1. //
  2. // 8es
  3. // Chelsea-PSG (1-2)

Paris reçu quatre sur quarts

Après une mi-temps poussive, le PSG s'est finalement imposé à Chelsea et rejoint les quarts de finale de C1 pour la quatrième fois consécutive, une première pour un club français. Une qualification plutôt tranquille, qu'il doit à sa force collective et son leader Ibrahimović.

Modififié
1k 180

Chelsea 1-2 PSG

Buts : Costa (27e) pour Chelsea // Rabiot (16e) et Ibrahimović (67e) pour Paris

C'est tout sauf une surprise. N'importe quel amateur de foot ayant suivi, de loin ou de près, les rencontres de Chelsea cette année s'attendait à cette issue. N'importe quel individu ayant observé, attentivement ou d'un œil blasé, les prestations du PSG cette saison ne devait pas être très inquiet. Et n'importe quel spécialiste lucide, au regard des actualités des deux clubs et de la différence flagrante de niveau, pouvait pronostiquer le résultat final. Car le fait est simple : Paris est désormais supérieur à Chelsea. Et dans le sport, qu'on le veuille ou non, c'est souvent le meilleur qui gagne.

Certes, les Français ont été (un peu) bousculés. Certes, ils ont pris un but et ont parfois pu paraître (un chouia) empruntés ou dépassés au milieu. N'empêche qu'ils n'ont jamais douté. Mieux : ils n'ont jamais été en position d'être éliminés. En marquant deux fois à l'extérieur, et en comptant sur un Ibra passeur puis buteur, Paris s'est finalement imposé à Stamford Bridge. Et se sont, du même coup, tranquillement qualifiés pour les quarts. Pour la quatrième fois.

Chelsea vend cher sa peau...


Mauvaise nouvelle pour Paris : Verratti, remplacé par Rabiot, n'est pas remis et ne figure pas sur la feuille de match. Plus attendu, Marquinhos fait partie du onze. Comme Lucas, au détriment d'un Cavani pourtant buteur à l'aller. Baba, lui, paye sa boulette en Premier League et laisse sa place au prometteur Kenedy. Devant des supporters londoniens en chaleur, les 22 acteurs zappent le round d'observation. Costa et Di María allument les premières mèches, Trapp et Ivanović les éteignent. Ibra croit s'envoler vers la qualif', l'arbitre assistant le ramène sur terre en le signalant hors jeu. Pas grave : le Suédois se mue en passeur pour offrir l'ouverture du score, et donc un but à l'extérieur, à Rabiot. Cette fois, personne pour contrecarrer l'initiative.

Comment espérer meilleure entame côté parisien ? Tout simplement en étant un peu plus attentif et en refusant de se voir déjà en quarts. Et les joueurs de Blanc tombent dans le piège : sur une nouvelle perte de balle de Motta, Costa profite d'une faute de concentration de ses adversaires pour se défaire très joliment de Silva et tromper Trapp. Moins serein face aux accélérations des Anglais portés par Willian, le milieu de terrain français galère un peu, en témoignent les quelques irrégularités de Matuidi et les jaunes du duo Rabiot/Motta. N'empêche que le PSG, quand il se remet au boulot, reste le maître du ballon. Et le maître du jeu... malgré un Motta à côté de ses pompes.

... Paris évite l'arnaque


Amoureux de la possession, les Parisiens jouent leur jeu, sans se prendre la tête. Et sans leur rigueur défensive habituelle, mise à mal par les jambes de Willian, la hargne de Costa et les efforts de Pedro. La confiance changerait-elle de camp ? Pas vraiment. Car même sans Verratti, les hommes de l'Hexagone sont capables d'admirables phases de jeu. Le public anglais a beau donner de la voix, Paris reste de marbre. Surtout que Chelsea perd Costa sur blessure, remplacé par le très tendre Traoré. Pendant ce temps-là, Marquinhos mange Hazard en silence, et Ibra bouffe la première balle de match.

L'appétit des Français n'est pas assez gros pour mettre une branlée, mais pas assez limité pour envisager une prolongation. Trapp remet le couvert pour éviter la déconvenue, alors que Motta et Di María sortent le caviar. Ibra s'en régale et tue le peu de suspense qui restait. Pour le Z, ça donne deux buts et une passe dé lors de ce double duel contre Chelsea. Mais Chef Ibra devra sûrement aligner quatre caramels en quarts pour montrer aux mauvaises langues qu'il est véritablement un cuistot de classe européenne. Au fond du trou, Chelsea perd son étoile Hazard - qui ne brille depuis bien longtemps -, et son public quitte le stade, direction le Mcdo. Pour les Anglais, la marche était trop haute, le PSG trop fort. Et la logique respectée.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Pour ceux qui doutaient de Rabiot et Lucas... Leurs grosses couilles sur les points des I
    Seigneur....
    Que c'est faible, le PSG!!!
    Ca va prendre très cher si ça joue un grand d'Europe.

    Heureux pour Zlatan, moins pour d'autres qui n'ont pas le niveau, Di Maria, Silva et Luiz.
    Par contre, Rabiot, j'aime beaucoup.
    Et Lucas aussi, faut avouer qu'il a passé un gros palier.
    Ravière Pastauré Niveau : National
    Note : 1
    Rabiot m'a fait fermé ma gueule...c'était violent.

    Ah et on a retrouvé Maxwell...mais pas Matuidi.
    Vraiment bidon la premier league! Bien vu Blanc de reposer Verratti pour jouer contre Troyes!
    Kame House Niveau : CFA
    Voyage de noce, Maldives, 5h de décalage horaire (4+1 pour tourism convenience ), streaming pourri sur le PC; mais c'est pas grave. Ici c'est Paris ma gueule, merci Blanc, merci IBRA. Demain je parade sur l'île avec mon maillot 2013-2014 blanc (le beau) numéro 94 (of course).
    Bonne nuit la famille
    Ceux qui s'inquietaient du niveau du Real hier pour la suite de la competition ont pensé quoi du concours de pertes de balles du psg ce soir? Sinon Zlatan a bien fermé les bouches des rageux, decisif dans the grand match...un huitieme de c1 en ayant a tendre le pied (bon allez il a reussi a etre au bon endroit au bon moment)?

    P.s: Eden tu es le bienvenu a Madrid!
    Lamine Turgut Niveau : CFA
    Et ça va mé être le Barça (chier va ... :-(

    Sinon ..... TM jy t'aime !
    Faut arrêter c'est pas si faible que ça le PSG. La fin de première mi-temps était un peu chaotique mais globalement le match n'était pas mauvais. Beaucoup de joueurs clé ont très bien joué (Ibra, Rabiot, Lucas...).
    Par contre où est passé Matuidi ?
    La sortie de Costa a changé le match. Rabiot a définitivement validé sa convention de stage. Sur quelques séquences de jeu Paris était assez impréssionant tout de même..Gros gros match de Lucas. Luiz est pas top, mais ça on le savait déjà, son poto a monté qui porte la culotte.
    winnicott Niveau : DHR
    quel troll tu n'as pas encore été banni?
    Sinon, je trouve que le résumé est assez gentil pour Paris. Je sais pas vous mais le milieu m'a donné des sueurs froides en 1ere mi temps et Wilian est un sacré joueur
    Saison à oublier pour Hazard...
    Est-ce qu'il a un jour été décisif lors d'un gros de match de champions League?
    Je parle a Ce champiñón de 2 fesses ...
    Mon dieu motta et Matuidi sur c'était faible ce soir... j'espère qu'ils vont se ressaisir parce que depuis quelques temps c'est très limite... Marquinhos, Lucas et rabiot, ce soir c'est vous les boss.
    souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
    Quelle libération après tant de fébrilité en première mi-temps, ptain j'en menais pas large.
    Puis le roi Zlatan, que ce fut bon !!!
    Qualif' pour les quarts en ayant préservé Verratti ce soir, qui va pouvoir se soigner d'ici là et Pastore qui va pouvoir revenir dans le rythme en enchaînant les matchs, Aurier aussi ...
    Que c'est bon !!!!! Aller on plie le championnat une bonne fois pour toute, on tire Wolfsburg ou le Benfica et c'est le panard total
     //  22:45  //  Amoureux de la Bolivie
    "Moi je ne fais qu'un seul geste, je retourne ma veste... toujours du bon côté"

    On a bien flippé quand même. Notre match est raté. C'est Paris qui a rendu Chelsea bon en étant trop mauvais au milieu.

    Bravo à Blanc qui n'a pas réagi quand on prenait l'eau, heureusement que ça tourne bien.

    Zlatan décisif c'est bien. Ca confirme ce que je pense. Ca peut être un bon joueur en ligue des champions, mais c'est un joueur "comme un autre" dans l'équipe à ce niveau. Faut pas attendre de lui qu'il fasse tout tout seul comme en ligue 1.

    Bien joué à Trapp qui fait un beau double arrêt, même si je me demande si on ne peut pas lui reprocher de remettre lui-même la balle sur Hazard plutôt que de la dévier en corner. Dur à juger.

    Notre milieu a vraiment pris l'eau. Blaise invisible,c omplètement. Motta à la rue une bonne partie du match (mais belle passe sur Di Maria). Rabiot, de très belles, choses, des pertes de balles aussi. Mais il est décisif donc bravo.
    PhoenixLite Niveau : Loisir
    Rabiot meilleur milieu de terrain français. Quel joueur incroyable.
    Depuis le temps que je le dis !!
    Message posté par paul.la.poulpe
    Vraiment bidon la premier league! Bien vu Blanc de reposer Verratti pour jouer contre Troyes!


    N'importe quoi, quelle mauvaise foi, Paris a bien galéré jusqu’à la blessure de Costa.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    Benfica se paie le Zénith
    1k 180