1. //
  2. // 8es
  3. // PSV Eindhoven-Atlético (0-0)

Pas d'étincelle pour l'Atlético

Modififié
1 52

PSV Eindhoven 0-0 Atlético de Madrid


Certains faisaient la gueule à l'idée de voir les deux affiches, Juve-Bayern et Arsenal-Barça, avoir lieu le même jour. Ils ont eu raison. Car pendant que Manchester City a fait le boulot sur la pelouse du Dynamo Kiev (1-3), on s'est bien fait chier du côté d'Eindhoven, où l'affiche entre le PSV et son triste adversaire du soir, l'Atlético de Madrid, a accouché d'un bébé souris. En effet, les spectateurs les plus téméraires ont pu compter les occasions sur les doigts d'une seule main tant Griezmann, Vietto et Boet ont été les seuls à se distinguer positivement ce mercredi soir. En effet, Pereiro, lui, a été exclu pour une charge sur Godín, décisif même quand il ne met pas de coup de casque dans les filets adverses.

Et si l'Atlético, qui a tendance à se faire respecter au Vicente-Calderón, ne s'est pas incliné, il lui faudra montrer un tout autre visage au mois de mars pour faire honneur à son statut.

Comme quoi, la méthode Simeone a parfois ses limites.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    En effet, c'était difficile à écrire comme brève.


    Le match n était pas si inintéressant cependant.
    Frenchies Niveau : CFA
    Griezmann (1 but en 8 matchs) imite Giroud (0 but en 8 matchs)
    aaah mais c'est bon, on a Martial (2 but en 10 matchs)
    ... et Valbuena !

    owwwiii passons nous de karim "1butparmatch" benzema dans 3 mois !!
    sportivement absolument pas nécessaire aux bleus ... c'est d'une logique implacable <3
    La première mi temps était pas mal , il y avait des grosses occasions de chaque coté et voir un match équilibré ça faisait bien plaisir.

    La seconde par contre , une vraie purge. Les madrilènes incapables de produire du jeu et d'accelerer le rythme même à 11 contre 10.

    Au final c'est plutôt décevant coté espagnol malgré le match retour à domicile et le ballottage favorable.

    Un petit 1-1 au retour pour faire une bonne morale à cette confrontation c'est tout ce que je souhaite.

    PS : bravo Pelusa ,je te tire mon chapeau au sujet de la réaction de Frenchies tu as été visionnaire !

    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    1 52