Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 47 Résultats Classements Options

Pas de racisme en Espagne

Modififié
Il fallait oser. Alors qu’il s’exprimait en public ce mercredi, Angel Maria Villar Llona, président de la Fédération royale espagnole de football (RFEF), n’a esquivé aucune question. Pas même lorsqu’on le questionne sur l’état du racisme dans son pays. Laconique, il déclare que « le racisme n’existe pas dans le football espagnol.  » Ah bon.

Un journaliste flaire la bonne piste. Il lui rappelle les insultes proférées en 2004 par Luis Arganonés, alors sélectionneur de la Roja, à l’encontre de Thierry Henry, qualifié de «  négro de merde  » . Pour réponse, Villar Llona ne trouve rien de mieux que d’insister sur l’absence de comportements racistes en Espagne.

Rappelons tout de même que la RFEF a été condamnée à 20 000 euros d’amende pour des chants racistes de supporters espagnols pendant l’Euro 2012. Récemment, le défenseur du Barça Dani Alves déclarait, lui, que les excès racistes en Espagne étaient devenus « incontrôlables  » .

Des visions de l’esprit, sans doute.


PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 7 heures La Premier League aux couleurs de l'arc-en-ciel 17

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
Anigo défend Amalfitano