En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Supercoupe d'Europe
  2. // Chelsea/Bayern Munich

Parole « Special » de José Mourinho

Devant un micro, José Mourinho ne peut pas s’en empêcher. Il doit faire son intéressant. En 12 ans, il en a dit des choses. Voici le top 20 de ses plus grosses déclas. Casillas, l’UEFA, le Barça, Guardiola, Cruyff… Il y en aura pour tout le monde.

Modififié
1. « Je vous en prie, ne prenez pas cela pour de l’arrogance. Mais je suis champion d’Europe, je ne sors pas de nulle part. Je crois que je suis un type spécial. »

2. « Je ne suis pas arrogant, c’est le monde qui est hypocrite. »

3. «  J’adore quand Cruyff me donne des leçons. Il pourrait aussi me montrer comment on fait pour perdre une finale de Champions 4-0, mais non merci. Je ne suis pas intéressé.  »

4. « Comment dit-on menteur en catalan ?  »

5. « Jusqu’à présent, il existait un groupe d’entraîneurs, très restreint, qui ne critiquaient jamais les arbitres. Et puis un autre groupe, auquel j’appartiens, qui commente les erreurs d’arbitrage. Avec Guardiola (et ses déclarations sur hors-jeu litigieux, ndrl), nous entrons dans une nouvelle ère, avec la naissance d’un troisième groupe dont il est le seul membre : celui qui critique les décisions correctes des arbitres. Je n’avais encore jamais vu ça. »

6. Sur Iker Casillas en décembre 2010 : « C’est le meilleur gardien du monde. Un jour, il doit gagner le Ballon d'or. »

7. « Après le match (défaite 5-0 contre le Barça), j’ai parlé à mes joueurs d’un type qui s’appelait Albert, un certain Einstein. Il a dit un jour que la seule force motrice plus forte que la vapeur, que l’énergie électrique, c’est la volonté humaine. Il était pas con, cet Albert. »

8. « Pourquoi ? (après la défaite contre le Barça en demi-finale de Champions) Pourquoi Ovrebo ? Pourquoi De Bleeckere, Busacca ou Starck ? (…) Pourquoi ce pouvoir sur les arbitres ? Pourquoi ? Pourquoi ?  »

9. «  Je ne m’adapte pas aux équipes dans lesquelles je vais. C’est elles qui s’adaptent à moi.  »

10. « Si je dis ce que je pense de l’arbitre et de l’UEFA, ma carrière se termine ce soir. »

11. «  Jésus Christ non plus n’était pas sympathique pour tout le monde. Alors imaginez un peu pour moi. »

12. « Ma relation avec ma femme est meilleure que ma relation avec Sergio Ramos. »

13. « Être de droite à Setúbal, c'est comme être supporter de Porto en plein Lisbonne. »

14. « Un grand pianiste, pour se préparer, ne court pas derrière un piano et ne fait pas de pompes. Un grand pianiste, pour se préparer, joue du piano. Tout simplement. Du matin au soir, selon de petites variations, mais toujours avec un piano. Le piano, c’est le ballon du footballeur. »

15. « J’aime bien la musique qu’on écoutait il y a 20 ans et que maintenant, les gamins de 20 ans continuent à écouter : Phil Collins, Brian Adams, Bruce Springteen, Genesis… »

16. « Ma formation est le fruit de l’université et du football. »


17. « Je ne suis pas le meilleur du monde, mais je crois qu’il n’y en a aucun meilleur que moi. »

18. « La différence entre Pellegrini et moi, c’est que si moi je pars du Real, je n’irai pas à Málaga. »

19. « Entraîner le Real Madrid a été et sera le travail le plus compliqué de toute ma carrière. »

20. « Maintenant, je suis le Happy One. »

Par Thibaud Leplat

À lire Le Cas Mourinho, Thibaud Leplat (Hugo Sport, 220p, 16,50€)




Par Thibaud Leplat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 54 minutes Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 3 il y a 2 heures Tévez : « En Chine, j'étais en vacances »
Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 59