1. //
  2. // Quarts
  3. // Man. City-PSG (1-0)

Paris, quatre à la suite

Première équipe à se faire sortir quatre fois de suite en quart de finale de Ligue des champions, le PSG a encore une fois manqué sa (con)quête du dernier carré européen. Les fautifs sont déjà trouvés, parce qu’il faut toujours couper des têtes en France, héritage culturel, et le duo Blanc-Ibrahimović est désigné pour passer devant le tribunal populaire. Mais cette fois, il faudra couper quelque chose.

Modififié
2k 194
Il y a des chiffres qui font mal. Alors que CR7, d’un triplé, passait pour la neuvième fois, en neuf tentatives le stade des quarts de finale, Zlatan Ibrahimović échouait pour la 8e fois en autant de tentatives. Regarder l’élimination du PSG avec le prisme du Suédois serait un poil trop facile, mais sur les 180 minutes face à Manchester City, le meilleur buteur de l’histoire du club a manqué un penalty et un face-à-face à l’aller et s’est montré quelconque au retour. En face, Kevin De Bruyne – dragué par le PSG durant l’été – a trouvé deux fois les ficelles en autant d’opportunités, et sur une jambe. À 34 ans, le Suédois a manqué son rendez-vous avec la C1. Encore. Et encore. Et encore.


Autant le dire tout de suite, c’est au Parc des Princes que les Parisiens se sont sabordés. Sous QSI, les Franciliens ont joué quatre matchs de quart à domicile, moralité, ils ont pris huit buts dans le buffet. C’est rédhibitoire pour exister à ce niveau. Et à l’exception du déplacement à Leverkusen en 2014, les joueurs de la capitale ont systématiquement encaissé un but en phase finale. Tant que les Parisiens ne règleront pas ce souci, il n’iront pas au-delà du top 8. Dire que cette année ils sont tombés sur une équipe de City moyenne, amputée de son capitaine (Kompany), de son métronome (Yaya Touré) et avec un Kevin De Bruyne sur le retour. De quoi faire passer les absences de Verratti et Pastore pour une simple égalité des chances. Et pourtant, ça ne passe toujours pas.

Le 3-5-2 du néant


À l’Etihad Stadium, chose rare, Laurent Blanc a tenté une folie : un nouveau schéma tactique (3-5-2). Au final, ça a foutu un bordel monstre pour les joueurs. Jamais travaillé malgré 20 points d’avance en Ligue 1, les Parisiens ont tenté d’innover sur le match le plus important de la saison. Ou comment la fainéantise et le conservatisme peuvent plomber une équipe. Verdict : pas de liant, pas de jus, aucune cohérence, des joueurs perdus et un sentiment de mollesse incroyable.
« Je suis responsable de tout. »Laurent Blanc
La blessure de Thiago Motta a forcé le staff parisien à repasser en 4-3-3, sans plus de réussite. En fin de match, Laurent Blanc a eu l’honnêteté d’assumer son erreur : « Je suis responsable de tout » , a-t-il lâché après la rencontre. C’est vrai. Mais lorsque le Président balance que ses joueurs « ont fait ce qu’ils ont pu » , il se tire une balle dans le pied. Déjà que son autre pied est vérolé par l’affaire Serge Aurier… Prolongé jusqu’en 2018 avant Chelsea, l’ancien coach des Bleus vient d’échouer pour la troisième fois en quarts de finale de C1 contre une équipe qui disputait, elle, son premier top 8. À Manchester, le PSG aurait pu jouer trois jours sans faire trembler Joe Hart.


À l’exception du face-à-face de Cavani à 0-1, le PSG n’a jamais eu de vraie occasion, malgré plus de 65% de possession. Avoir la balle et ne pas savoir qu’en faire, ça devient une marque de fabrique du PSG. Être aussi inoffensif quand vous investissez autant sur Di María et Cavani (120 millions d’euros les deux), c’est embêtant. Avec le recul, les choix sont facilement discutables.
« Changer d’entraîneur ? Si je le pensais, je ne pourrais jamais le dire… »Thiago Silva
La titularisation de Serge Aurier à l’aller avec les conséquences que cela entraîne sur l’image, Cavani sur les deux matchs, le banc de touche vide, les blessures mal gérées, le déambulateur de Thiago Motta, Trapp qui fait deux matchs à la Sirigu (comprendre « des buts sur lesquels il ne peut rien faire » ). Mais sur ces deux matchs, Laurent Blanc n’aura réussi aucun bon choix. Aucun. Mais Blanc est tributaire de ses joueurs. Au fond, à part Thiago Silva, et à un degré moindre Adrien Rabiot, les joueurs du PSG se sont ratés sur les deux rencontres. Un capitaine exemplaire sur le terrain, mais qui envoie un missile à son coach à la sortie du match - « Changer d’entraîneur ? Si je le pensais, je ne pourrais jamais le dire…  » - et un gamin de 21 ans. Manchester City, que l’on a sans doute présenté trop tôt comme une équipe moyenne, n’a finalement jamais souffert contre le PSG. Et c’est peut-être ça le plus grave.

La grande lessive à venir ?


Forcément, des choix devront s’opérer cet été. Sur le onze aligné à City, trois joueurs arrivent en fin de contrat : Van der Wiel, Maxwell et surtout Ibrahimović. C’est fou et symptomatique de la gestion parisienne. Rejoueront-ils un match de LDC sous le maillot parisien ? Rien n’est moins sûr. Motta affiche bientôt 34 ans et n’a toujours pas de remplaçant désigné, David Luiz est bipolaire, Verratti vient de manquer trois des quatre derniers matchs de quarts de C1 du PSG, Cavani n’a jamais planté dans les six matchs de quarts qu’il a joués au PSG... Bref, il y a comme une fin de cycle au PSG. Le cycle Blanc-Motta-Ibra a-t-il un avenir ? C’est tout l’enjeu de l’été. Pour Blanc, c’est peut-être le coup de trop. Trois échecs de suite, surtout après avoir demandé et obtenu Trapp et Di María, c’est beaucoup. Beaucoup trop. Après tout, Manuel Pellegrini est en fin de contrat dans trois mois. José Mourinho est toujours sur le marché. Nasser Al-Khelaïfi a juré que « rien n’allait être décidé aujourd’hui » , mais l’été sera forcément chaud. En investissant autant, les patrons qataris ne pourront pas se contenter du top 8 pendant très longtemps. Le surplace est effrayant. À l’heure actuelle, le PSG doit opérer une vraie lessive.


L’équipe bâtie par Leonardo a posé les bases d’une escouade régulièrement présente dans le top 8 européen. Maintenant, il faut passer l’obstacle. Et faire peur. Pour ce faire, il faut trancher dans le vif. Thiago Silva, Marquinhos, Kurzawa, Rabiot, Verratti, Pastore ou Di María doivent jouer un rôle décisif dans la prochaine équipe. Les autres ne sont plus indispensables. Oui, tous les autres. Alors il faudra bosser, harceler les agents, bien vendre (Cavani, Matuidi, David Luiz, Aurier par exemple), dénicher des perles rares pour raccompagner Motta à la retraite et, surtout, aller chercher un homme de LDC devant. Un CR7, un Luis Suárez, un Neymar, un Thomas Müller. Un homme qui plante dans tous les grands matchs européens. Un homme dont la saison prend vraiment un sens à partir du mois de mars. Zlatan Ibrahimović est un immense joueur. À 34 ans, il aura joué à l’Inter, à la Juve, au Milan, au Barça et au PSG, pourtant il n’aura jamais vu la gueule d’une finale de C1. Les demi-finales ? Une seule fois. Avec le Barça de Guardiola. Et il s'était fait sortir par l'Inter, club qu'il avait quitté 9 mois plus tôt. Un chantier immense attend les Parisiens. De la même ampleur que lors du rachat par QSI. Il faut tout repenser et oser. Un mot inconnu. En attendant, il faut terminer la saison. Une fin de saison qui sera longue, quoi qu’il arrive… Et le PSG retrouvera la C1 en septembre prochain. D’ici là, il faut panser les plaies et se réinventer. Cette fois, c’est obligatoire.

Par Mathieu Faure
Modifié

Dans cet article

roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Note : 2
« Nous avons lâché les deux matches. Je pense que nous sommes meilleurs. Mais je souhaite le meilleur à City et une bonne chance pour la suite »

Sacré Zlatan...
Note : 5
A lire ou entendre certains journalistes/consultants ce matin, j'ai l'impression que personne n'a encore retenu la leçon. De la modestie et de l'humilité svp.
"Si Paris avait été à 100%", "Manchester City a profité des faiblesses parisiennes", "Si Marco Verratti était là"...

Paris se voit beaucoup trop beau! Quand j'entends également Dugarry chier (je reste poli) sur Manchester City comme quoi Paris plierai le 1/4 de finale au match aller...! On croit rêver

Cette branlette française sur le PSG manque tellement de lucidité et de modestie que ça en devient insupportable!

Redescendez sur terre!!!
Dire que Man city n'a pas souffert c'est bien beau. Mais l'équipe n'a pas brillé non plus.

On en fait beaucoup mais globalement ce fut un très vilain quart de champions pour ce qui fut de l'intensité/émotion qu'on attend quand on se tamponne des deux équipes...
Note : 2
C'est facile de critiquer alors que ce sont plutôt les attentes qui étaient irréalistes.
Le PSG était tranquillement à son niveau et ça ne suffit pas à ce niveau. Quand on est ambitieux, on doit élever son niveau de jeu, d'autant plus si des titulaires sont absents, au lieu de rester sur le rythme tranquille du championnat.
La réalité, c'est que cette équipe est bien moins bonne que ce que vous avez l'habitude de penser en France.
Note : 2
Bonne analyse selon moi. La déception d'hier est immense.
Plus que l'élimination, c'est vraiment le faible niveau qu'on a affiché sur l'AR qui est très inquiétant.
Je pense que Blanc a fait son temps et certains cadres des 3/4 dernières saisons aussi.
Par contre, malgré cebesoin de renouvellement clairement identifié, je vois mal Nasser faire la grande lessiveuse cet été, à part les fins de contrats. Comme le dit l'article "oser" c'est pas franchement la marque de la maison et j'ai l'impression que la direction préfère prolonger les joueurs encore et encore plutôt que de trancher dans le vif.
Message posté par kickoff
A lire ou entendre certains journalistes/consultants ce matin, j'ai l'impression que personne n'a encore retenu la leçon. De la modestie et de l'humilité svp.
"Si Paris avait été à 100%", "Manchester City a profité des faiblesses parisiennes", "Si Marco Verratti était là"...

Paris se voit beaucoup trop beau! Quand j'entends également Dugarry chier (je reste poli) sur Manchester City comme quoi Paris plierai le 1/4 de finale au match aller...! On croit rêver

Cette branlette française sur le PSG manque tellement de lucidité et de modestie que ça en devient insupportable!

Redescendez sur terre!!!


C'est parfaitement exact.
Note : 2
Y avait péno sur Nilmar.
Frenchies Niveau : CFA
c'est là qu'il faut vraiment se rendre compte
à quel point la LIGUAIN est d'un niveau déplorable.

qu'une équipe l'écrase à ce point
et n'ait enfaite, pas mieux qu'un niveau top8 européen.
c'est quand même assez choquant de mon point de vue !!!
Thouvenel Ballon d'Or Niveau : CFA2
Note : 2
Excellent article, surtout le passage sur Blanc, le 3-5-2 jamais testé malgré les 20 points d'avance, etc.

Quand j'ai vu la compo avec Van Der Wiel + Aurier, difficile de ne pas penser à l'Euro 2012 et la panique de dernière minute avec Debuchy titularisé en milieu droit.
Note : 2
Sinon, a quand un vrai directeur sportif au PSG? Je veux dire, l'équipe en place là, c'est l'équipe bâtie par Léonardo et Carlo (hormis quelques recrues).

Peut-être serait-il bon de remettre un vrai directeur sportif, un mec qui fait la barrière entre les joueurs et le président (pour éviter le problème Zlatan) et ne pas confier le recrutement au coach seulement (Cabaye, Stambouli, etc...).

Sinon, d'accord sur le manque d'humilité des consultants français. Mais on est habitué maintenant.
thebiglobanovski Niveau : DHR
Note : -2
Nous savons tous que Laurent Blanc n'a pas de personnalité.
A part se foutre de la gueule du journaliste de Canal + à la sortie des matchs remportés facilement en ligue 1, en lui expliquant qu'il ne connaît pas le football, qu'il n'a jamais joué au football etc.
ben mon lolo, je crois vraiment que Serge Aurier a osé dire ce que tout le monde pense!!!
Une équipe qui a de la personnalité se façonne avec une entraîneur qui en a.

Zlatan qui fait jouir les journalistes français, Zlatan qui plante 30 buts quel magnifique joueur!!! Qu'est-ce qu'il est intelligent, quel personnalité formidable, c'est quoi son cv comparé au top player? il se dit mégastar, il n'a jamais gagné un titre continental!Pire il n'a jamais été bon dans les matchs couperets!!

franchement city c'est pas le Réal, barca, Bayern ou Athletico!!
Sagna et Clichy jamais dépassés, Otamendi une truite le mec, quelquefois sous la pression il a dégagé loin en touche et ben jamais dépassé!!

Claude Puel,roland courbis, Claudio ranieri, Leonardo jardim donnez leur le psg et ce match contre city, le psg l'aurait gagné.

franchement ça me fout les boules, de voir des joueurs français de talents se barrer à l’étranger alors qu'on a un club qui financièrement peut rivaliser avec ses clubs mais on préfère acheter des "Megastar étrangères" Zlatan, David Luiz, T Motta etc.
En demi y'aura Benzema, clichy, Sagna, Mangala, Ribery, Coman, j'espère Griezman, Hernandez et pas de Zlatan!!

je suis vénère
Note : 2
Bordel ... plus le temps passe et plus la comparaison avec l'OL 2000's (surtout sur les 4ème, 5ème et 6ème titres) est plus que tentante ... un championnat facilement plié ... des phases de poules de LDC tranquille, un huitième pépère ...

Et dès que les 1/4 arrivent ... il manque ce petit truc qui te permet de franchir un palier !!!

La grosse différence c'est que je ne vois pas Paris ne pas réussir là où on s'est cassé les dents mais il y a clairement des choses à changer ... et en premier lieu le coach ... Blanc se suicide tactiquement sur ce match retour (pitin ce 5-3-2 ... c'est encore plus débile que Débuchy ailier droit à l'euro) ... en L1 c'est facile quand tu as une ferrari mais en LDC à partir d'un certain niveau ... les autres aussi sont équipés de la même façon et c'est là qu'un grand coach fait la différence ...

Et Blanc n'est définitivement pas de cette catégorie malheureusement.

Mais tout rejeter sur Blanc serait aussi injuste ... certains joueurs n'apportent clairement pas ce qu'ils devraient ... mais là je vous laisse débattre dessus car il y a tellement à dire.
Note : 2
Les supporters ne sont jamais lucides et ont toujours des attentes irréalistes "parce que leur club est le meilleur".

Les médias en rajoutent parce qu'utiliser des termes extrêmes fait davantage vendre que des analysées nuancées.
On passe donc d'un "tirage idéal" pour le PSG à "un naufrage humiliant" sans jamais reconnaître la valeur de ManCity et leur supériorité.

De même pour le Real où la défaite à l'aller contre Wolfsburg est présentée comme une catastrophe et la victoire au retour comme un exploit phénoménal. Alors que finalement ça se joue qu'à un but près.

Et encore pour les matches de ce soir, où on présente les qualifs du Barça et du Bayern comme des évidences alors qu'autant les matches aller et la forme du moment rendent ces qualifications bien moins évidentes. En ce moment, le Barça n'est pas supérieur à l'Atletico, par exemple.

Bref, je suis pas du tout surpris de la qualification de ManCity, supérieur aux Français sur tous les plans. Ne vous en déplaise.
Note : 1
Je vais peut être chipoter mais tout le monde parle de 3-5-2, c'était plutôt 5 derrière non ? Trois centraux + les latéraux, 5-3-2 donc.

A entendre 3-5-2 on a l'impression que Blanc a tenté un coup avec un milieu très dense mais il a surtout joué ultra défensif dans un match qu'il fallait gagner !
KeithGainsbourg Niveau : District
Note : 5
C'est assez incroyable d'avoir autant de pognon et ne rien comprendre au foot sans Leonardo.
Ce mec était la pierre angulaire du PSG. La base de tout. Nasser est un gamin qui achète tout ce qui brille, JC Blanc n'y connait rien en sportif et Lolo White n'a aucun pouvoir pour contester Nasser.

Bordel mais prenez moi Icardi pour 30M! Même Griezmann pour 60M! Mais arrêtez avec Neymar à 190M, Ronaldo à 300M ou Pogba à 100M! C'est pas pour ça qu'on aime le PSG, c'est pas le PSG qu'on a connu!

Di Maria à 70M, c'est une connerie. Cavani à 62M c'est une connerie. David Luiz à 50M, c'est une connerie. A quel moment on va ouvrir les yeux et construire une équipe efficace avec des mecs qui ont de l'envie et du ballon?

On veut du Fekir, du Boufal, du Meier, du Coutinho du jeune créatif qui en veut! Rabiot est le meilleur parisien sur la pelouse hier soir! Motta ne met plus un pied devant l'autre depuis 3 mois.
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA2
Note : 1
Au delà de parler d'humilité ou d'arrogance, j'aimerais dire une chose et je je dis sans être un supporter parisien, bien au contraire.

Les deux matchs contre City ont été totalement indigents. Indignes des effectifs des deux équipes, du niveau de la compétition, des attentes des supporters et spectateurs. Mais j'aimerais simplement rappeler que le PSG cette saison a réussi à évoluer à très haut niveau par moment. Dire que le PSG est à sa place sur ce qu'on vient de voir et aussi bête de dire que le PSG est parmi les 2/3 favoris au sacre final. Le PSG connaît une très nette baisse de régime depuis deux mois. Les raisons, il y en a beaucoup :

- l'affaire Aurier, sûrement beaucoup plus incidente que ce que l'on veut nous faire croire (et son retour a forcément un rôle déterminant dans la compréhension des deux matchs de Paris)

- le sacre en L1 trop tôt et de manière plus général le manque de niveau en L1 cette saison. Le PSG a trop clairement surnagé toute la saison face à des équipes très faibles. Jusqu'à une baisse de forme incompréhensible et très mal gérée : nul contre Lille, victoire sans briller contre un Chelsea malade, défaite un contre un bon Lyon, nul contre Montpellier, défaite contre un petit Monaco réaliste, nul contre un petit City, défaite contre un petit City.

- la blessure de Verratti. Mine de rien, la méforme du PSG coïncide quand même avec l'absence prolongée de Verratti. Certains pensent que c'est se retrancher derrière des mauvaises excuses, mais le Barça sans Busquets, le Real sans Benzema, la Juve sans Marchisio, ça marche moins bien. Et pour Paris, se passer du milieu de terrain le plus excitant du moment, surtout avec la philosophie de jeu de Laurent Blanc, c'est forcément très préjudiciable.

- le manque de couilles de Laurent Blanc. Ce n'est pas forcément du talent au sens strict dont manque Laurent Blanc, mais le reste, la hargne, la grinta, la rage, l'envie dévastatrice de gagner. Quand tu vois le match de Liverpool jeudi dernier contre une équipe de Dortmund a priori meilleure que City cette saison, on peut reprocher à Blanc et ses joueurs de s'être fait éliminé sans avoir à aucun moment montré qu'ils auraient préféré gagner. C'est ça le pire dans cette double confrontation, c'est l'attitude général de tous les joueurs et du coach. L'acceptation lucide d'un coup de moins bien, d'une fin de cycle, d'un climat pourri, de leurs propres limites.

Donc, oui, il est temps d'un nouveau cycle. En trois ans, Laurent Blanc aura fait des très belles choses tout en montrant ses limites. Mais quand on pense à l'attitude des joueurs parisiens il y a un an à 10 vs 11 à Stamford Bridge, et qu'on repense à la purge d'hier soir, ça rend dubitatif.

Blanc doit partir, ainsi que Motta, Zlatan, Maxwell, Van der Wiel (pour la priorité) et éventuellement David Luiz, Matuidi, Aurier. Après il faut trouver le bon coach et c'est le plus difficile. Parce que ceux qui sont conformes aux standing du club et qui sont disponibles, y en a pas beaucoup : Mourinho (mais bon, il semble plutôt se diriger vers ManU), bientôt Benitez (mais c'est pas très excitant). Et puis je ne vois déjà plus.
b est mon nom Niveau : Loisir
Note : 2
Il est vrai que Paris, à mes yeux, n'a pas les armes pour aller au delà, c'est tout.
Les voir perdre face au réal le plus en dedans de la saison, se qualifier petit bras face au pire chelsea que j'ai vu sur la dernière décennie, et se faire sortir par Manchester city, qui n'arrive jamais à se qualifier face à des cadors, cela montre que les limites du psg sont largement en deça de l'idée que l'on s'en fait lorsqu'on cite les joueurs qui y jouent. Mais je m'amuse à voir un Di Maria, qui est censé être un grand plus, alors qu'il n'a même pas réussi à s'imposer aux joutes de la premier league. 75 millions sur lui, c'est minable, et je ne parlerai que de lui.
Message posté par Presidente
Quel petit club.

J'ai toujours dit que le PSG ne gagnerait pas la LDC avec Ibrahimovic, je ne me suis pas trompé. Dommage que les connaisseurs ne soient pas plus écoutés par ici.


Pas besoin d'être connaisseur pour dire ça : il n'y a qu'à regarder ses stats, c'est un grand attaquant, mais pas assez décisif et quand t'as Cavani qui met pas un pion forcément.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
Note : 3
Message posté par tom hagen
Hier on a vu le dernier match en CL de Motta, Ibra, Maxwell et Van Der Wiel.
En fin de saison on aura départ de Sirigu, Motta, Ibrahimovic, David Luiz, Maxwell. Si on pouvait ajouter David Luiz et Aurier ça serait bien.
Niveau recrues :
Areola : faire jouer la concurrence avec Trapp dès le début.
Corchia : Très bon latéral droit sous estimé. Recruté un 2nd latéral droit pour doubler le poste.
Digne : la Roma ne veut pas l'acheter et il faut une doublure a Kurzawa.
Manolas ou Romagnoli : il faut installer TS-Marqui et leur trouver une bonne doublure (j'aurais aussi dit Hummels ou Benatia mais ils auraient voulu une place de titulaire).
Kroos ou Busquets ou Diarra : Remplacer Thiago Motta en titulaire.
Neymar : LA star qui fera passer un cap a cette équipe.
Gameiro ou X : une doublure en attaque à sortir du banc au besoin

Donc ça pourrait donner (en 4-3-3, hein Lolo) :
Areola ou Trapp - Corchia ou ?-TS-Marquinhos-Kurzawa - Busquets ou Kroos ou Diarra-Verratti-Pastore - Neymar-Cavani-Di Maria

Sur le banc : Areola ou Trapp, Digne, Kimpembe, Manolas ou Romagnoli, Matuidi, Stambouli, Rabiot, Lucas, Gameiro, Augustin


pas contre toi mais si on pouvait éviter les "compos 2017" alors qu'on est qu'en avril...
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
Message posté par Goethe
En gros, ce que tu proposes Matthieu, c'est totalement en accord avec une gestion de prince arabe ou d'un Abramovitch: vendre et acheter pour plusieurs centaines de millions d'euros cet été.
Ils sont trop pressés comme l'avait dit Ancelotti, je suis pas sûr que la big lessive soit nécessaire. Il y a quand même un fond de jeu de qualité. Le Barca a ce 4-3-3 depuis des années, ça doit être aussi la marque de fabrique du PSG moderne. Virer les vieux , ok, mais pas les 2/3 de l'effectif


d'accord avec toi, 4-5 joueurs pour remplacer les partants, + 2-3 joueurs pour affûter la concurrence au sein de l'effectif ça serait parfait
Note : 2
Hummels, le meilleur défenseur du monde, doublure de Marqui ou TS, qu'est-ce qu'il faut pas lire, non mais sérieux.
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA2
Message posté par lyonnix69
Le problème du psg c'est que le club mise sur la possession du ballon , si nous prenons les 5 clubs les plus fort en Europe aujourd'hui à cet instant T , à savoir le barca , le bayern , le real , la juve et l'atletico , il y a 2 écoles il y a les 3 premiers qui jouent avec cette possession de balle justement , comme ce qu'essaye de faire le psg mais le problème c'est que le psg a pas du tout les individualités des 3 monstres du football et ça allegri et simeone le savent et jouent donc d'une autre manière , Ancelotti à été viré justement parce que le psg pratiquait un jeu " moche " qu'elle erreur aujourd'hui avec le recul , si le psg veut grandir il y a 2 options soit achèter neymar muller ronaldo etc ou soit il faut revoir la philosophie du club et laisser la possession du ballon c'est aussi simple que ça


Le Real ne joue pas du tout la possession. Ils ont souvent la balle quand ils jouent contre des équipes qui largement plus faibles. Mais le Real depuis Mourinho pratique un jeu assez direct avec l'idée de se projeter vite vers l'avant grâce à la rapidité des ailiers et la facilité d'orienter le jeu de Modric et Benzema.

Le Barça joue la possession mais c'est beaucoup moins dogmatique que sous Guardiola parce que Neymar et Suarez, parce que plus de Xavi. Luis Enrique est à mon sens beaucoup moins intéressé par la possession que Blanc.

Et si Blanc veut jouer la possession, y a pas de problème, mais dans ce cas, faut acheter les joueurs adaptés (Motta, Verratti, Thiago Silva, Ibra, Maxwell, dans une moindre mesure Pastore, Di Maria et Rabiot, mais le reste c'est pas trop ça) et y en a pas tant que ça ; ou bien former les jeunes dans ce sens là mais ça prend des décennies ; ou enfin acheter des joueurs intelligents capables de s'adapter à n'importe quelle philosophie, ce que n'a pas réussi à faire Blanc. Lucas, Cavani et même Di Maria aujourd'hui n'arrivent pas à appliquer un football de possession étouffant, plaisant et sécurisant. Et on peut reprocher à Blanc le manque de pressing ou d'intelligence dans le pressing qui est quand même une des pierres angulaires du toque. Récupérer très vite la balle. Hier City remontait la balle très facilement. Et elle est là aussi la différence avec les grands d'Europe, c'est une manière d'envisager l'aspect défensif d'un match. Paris ne repose que sur ses individualités (Silva est en effet hors norme et heureusement pour le PSG). Alors que le Bayern et le Barça ne jurent que par la récupération immédiate de la balle. L'Atletico est capable de presser très haut pour gêner l'élaboration d'un jeu de possession mais est également capable de défendre très bas, d'être très compact (jamais cette équipe ne se serait pris le but de De Bruyne par exemple). Les joueurs savent très bien ce qu'ils doivent faire dans n'importe quelle phase de jeu. Et puis la Juve, pas besoin d'en parler, c'est l'exemple parfait de l'équipe qui sait tout faire, qui s'adapte parfaitement à son adversaire.

Laurent Blanc décide de jouer d'une seule manière, comme Guardiola, mais pour cela il faut être aussi brillant et radical que Guardiola et aller jusqu'au bout de son idée. Donc on peut reprocher, plus que de ne pas avoir de plan B, de ne pas être allé assez loin dans son plan A.
Note : 2
@Toof11
ce serait bien trop long de débattre, rien que sur un point comme il copie Guardiola, je suis pas tellement d'accord... et il faudrait plusieurs dizaines de lignes pour développer mon point de vue (et toi le tiens).

Il y a du vrai dans ce que tu dis , sur les jeunes notamment...

En fait on est sans doute d'accord sur plusieurs points, mais pas sur tous...

et d'autre part, c'est pas en lançant la discussion avec moi sur ce ton, que j'aurais envie de débattre, si toutefois ton but c'est de me dire que je pige rien...
beh alors je vais te faire plaisir:
t'as raison je suis à coté de la plaque.

MAis en réalité, on a sans doute beaucoup a échanger, et je suis sûr qu'on a tous les 2 une part de vérité (car non je n'ai pas vraiment hiberné niveau football, bien que ça ferait plaisir à ma conjointe).
Lana Del Rey l'esprit libre Niveau : Loisir
Note : -1
Alors les salopes, c'est qui qui faut recruter cette fois ci ? Di Maria ? Ah mince déjà fait... Ben merde alors pourquoi vous êtes pas passés ? Le manque de chance ah oui c'est vrai....
Lana Del Rey l'esprit libre Niveau : Loisir
Note : 2
Message posté par Empereur Palpatine
Bah ouais, on a un banc très léger et beaucoup d'absents... mais hier, pour moi c'est plus la tactique qui a tout fait foiré que la qualité intrinsèque des joueurs. Ajoute à ça la faillite de certains cadres et l'absence des autres bah ça donne ce fiasco

On a été l'un des rares clubs à faire 5 demies finales européennes d'affilée, on fera peut être aussi 5 1/4 de suite ^^


L'excuse du banc et des absents c'est de la non-analyse, City était privé de Kompany, Touré et Sterling. Tu remarqueras que leur banc était dégueu hier soir, d'ailleurs Pellegrini ne fait aucun changement jusqu'à la 80ème, donc désolé mais c'est juste irrecevable comme clé d'analyse dans la mesure où l'équipe d'en face a du se démerder avec les mêmes moyens.
C'est du même niveau que "City a eu de la chance" quand vous mettez un but de chattard à l'aller et Aguero rate un peno au retour. Assumez un peu bordel, c'est quoi ces supporters en carton ?
Lana Del Rey l'esprit libre Niveau : Loisir
L'excuse du banc et des absents c'est de la non-analyse, City était privé de Kompany, Touré et Sterling. Tu remarqueras que leur banc était dégueu hier soir, d'ailleurs Pellegrini ne fait aucun changement jusqu'à la 80ème, donc désolé mais c'est juste irrecevable comme clé d'analyse dans la mesure où l'équipe d'en face a du se démerder avec les mêmes moyens.
C'est du même niveau que "City a eu de la chance" quand vous mettez un but de chattard à l'aller et Aguero rate un peno au retour. Assumez un peu bordel, c'est quoi ces supporters en carton ?

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les notes du PSG