Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir de la 27e journée de Ligue 1

Paris tout-puissant, l'OM et Lyon impuissants

Ce week-end a été plus que banal pour les « grosses écuries » de Ligue 1. Le PSG s'est baladé, Monaco a assuré, Marseille n'a pas gagné au Vélodrome, et Lyon a trébuché. Pour le reste, on a eu le droit à un samedi soir de folie grâce à Angers, Montpellier, Lorient et Guingamp.

Modififié

L'analyse définitive du week-end : Zlatan doit absolument rester en Ligue 1


21 matchs, 23 buts, 10 passes décisives. Voilà les statistiques folles de Zlatan Ibrahimović cette saison. Si le PSG est aussi ultra-dominateur, il le doit en grande partie à son attaquant de pointe. Et ce week-end, le Suédois a encore fait étalage de tout son talent en claquant deux buts et en délivrant une passe décisive à Edinson Cavani, alors que la question de sa prolongation enflamme les conférences de presse de Laurent Blanc. Presque décrié en fin de saison dernière, le Z a complètement remis les pendules à l'heure. Jamais un joueur de foot n'aura autant marqué le championnat de France. Nul doute que s'il part en fin de saison, le PSG aura besoin d'un sacré temps d'adaptation pour se remettre à jouer sans lui. À 34 ans, Zlatan est bien loin d'avoir encore tout donné au PSG. Pour le bien de Paris et de la Ligue 1, ce serait une bonne idée pour Nasser de retenir Ibrahimović au moins une année de plus. Ça ne fera de mal à personne. À part aux défenseurs du championnat de France.

La polémique de la machine à café : le SCO a-t-il réellement assuré son maintien ?


La question aurait pu paraître incongrue il y a quelques semaines, tant le début de saison d'Angers a été fantastique. Et même si le SCO semble avoir assuré la plus grosse part du boulot avec ses 37 points, la très mauvaise série actuelle est inquiétante. Sur les neuf derniers matchs, Angers a perdu sept fois. Bref, le SCO semble en perte de vitesse, à cause du nombre incroyable d'absences (suspensions et blessures) et de la perte de réussite et de réalisme. Alors certes, Angers n'est qu'à cinq points de la fameuse barre des 42 points, et a encore dix matchs pour l'atteindre. Mais dans une Ligue 1 qui n'a jamais été aussi resserrée, il ne serait pas étonnant qu'il faille aller au-delà pour assurer son maintien dans l'élite. Et puis, même si le SCO est actuellement huitième, il ne possède que neuf points d'avance sur la zone de relégation. Dans un championnat où tout le monde peut battre tout le monde sauf le PSG, Angers peut clairement perdre contre tout le monde. À moins de stopper l'hémorragie tout de suite.

Vous avez raté Lorient-Guingamp et vous n'auriez pas dû


La 27e journée avait débuté par un 0-0 aussi triste que prévisible entre Bordeaux et Nice. Autrement dit, personne ne vous en aurait voulu si vous aviez fait l'impasse sur le multiplex du samedi soir. Angers-Montpellier, Monaco-Troyes, Toulouse-Gazélec et Lorient-Guingamp, rien de bien alléchant. Et pourtant, une pluie de buts s'est abattue sur les terrains de Ligue 1, notamment du côté du Moustoir. Les deux équipes bretonnes ont cru remporter le match à de nombreuses reprises, avant que Lorient ne finisse par l'emporter. C'est d'abord Guingamp qui a cru plier le match rapidement grâce au doublé de Salibur. Ensuite, c'est Lorient qui s'est vu trop beau avec le doublé de Waris et le but de Jeannot. Insuffisant, puisque Briand a inscrit le but du 3-3. Et comme dans tous les matchs au scénario fou, il ne fallait pas partir trop tôt du stade. Sur le dernier coup franc du match, Guerreiro a donné la victoire finale aux Merlus. Qui a dit que la Ligue 1 était ennuyeuse ?

Ils l'ont dit


« M. Rainville, c’est quelqu’un que j’aime beaucoup. » Willy Sagnol, entraîneur des Girondins de Bordeaux. Ça fait bizarre, un arbitre apprécié.

Frédéric Antonetti, coach du LOSC : « Que Boufal garde son jeu : qu'il dribble, qu'il percute, mais qu'il élargisse sa palette et fasse les bons choix durant le match. » Ce que Fred veut, Fred a.

« Si la situation ne change pas, il demandera à partir cet été, car à 21 ans, il doit penser à sa progression sportive. » Agent de Marquinhos, PSG. Non, Laurent Blanc n'a pas assez de marge en championnat pour le faire jouer.

Alexandre Lacazette, Olympique lyonnais : « J'aimerais être plus utile pour l'équipe. » Ça tombe bien, l'équipe aussi.

« Le manque de réussite nous a empêché de gagner.  » Michel, entraîneur de l'OM. Le manque de créativité, de talent, d'envie, d'intelligence, de précision, de maîtrise, de folie et d'organisation, aussi. Rien que ça.

Le tweet



Le top 5


Raphaël Guerreiro (FC Lorient) : Le coup franc de la victoire à la dernière minute d'un match complètement fou. Distributeur officiel d'émotions.

Guido Carrillo (AS Monaco) : Si les avants-centres de Monaco se mettent à lâcher des doublés, ça sent encore un peu plus mauvais pour le suspense en Ligue 1.

Michy Batshuayi (Olympique de Marseille) : De retour dans le rôle du joker de luxe hyper-efficace. C'est une bonne ou une mauvaise chose pour l'OM ?

Zlatan Ibrahimović (Paris Saint-Germain) : Le but de raccroc, la passe géniale en une touche, la reprise de volée. C'est beaucoup, beaucoup trop facile.

Martin Braithwaite (Toulouse FC) : Il a piqué le rôle de Wissam Ben Yedder. Le rôle de celui qui marque des buts qui n'éviteront pas la relégation du Tef'.

La stat




  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Kévin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 80

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 10:45 Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 70