Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Angers-PSG (0-5)

Paris s'amuse à Angers

Le PSG s'est régalé à Angers. Victoire 5-0. Edinson Cavani et Kylian Mbappé ont claqué un doublé, Daniel Alves a encore délivré deux caviars. Les Parisiens peuvent partir retrouver leur sélection nationale respective avec le sentiment du devoir accompli.

Modififié

Angers 0-5 PSG

Buts : Mbappé (5e, 84e), Draxler (14e), Cavani (30e, 60e)

Tout est parti d’une intervention d’Adrien Rabiot dans les pieds de Saliou Ciss en pleine surface parisienne. Serein, Daniel Alves écarte le danger d’une pichenette, Rabiot reprend le cuir et lance en profondeur Kylian Mbappé, qui accélère avant de talonner le ballon sur un plateau d’argent pour Edinson Cavani, parfait à la finition. Un but sublime au bout d’une contre-attaque de 90 mètres. On joue la demi-heure de jeu, et Paris mène déjà 3-0 à Angers. Finalement, le tarif sera 5-0. Encore une démonstration du PSG sans Neymar. Après le match nul arraché à Marseille (2-2) sur un coup franc du Matador, après la victoire sans bavure contre Nice, l’équipe d’Unai Emery a encore prouvé qu’elle n’est pas dépendante de sa recrue star du mercato.

Cavani passe la barre des 100 en L1


« Ces gens-là ne doutent pas beaucoup. » Stéphane Moulin a tout résumé juste avant le coup d’envoi de la rencontre. Trois minutes sont à peine écoulées, et Kylian Mbappé climatise déjà le stade Raymond Kopa en reprenant un centre au cordeau de Daniel Alves. La météo était formelle : un retour du froid est à prévoir dans l’Hexagone. À Angers, on sent déjà les courants d’air dans le couloir gauche. Alors, Daniel Alves en profite pour enrhumer Saliou Ciss. Cette fois, le centre du Brésilien est repris finement par Julian Draxler. Son piqué trompe Mathieu Michel. 2-0, le suspense est plié au bout d’un quart d’heure tant les Angevins se montrent trop tendres dans les duels pour mener une quelconque révolte. Puis vient le chef-d’œuvre collectif. Une action de 90 mètres, une partition pleine de contrôle à la relance, qui bascule d’abord sur un contrôle de Rabiot, puis une talonnade de Mbappé et se termine comme elle avait commencé avec Cavani. C’est le 100e du but du Matador en Ligue 1. Et ce n’est pas fini.

Sans pitié


Pour réveiller ses troupes après la pause, Stéphane Moulin fait appel à des guerriers. Enzo Crivelli, forcément, et Angelo Fulgini. Message reçu. Le milieu franco-ivoirien sort la boîte à gifles contre Mbappé et se trouve une position de frappe. C’est capté par Areola. En face, il n’en faut pas plus à Cavani pour trouver la mire grâce à une passe de Draxler. Une nouvelle fois, le but est venu du côté droit. C’est peut-être le seul bémol de la démonstration parisienne : titularisé pour la première fois depuis le 25 août, Javier Pastore n’aura pas été à son aise à gauche du trident offensif. Le Cav', lui, peut céder sa place sous les applaudissements du stade Raymond-Kopa. Classe. La touche finale est signée Mbappé, qui marque dans le but vide après avoir dribblé le gardien. Sans Marquinhos et Di María, dans l'attente d'un heureux événement, ni Thiago Motta et Neymar, blessés, Paris a été impérial et reprend provisoirement sept longueurs d'avance sur Monaco. Tout va bien.

SCO Angers (3-5-2) : Michel – Pavlović (Fulgini, 50e), Traoré, Thomas – Manceau, Tait (Coulibaly, 80e), Santamaria, Mangani, Ciss – Sunu (Crivelli, 51e), Toko Ekambi. Entraîneur : Stéphane Moulin.

PSG (4-3-3) : Areola – Alves (Meunier, 64e), Silva, Kimpembe, Kurzawa – Rabiot, Verratti, Draxler (Lo Celso, 64e) – Mbappé, Cavani (Lucas, 73e), Pastore. Entraîneur : Unai Emery.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 4 heures Il marque après 729 jours de disette 25
    il y a 6 heures La troisième Coupe d'Europe officialisée en décembre 54 il y a 8 heures Carrasco offre 10 000 euros à un coéquipier qu'il a envoyé à l'hôpital 14

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
    il y a 12 heures Mediapro ne revendra pas ses droits 40 il y a 13 heures Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 164 il y a 13 heures Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 23