyens, et le foot serait mort.

Après on peut toujours imaginer les supporters des petits clubs faire la grève des stades pour plus d'équité sportive, mais là c'est un autre débat.
moi j'tema le foot depuis 2007 apres un match MU-Milan suite a quoi j'ai quiffe la bitch portuguaise du coup je me suis mis a supporter MU et je me suis interresse a l'histoire du club et ses joueurs emblematiques et jlai encore plus supporter quand la bitch est parti alors jpense a etre des footix que tu cites
nicococo67
en parlant des clubs les plus riches qui finiront devant, je suppose que pour le calcio tu avais prédit que naples et l'udinese accrochent la C1 devant les deux clubs de rome qui récupèrent la C3?

Sinon ton podium pour l'année prochaine en PL, je pense que tu dvras sortir une équipe pour laisser la place à Liverpool qui va revenir en force.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 12