Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 26e journée
  3. // PSG/Toulouse (3-1)

Paris reprend sa marche

Après deux matchs nuls consécutifs en Ligue 1, le PSG s'est remis en route vers les sommets en battant Toulouse (3-1), cet après-midi au Parc des Princes. Sans être flamboyants, les Parisiens ont su accélérer quand il le fallait pour sécuriser la victoire.

Modififié

PSG - Toulouse FC
(3-1)

A. Rabiot (26'), A. Rabiot (46'), Thiago Silva (73') pour PSG , W. Ben Yedder (50') pour Toulouse FC.


Cette saison, Paris a tellement de visages. Capables de prestations très moyennes, marquées par une fébrilité défensive inquiétante, les hommes de Laurent Blanc, lorsqu'ils font parler leur talent, savent également se montrer irrésistibles. Des caractéristiques parfaitement illustrées par Pastore cet après-midi face à Toulouse. Imprécis dans ses choix durant la première demi-heure, ratant même une passe à trois mètres, l'Argentin s'est montré décisif une nouvelle fois en haussant son niveau de jeu. Glamour et sexy, l'égérie du Parc, à l'origine du premier but, a fait le spectacle au retour des vestiaires. Sur le côté droit, le numéro 27 se joue de deux défenseurs avec une grande aisance avant d'offrir à Rabiot son premier doublé en Ligue 1. Malgré un nouveau but concédé sur une erreur de marquage, le PSG remonte temporairement sur le trône de la Ligue 1.

Rabiot, en un éclair


Les Parisiens tentent, dès le coup d'envoi, de prendre possession du ballon et de la moitié de terrain toulousaine, tout en mettant la pression sur la charnière centrale, à l'image de Matuidi, pas loin de provoquer une mésentente entre Ahamada et Kana-Biyik dès les premiers instants. Face au bloc toulousain positionné très bas, les hommes de Laurent Blanc s'en remettent aux longs ballons de Pastore, sans grand succès dans le premier quart d'heure. Ainsi, comme souvent ces dernières semaines en Ligue 1, Paris fait tourner le ballon sans pour autant réussir à élever le rythme pour se créer de franches occasions. Mais voilà, avec Paris, une seule occasion peut suffire à faire mouche. Lancé par Van der Wiel sur l'aile droite, Pastore centre à ras de terre pour Ibrahimović, dont la remise du talon trouve Rabiot qui conclut d'une belle frappe du gauche à l'entrée de la surface (1-0, 27e). Un but qui débride quelque peu l'armada francilienne. Dans la foulée, Cavani, côté gauche, centre dans la surface, mais Lavezzi rate le ballon, finalement mis en corner, d'un orteil. Un corner qui offre à Thiago Silva la possibilité de doubler la mise, mais la tête du capitaine passe de peu à côté. Peu en vue offensivement depuis le coup d'envoi, les Toulousains profitent d'un contre dans les derniers instants de la première période pour réchauffer les gants de Sirigu. Trouvé à gauche de la surface, Didot centre pour la tête d'Aguilar que le portier italien détourne en corner d'une belle parade. Après une intervention des soigneurs pour un coup de coude de Cavani sur Spajić, l'arbitre peut renvoyer les deux équipes aux vestiaires.

Pastore fait tourner les têtes


La seconde période débute sur les chapeaux de roues. À la suite d'un coup franc de Lavezzi, Pastore sort donc l'argenterie pour servir Rabiot, qui conclut. Mais la réaction toulousaine ne tarde pas. Sur un coup franc lointain, Ben Yedder profite du placement hasardeux de la défense parisienne et de la bonne remise de la tête d'un coéquipier pour placer un coup de tête gagnant, en renard (2-1, 51e). Ibrahimović tente de sonner la révolte en partant seul, dans l'axe, avant de frapper à l'entrée de la surface, mais son tir passe de peu à côté des montants. Dans la foulée, Cavani fait sa « spéciale » en coupant un centre du suédois au premier poteau, mais là encore, le cadre se dérobe. Les Parisiens, réveillés, poussent pour s'offrir un troisième but, et Ahamada doit s'employer pour intercepter une passe en profondeur de Lavezzi, avant de voir Spajić couper la trajectoire d'un bon centre à ras de terre de Cavani. Le rythme retombe alors quelque peu, même si Ahamada se charge de mettre un peu de folie sur la pelouse en feintant Cavani d'un superbe crochet. Là encore, les Parisiens se décident enfin à appuyer sur l'accélérateur. Entré en jeu à la place de Lavezzi, Bahebeck botte un beau coup franc que Thiago Silva catapulte au fond des filets d'un puissant coup de tête (3-1, 74e). Pas rassasiés, les Parisiens repartent à l'abordage, et sur un centre de Matuidi, Digne voit sa tête repoussée sur la ligne. Après une dernière frappe détournée superbement claquée par Sirigu, l'arbitre libère les 22 joueurs. Ce soir, Paris a fait le boulot.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Málaga croque le Barça