Parreira comme un pèlerin

Modififié
0 0
Une délégation sud-africaine, composée du sélectionneur Carlos Alberto Parreira, du préparateur physique Francisco Gonzalez et du manager de la sélection, Sipho Nkumane, vient de quitter Johannesbourg pour une mission périlleuse en Europe : « Le voyage doit nous servir pour établir des contacts personnels avec les entraîneurs des clubs afin qu'ils libèrent nos joueurs pour deux stages au Brésil (mars) et en Allemagne (avril) » déclare presque innocemment Parreira au site kickoff.com.

Pourquoi presque ? Le Brésilien s'explique : « Ayez bien à l'esprit que les clubs n'ont pas l'obligation de libérer leurs joueurs mais nous serions contents s'ils pouvaient le faire. Cela nous aiderait beaucoup dans notre préparation pour ce tournoi difficile qui se présente face à nous. Nous espérions seulement le meilleur dans ces négociations » .


Parreira a quand même prévu un plan B : « Puisque la plupart de nos joueurs n'ont pas beaucoup de temps de jeu dans leurs clubs, Gonzalez va “monitorer” la condition physique de ces joueurs, particulièrement si nous ne pouvons pas les avoir pour les stages de mars et avril » .


En cas d'échec, les Bafana Bafana pourront se rattraper avec un autre stage prévu cette fois-ci en mai, en Afrique du Sud... alors que les championnats européens ne seront pas encore terminés.

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La modestie selon Van Gaal
0 0