1. //
  2. //
  3. // Arsenal-PSG (2-2)

Paris survit à la bataille de Londres

Après une heure et demie de rebondissements, de bourdes et de moments de très beau football, le PSG rentre de Londres avec le match nul. Un score loin d'être décevant, puisque Paris prend la tête du groupe, même s'il y avait de la place pour faire mieux.

Modififié
775 30

Arsenal 2-2 Paris Saint-Germain

Buts : Giroud (45e sp) et Verratti (60e CSC) pour Arsenal // Cavani (18e) et Lucas (77e) pour Paris

Les notes d'Arsenal

Comment marquer un penalty à Alphonse Areola ? Il y a deux mois, les tireurs de Ludogorets se sont penchés sur l'équation, en finissant par se casser les dents sur le colosse des cages parisiennes. Alors juste avant la mi-temps, Olivier Giroud a été envoyé au charbon, car les Gunners se sont dit que seul un Bleu pouvait terrasser un autre Bleu. Logique mystique mais efficace, puisque Giroud réussit le contre-pied parfait pour égaliser, laissant ensuite à Felix Byrch le soin de siffler le retour aux vestiaires. Un premier acte plaisant, avant que le deuxième ne prenne la relève, avec d'autres moments insolites. Encore plus bête que le penalty concédé, le but dans sa propre cage de Verratti, impuissant et shooté par Marquinhos pour un coup de flipper fatal. Deux buts encaissés pour deux faux pas indignes du niveau du match, mais Lucas était là pour remédier aux problèmes parisiens et arrache le point du nul du bout de la calvitie. Le suspense pour la première place du groupe A durera jusqu'à la dernière journée.

La bourde de Grzegorz


Le match avait démarré dès l'aéroport, avec Serge Aurier coincé à la douane avec ses valises pour un problème de tampon sur son passeport. Mais Meunier fait plus que dépanner et assure un intérim complet, en envoyant des centres en l'air ou à ras de terre pour Cavani, intenable et empilant les appels. Paris pose ses attaques, accélère quand ça fait mal, et en face les garçons de Wenger n'arrivent pas à trouver de fenêtre de tir exploitable. En un quart d'heure, Cavani est même proche de rentrer sa spéciale, sa désormais classique tête au premier poteau pour couper les corners, et heureusement pour les Londoniens que Gibbs traînait sur sa ligne. Mais la solution arrive par Matuidi, reconverti ce soir en ailier gauche modèle, qui se faufile dans le dos de Mustafi pour balancer un centre au ras du sol à Cavani qui marque en taclant. Derrière, les Gunners sont bons pour courir après le score, mais la demi-heure de jeu, puis les quarante minutes arrivent sans le moindre tir cadré d'Arsenal. Chance pour Wenger, le PSG avait aligné Krychowiak, son rugbyman polonais. Ce dernier perd un ballon débile aux vingt mètres à la dernière minute de la mi-temps, avant de sprinter comme un dératé pour le récupérer, et de faire la faute du penalty. Un combo entrée-plat-dessert qui offre l'égalisation à Giroud.

Passe dé de Marquinhos pour Verratti


La deuxième mi-temps s'annonce fofolle, registre dans lequel excelle Lucas, toujours à l'aise quand il ne faut pas réfléchir. Sur un de ses percées, le PSG obtient un coup franc, et le Brésilien est mal payé en trouvant la transversale. Voulant montrer que lui aussi court très vite, Alexis Sánchez réplique en contre, mais se retrouve seul quand il n'est pas fauché par cette crapule de Verratti. Son péno lui a ouvert l'appétit, alors Giroud tente le missile téléguidé vers le petit filet. Areola plonge pour rien, impérial, Marquinhos est sur la trajectoire et dégage sans broncher. Alors le Brésilien pense être le roi de la relance, et deux minutes plus tard, après un petit cafouillage dans la surface parisienne, il balance une chiche droit devant lui. Problème, Verratti était planté là, et cette triste scène donne un contre-son-camp un peu gag. Dommage pour des Parisiens qui défendaient pourtant intelligemment et sans s'affoler. Le PSG a besoin d'un coup de fouet, alors adios Krychowiak, c'est Ben Arfa qui a droit aux 25 dernières minutes. L'animation offensive est toujours là, les occases aussi, et Lucas enfin couronné en égalisant de la tête sur corner, aidé par une mini-déviation d'Ibowi. Dans la course finale pour la victoire, Cavani fait du Cavani et rate un duel immanquable, puis une tête à bout portant. L'entrée de Jesé ne fait peur à personne, Parisiens et Londoniens se serreront la main sans avoir fait pencher la balance.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions



    Par Alexandre Doskov
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Champion-mon-frère Niveau : Ligue 2
    La charnière SILVA-MARQUI est tellement monstrueuse.

    Cette confiance qu'ils dégagent. Je n'hésiterai pas à leur confier mes propres enfants !!
    Balaise Matuidi Niveau : Loisir
    Tellement ! Marqui a fait un de ses meilleurs matchs au PSG pour moi
    1 réponse à ce commentaire.
    Lamine Turgut Niveau : CFA
    Règle numéro 8 du football : quand tu Krychotes devant ta surface, t'es puni ... !
    La réforme de l´UEFA instaurant les champions comme tete de serie va nous offrir des 1/8ème assez énormes
    charleybrown Niveau : District
    Je reposte ici alors, totalement d'accord :

    Cette année le groupe des deuxièmes est hardcore : Real, Bayern, City, Seville/Juve
    Ca vaut pratiquement le groupe des premiers : Barca, Atletico, Paris, Seville/Juve, Dortmund
    Balaise Matuidi Niveau : Loisir
    Je rappelle que si le Real gagne chez lui face au Borussia ils sont premiers. Donc si tu mets un / pour Seville/Juve, mets en un aussi pour Real/Dortmund
    charleybrown Niveau : District
    Indeed, et si je pouvais edit je l'aurais fait.
    Mais comme je peux pas je te réponds : oui.
    Note : 3
    Exact. Je pense qu'on a peut être trouvé la bonne formule pour avoir des poules cools en LdC. Mais non, il fallait cette putain de réforme UEFA. Parce que c'est vrai, les Bâle, Borisov et autres Lodogorets n'ont rien à faire en LdC. Rostov nous l'a encore montré cet après midi.
    tu peux nous expliquer pourquoi rostov n'a rien a faire en ldc?
    Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
    Note : 3
    Je crois (mais je peux me planter) que sur ce point, Rihannal était ironique.
    bandinidakar2 Niveau : DHR
    L'ironie mec, l'ironie...
    7 réponses à ce commentaire.
    Poussif mais précieux, Emery a géré. Je retire mes mauvais mots

    Bien joué à Paris

    Arsenal, deux buts, une frappe dont un CSC tout est dit

    Allez Paris
    didier gomis Niveau : CFA
    Clairement depuis son doigt dans le cul, Cavani n'est plus le même. On dirait qu'il aime souffrir.
    2 réponses à ce commentaire.
    Champion-mon-frère Niveau : Ligue 2
    Par ailleurs, comme d'habitude je me répète à chaque match "le plus important est la victoire (ici la première place)" mais que ce fut difficile !

    Mon analyse est un peu tronquée n'ayant vu que la 2nde mi temps mais offensivement il y a quand même de grosses lacunes.
    Ouf! Le résultat fait du bien, en espérant que Paris valide au dernier match.

    Après faut pas se voiler la face, les deux équipes étaient faibles, Paris un peu meilleur sur la globalité du match et sur les occases obtenus, mais pas assez réalistes.

    Le contenu du match n'est pas bon. Cette compo avec Blaise en ailier gauche, je trouve ça dégueu. A part 20 minutes au début, on a été très bousculé, même si ça n'a pas débouché sur des occases d'Arsenal, on a souvent été à la rupture. Pour moi on se doit d'avoir une équipe bien plus technique (bon il manquait Rabiot, Pastore et Di MAria, mais quand même).

    Ca a été trop long pour réagir aussi. Le seul intérêt que je vois à cette compo, c'est que ça évite de mettre des mecs en manque de rythme.
    Je suis parti comme toi, d'autant que cette brèle de Jenkinson se serait probablement fait bouffer s'il avait eu un "vrai" offensif face à lui, mais au final Paris mérite tellement de gagner que les faits justifient largement les choix du coach...
    Si on fait la même chose contre le barça je dis pas, mais contre cette Arsenal très moyen, ça montre quand même nos limites actuelles. Même si, comme tu dis Balaise, y'a maximum 30 minutes où on souffre vraiment, globalement on est pas sereins sur ce match
    Balaise Matuidi Niveau : Loisir
    On a été dans la rupture les 5 dernières minutes de la première et les 15 premières de la seconde. Sinon c'était assez maîtrisé du fait qu'Arsenal n'était pas dangereux.

    Mais c'est clair qu'on est loin du match fantastique vendu par le binôme Le Guen/Guy, plus chauvins qu'un Thierry Roland des grands soirs
    "(bon il manquait Rabiot, Pastore et Di MAria, mais quand même)"

    4 lignes pour en arriver là.
    La conclusion, c'est pas que les absents expliquent tout, c'est qu'on était pas du tout préparés à gérer des absences
    "Le contenu du match est mauvais", "je trouve la compo dégueu", "ça manquait de technique", pour finir par te rendre compte qu'il manquait tout le secteur offensif.
    Ben y'a Ben arfa et Jese non? Sur nos 4 ailiers, y'en a trois de présent. Notre seul attaquant de pointe est là. Seulement on est pas prêts pour faire démarrer Ben Arfa ou Jese
    Ah bah voilà, on y est. Tu voulais donc Ben Arfa ou Jesé titulaire.

    Permet-moi de douter de la validité du "remède". Ces mecs ne sont pas à la hauteur de ce type de match, ça crève les yeux.
    Eugène Samonacco Niveau : CFA2
    Jesé c'est un pot de vin, le droit d'entrée à la table de ceux qui ont la main sur les instances ... :pieddansleplat:
    Ben je dis pas qu'ils ont le niveau. Je ne dis pas non plus qu'ils ne l'ont pas. Le problème est qu'on ne les as pas vu jouer cette année quasiment. Donc on ne sait pas, on n'est pas préparés.

    En cas de blessure, soit on fait jouer des mecs dont on ne sait pas s'ils en ont le niveau, soit on doit mettre Blaise ailier gauche. C'était la bonne solution de mettre Blaise, mais uniquement parce qu'on manquait de préparation pour faire autre chose
    Au final avec cette compo, il a bouffé Arsenal aller-retour. C'est un miracle pour les Gunners un 3-3 sur les 180 minutes que j'ai vu. Ce PSG, quand il sera au complet, va, à mon avis, faire très mal.
    11 réponses à ce commentaire.
    charleybrown Niveau : District
    Cette année le groupe des deuxièmes est hardcore : Real, Bayern, City, Seville/Juve
    Ca vaut pratiquement le groupe des premiers : Barca, Atletico, Paris, Seville/Juve, Dortmund
    Le real c'est pas dit si? S'ils battent Dortmund ils sont devant. Compte-tenu des formes des années passées, je préfère être chapeau 1 pour éviter le Barça et l'Atletico mais bon.

    Faut que Paris valide déjà. Je suis pas superstitieux mais quand même, ne portons pas la poisse en annonçant déjà la première place
    1 réponse à ce commentaire.
    Qu'Arsenal joue mal en ce moment...

    Cette équipe a du potentiel, mais qu'est ce que c'est mauvais techniquement depuis quelques semaines. Trop de déchet pour faire quoi que ce soit, le pressing est à la bourre la moitié du temps, même l'engagement physique n'y est pas.

    Copie à revoir sous peine de redoubler encore l'année footballistique, pour la x-ième année consécutive...
    Gros problème au milieu, principalement. Coquelin, Elneny, Xhaka, voire Ramsey... quelle que soit la formule, les lacunes sont importantes.
    Un certain Santi Cazorla est absent... pour moi, il est plus important pour le collectif que Sanchez ou Özil.
    2 réponses à ce commentaire.
    L'UEFA donne le quatrième but à Lucas ???
    Ils viennent de balancer ça sur Canal.
    Donne pas à Lucas pardon...
    John Fitzgerald Wilis Niveau : District
    Ah merde , j'ai envie de chialer la ...
    Moi aussi, j'échange la première place contre une attribution du but à Lucas
    Ouais d'accord, vu comme ça... Cela dit j'avais foutu un petit billet sur un but du gars donc je le vis peut-être un peu plus mal que vous. Et sa tête est cadrée bordel !
    Ah oui effectivement. J'aime pas les paris pour ça moi, comme je pense à mes sous je ne vis plus l'enjeu sportif de la même façon.
    John Fitzgerald Wilis Niveau : District
    Ah la j'avoue je te comprends ... la côte devait être belle en plus
    6 réponses à ce commentaire.
    Alphonse Tram Niveau : DHR
    On attend avec impatience les rabat-joie qui vont pinailler sur la manière.
    Ca va encore monter en puissance mais quelle maitrise technique et collective déjà.
    Des erreurs individuelles d'inatention = pas si grave.
    Arsenal est quand même bien nul.
    Analyser les matchs de Ligue 1 n'a aucun sens
    Juge du canapé Niveau : District
    En ce moment Isabelle Nanty est en train de pulvériser le PSG et Emery sur la radio-qu'il-faut-pas-écouter.
    gwynplaine76 Niveau : CFA2
    Isabelle Nanty???
    La Itinéris de mon adolescence?
    Rien que le nom, tu sais que t'es à 0 sur l'échelle de la crédibilité.
    Alphonse Tram Niveau : DHR
    Haha Isabelle Nanty = Rothen! J'ai mis du temps à comprendre...
    +1 pour ta pomme.
    Et oui, Rothen est insupportable. Mais quel plouc, quelle vulgarité, quelle manque de finesse. Pourtant quel joueur ça a été...
    4 réponses à ce commentaire.
    Ben Arfa m'a fait plaisir sur sa rentrée. Il a enfin lâché les chevaux. Espérons que ce soit le déclic.
    Ce moment où Cavani part seul... j'ai eu une hallucination et ai imaginé un joueur de la trempe R9 s'avancer sur le gardien, le mystifier avec un passement de jambes et la pousser au fond... et puis vient ce lob foireux.... retour à la réalité, j'ai encore trop bu!
    Concernant les mecs, la charnière centrale a été très solide, faut vraiment qu'on les prolonge. Quand on souffre il sont précieux.

    Meunier a été pas mal à droite, mais il pourrait être un peu plus tranchant et précis que ça ferait pas de mal. Motta j'ai bien aimé, il revit depuis quelques semaines. Verratti y'a de très jolis gestes et des trucs que j'aime pas (pertes de balles dangereuses, à 1 minute de la fin il doit garder la balle pas jouer de longs ballons).

    Devant, Lucas a été nul pendant une heure, puis bien pendant la dernière demi-heure. Les entrants pas mal. Ben Arfa, c'était pas flamboyant, mais on aurait dit un joueur de foot. Il a joué dans le tempo de l'équipe, avec quelques fulgurances. Jese bien pour ses trois minutes
    Et Cavani qui fait un Cava-match
    Verratti fait un bon match de merde. Assez rare pour être souligné.
    2 réponses à ce commentaire.
    Ravière Pastauré Niveau : National
    Haha Motta, quel joueur, mais quel joueur!

    Le mec ne fou rien 90% des matchs et se sort les doigts du cul 3 fois par an en LDC contre des grosses équipes.

    Quel génie.
    L'an dernier il n'y arrivait plus. Là, il revit depuis quelques semaines
    1 réponse à ce commentaire.
    Terrible Cavani, c'est pas possible tout ce qu'il rate.
    Krychowiak j'y croyais en début de saison, mais il a pas fait un seul bon match et là il touche le fond.
    Quel dommage, on méritait bien mieux que le nul.
    Après Krycho, faut pas le juger sur cette erreur. Il fait quand même une mi-temps correcte, compte-tenu du peu de temps de jeu qu'il a. Après, il doit jouer six avec deux autres très bons milieux et bien plus techniques.
    Ben je suis pas vraiment d'accord, je l'ai plutôt trouvé moyennement présent à la récupération et surtout très limite dans la relance. Limite ça se sentait qu'il allait se planter à un moment où un autre !
    Flaghenheimer Niveau : District
    Imagine s'il ne ratait pas autant il serait au moins à un but par match!
    Ben quoi?
    Ce commentaire a été modifié.
    Ce qui est terrible, c'est qu'il se contente pas de mettre la très large majorité de nos buts, c'est aussi le seul a se créer des occasions. Je veux bien gueuler sur le lob raté, sinon la tête, c'est dur de gueuler, si t'as joué au foot tu sais que c'est juste un manque de réussite. T'as vu la course, t'as vu l'appel ? A la 85ème minute, c'est pas critiquable. Faut arrêter avec ses ratés. C'est le meilleur buteur européen toutes compétitions confondues. Il en rate quelques unes mais il en met, et c'est pas les moins importantes. Sans compter le nombre de fois ou il a l'intelligence et l'endurance pour être bien placé. Faut être un minimum reconnaissant à un moment donné avec ce joueur. Il est a plus de 100 buts au PSG en pas encore 4 ans. Lâchez-le un peu.
    Barney_Stinson Niveau : CFA2
    N'empêche que c'est le seul qui se crée des occasions, qu'il est le meilleur buteur du championnat et le meilleur buteur européen...

    C'est pas lui qu'il faut blâmer mais le reste de l'effectif. Pourquoi il rate beaucoup ? Parce qu'il se crée des occasions. Pourquoi il s'en crée autant ? Parce que les autres le font pas ... ou pas assez en tout cas !
    5 réponses à ce commentaire.
    Gwada BOYZz an kounia mmw Niveau : DHR
    "Edinson Cavani l'Apache" H.Mathou
    Ah mais oui putain. Maintenant que tu le dis je me rappelle avoir entendu ça en périphérie de mon cerveau, mais j'étais dans le match et j'ai pas réalisé
    Champion-mon-frère Niveau : Ligue 2
    Merci pour ce moment
    FourFourTwo Niveau : Loisir
    L'apache n'était pas une référence à un hypothétique surnom mais surtout à sa gueule recouverte de peinture de guerre après avoir sniffé d'un peu trop près la ligne de touche après une chute...
    3 réponses à ce commentaire.
    Jacques-Alaixys Niveau : District
    Performance grandiose du PSG devant un très bon Arsenal !
    TS-Marquinhos est la meilleure charnière du monde, Lucas et Matuidi sont des génies, cependant Emery reste une pipe.
    D'autre part la Premier League est tellement en dessous de la Ligue 1 (surtout depuis qu'on a plus les droits)

    *Ceci était un message de Stéphane Guy et Paul Le Guen*
    Dennis_Bergkamp Niveau : District
    Le commentaire sur la Premier League est quand même excellent, car ils n'auraient jamais dit ça l'année dernière
    1 réponse à ce commentaire.
    Ravière Pastauré Niveau : National
    Par contre on doit le gagner 3-0 ce match, Arsenal n'a pas été dangereux du tout.

    L'efficacité, c'est pas encore ça...
    Wahou Rothen dans l'After, ce mec est tellement stupide, et dire que je l'adorais sur le terrain
    Pas tout à fait en désaccord avec lui là. J'ai du mal à encenser Paris quand même
    Tu aimais son tourniquet magique, vraiment ? Moi ça fait partie des moments qui m'ont rendu le plus fou de rage au Parc. Ce qu'il est comme consultant reflète ce qu'il a toujours été comme joueur : un sur côté qui n'a pas le niveau.
    Je me souviens que les cahiers du foot avaient inventé la montre Rothen, qui tourne sur elle-même à l'infini
    Merci. J'aime les gens qui se souviennent des faits et n'idéalisent pas des moments qui ont été extrêmement difficile à vivre.
    4 réponses à ce commentaire.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Article suivant
    Coach DD et coach FF
    775 30