Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 17e journée
  3. // Parme/Fiorentina (1-0)

Parme-Fiorentina ou quand l'Italie bat le reste du monde

Modififié
La rencontre entre Parme et la Fiorentina disputée ce mardi au stade Tardini est décidément assez remarquable.

Non seulement pour la victoire surprise des Parmesans (1-0), mais aussi pour une curiosité statistique sans précédent. Les deux formations affichaient ainsi des compositions diamétralement opposées au coup d'envoi : 11 Italiens côté Parme contre 0 pour la Viola.

L'entraîneur de Parme, Donadoni, comptait bien sur la présence de Gabriel Paletta et José Mauri, tous deux nés hors d'Italie, mais naturalisés depuis et d'ailleurs déjà appelés dans différentes catégories de la Nazionale. Pour la Fiorentina de la mondialisation, on trouvait en revanche deux Argentins, deux Espagnols, deux Chiliens, un Roumain, un Monténégrin, un Slovène, un Colombien et un Allemand. Seuls Aquilani et Pasqual, entrés en cours de match, ont apporté une petite touche d'azzurro.


L'Italie le fait mieux. Prends ça l'arrêt Bosman !
EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 6 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 14 heures La drôle de liste d'invités de la finale 34 Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 65
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3