En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quart de finale aller
  3. // PSG/Barcelone (2-2)

Paris tenu !

Après un début de match admirable, Paris a cédé sur un but cynique de Messi. Sorti à la mi-temps sur blessure, le petit Lionel a ensuite vu les siens gérer (trop) tranquillement leur avantage, avant de s'arracher pour finalement craquer (2-2) sous l'influence de Zlatan. Mes que un match.

Modififié

PSG - Barcelone : 2-2
Buts : Zlatan (80e) et Matuidi (90+4e) pour le PSG. Messi (38e) et Xavi (90e sp) pour le Barça.

Un match incroyable, passionnant, et plein de rebondissements. Paris a tangué, mais Paris n'a pas coulé. Fluctuat Nec Mergitur keskiya ! Le PSG s'est donc montré digne du rendez-vous. D'abord à fond, puis résigné par le but de Messi, puis reparti comme en 40 suite à celui de Zlatan, Paris aurait dû s'écrouler sur le pénalty de Xavi. Sauf que Paris ne dort jamais, et comme un symbole (et un peu comme un Vincent Guerin), c'est Blaise Matuidi qui vient entretenir l'espoir d'un but égalisateur. Et salvateur. Un résultat finalement juste pour un match plein, d'un niveau et d'une intensité digne d'un quart de finale de Champions League. Paris est définitivement dans les huit meilleures équipes d'Europe. Et bien là. Pourtant, dès la première minute de jeu, le ton semblait donné. La balle est aux Barcelonais, le premier rideau Ibravezzi facilement passé, les deux lignes parisiennes très basses placées. Dani Alves, péroxydé comme si la mode s'était arrêtée en même temps que la carrière de Sisqo, en 2002, fait franchir la ligne de Sirigu à la balle, mais l'arbitre avait sifflé. En attendant, le ton est rendu, ensuite, et vite, grâce aux beaux efforts du PSG. Relance de Thiago Silva, inspiration de Pastore, vitesse de Lavezzi. Poteau. Tout juste entamé, ce match est déjà lancé tel Oscar Pistorius. Iniesta se montre dangereux, Ezequiel à la limite du hors-jeu. Paris est bien dans son match ; le Parc frissonne le long des foulées de Lucas, projeté par Jallet. Beckham, titulaire surprise, tire les coups de pied arrêtés, donc ce corner. Alex, encore préféré, puisque ça compte vraiment, à Sakho, met sa grosse tête piquée à côté. Paris parvient à garder la balle haut dans le camp barcelonais. Notamment sur le coté droit. Notamment dans les pieds de Lucas, fauché tel les blés par Busquets. Sur le coup franc, le ballon finit sur Zlatan, qui tacle pour Pastore. Javier ose la frappe, la bonne frappe même. Vraiment, Paris est bien dans ce match, déjà d'une folle intensité.

Paris au rendez-vous

Sauf qu'une mauvaise tête de Thiago Silva, dans l'axe, finit dans les petits pieds d'Iniesta. Et ça flirte avec la lulu de Sirigu. Pas le temps pour les regrets culés que le Z est déjà parti de l'autre côté, et séché par Piqué. Le ballon, comme tout le monde, attend la frappe de Beckham. Mais c'est la savate de Zlatan qui vient le fracasser et contraindre Valdés à un bel arrêt. Le FC Barcelone est coincé dans son camp. Chose assez rare pour être soulignée, voire surlignée. Le FC Barcelone est coincé dans son camp. Forcément, les Parisiens sont en confiance, et la prennent même un peu plus en voyant leur monstre, Thiago Silva, passer avec sa jambe gauche et autorité devant Messi Lionel. Autour de Beckham et Matuidi particulièrement bien ancrés (et inversés histoire de ne pas exposer l'Anglais au rayon Iniesta), le bloc francilien tient plus que le choc. Puis partent les flèches. Tel Moura. Lucas des reins, ceux de Busquets en particulier, avant de servir Zlatan, qui croise à côté. N'empêche, le PSG est aussi admirable, ce soir, que le maillot de son adversaire est à gerber. Une grosse première demi-heure où on les sent mieux que Barcelone. Et d'un coup, il suffit de l'écrire pour que…

Le baiser de Judas du Messi

Alves, une nouvelle fois monté aux avant-postes, parvient à faire tourner la balle haut dans le camp parisien, et, quand il la retrouve, à trouver Messi d'un délice d'extérieur du pied. Là, le quadruple ballon doré a le temps, l'angle et le talent pour ajuster le portier. Contre le cours du jeu, pourrait-on dire, si l'on croyait que le jeu avait un cours et donc un destin déjà programmé. En tout cas, le Barça ouvre le score malgré le vrai bon début de match parisien. Sans pitié, le petit Argentin passe à pas grand-chose de doubler la mise, d'un enchaînement messiesque dans le texte : petits pas à pleine vitesse, frappe enroulée enchaînée. Sauf que… Sauf que… Messi semble touché. Alarme. Le Messi boîte. Le jeu continue, mais en même temps, le jeu s'arrête. Tout le monde a les yeux rivés sur le corps du Messi, qui se touche derrière la cuisse droite. Certains espèrent que ce n'est rien ; d'autres voudrait y voir le début d'un miracle. Pendant ce temps, Barcelone joue à dix. Messi attend au bord du terrain ; la mi-temps est sifflée.

Un temps de flottement

Et le jeu reprend, sans lui. Messi a laissé sa place à Cesc Fàbregas, dont les dernières titularisations (avec l'Espagne contre la Finlande, le Barça à Milan) correspondent à des accrocs. Cette mi-temps va-t-elle être remportée par le PSG ? Voir Messi se blesser constitue déjà en soi un petit miracle, alors pourquoi pas… Le Barça est contraint de se réorganiser. Un peu. Du 4-3-3 modulable, principalement en 4-3-1-2, autour de Messi, il passe à un schéma plus « classique » avec Fàbregas à gauche, Sanchez à droite, et Villa dans l'axe. Iniesta et Fàbregas ayant parfois tendance à se marcher sur les pieds, le PSG peut, là aussi, trouver des raisons d'espérer. Le rythme du match est en tout cas retombé, le temps de faire des réglages. Avec ce but, Paris a forcément pris un coup derrière la tête. Mais avec la sortie de Messi, Paris peut y croire. Difficile de savoir si c'est un choix (maintenant l'avantage au score acquis) des Barcelonais, mais en tout cas, le PSG peut se placer plus haut sur le terrain. Le match a changé de physionomie : Paris doit absolument marquer. Vu la prestation d'Ibra, qui foire les rares ballons qu'il a en sa possession, c'est pas gagné. Ancelotti fronce forcément les sourcils ; le coaching peut apporter une solution. C'est l'heure de jeu. Sur les côtés, Pastore et Lucas ne font plus les efforts. Alves, notamment, monte comme dans du beurre. Lavezzi semble fumé comme une chicha. Beckham est rouge comme un Anglais au soleil. Carlo doit regretter de n'avoir que trois changements. Pire, Matuidi prend un jaune qui le prive du match retour. Ezequiel sort, pour Jérémy Ménez. Les raisons d'y croire, pour Paris, s'amenuisent au fur et à mesure que s'écoulent les minutes. Beckham prend à son tour son jaune. Verratti entre le soulager. Suite à tous ses efforts fournis au pressing, Barcelone accuse souvent un (léger) coup de mou autour de la 70e ; ça tombe bien, nous y sommes.

Le péno du Barça, l'égalisation de Matuidi

Avec deux joueurs frais, et jeunes, Paris va remettre un coup. Maxwell, vraiment qualité filtre ce soir, y va de sa frappe. Le match avance doucement. Paris n'arrive plus à remettre la folie qui pourrait perturber son adversaire. Pastore cède sa place à Kevin Gameiro. Paris aimerait y croire. Ibra a le but de l'espoir au bout du pied. Mais le Z tire en plein sur Valdés, alors qu'Alba et Mascherano gisaient au sol après s'être télescopés. En attendant qu'ils puissent revenir en jeu, les Parisiens sont neuf contre onze le temps d'une occasion. Gâchée. Les deux Catalans reviennent en jeu, centre de Maxwell, tête de Thiago Silva repoussée par le poteau, et Zlatan, sans doute hors-jeu au départ, marque ce but qui change beaucoup. C'est dans ce moment de flottement, voire de léger chaos, que Barcelone a perdu de sa maîtrise et que Paris a pu en profiter pour marquer. Par l'intermédiaire du Z, qui ne semble jamais aussi voué à scorer que quand, dans le jeu, il est mauvais. Il reste maintenant dix minutes à Paris pour emporter le morceau. Une belle ocasse s'offre à Gameiro, à qui il manque la coordination pour pouvoir s'emmener ce bon ballon de Zlatan. Iniesta prouve quant à lui une dernière fois, face à trois Parisiens, qu'il est impossible de lui prendre la balle. Dans la continuité de l'action, Sanchez vient s'empaler sur Sirigu. Pénalty ! Sévère mais juste, alors Xavi le transforme sans pitié. Les Parisiens n'ont plus le temps, hormis celui des deux fois signalés hors-jeu. Sauf que Paris est magique. Dernière montée de Jallet, remise du torse d'Ibra, frappe de Matuidi. Valdés est surpris. Le ballon a la politesse de mettre du temps à rentrer, histoire que tout le monde puisse bien prendre la mesure de ce qu'il s'est passé. Deux partout pour un finish incroyable. Et une belle récompense pour Matuidi, auteur d'une partie à l'image de sa saison : parfaite. Paris a donc fini par égaliser, et remporté cette seconde mi-temps. Sans Messi (et avec Fàbregas), Barcelone est quand même plus prenable. Et qu'ils soient là ou non au retour, qu'importe, Paris s'est montré digne d'un exploit…

Par Simon Capelli-Welter
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:31 450€ à gagner avec Chelsea & Leicester Hier à 18:25 Drogba et Djorkaeff ambassadeurs de la LFP 8 Hier à 17:10 L'arbitrage vidéo adopté en Ligue 1 89 mercredi 13 décembre 126 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:02 Dans une favela, un penalty fêté par des tirs de kalash 21 Hier à 13:03 Le but zidanesque d'un jeune du MK Dons 10 Hier à 12:02 Les fans de Leicester chambrent Southampton au sujet de Puel 10 Hier à 10:43 Violents affrontements entre supporters du Partizan lors du derby de Belgrade 37 Hier à 10:10 Independiente remporte la Copa Sudamericana 13
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mercredi 13 décembre 375€ à gagner avec Rennes-OM et Newcastle-Everton mercredi 13 décembre Le gros manqué d'Origi face à Leipzig 15 mardi 12 décembre Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 mardi 12 décembre Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 mardi 12 décembre L'étrange statue indienne de Maradona 21 lundi 11 décembre 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 11 décembre Heinze retrouve un banc en Argentine 11 lundi 11 décembre Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 lundi 11 décembre Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 7 lundi 11 décembre Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 7 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 21 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 35 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39