1. //
  2. // 8e journée
  3. // Nantes/PSG (1-4)

Paris s'offre Nantes en une mi-temps

Après une première mi-temps catastrophique de l'équipe alternative du Paris Saint-Germain, les habituels titulaires ont fait la différence. Ibra, Cavani, Di María et Aurier offrent la victoire au champion en titre.

Modififié
859 62

Nantes - PSG
(1-4)

Y. Bammou (10') pour Nantes , Ibrahimović (48'), E. Cavani (72'), Á. Di María (78'), S. Aurier (90') pour PSG.


Quelques tranquilles victoires suffisaient pour que le monde de la Ligue 1 se pose hâtivement la question : et si les coiffeurs du Paris Saint-Germain pouvaient remporter le championnat ? Un match catastrophique plus tard à Reims, puis un tout aussi décevant à Nantes, force est de constater que l'équipe bis du champion en titre galère. Auteurs d'une première période décevante, le club de la capitale s'est réveillé après les entrées de Motta et Cavani. C'est la quatrième défaite consécutive pour les hommes de Der Zakarian. Les hommes de Laurent Blanc gardent, eux, la tête du championnat.

Bammou au top, Paris tout mou


Certainement pas habitué à jouer dans un stade bruyant, le Paris Saint-Germain galère. Aurier commence son match par une énorme balayette, tandis que Nantes pousse. Sur une frappe de Touré, Kevin Trapp réalise un arrêt hasardeux en deux temps. Une fébrilité contagieuse puisque Zlatan Ibrahimović et Pastore se trouent quelques minutes plus tard. Sur un centre de Rongier. Yacine Bammou marque de la tête face à son ancien employeur. Une ouverture du score qui ne réveille aucunement les ouailles de Laurent Blanc. Quelques minutes plus tard, Trapp est sauvé par son poteau sur une tête du buteur nantais. À la vingtième minute, Ibrahimović déclenche enfin la première (toute petite) frappe du PSG. Si le champion en titre daigne se réveiller, ce n'est pas le cas de Kurzawa, martyrisé par le rookie Iloki. Idem pour Lucas, mis sous pression par son entraîneur dans la semaine et absolument transparent. La première véritable occasion pour les Parisiens arrive sur corner : après une sortie ratée de Riou, la frappe d'Aurier est contrée par Lorik Cana.

Alors que les airs argentins résonnent dans le stade nantais, Ángel Di María amorce le réveil parisien sur son aile droite à coups de débordements et centres. Les Nantais décident d'abandonner la balle au leader du championnat. Sans succès, puisque Verratti et Stambouli sont totalement dominés par le milieu de terrain nantais. Avant le repos, Bammou prend un coup franc d'Ibra en pleine tête. La dernière « action » de cette première mi-temps. Au coup de sifflet de monsieur Delerue, Der Zakarian semble avoir parfaitement réussi son coup.

Ibra se réveille, Cavani fait son classique


Au retour des vestiaires, Thiago Motta, remplaçant, tente de bouger ses coéquipiers amorphes. Une réussite, puisque Pastore et Ibra, fantomatiques en première période, sont les acteurs d'une égalisation plutôt confuse. Sur un centre de Pastore, Di María bute sur Riou. Mais l'attaquant suédois pousse le ballon au fond des filets. Surtout, les ajustements tactiques de Laurent Blanc semblent porter leurs fruits. Pastore est descendu d'un cran, et Ibra s'est fait à l'idée qu'il n'avait plus les cannes pour décrocher au milieu de terrain. Il retrouve même l'une de ses passions : la provocation. L'attaquant suédois accroche Moimbé et câline Cana.


Puis une autre quelques minutes plus tard : le coup franc dans le mur. En difficulté en première période, les latéraux parisiens réapparaissent. Kurzawa gagne tous ses duels et cherche désespérément Ibra. Serge Aurier sauve, lui, son équipe à l'heure de jeu après un retour exceptionnel. Le moment choisi par Laurent Blanc pour faire entrer Thiago Motta et Cavani. À vingt minutes du terme, la domination parisienne s'accentue. Sur un centre de Di María, Ibrahimović rate une tête à bout pourtant. Et l'Argentin va encore se montrer décisif : « Fideo » offre un caviar à Cavani, qui coupe au premier poteau et trompe le portier nantais d'une tête croisée. L'attaquant uruguayen plante son dix-septième but lors de l'année 2015. Le PSG décide ensuite d'achever la bête blessée. Sur une ouverture parfaite de Pastore, Ángel Di María lobe habilement Riou. Sur corner, Serge Aurier vient conclure le bal avec une superbe volée. En une mi-temps, le Paris Saint-Germain est venu à bout de Nantes. Le leader de Ligue 1 peut désormais envisager sereinement son déplacement en Ukraine, mercredi, pour affronter le Shakhtar Donetsk. Là où les coiffeurs retrouveront certainement leurs chasubles et banc préféré.

Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

PhoenixLite Niveau : Loisir
Probablement la pire mi-temps de l'ère Blanc. Puis les nantais se sont effondrés.
Match qui ne fait que confirmer tout ce qu'on sait déjà côté PSG.
- Ibra est cuit
- Di Maria a du déchet mais est l'un des seuls à envoyer du jeu vers l'avant en permanence
- Verratti est paumé sans Motta
- Pastore est utile que si autour de lui ca joue aussi bien. Sans mouvements autour de lui, il peut rien faire
- Lucas est naze et est en train de se faire croquer par Lavezzi

De plus, je propose que Nasser se serve de ses fonds illimités pour rapidement faire des donations pour la recherche sur le clonage, afin de récupérer dès l'an prochain un Thiago Motta tout neuf.
les derniers buts, je les trouve incroyable...
Cavani est vraiment l'un des 2-3 meilleurs attaquant du monde de la tête, sans conteste...
Quant au lobe de Di Maria m'in fieu... Même sur fifa je mets pas les mêmes
Pour finir ce petit ciseau habile qui vient couronner l'énorme match d'Aurier...

J'ai vu que la deuxième mi-temps, mais ils ont marché sur les Nantais comme ils le voulaient, incroyable

Il faudra vraiment corriger leur concentration en début de match.
Pourtant, Nantes, 17e, 3 défaites de suite, se réveille contre le PSG, ça aurait été beau nan?

Et meeer**, j'y croyais pu**** !! Que cette 2e mi-tps est frustrante par rapport à la première
BadMotherFucker Niveau : Loisir
Putain les provocations de Ibra ... n'importe quel autre joueur de Ligue 1 se serait bouffé un rouge
Assez contrastée la prestation de Di Maria. J'ai trouvé qu'il passait son temps à faire des mauvais choix, qu'il portait trop la balle, que ses centres rentrants étaient inoffensifs (ses centres sortants étaient bien mieux cependant). Et il termine avec une passe dé et un but. Bon.

A noter le bon match de Kurzawa.
JimPooley Niveau : CFA2
"Le PSG décide ensuite d'abbatre la bete blessée"
Moi je sais pas vous, mais j'ai les yeux qui piquent...
Note : 6
C'est affligeant de voir de tels arbitres.
Y avait pas tant de "coiffeurs" que ça, dans l'équipe d'aujourd'hui t'as quand même 7 titulaires habituels (je compte Pastore dans le lot) + Marquinhos qui n'est pas très loin derrière David Luiz dans la hiérarchie je pense.
Laurent Blanc fait tourner, oui, mais en première mi-temps ce sont les cadres de l'équipe qui étaient à la rue (Ibra, Verratti, Pastore entre autres).

Bref, c'est très dur pour Nantes, qui méritait mieux vue leur très bonne première mi-temps. Paris c'est un peu déprimant quand même, les mecs jouent pendant une demi-heure et gagnent tranquillou. Espérons que ça leur servira pour aller loin en Champions League cette année !
Note : 3
Comment peut-on arbitrer à ce niveau là en étant aussi peu impartiale? On se croirait à la Bombonera ou au nouveau Gerland.
TheRedRooney Niveau : DHR
Dur pour Nantes... Ils doivent mettre le deuxième en première mi-temps !

Puis l'arbitre, sur des petites fautes, avantages la plupart du temps le PSG, ça en devient lassant !
Mode troll activé.
El Chelito Delgado Niveau : CFA2
Message posté par Nath22
les derniers buts, je les trouve incroyable...
Cavani est vraiment l'un des 2-3 meilleurs attaquant du monde de la tête, sans conteste...
Quant au lobe de Di Maria m'in fieu... Même sur fifa je mets pas les mêmes
Pour finir ce petit ciseau habile qui vient couronner l'énorme match d'Aurier...

J'ai vu que la deuxième mi-temps, mais ils ont marché sur les Nantais comme ils le voulaient, incroyable

Il faudra vraiment corriger leur concentration en début de match.




La fameuse couronne de laurier
Note : 6
Je profite de ce match dégueulasse (enfin la 1ère mitemps surtout) pour vous poser une question :
vous préférez :
- ne plus jamais voir aucun match de foot
OU
- avoir TOUS les matchs que vous pouvez regarder commentés par Stephane Guy ?

(je m'excuse au passage pour la maman de Stephane Guy qui n'a rien demandé à personne et que j'ai insulté de péripatéticienne environ 56487 fois au cours du match)
45 min suffisent au PSG pour battre un adversaire. C'est surtout ça l'enseignement. Je plains ceux qui détestent Paris, car ce club va être encore abonnée à la première place pour des années.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par CARP2015
Comment peut-on arbitrer à ce niveau là en étant aussi peu impartiale? On se croirait à la Bombonera ou au nouveau Gerland.

Juste pour savoir, le fait que les nantais se soient complètement effondrés physiquement, au point de plus réussir à enchaîner 3 passes ou des courses de plus de 10 mètres, c'est la faute de l'arbitre aussi ou pas ?
Pas grand chose à ajouter après le post de Lite, on s'est fait salement bouger en 1ère mi temps. Verratti est perdu sans Motta (quel patron celui-la..) et Ibra, ça commence à se voir. Satisfait quand même des latéraux qui se sont bien repris après une mi temps cataclysmique, Di Maria qui sait proposer des changements de rythme, et Javier.. Javier.

Au revoir Lucas.
El Chelito Delgado Niveau : CFA2
Message posté par PhoenixLite
Probablement la pire mi-temps de l'ère Blanc. Puis les nantais se sont effondrés.
Match qui ne fait que confirmer tout ce qu'on sait déjà côté PSG.
- Ibra est cuit
- Di Maria a du déchet mais est l'un des seuls à envoyer du jeu vers l'avant en permanence
- Verratti est paumé sans Motta
- Pastore est utile que si autour de lui ca joue aussi bien. Sans mouvements autour de lui, il peut rien faire
- Lucas est naze et est en train de se faire croquer par Lavezzi

De plus, je propose que Nasser se serve de ses fonds illimités pour rapidement faire des donations pour la recherche sur le clonage, afin de récupérer dès l'an prochain un Thiago Motta tout neuf.


Lucas 3 ans au Psg, 0 progrès, et pourtant le gars est toujours "tranquille" , pas de pression des médias ou des sup, je serais pastore,menez, ou cavani j'irais lui demander son secret.
Note : 1
Message posté par Thomro
Y avait pas tant de "coiffeurs" que ça, dans l'équipe d'aujourd'hui t'as quand même 7 titulaires habituels (je compte Pastore dans le lot) + Marquinhos qui n'est pas très loin derrière David Luiz dans la hiérarchie je pense.
Laurent Blanc fait tourner, oui, mais en première mi-temps ce sont les cadres de l'équipe qui étaient à la rue (Ibra, Verratti, Pastore entre autres).

Bref, c'est très dur pour Nantes, qui méritait mieux vue leur très bonne première mi-temps. Paris c'est un peu déprimant quand même, les mecs jouent pendant une demi-heure et gagnent tranquillou. Espérons que ça leur servira pour aller loin en Champions League cette année !


Entièrement d'accord, la première mi-temps de toute l'équipe était nulle à chier, Verratti a loupé des passes faciles, Kurzawa a servi de plot, Ibra a perdu tous ses ballons, Lucas pareil, Marqui-Silva ne respiraient pas la sérénité, Stambouli n'a servi à rien, et Di Maria a été insupportable avec son echainement "passement de jambes inutile - ballon perdu".

Beaucoup mieux en deuxième mi-temps, maintenant va savoir si Blanc les a recadrés pour qu'ils se sortent les doigts, ou si Nantes était cramé...
Enfin si la deuxième MT était presque parfaite, faudra pas oublier la première : ça pardonne contre Nantes parce que l'opposition est realtivement faible, ça pardonnera pas en LDC. Et si on veut attaquer les chocs du printemps avec un matelas de points assez confortable en L1 pour pouvoir faire tourner, va pas falloir lâcher de matchs en ce début de saison.
Lucas, il serait temps de penser à le reformeur à un pigeon pendant qu'il vaut encore un peu quelque chose. Car plus le PSG attendra, plus les autres se rendront compte qu'il ne progresse pas.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Message posté par CARP2015
Comment peut-on arbitrer à ce niveau là en étant aussi peu impartiale? On se croirait à la Bombonera ou au nouveau Gerland.


ce trolling...
A la Bombonera ? C'est sûr qu'au Monumental, y a vraiment jamais eu de coup de pouce arbitral...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
859 62