1. //
  2. // 1/4 finale
  3. // ASSE/PSG (0-1)

Paris s'impose sur un coup de torse

À Geoffroy-Guichard, tout s'est joué sur une reprise de la poitrine qui franchit la ligne d'une dizaine de centimètres. Une reprise de Zlatan Ibrahimović qui qualifie le PSG en demi-finale de Coupe de la Ligue aux dépens de Sainté.

Modififié
9 81

ASSE - PSG
(0-1)

Ibrahimović (70') pour PSG.


72e minute. À la réception d'un beau centre de Lucas, Zlatan Ibrahimović, oublié au second poteau, bombe le torse et reprend le ballon de la poitrine. Après un rebond, celui-ci est magnifiquement repoussé par Stéphane Ruffier. On croit à un nouvel exploit du portier français. « Non ! » fait Zlatan, en mode grognard plus que génial depuis le début de la rencontre. Le Suédois lève les bras au ciel et fait signe que la gonfle était rentrée. Il a raison. Le cinquième arbitre confirme, justement donc, avant d'essuyer une pluie de projectiles lancés du kop stéphanois. S'ensuit alors une longue séance de discussions, un appel au calme de Christophe Galtier et une réunion à huis clos entre entraîneurs et arbitres dans le vestiaire de Said Enjimi. Finalement, le jeu reprend, Nicolas Douchez, inspiré par son homologue, claque une parade héroïque qui qualifie Paris en demi-finale.

Chacun son temps fort


C'est avec la meilleure charnière centrale de l'année passée selon la FIFA – il faut préciser – que le PSG s'installe dans un Geoffroy-Guichard fraîchement rénové. Comme à la maison, les hommes de Lolo Blanc prennent toute la place. Ils mettent les pieds sur la table basse, sortent le paquet de chips et font tourner la balle, ne la partageant qu'à de très rares moments avec leurs hôtes stéphanois. Appliqués, détendus, les Parisiens alertent Stéphane Ruffier par l'intermédiaire d'un puissant coup franc d'Ibra, trop au centre. Mais les doutes et les failles défensives sont encore là. Après tout, on n'est qu'à 500 kilomètres à vol d'oiseau et trois jours de la triste performance de samedi après-midi à Bastia. Au premier mouvement collectif des Verts, le premier flottement dans la défense franco-brésilienne (Digne, Silva, Luiz, Marquinhos) du club de la capitale. Dans la foulée, Nicolas Douchez, à la relance, se fait dangereusement contrer par Ricky van Wolfswinkel. Sur le corner qui suit, Bayal Sall saute plus haut que tout le monde, claque un coup de casque qui file vers le but, mais le ballon est stoppé sur la ligne par la poitrine de Marco Verratti.

La poitrine d'Ibra, la main de Douchez


Jusqu'ici spectateurs, les Stéphanois avaient bien besoin de cela pour entrer dans la rencontre. Désormais, les joueurs de Christophe Galtier bousculent les Parisiens, dans tous les sens du terme. Les tacles, les cartons et les coups de gueule dictent la fin de la première période. Au retour des vestiaires, la confiance est toujours verte. Pour preuve, Kevin Théophile-Catherine se permet d'enrhumer d'un geste Javier Pastore. Romain Hamouma, lui, est à un cheveu de trouver le petit filet de Douchez sur coup franc ; Ricky, à une superbe intervention in extremis de Thiago Silva d'ouvrir le score et Benjamin Corgnet, entré à la pause et ressorti sur blessure 22 minutes plus tard, à un plat du pied réussi de trouver les filets. Maladroits sont les Verts, statiques sont les Parisiens. Infranchissable est Ruffier lorsqu'il repousse à bout portant le plat du pied d'un Zlatan signalé hors-jeu. Mais le Suédois prend sa revanche du torse un quart d'heure plus tard (1-0, 72e). Dans la foulée, Ruffier s'impose encore face à Matuidi, mais l'arrêt du match est pour Nico Douchez. L'ancien portier rennais a la main plus que ferme pour repousser une ultime tête de Ricky van Wolfswinkel. De quoi faire souffler Laurent Blanc. À Geoffroy-Guichard, c'est peut-être plus qu'une simple place en demi-finale d'une coupe dont au fond tout le monde se moque qui se jouait ce mardi soir.


Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Lamine Turgut Niveau : CFA
Bon ba confirmé : le dossier de candidature de M. ENNJIMI pour le prochain Galatasaray-Fenerbahçe a définitivement été écarté.

(la fédé polonaise réserve encore sa désignation pour le derby de Cracovie mais bon, j'le sens mal-j'le sens mal ... :-(
BadMotherFucker Niveau : Loisir
Parfait,le PSG consolide ses chances de jouer l'Europa League
Et soudain, le 13 janvier 2015, T.Silva se souvint qu'il était un sacré défenseur...
Ed Deline Niveau : CFA2
Plus d'un quart d'heure à attendre pour le résumé d'un match...décidément y a plus de respect...en 2015, tout se perd...

A part ça, la mauvaise foi de Romeyer et des supporteurs stéphanois est juste hallucinante..
Ces blaireaux vivent tellement dans le passé qu'ils n'ont pas encore de smartphone pour se tenir informé en temps réel.
Je suis médusé...
Clemuntinho Niveau : CFA
Note : 3
Crucifié ! La faute à pas de chance, n'est-ce pas Goofy ?
El Loco Bielsa ( anigolemagicien)
Le psg a retrouvé son véritable ADN, une équipe de coupes nationales sans grande saveur notamment la coupe de la ligue !
Note : 1
Je postais ça pour blaguer tout à l'heure, mais bon, s'il y a bien un truc de positif à retenir de ce match chelou et assez moisi des parisiens, c'est la prestation solide de la charnière centrale FIFA de l'année...
Sensational touch Niveau : District
Peut être qu'il a fait sa fiote sur l'arrêt du match, mais bon si l'arbitre assistant se prenait des projectiles, y'a prescription..
J'ai d'ailleurs trouvé son arbitrage cohérent et bon. J'ai regardé le match d'un oeil neutre. L'agressivité des stéphanois a été sanctionné, tous comme les nombreux gestes d'anti jeu des parisiens sur la fin de match (carton a chaque fois). Sans parler du but pas facile non plus a accorder.. ou même certains contacts dans la surface (notamment le dernier) qui n'ont pas été sifflés a juste titre.
Il faut le dire quand l'arbitrage français est pourri (souvent), mais ce soir je l'ai trouvé très bon!
toto_da_don Niveau : CFA
Note : 1
NICOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !
Lamine Turgut Niveau : CFA
Sinon, qu'est-ce qu'ils me font chier, les 2 pleureuses dans l'axe derrière à jouer si bas : déjà qu'il n'y a pas de rythme alors si en plus tu espaces les lignes à n'en plus finir ...
Jeu direct Niveau : CFA
Ça laisse quelques regrets vu les trois grosses occasions qu'on doit mettre au fond.
Mais bon, même si les coupes sont un objectif et que c'est dommage, je trouve que c'est plutôt rassurant au niveau du jeu.
Quand on veut on peut, et je nous vois bien continuer sur une bonne série en Championnat.

@Ed Deline.
Permets moi de te dire que les blaireaux t'emmerdent cordialement.
Abdallah Geronimo Cohen Niveau : District
Laborieux, heureusement que la défense et notre Banks national étaient solides.
Motta que t'arrive-t-il? :'(
lomenphan Niveau : DHR
toujours à pleurnicher...
Ed Deline Niveau : CFA2
Message posté par Jeu direct
@Ed Deline.
Permets moi de te dire que les blaireaux t'emmerdent cordialement.


ça m'en touche une sans faire bouger l'autre...
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Message posté par Sensational touch
Peut être qu'il a fait sa fiote sur l'arrêt du match, mais bon si l'arbitre assistant se prenait des projectiles, y'a prescription..
J'ai d'ailleurs trouvé son arbitrage cohérent et bon. J'ai regardé le match d'un oeil neutre. L'agressivité des stéphanois a été sanctionné, tous comme les nombreux gestes d'anti jeu des parisiens sur la fin de match (carton a chaque fois). Sans parler du but pas facile non plus a accorder.. ou même certains contacts dans la surface (notamment le dernier) qui n'ont pas été sifflés a juste titre.
Il faut le dire quand l'arbitrage français est pourri (souvent), mais ce soir je l'ai trouvé très bon!


Il faut d'autant plus le dire quand c'est Said Ennjimi qui arbitre un match

Sinon à ce stade là d'enchainement des performances de Digne quand il est titu, on va se retrouver avec Maxwell encore en poste à 36 ans
Note : 1
Message posté par Sensational touch
Peut être qu'il a fait sa fiote sur l'arrêt du match, mais bon si l'arbitre assistant se prenait des projectiles, y'a prescription..
J'ai d'ailleurs trouvé son arbitrage cohérent et bon. J'ai regardé le match d'un oeil neutre. L'agressivité des stéphanois a été sanctionné, tous comme les nombreux gestes d'anti jeu des parisiens sur la fin de match (carton a chaque fois). Sans parler du but pas facile non plus a accorder.. ou même certains contacts dans la surface (notamment le dernier) qui n'ont pas été sifflés a juste titre.
Il faut le dire quand l'arbitrage français est pourri (souvent), mais ce soir je l'ai trouvé très bon!


C'est tellement tentant de s'acharner sur Enjimi et sa tête de victime...mais son arbitrage était de qualité ce soir. Après pour l'interuption de match, j'ai quand même l'impression qu'il en a trop fait.
Note : 2
C'est marrant que la défense nous sauve le match avec notamment un énorme arrêt de Douchez et un Silva qui retrouvé la moitié de sa paire de couille.

Mais dieu que notre attaque est dégueulasse , beaucoup trop d'imprécisions , d'erreur durant la construction des actions , de centre loupé.

Zlatan n'à plus l'étincelle et décroche beaucoup trop. Pastore et Lucas sont trop rarement décisifs.

Le centre de Lucas est beau sur le but mais tout les autres qu'il à vendanger de façon bête me laisse un gout amer.

On ne concrétise pas , l'adversaire prend confiance et on se met en difficulté !

Mais néanmoins on est qualifié ! Les marseillais à votre place je me ferais tout petit sur les coupes ou votre club n'a aucune leçons à donner cette saison !
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Balaise Matuidi


Il faut d'autant plus le dire quand c'est Said Ennjimi qui arbitre un match

Sinon à ce stade là d'enchaînement des performances de Digne quand il est titu, on va se retrouver avec Maxwell encore en poste à 36 ans

Je vais radoter, mais qu'est-ce qu'il est mauvais.

Erreurs de placement derrière, aucune percussion devant..
La tristesse de son jeu, c'est dingue.
Il se joue a pas grand chose ce match. Ruffier est a deux doigts de la sortir. Verratti et Douchez qui stoppent sur leur ligne, Corgnet qui rate l'immanquable. On a eu les grosses occas pour, c'est dommage, il me reste un arrière goût.

Ca n'aurait même pas été un hold up, parce que Paris a eu une domination territoriale stérile. Pas beaucoup plus de situations à se mettre sous la dent que les verts, excepté les hors jeu d'Ibra. On a bien joué avec nos armes je trouve, bien subit le temps fort parisien d'entrée de jeu (une de nos grandes forces), avant de prendre plus d'initiatives.

Est-ce que c'est vraiment un hasard que cela bascule pour Paris? Je ne sais pas... L'histoire des détails qui tournent en faveur des meilleurs, toussa toussa.

Juste une parenthèse individuelle : quel match de taulier de Bayal! Le mec est plus serein que la charnière FIFA 2014 réunie (je charrie hein, z'enflammez pas, #libertédexpression). Un retour qui fait du bien.

A dans 10 jours! Statistiquement, ça va bien finir par basculer en notre faveur depuis le temps. On se raccroche à ce qu'on peut.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
9 81