Pas de licence pour le Pana

Modififié
0 4
La crise économique fait décidément bien des victimes en Grèce... Le tout-puissant monde du football ne fait pas exception et pourrait bien vivre un tournant historique cet été. Le Panathinaïkos, poids lourd du championnat grec avec ses 28 titres au compteur, pourrait en effet ne pas être autorisé à jouer en championnat l'an prochain !

La ligue grecque vient en effet de refuser la licence permettant de disputer le championnat à l'ancien club de Boumsong et Cissé ainsi qu'à sept autres clubs (L'Aris Salonique, le PAS Giannina, l'OFI Crete, le Panionios et Panthrakikos, et les deux clubs tout juste relégués en seconde division, l'AO Kerkyra et l'AEK Athènes). Dans un communiqué publié ce matin, le club a pourtant déclaré avoir « présenté toutes les preuves démontrant sa viabilité et des garanties financières pour le présent et l'avenir » , malgré un déficit de 35 millions d'euros. Il a cinq jours pour faire appel.

Après la relégation sportive de l'AEK Athènes, c'est un autre monument hellène qui pourrait donc nous quitter... BJ
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

35 millions? Quand je vois les centaines de millions de dettes des clubs espagnols je me dis qu'ils rigolent plus en Grèce.
Sans être un fin connaisseur du championnat grec, j'étais déjà déçu de la descente de l'AEK. Alors si le Pana est lui aussi une des futures victimes cet été, ça fait malgré tout mal au coeur pour le football européen. Ce n'est pas un club majeur certes, mais on a toujours vécu sa présence en coupe d'europe et ce serait bien triste de le voir subir le même sort que les Rangers par exemple (qui avaient des dettes bien plus importantes, d'accord) et disparaitre dans les divisions inférieures grecques. Et comme le précise Nico2845, certains clubs européens et espagnols notamment affichant des dettes bien plus extravagantes ne seront jamais inquiétés de la même façon. Assez injuste finalement.
Euh, corriger moi si je me trompe mais c'est moins l'endettement que la capacité a présenter des bilan équilibré en fin d'exercice qui pose problème au foot grec (comme n'importe quelle entreprise grecque, par ailleurs).

Les équipes espagnols ont de grosses dettes mais arrive a être en équilibre voir, à dégager des résultats positifs. D’où leur capacité d'endettement.

Jusqu'au jour ou sa tourne mal, effectivement.
La capacité d'endettement ?

Mouais surtout quand tu as la mairie de Madrid qui rachète un terrain d'entrainement à 1 Milliard, ça aide les fonds publics.

La Lazio aussi a bien connu la capacité d'endettement de Cragnotti.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Santos retoque le Barça
0 4