1. // Féminines
  2. //
  3. // 1/4
  4. // PSG-Barça (1-0)

Paris sort le Barça en mode petit bras

Le PSG a décroché son billet pour le dernier carré de la Ligue des champions féminine face à un FC Barcelone venu défendre. Sans génie mais avec un brin de réalisme et de réussite bienvenus.

Modififié
880 20

PSG 1-0 FC Barcelone

But : Cristiane (86e)

L'affiche aurait de quoi susciter l'effervescence autour du Parc des Princes. Chez les femmes, cela se passe dans un stade Charléty encore bien vide à 45 minutes du coup d'envoi. Aux abords de l'enceinte du Sud parisien, une quinzaine de musiciens tente de mettre l'ambiance à coups de tambour, le même groupe qui sera chargé d'ambiancer l'intérieur une demi-heure plus tard. Côté supporters, c'est un calme presque plat qui contraste avec l'agitation de Ludovic Giuly et de l'équipe de beIN Sports, qui alterne réglages, tests son, accolades et selfies en mode déconne. Si les salariés de la chaîne qatarie affichent un enthousiasme tout terrain malgré le crachin, l'ambiance générale rappelle le fossé de médiatisation entre les deux Ligues des champions de l'UEFA. À celle des hommes les paillettes, à celle des femmes une ambiance de Ligue 2, avec deux tribunes de drapeaux aux couleurs parisiennes et des virages totalement vides. Mais au moins, Germain le Lynx a eu le droit à une ovation des nombreux jeunes présents.

Attaque-défense stérile contre un Barça replié


Dès le coup d'envoi, les choses sont claires. Ce Barça-là ne se sent pas obligé de presser ni interdit de défendre bas. Pourtant, à la troisième minute, la gardienne Panos doit sortir une première parade sur un centre de Morroni côté gauche que Torrejón avait détourné dans le cadre. Une minute plus tard, un projecteur lâche. Ce qui n'empêche pas le public de s'exciter sur un débordement de Dali à droite, mais le centre est repoussé par la défense (7e). Sur le suivant en revanche, Cruz Trana place une tête piquée vicieuse que Panos sort d'une sublime extension verticale (9e). Paris a le pied sur le ballon, mais ne concrétise pas, faute de trouver des espaces dans une défense catalane bien regroupée. Et quand au quart d'heure de jeu, Cristiane y parvient, c'est Panos qui détourne en corner. Malgré les « allez Paris » qui résonnent, les Franciliennes sont de moins en moins tranchantes. Il faut attendre la demi-heure pour que Dali cadre à nouveau, mais Panos détourne. La suite est assez calme pour un PSG qui peine dans la dernière passe. Les Catalanes ne sortent qu'une fois juste avant la pause, sifflée juste après une nouvelle frappe trop molle de Dali.

Cristiane libère le PSG


La reprise offre le même schéma. Paris attaque une défense hermétique. Jusqu'à la 51e minute, quand Cruz Prana trouve enfin un décalage avec Cristiane, mais celle-ci croise trop sa frappe. Alors que les Blaugrana plient, mais ne rompent pas, les supporters parisiens donnent de la voix. Sans opposition, les seules soutiens catalans sont en tribune de presse. Peu avant l'heure de jeu, Erika parvient à s'imposer dans les airs sur corner, mais ne cadre pas. Cela ressemble de plus en plus à un mauvais scénario, avec un Barça qui fait déjouer Paris et commence à sortir. Sans folie, l'équipe de Farid Bentisti voit Latarre entrer en jeu à un quart d'heure du terme. Cinq minutes plus tard, elle est à deux doigts de plier le match à la suite d'un service en profondeur d'Hermoso, mais Berger fait la sortie qu'il faut. Un tournant, car c'est au moment où Paris est au plus mal que Rosanna, entrée 20 minutes plus tôt, adresse le premier centre en première intention du match. À la réception, Cristiane met la tête, et Panos se troue. 1-0 à la 86e, Barcelone ne reviendra pas, et le PSG s'offre une victoire poussive. Et comme seule la victoire est belle, une grappe de supporters chante « merci Paris » . Quand l'arbitre siffle la fin du match huit minutes plus tard, le soulagement est palpable : Paris s'est fait peur, mais Paris va continuer de rêver plus grand avec ses femmes. Aussi.

Par Nicolas Jucha, dans l'enfer de Charléty
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

super ravioli Niveau : Loisir
2 articles sur le psg féminin et m^me pas une breve sur l OL féminin qui se qualifie pour les demis le m^me jour

je vous vomis SOPSG de merde
pseudo journalistes à la con
Du coup on va avoir un joli OL-PSG aller-retour?
Ça peut amener du monde aux Parcs
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Oui enfin ma grosse raviole frelatée, avec une victoire 9-1 à l'aller excuse les de ne pas en faire des caisses sur le retour ...

La il y avait un vrai intérêt pour ce match et une affiche plutôt sympathique.

Qui plus est ce compte rendu fait suite à un article d'investigation intéressant sur le football parisien chez les féminines, rien de plus.

Bref la parano cela va deux secondes, des articles sur l'OL féminine il y'en a eu et on était pas là à beugler à l'injustice ...
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
@steedmal, oui en espérant que Nasser nous donne les clefs du parc, je pense que ce sera le cas.
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Tu te fous de notre gueule, il y a un Barça -PSG hyper serré (0-0 à l'aller) d'un côté, et un OL - Slavia Prague totalement déséquilibré (9 - 1 à l'aller) de l'autre côté, et tu reproches à So Foot de choisir de regarder le match où il y a un minimum de suspens... Meme Jean-Michel Aulas a pas du regarder le match retour.

Et puis tu peux pas lutter en terme de visibilité face à une équipe qui a Laure Boulleau

zinczinc78 Niveau : CFA
Elles ont vraiment eu de la chàe de se qualifier car elles ont joué comme des gonzesses les parisiennes. Normalement c'est le genre de match ou tu poses tes cou*lles sur le terrain !!
C'est incroyable de dominer autant et de ne marquer qu'un seul but.

Nous avons peu d'espoir à avoir face à l'OL car notre attaque est pas du tout au point ....

En défense c'est pas terrible non plus, l'alignement bancal en fin de match aurait pu nous coûter la qualif.

Bon au moins on sera en demie finale et comme vous j'aimerais bien voir l'affiche dans le plus mythique stade en France : le Parc des Princes !
Elles vont encore se faire defoncer par les Lyonnaises
Message posté par Two-Face
Elles vont encore se faire defoncer par les Lyonnaises


Remarque la seule fois ou elles ont tenu, c'était maximum de réussite en plus d'un lyon pas spécialement inspiré.

Mais bon sur un malentendu, on ne sait jamais. C'est déjà pas mal les demi. Dans ce no man's land.
Arrêtez les mecs vous allez me faire croire que le foot féminin vous intéresse. Ah, c'est le cas..
 //  09:00  //  Supporter de Lyon
Message posté par Balaise Matuidi
Tu te fous de notre gueule, il y a un Barça -PSG hyper serré (0-0 à l'aller) d'un côté, et un OL - Slavia Prague totalement déséquilibré (9 - 1 à l'aller) de l'autre côté, et tu reproches à So Foot de choisir de regarder le match où il y a un minimum de suspens... Meme Jean-Michel Aulas a pas du regarder le match retour.

Et puis tu peux pas lutter en terme de visibilité face à une équipe qui a Laure Boulleau


Ouais pour le retour OK mais y me semble pas avoir vu passer ne serait ce qu'un brêve sur le match aller
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Message posté par super ravioli
2 articles sur le psg féminin et m^me pas une breve sur l OL féminin qui se qualifie pour les demis le m^me jour

je vous vomis SOPSG de merde
pseudo journalistes à la con


+3 pour le message du débile.
Le site se porte bien. Mais je ne crois pas que le problème vienne de la rédaction...
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Message posté par brendao
Arrêtez les mecs vous allez me faire croire que le foot féminin vous intéresse. Ah, c'est le cas..


Par le plus grand des hasards, j'ai essayé.
Enfin j'avais déjà vu une poignée de match ces dernières années (coupe du monde surtout).

Cataclysmique. On a l'impression de regarder des enfants. Quelques rares bonne séquences mais surtout des ballons portés sans raison, pas de collectif et des fautes techniques en pagaille.
Frenchies Niveau : CFA
le barca et les gardien(ne)s de qualité.

toute une histoire !
Message posté par Cepseudonymeestdéjàpris
Par le plus grand des hasards, j'ai essayé.
Enfin j'avais déjà vu une poignée de match ces dernières années (coupe du monde surtout).

Cataclysmique. On a l'impression de regarder des enfants. Quelques rares bonne séquences mais surtout des ballons portés sans raison, pas de collectif et des fautes techniques en pagaille.


Et puis c'est d'une lenteur.
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Note : 1
Je suis toujours étonné que l'on puisse nous demander comment, par je sais quel miracle, on peut suivre le foot féminin.
En aimant le sport tout simplement... En grossissant le trait je peux aussi bien resté scotché derrière la TV devant une finale de ligue des champions qu'un match de poule en curling aux jeux olympiques, parce que ce qui me plaît avant tout dans le sport ce sont les émotions, le dépassement de soi et qu'un but rentre à 100 km/h chez les femmes plutôt qu'à 200 chez les hommes ça reste un but et me confère autant de joie.
Après bien entendu je préfère le foot chez les hommes, même si les mecs auraient beaucoup à apprendre des footballeuses, les chouineuses ne sont pas du côté que l'on pense par exemple, mais un match féminin ça reste un rendez vous sportif comme un autre avec 11 sportives de haut niveaux se battant collectivement pour atteindre un objectif commun et ça quelque soit ton sexe ou ta couleur de peau c'est beau et ça me passionne.
D'autant plus quand ces joueuses portent le mythique maillot du PSG :D
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Note : 1
En parlant de chouineuses, hier le barca à eu une occasion en or d'inscrire un but, une barcelonaise part seule au but, une parisienne la suit de près et tente un tacle désespèré, elle ne touche pas le ballon mais seulement la jambe de la joueuse dans la surface de réparation, eh bien à la surprise générale, bien que déséquilibrée la gonzesse a continué sa course pour aller défier la portière parisienne et malheureusement échoué.
Après le match tout le monde a dit que si elle avait été un homme ou plus professionnelle elle aurait plongé pour obtenir sans hésitation le pénalty, eh bah moi je dis non et applaudi des deux mains l'élégance et la persévérance de Barbara, car oui elle s'appelle Barbara, qu'elle ne change pas cette sublime mentalité parce chez les mecs on plonge à la moindre touchette dans la surface, ne travestissez pas le foot féminin merci.
Moi je crois aux chances des Parisiennes, elles finiront par remporter la C1 tôt ou tard.

Le succès se construit par des confrontations très difficiles qu'il faut apprendre à gagner.
C'est le même problème dans tous les sports.

Mais j'ai confiance, le club base tout sur l'excellence et l'ambition, à partir de là tout est possible.
 //  15:45  //  Amoureux du Liberia
Je me suis essayé au soccer féminin, mais on m'a viré du pitch... Non, j'aime les regarder jouer, et les vétérans, et les kids aussi , parce que ça reste un match. Et je regarde la msl, en espérant que son esprit déteigne sur l'Europe, comme le slang ou plein d'etc moins bons pour la santé.
Verrattinho Niveau : DHR
Sympa cet article - attention au foutage de gueule quand même, le "dans l'enfer de Charléty c'est de trop, non?"
Sinon voici la vidéo du carton de l'OL contre le Sparta.
https://www.youtube.com/watch?v=vw9NwK6ap24
Il y a un beau niveau technique, c'est en place mais franchement, le niveau des gardiennes, on en parle ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
880 20