Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Parme et le Titanic

Modififié
Parme continue de couler, et rien ne semble pouvoir empêcher le navire de sombrer.

Le team manager du club, Alessandro Melli, a confié au Corriere dello Sport certaines anecdotes sur les coulisses parmesanes : « Il y a quelques années Ghirardi (l'ancien propriétaire, ndlr) m'a demandé de lui prêter 100 000 euros pour payer une prime qu'il avait promise à l'équipe. Il a mis trois ans pour me rembourser, sans même me dire merci. » Melli a également parlé du grand nombre de joueurs sous contrat : « À un moment, on m'a communiqué le chiffre de 242 joueurs sous contrat professionnel. Je n'ai pas rencontré beaucoup de ces joueurs, la plupart était en prêt dans d'autres catégories comme la Serie B ou la Lega Pro. Aucun n'a ensuite explosé au niveau supérieur. »

Le dirigeant s'est ensuite laissé aller à une comparaison cinématographique : « J'avais l'impression d'être sur le Titanic, avec la première classe, belle, chatoyante, avec ceux qui dansent comme Ghirardi et Leonardi. Et en dessous, la deuxième et la troisième classe : les employés, collaborateurs, fournisseurs. Je m'étais dit : au premier rocher qu'on touche, on coule. Le rocher a été la licence UEFA (qu'on nous a refusée), a expliqué Melli. Vous vous souvenez de ce qui est arrivé ensuite au Titanic ? Ceux de première classe ont sauvé leurs vies, ce sont ceux en dessous qui sont morts. Qui est le capitaine qui ne quitte pas le bateau ? Donadoni évidemment. »


Encore faut-il trouver Leonardo Di Caprio et Kate Winslet pour une belle histoire ? EM2
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier