Parlour, Wenger et la bière

Modififié
50 18
Wenger, ce trouble-fête.

Ray Parlour, l'ancien milieu de terrain des Gunners a révélé une anecdote croustillante sur sa relation avec tonton Arsène, lors de ses années à Arsenal.

Après un but en finale de FA Cup en 2002, Parlour s'est vu menacer d'une amende de 30 000 livres, alors qu'il voulait s'ouvrir une bière dans l'avion pour fêter ça. Mais Arsène Wenger ne l'entendait pas de cette oreille, puisque son équipe se déplaçait à Old Trafford, pour un match important 4 jours plus tard.

Une anecdote relayée par The Sun, que Parlour raconte dans son autobiographie. « On est revenus en avion de Cardiff le samedi et j'ai demandé une bière à l'hôtesse. J'allais prendre une gorgée quand Wenger m'a interdit de boire. Je lui ai répondu que je venais de marquer en finale et il m'a rétorqué qu'on avait un gros match le mercredi à Old Trafford. Comme ma famille était à l'arrière de l'avion, je suis allé les voir pour demander une bière, mais Arsène m'a vu et m'a dit que si je prenais une gorgée, j'aurais une semaine d'amende, soit 30 000 livres. »

Mais l'anecdote ne s'arrête pas là, bien au contraire. « Le dimanche, le lendemain du match, on avait une séance de décrassage et j'ai décidé de zapper le massage. Sur le chemin du retour, je suis passé devant le Rush Green Social Club et je savais que mes frères y étaient. J'ai décidé d'aller leur dire bonjour. Sans m'en rendre compte, j'avais descendu 10 pintes et j'étais vraiment arraché. J'ai joué à Old Trafford et on a gagné le titre là-bas. Arsène est venu me voir après le match en me disant : « Tu as été fantastique, tu sais ce qui a fait la différence ? Je ne t'ai pas laissé boire cette bière dans l'avion Ray ! »

La belle époque où Arsène était champion d'Angleterre. LU
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

 //  19:35  //  Aficionado du Togo
cool ce genre d'anecdote
Ailier Gauche Niveau : DHR
"Sans m'en rendre compte, j'avais descendu 10 pintes"

Je reconnais que c'est assez traître.
Message posté par Ailier Gauche
"Sans m'en rendre compte, j'avais descendu 10 pintes"

Je reconnais que c'est assez traître.


faut quand meme être un sacré poivraud pour enchainer 10 pintes sans s'en rendre compte!!!
Go_Scousers Niveau : CFA
Note : 2
Message posté par ph
faut quand meme être un sacré poivraud pour enchainer 10 pintes sans s'en rendre compte!!!


C'est rien 10 pintes, ça fait juste 5 litres.
Message posté par ph
faut quand meme être un sacré poivraud pour enchainer 10 pintes sans s'en rendre compte!!!


C'est dans ces moments là que tu te dis qu'il faut que tu lèves le pied, quand tu te rends compte de ce que tu as déjà ni et que t'es encore (relativement vaillant). Ça s'appelle l'accoutumance.
Donc Arsène W. est un charlot quoi. Par contre Parlour <3 , peut être même plus que Giggs et Scholes.
Message posté par ph
faut quand meme être un sacré poivraud pour enchainer 10 pintes sans s'en rendre compte!!!


Ou juste Anglais.
Bierre PourDieux Niveau : DHR
A Leeds les types ne se cachent pas. Certains commandent des "verres" de 2.5 litres, au calme.
Bierre PourDieux Niveau : DHR
Sinon vous êtes d'accord avec cette théorie qui dit que lorsqu'on boit de la bière, on peut se retenir longtemps avant d'aller pisser la première fois mais que lorsque la première est consommée, les autres s'enchaînent à un rythme exponentiel?
Ma religion n'est toujours pas faite sur le sujet...
 //  22:04  //  Passionné de la Libye
Message posté par Bierre PourDieux
Sinon vous êtes d'accord avec cette théorie qui dit que lorsqu'on boit de la bière, on peut se retenir longtemps avant d'aller pisser la première fois mais que lorsque la première est consommée, les autres s'enchaînent à un rythme exponentiel?
Ma religion n'est toujours pas faite sur le sujet...


Tout à fait vraie.

C'est pavlovien en fait. Après la première venue (aux toilettes), le cerveau enregistre le moment de plaisir intense qu'est la libération de la vessie. A partir de cet instant-ci, chaque gorgée de bière imprime cette sensation de plaisir doré. Et chaque nouvelle libération est plus plaisante. D'aucuns ont invoqué d'autres causes comme la fameuse "peur de la déchéance des toilettes" que tout le monde connaît mais la plupart des spécialistes sur la question s'accordent quant à la première hypothèse.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
50 18