Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Coupe de la Ligue – VA/PSG (1-3)

Paris répond présent

Solide et appliqué, Paris a fait le travail sur le terrain de Valenciennes. Victoire 3 buts à 1 d'un club qui assume enfin son statut de favori. Sans ciller, le PSG est dans le dernier carré.

Modififié
Les Parisiens peuvent se pincer. Nous sommes au mois de novembre. Et le Paris Saint-Germain est encore en course sur tous les tableaux : championnat, Ligue Europe, Coupe de la Ligue et Coupe de France jusqu'à preuve du contraire. Comme à Lyon pourtant, les Parisiens ratent leur entame. Tant pis pour les retardataires. Zoumana Camara touche son premier ballon et s'essaye à la relance. Directement dans les pieds de l'adversaire. La boule revient sur Dossevi dont la frappe est détournée dans son propre but par... Zoumana Camara (1-0, 03'). Mais Paris, c'était écrit, a changé. Fini la décennie 2000-2010, époque maudite. Le PSG assume enfin son statut de favori. Et Papus se fait justice lui-même cinq minutes après. Sur le premier coup de pied arrêté, Jallet centre au point de penalty. Zoumana surgit et croise sa tête dans le petit filet (1-1, 09'). Solide. Le modjo change de camp aussi sec. Le bloc parisien est haut. Le quatuor Hoarau, Sessegnon, Luyindula, Jallet empêche la première passe et opère en contre. Après quelques actions torrides, c'est finalement Christophe Jallet qui marque en buteur. Lancé à pleine balle sur son autoroute couloir droit, il loge le ballon dans le petit filet d'une frappe croisée à l'entrée droite de la surface (1-2, 27'). Le onze de Kombouaré s'en donne à cœur-joie. Toujours en passant par Jallet. Sur chaque montée, le PSG frôle le break. Seule une belle combinaison Mater-Ducourtioux-Loriot arrive à dégripper Greg Coupet (37'). Double parade de l'ancien Lyonnais dont la première sort le ballon sur le poteau. Paris gagne le premier round aux points.

Au retour des vestiaires, les Franciliens passent le braquet supérieur. Stéphane Sessegnon veut lui aussi participer à la fête. Après une première approche ratée en solo (48'), le Béninois la joue collectif et découvre les bienfaits de la passe dans l'intervalle. Face à Nico Penneteau, Luyindula vise le petit filet d'un pointard moche mais efficace (1-3, 51'). Le compte y est, on ferme la boutique. Jusqu'au coup de sifflet final, le Paris Saint-Germain fait le dos rond. Valenciennes part à l'abordage. Centres, frappes de loin, combinaisons. Tout y passe mais rien n'est cadré. A la limite de la dilettante, Paris regarde le VAFC gonfler les muscles. Mais ça ne l'impressionne plus. Derrière c'est là. Même quand c'est pas flamboyant, il y a acte de présence. Comprendre : toujours un Parisien sur un Valenciennois. Donc aucun décalage possible. L'exercice d'entraînement attaque-défense se termine de la sorte, entrecoupé par quelques contre-attaques poussives du PSG. Antoine Kombouaré peut être satisfait de la copie rendue. Il a fait tourner l'effectif (Erding, Giuly, Edel et Sakho sur le banc) sans galvauder le match. Les remplaçants Camara et Luyindula ont marqué. Philippe Montanier ne bluffait peut-être pas. Si les Parisiens le décident, 2011 sera certainement la saison du PSG.


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 11:00 Le but exceptionnel d'un joueur de Portland en MLS 3 Hier à 10:30 Fulham de retour en Premier League 26
Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
samedi 26 mai Platini non poursuivi, « un signe positif » pour Blatter 7 samedi 26 mai Michel Platini non poursuivi par la justice suisse 20
À lire ensuite
Destruction Derby