Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Trophée des champions
  3. // PSG/Guingamp (2-0)

Paris, sans l'ombre d'un doute

Grâce à un doublé de Zlatan Ibrahimović en début de match, le PSG s'impose sans trembler face à Guingamp (2-0) et remporte le Trophée des champions pour la deuxième année consécutive. Le premier titre d'une longue série ?

Modififié

PSG - Guingamp
(2-0)
Ibrahimović (9'), Ibrahimović (19') pour PSG


520. C'est le nombre de secondes qu'il a fallu à Zlatan Ibrahimović pour marquer son premier but en match officiel cette saison. Finalement auteur d'un doublé, l'attaquant suédois a été le grand bonhomme d'un Trophée des champions à sens unique. Sous la moiteur de Pékin, les Parisiens se sont baladés face à des Guingampais sans ambition (2-0). Verratti multiplie déjà les dribbles devant sa surface, Motta est le patron de l'entrejeu, Pastore réussit plus de passes que toutes les filles du Zaman et Ibra plante en marchant. À une semaine de la reprise de la Ligue 1, Paris semble déjà prêt. Et dire que la moitié de ses internationaux (Thiago Silva, David Luiz, Maxwell, Lavezzi, Matuidi, Cabaye) n'était pas en Chine...

Bahebeck, monsieur plus


Gourvennec et Mathis l'ont promis, Guingamp n'est pas venu à Pékin pour faire du tourisme. Après 20 minutes de jeu, on peut se demander s'ils ne se sont pas foutus de notre gueule. Pas de rythme, pas de solution offensive, aucun pressing... Les Bretons refusent le combat dès le coup d'envoi et subissent les assauts parisiens. Le premier but d'Ibrahimović est un modèle de ce qu'il ne faut pas faire en défense. Pas pressé, le Suédois profite de l'appel de Pastore sur le côté droit pour déclencher une frappe puissante qui surprend Samassa (1-0, 9e). Dix minutes plus tard, Ibra s'offre un doublé en transformant un penalty obtenu par Jean-Christophe Bahebeck (2-0, 20e). Plus décisif en cinq matchs de préparation cet été qu'en deux ans à Troyes et Valenciennes, JCB continue de surprendre. Le champion du monde U20 pourrait bien faire partie de la rotation de l'effectif du PSG cette saison. Et ça, même Football Manager ne l'avait pas vu venir.

SalvaThor Sirigu


Paris reprend ses bonnes habitudes lorsqu'il mène, à savoir reculer et se relâcher. Guingamp en profite pour mettre, enfin, le pied sur le ballon. Effet immédiat, Marquinhos concède un penalty sévère. Le Shaq aurait probablement sifflé faute offensive. Qu'importe, Sirigu sort le grand jeu et stoppe la tentative de Yatabaré d'une main. SalvaThor. En seconde période, le PSG gère son avantage sans forcer. Dans une chaleur étouffante et humide, le rythme descend logiquement de quelques crans. Incapable d'accélérer, Guingamp a match perdu. Entré à l'heure de jeu, Cavani dispute ses premières minutes avec le club de la capitale cette saison. Avec la sortie de Bahebeck au profit de Chantôme, l'Uruguayen se positionne en pointe aux côtés d'Ibrahimović, avec Pastore en 10. Un 4-4-2 en losange qu'espèrent de nombreux supporters parisiens. En attendant, Paris remporte son premier titre de la saison, le cinquième de l'ère qatarie. Ne manque plus que la Ligue des champions... et la Coupe de France.

Par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
Hier à 18:05 La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 7 Hier à 14:22 Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 09:51 DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions