1. //
  2. //
  3. // PSG-Arsenal (1-1)

Paris rate son entrée

Face à un Arsenal loin d'être impérial, le PSG a concédé le match nul à domicile pour son entrée en Ligue des champions (1-1). Un résultat qui ne remet pas encore en cause l'avenir européen du club de la capitale, mais confirme que la saison va être difficile pour Unai Emery.

Modififié
2k 150

Paris Saint-Germain 1-1 Arsenal

Buts : Cavani (1re) pour Paris // Sánchez (78e) pour Arsenal

Les notes du PSG

Le speaker du Parc des Princes a parlé de «  parfum de la Ligue des champions  » . On aurait pu penser que dans un début de saison poussif, il aurait agi comme un revigorant pour le PSG. Il n'a finalement fait que confirmer les difficultés actuelles de l'effectif d'Unai Emery. Capable de partir pied au plancher, mais pas de maîtriser ou tuer un match face à un adversaire clairement à sa portée. Arsenal repart de la capitale avec un point bien payé, et la confirmation de son rôle de principal concurrent des Parisiens pour la première place. Mais clairement pas avec l'aura d'un prétendant au dernier carré. Ce qui est inquiétant pour Unai Emery, recruté pour faire passer un cap à Paris dans la compétition reine européenne.

Cavani démarre en trombe


Pourtant, cela avait bien commencé et mieux valait ne pas être en retard au Parc des Princes. Servi sur une ouverture bien dosée d'Alphonse Areola, Serge Aurier dépose Nacho Monreal avant d'envoyer un centre parfait sur Edinson Cavani, qui trompe David Ospina (1re). De quoi balayer les doutes autour de l'efficacité du Matador et lancer au mieux la campagne de Ligue des champions. Sauf que Paris contrôle le ballon, mais peine à se montrer de nouveau dangereux. Pas faute pour Unai Emery de gesticuler dans sa zone technique, même quand ses joueurs lui tournent le dos, et de donner des consignes. Côté Arsenal, il faut attendre la fin du premier quart d'heure pour une première frappe, contrée en corner. Puis une glissade d'Aurier devant Monreal permet aux Gunners d'offrir une première frayeur à Areola, bien secondé par Marquinhos qui éteint l'incendie d'une tête en corner. Pas de quoi sauter au plafond dans un match finalement très tactique, avec un Arsenal peu entreprenant et des joueurs parisiens aux niveaux de forme assez disparates, Thiago Silva ou Aurier étant égaux à eux-mêmes, Di María ou Matuidi dans le dur. Quant à Cavani, il reste dans ses habitudes avec la balle du 2-0 manquée par deux fois, la première après avoir dribblé Ospina mais tiré hors cadre, puis la seconde à cause d'un contrôle de la poitrine raté. À la pause, Paris est donc devant, mais pas totalement sur un nuage.

Paris s'endort et s'en mord les doigts


Et au retour des vestiaires, on peut légitimement se demander si le PSG ne va pas finir par regretter ses occasions manquées. Tranquillement assis sur son banc alors qu'Emery continuer de bouger à la limite de sa zone technique, Arsène Wenger voit son Arsenal prendre place devant le but d'Areola. En contre-attaque, les Parisiens manquent de tranchant, voire des faveurs arbitrales lorsque Verratti lance Di María et que celui-ci se fait reprendre par Monreal dans la surface. Il a beau demander le penalty avec le soutien d'un public qui scande « arbitre enculé » , M. Viktor Kassai ne bronche pas. Paris a quelques situations, notamment un centre d'Aurier pour Matuidi à l'heure de jeu, des face-à-face d'Aurier et Cavani avec Ospina ou encore une frappe cadrée de Di María, il ne parvient pas à se mettre à l'abri. Et alors que le Parc réclame Javier Pastore, Emery lui donne Thiago Motta à la place de Rabiot. Insuffisant, tout comme la première parade d'Areola, pour empêcher les Gunners d'égaliser par Alexis Sánchez à un quart d'heure du terme (78e). Cruel mais logique vu que le PSG ne maîtrise pas les débats. Et peut remercier Areola cinq minutes plus tard, alors que Cavani avait encore une fois perdu un duel face à Ospina. Le calvaire se termine sur un accrochage Giroud/Verratti dans les arrêts de jeu et l'expulsion des deux hommes. Paris perd son meilleur joueur, concède deux points à son rival pour la première place, et aussi beaucoup de questions par rapport à ce que peuvent être ses vraies ambitions européennes cette saison.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions



    Par Nicolas Jucha
  • Modifié

    Dans cet article

    paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
    Merde, je suis dégoûté. Avant le match, j'aurais signé pour un nul car j'étais vraiment pas fier, mais après le match c'est méga frustrant.
    POurtant on l'a bien cherché. Entre toutes ces occases goinfrées plus des périodes où on a arrêtées de jouer, c'est pas étonnant qu'on en prenne un. Et encore, faut être conscient qu'Arsenal c'était pas bon.
    Offensivement, Cavani a beaucoup trop raté, mais ce n'est pas le seul à incriminer. Di Maria fait aussi un match insuffisant. Le problème c'est que ce gars n'a pas du tout l'intelligence de déplacement d'un attaquant pour aller se procurer des occases, et le peu qu'il a eues ils les a goinfrées. Et comme on avait que deux attaquants, finalement c'est limité.

    Ce qui est un peu inquiétant c'est le milieu. On se fait quand même pas mal bouffé. J'ai encore entendu qu'il avait fait un match énorme, mai pas du tout. Il est bon quand il va vers l'avant, mais avec sa technique il doit être bien meilleur au milieu, il doit être beaucoup plus propre dans la relance dans les moments difficiles. Malheureusement, je pense qu'il n'en n'a pas l'intelligence.

    Par contre, les quatre de derrière c'était bien. La défense centrale, c'était très bien.
    Lana Del Reyy Niveau : Loisir
    Note : 4
    Quel club de clowns sans deconner...
    Note : 1
    Non mais Cavani c'est vraiment chaud à quel point il vendange.

    Que le PSG termine ce match avec un seul but c'est hallucinant vu le nombre d'occasions créés
    Note : 5
    Ses appels sont tellement bons en plus...
    Cavani aurait du postuler pour récolter le raisin cet été: un vrai vandangeur...
    Note : 5
    Arsenal c'est d'une faiblesse!
    Coup de génie d'avoir titularisé Matuidi, Krycho et laissé Jese en tribunes et Ben Arfa a la maison.

    Putain ça change de Laurent Blanc!
    paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
    Note : 2
    Message posté par Lana Del Reyy
    Quel club de clowns sans deconner...


    Arsenal n'a pas été terrible, c'est vrai.
    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Cavani, je vais rien dire.

    Di Maria est quand même vachement décevant je trouve.
    Matuidi sur l'aile, c'était une moitié de bonne idée, combatif mais très limité.
    Il aurait limite mieux fallus placer Matuidi en relayeur à la place de Rabiot qui n'était pas tip top et laisser l'aile à Lucas voire Jesé.

    Cela dit ce match devait être gagné 1000 fois...Que c'est dur pour Paris bordel.

    Ah oui, Aurier monstrueux.
    Note : 2
    "Paris rate son entrée", sérieusement ? En faisant match nul contre le seul adversaire sérieux de son groupe et en proposant beaucoup plus que celui-ci ? Le PSG est "inquiétant" alors qu'il commence à trouver ses marques dans le jeu et développe sans doute une de ses prestations collectives les plus abouties de la saison ?

    Bordel, le corporatisme à la française se planque même sur sofoot.com maintenant ! O.O
    Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
    Quand Cavani marque au bout de 30 secondes, tu te dis que le mec va être dans une confiance totale, qu´il va tout déchirer. Planter en tout début de match: le rêve de tout attaquant.

    Mais non, ça ne change strictement rien.

    Le niveau de Cavani n´a rien a voir avec sa confiance, son état physique ou psychologique. C´est juste une chèvre intersidérale qui est arrivé au foot de haut niveau grace à un physique de courreur de demi-fond.

    Il est irrécuperable. 3 ans que ça dure, ASSEZ !
    Jemincruste1 Niveau : CFA
    Note : 2
    Supporters parisiens, profitez de ces moments de léger doute, de remise en cause, de critiques venues de toutes part.

    De là naît une nouvelle histoire pour vous, histoire que je vois bien plus excitante que les précédentes plus lisses et mal conclues à l'échelon européen.

    Elle me plaît cette équipe sans ce bon vieux mâle alpha qu'est Zlatan.

    Quant à Cavani, 2 ou 3 matchs à son poste en 2 ans, qu'on lui laisse le temps de reconstruire un rapport positif avec le but. Un peu bidon cette expression mais je n'ai pas su le formuler autrement.

    Ces occasions, je serais prêt à parier qu'il ne les ratera plus en avril.

    Ah, et par rapport à Emery, on écoute et on applique ce qu'il dit, point barre. Et surtout, on fait preuve de patience et de mesure. Surtout si on est ancien coach de L1 sans palmarès ou consultant à l'Equipe 21.
    La Groupie de Ronnie Niveau : DHR
    Note : 1
    Message posté par VascoVince
    Je veux bien qu'on fasse le proçés de Cavani.
    Mais quand tu joues à domicile avec seulement deux joueurs offensifs, dont un milieu droit et l'autre qui fait des replis jusque devant sa surface, on devrait être émerveillé d'avoir eu des occasions.


    Comme disait Ancelotti, ce n'est pas tant le nombre de joueurs offensifs qui est important mais l'animation dans son ensemble. Cette dernière a été plutôt bonne comme le prouve le nombre d'occasions. Ce qui a péché ce soir c'est la finition.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Note : 2
    Je sais même pas comment on peut analyser ce match ou même juger la tactique d'Emery... Dans le contenu, Paris a mangé Arsenal (que je m'attendais pas à voir aussi si moyen, pour ne pas dire pire) et avec un attaquant un minimum réaliste, ça doit faire 4 ou 5-1 à l'arrivée les doigts dans le nez ! Et y aurait rien eu à dire... Pour Cavani, je comprends pas : il fait des supers appels et au Napoli, il avait pas l'habitude de vendanger... Ou alors il est vraiment en manque de confiance et au fond du trou mentalement car franchement les deux occases qu'il a en 1ère mi-temps ou le crochet en 2e, un avant-centre honnête de L1 les plante sans souci. Et pourtant j'ai de l'affection pour Cavani mais là, ça devient difficile de le défendre.
    Sinon Di Maria insuffisant dans la précision technique, Rabiot trop de ballons perdus... Et Verratti au-dessus du lot as usual ! Par contre, son expulsion est incompréhensible dans la mesure où il ne fait rien sur l'action (a contrario de celle de Giroud qui me semble pas illogique).
    En tout cas, j'aurais pas grand chose à reprocher à Emery sur ce match, peut-être la non titularisation de Pastore mais c'est vrai qu'il revenait de blessure (sinon évidemment il doit être titulaire sans discussion).
    Quant à Arsenal, assez surpris de leur faiblesse et de leur manque d'ambition dans le jeu, j'espère pour eux que c'est uniquement à mettre au compte du début de saison...
    Message posté par Balaise Matuidi
    Matuidi a été bon ce soir, offensivement il a eu une réelle présence. Si c'était pour avoir le même Jésé que face à Sainté, autant qu'il reste sur le banc. Je trouve le choix osé d'Emery pas mal sur ce coup


    Il fait ses replis et se bat on peut pas lui enlever ça mais quand tu vois le peu de solutions proposés autour de Cavani y'a de quoi avoir des regrets je trouve.

    Le résultat est décevant mais au moins le projet de jeu était la et appliqué une bonne partie du match. Mais l'attaque pose question, pas beaucoup de créativité. Edinson vendange mais en dehors de ses appels y avait rien.
    jean marc rouillan Niveau : Loisir
    Note : 2
    Ce soir je voulais me détendre, me marrer un peu, mais rien à me mettre sous la dent à la télé, et là miracle...Cavani est apparu!!Oh putain le cador,c'était le 14 juillet, ça partait dans tous les sens, merci cavani.Encore maintenant je n'arrive pas à sécher mes larmes tellement je me suis marrer!!!Putain vivement la deuxième soirée...
    loulou1931 Niveau : CFA2
    En fait, les gars, je crois que vous ne savez pas qu'Emery est là pour gagner l'Europa League, il s'en tape de la LDC

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    2k 150