Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Scandale
  3. // Affaire de paris truqés

Paris truqués : le scandale bulgare

Modififié
De Bourgas émanent les effluves d’un vaste bordel. Deux clubs de la quatrième ville la plus peuplée de Bulgarie, le Chernomorets (1e division) et Neftohimik (2e div’), risquent de passer des semaines agitées. La police locale a en effet arrêté un total de treize personnes, dont onze footballeurs, soupçonnées d’avoir participé à des paris illégaux.

Selon les premières informations transmises par le ministère de l'Intérieur, des bookmakers véreux – âgés de 26 ans - ont engagé un joueur dans chacun des clubs précédemment cités pour faire parier leurs propres coéquipiers ! Le but étant de récolter une petite cagnotte collective. Une affaire qui n'est pas si loin de celle du club montpelliérain de handball au mois de septembre dernier.

Interpellés pour « organisation illégale de jeu de hasard » , les quatre principaux organisateurs (deux bookmakers et deux joueurs) risquent une peine allant jusqu’à six ans de prison et 5 000 euros d’amende. Neuf autre joueurs bulgares, participants présumés, sont également entendus.



PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi