1. //
  2. // 27e journée

Paris, une étoile dans l’ennui

Dans un match très bizarre, le PSG s’est offert le scalp de l’OM en n’ayant jamais le ballon ni d’occasion. Pas grave, l’entrée en jeu de David Beckham a fait le reste. Dans le même temps, Lyon se prend à rêver pendant que la moitié du championnat s’étripe pour la quatrième place...

Modififié
0 36
Paris et l’odeur du sang

À force de survendre un match, on finit par ne plus trop savoir ce qu’on était venu voir. Le jubilé de Ronaldo ? Un défilé de mode de Victoria Beckham ? Un échauffement de son mari entrecoupé de bouts de match ? Bref, c’était avant tout l’opposition entre le leader et le troisième. Et force est de constater que le PSG, auteur d’un match sans intensité, s’impose sans rien montrer, avec un froid réalisme, face à un très bel Olympique de Marseille (2-0). C’est simple, les deux meilleurs Franciliens ont été Salvatore Sirigu - énorme après sa pause-caca de Sochaux - et Sylvain Armand. C’est dire. En face, un énorme Mathieu Valbuena n’aura pas suffi à tromper une seule fois la défense parisienne. Et quand on est à ce point malchanceux dans la surface adverse, on le paie cash. Ce fut le cas sur une frappe de Lucas Moura en début de rencontre et un genou dégueulasse d’Ibrahimović dans les arrêts de jeu. Sans intensité, froid comme un plat Picard, le PSG s’est mis au chaud après le coup de froid sochalien de dimanche dernier. C’est dire sa marge de manœuvre... Pendant ce temps, l’OM commence à sérieusement regarder dans son rétroviseur.

Lyon enchaîne dans la folie

Jean-Michel Aulas pestait sur le fait de jouer à 14 heures. Il avait déjà gueulé la semaine dernière avant d’atomiser Bordeaux (4-0), il a remis le couvert avant de recevoir Lorient à Gerland. Moralité ? Une nouvelle victoire (3-1), du jeu et un buteur nommé Ghezzal, sorte de Ben Arfa en plus intelligent dans le jeu. Finalement, les Rhodaniens ont visiblement bien digéré leur cruelle élimination en Ligue Europa au cours de la semaine et continue d’avancer leur pion. Avec trois points de retard sur le PSG, l’OL s’avance comme le principal concurrent des Parisiens dans la course au titre. Et en plus, ça joue bien. Même Lisandro a retrouvé une place d’avant-centre. Et comme les Lyonnais n’ont plus que le championnat à jouer, ils risquent d’être dans le coup jusqu’au bout. Pour le moment, Rémi Garde réalise un championnat de toute beauté. Avec Rémi Vercoutre dans les cages. Chapeau.

Lille, Sainté, Nice, Montpellier, ça pousseeeee

Tu me vois, tu ne me vois pas. Tu me vois, tu ne me vois plus. Décidément, cette course à la quatrième place s’annonce palpitante. Pour le moment, Nice mène la danse après son récital contre Reims au Ray (2-0). Au taquet depuis plusieurs mois, les Aiglons ne se planquent même plus. Ils visent l’Europe. Avec Camel Meriem dans l’effectif. Parfaitement. Dans le dos, leur prochain adversaire : Saint-Étienne. Des Verts qui n’en finissent plus d’enfiler les buts via leur duo Brandão-Aubameyang. C’est encore Shirley et Dino qui ont eu raison de la défense nancéienne (3-0 après le 4-0 du match aller) et qui permettent aux Verts de poursuivre leur destinée. Montpellier et Lille, à la cave en octobre, sont en train de faire une folle remontée. Respectivement vainqueurs d’Évian et Ajaccio, les deux derniers champions de France sont en feu. Et si on devait mettre une grosse pièce sur une équipe pour cette quatrième place - voire plus - on miserait sur le LOSC. Derrière un Dimitri Payet en feu (dix buts, dix passes), les Dogues continuent d’impressionner. Quand l’ancien Nantais est à ce point chaud, rien ne lui résiste.

Silence, Bordeaux coule

Il y a peu, Bordeaux visait la quatrième place. « Et pourquoi pas nous ? » se disaient les joueurs bordelais. Oui mais non. Bordeaux vient de perdre une troisième fois d’affilée et ne montre plus rien dans le jeu. Contre Brest, et devant un stade Jacques-Chaban-Delmas à moitié vide (ou plein, c’est selon) les ouailles de Francis Gillot n’ont pas existé face à des Brestois complètement décomplexés. Pis, on a quand même vu Larsen Touré s’amuser du corps de l’international français (appelons un chat, un chat) Marc Planus sur l’action qui amène le penalty de Kantari. Sans idée et sans jus, les Girondins sont retombés dans leurs travers et pointent à une dégueulasse dixième place. Et dire que les Bordelais sont encore en cours en Ligue Europa. Cela ne va pas arranger leur fin de saison. Courage aux supporters Bordelais, on pense à vous.

Par Mathieu Faure
Modifié

footchampagne Niveau : Ligue 2
Note : 2
Sans parler de Toulouse qu'on voyait au bout de 10 journées jouer la Ldc aujourd'hui à 4 points devant le gruppetto. Dur.
Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
Note : -1
N'oublions pas dans la critique de Paris, que les deux Thiago ne sont pas la. Armand et verratti sont bon, mais les deux Thiago c'est le niveau international.
C'est avec ses deux joueurs qu'on va déveloper du vrai jeu.
Après c'est vrai qu'au niveau des contre attaques ce fut un désastre et tellement frustrant de les voir faire systematiquement le mauvais choix. Zlatan a été insuportable tout le long du match, c'est même étonnant qu'il continue à êter cherché par ses partenaires, tellement il gâché des occasions.
Note : 1
+1 pour Shirley et Dino
Note : 1
Marseille malchanceux ou imprécis ?

En tout cas la 3ème place va être très chère !
Note : 1
On se prends à rêver certes alors qu'il y a 3 journées on pensait que c'était plié MAIS je n'oublie pas que côté parisien il leur manque leur duo des thiago.
Et avec eux ce n'est plus du tout la même chanson et que quand ces 2 là seront de retour on risque fort de revoir un PSG version hiver qui faisait si mal.

Et puis, Paris a eu contre Lille et l'OM cette fameuse réussite du champion ... et pour moi c'est un signe qui ne trompe pas. Quoiqu'il en soit j'espère simplement que le PSG sera dans notre mire pour la 36ème journée (2 points ou moins).

Bref une seconde place je signe quand même de suite et je suis ravi de voir que les joueurs croient au titre.
Note : 12
A force de survendre un match. De la part d'un site qui a participé à la survente de ce match, c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité.

Ce fut un match plutôt agréable à regarder. Ensuite faut pas s'attendre à un match de C1 quand on a un Paris avec autant d'absents, un météo neigeuse, un Ibra pas en forme et un Marseille 3ème du championnat avec une différence de +3 avant le match;
Note : 1
A force de survendre un match. De la part d'un site qui a participé à la survente de ce match, c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité.

Ce fut un match plutôt agréable à regarder. Ensuite faut pas s'attendre à un match de C1 quand on a un Paris avec autant d'absents, un météo neigeuse, un Ibra pas en forme et un Marseille 3ème du championnat avec une différence de +3 avant le match;
Note : 1
Un match sans intensité au Parc, pour les journalistes qui surgonflent le "classico" oui, mais pour ceux qui ont kiffé les courses folles d'Ezequiel R1 Lavezzi non. Et ça peut être mieux avec Gameiro à ses côtés.
RahXephon Niveau : CFA
Note : 1
Ce n'est pas seulement la course à la quatrième place qui s'annonce palpitante, mais aussi celle à la troisième...
un gros -1 à tous les journalistes qui ont surgonflés ce classico (rien que le nom me donne des boutons!) alors que tout le monde sait que ça ne finira pas en 4 à 3

+1 à Lille qui commence à nous (re)faire plaisir par le beau jeu pratiqué

+1 à Lyon qui s'est remis de son cauchemar en EL, il fallait le faire
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
Note : 4
"Et quand on est à ce point malchanceux dans la surface adverse, on le paie cash"

Ah bon, Marseille a touché 6 fois les montants? Le ballon à était à 2 doigt de franchir la ligne plusieurs fois dans le match?

Mais sérieux c'est quoi ce paragraphe anti-parisien monsieur Faure? Les seuls qui ont touché le poteau pendant ce match, ce sont les parisiens. Le reste, ce sont des parades de Sirigu et la maladresse des marseillais qui n'ont eu, au passage, qu'une seule réelle occaz dans tout le match (Gignac).

Depuis hier, j'ai l'impression que le PSG devrait s'excuser d'avoir battu un OM mille fois supérieur. Ah bon....
Godfather Niveau : CFA
Note : 2
Merci Prince des ténèbres. C'est fou que l'on parle de malchance alors que pendant 90 min dans ce match, la seule grosse peur que j'ai eu c'est le piqué de Gignac détourné par Sirigu notre "el phenomeno"... Je devais surement être défoncé mais sincèrement j'ai senti l'OM plus dangereux à l'aller en jouant en contre, qu'hier malgré les nombreuses frappes lointaines ou les nombreux coups de pied arrêtés. Je sais pas trop ce que vous en avez pensé ???

Alors certes le PSG n'a pas fait son meilleur match loin de là mais cela est dû à mon humble avis à UN GROS MANQUE DE PATIENCE DES ATTAQUANTS. J'ai senti les 4 de devant hyper-pressé de marquer ce 2e but histoire de tuer le match très vite et en sont réduits à confondre vitesse et précipitation. Dès la 1ère période le match aurait pu et dû être plié et là l'analyse est tout autre. Je crois sincèrement que l'OM a fait illusion dans ce match grâce à la maladresse surtout de Zlatan qui les a maintenu dans ce match jusqu'au bout !!! M'enfin ce n'est que mon avis
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Note : 4
Paris est magizzzzzZZZZZZZZZZZZ...
J'ai du mal à dire que Valbuena a été énorme, par exemple, quand il a montré aussi peu. Alors l'OM a eu plus le ballon que le PSG mais n'en a pas fait beaucoup plus. Certes Sirigu a été plusieurs fois en difficulté, mais, malgré une réussite certaine, le PSG aurait aussi pu marquer plus de buts.
Le PSG a été assez nul le plus souvent, mais a eu des éclairs notamment par Lavezzi (mais il faut remarquer que si Zlatan a été nul balle au pied il a provoqué un certain nombre d'erreurs des défenseurs, et c'est à son crédit à lui plus qu'à leur discrédit à eux). L'OM a été assez médiocre bien que plus constant.
Alors c'est vrai qu'il y a eu des joueurs qui ont couru, qu'il y a eu de la rébellion dans les têtes... etc. mais techniquement et tactiquement tout ceci était assez faible et dans ces domaines, même en mettant de côté le score, le PSG était légèrement au-dessus.
Si on veut assister à des "beaux" matchs où les joueurs se défoncent, courent partout sans jamais rien abandonner, il y en a plein des gratuits tous les we entre des équipes de poussins qui seront encore meilleures que l'OM. Bref, je crois que les métriques utilisées pour aborder PSG-OM ne sont pas les bonnes, en tous cas elles ne m'apportent rien à la connaissance du foot tandis que je ne suis pas un professionnel, rien en terme de décryptage esthétique par rapport à mon ressenti.
CHATOSERVICECREW
Note : 5
ce match a, au moins, permis à CANAL+ de se toucher la nouille comme jamais.
Déjà créateurs des pourris "classico" et autres "olympico", ils nous ont servi des images de becks jusqu'à l'écoeurement, des gros plans de tribune plus que foireux (hein jamel)et des commentaires réservés (lavezzi le taureau ??).
tout ça pour nous convaincre que, oui , Paris est devenu la capitale ... des footix; à des années lumière du Foot (populaire et besogneux) que SO FOOT a toujours défendu.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr
0 36