1. //
  2. // Groupe F
  3. //
  4. // Ajax/PSG

Paris, qu'as-tu fait de ton intensité ?

Très moyen contre Rennes (1-1), le PSG débute sa campagne européenne dans une forme physique incertaine. Alors que les Parisiens s'appuyaient habituellement sur un tempo soutenu et des changements de rythme précis, ils affichent depuis la reprise un petit trot. Oui, les Parisiens jouent à deux à l'heure et ça se voit.

Modififié
25 53
Le PSG 2014/2015 a déjà joué cinq matchs de championnat. À l'exception de la manita verte passée à Saint-Étienne, les Parisiens n'ont jamais semblé dans le rythme. Et encore, face aux Verts, c'est l'erreur de Stéphane Ruffier qui fait sauter le bouchon stéphanois et non la puissance de frappe des Parisiens qui, jusque-là, jouaient à la baballe. Contre Évian et surtout face à Rennes, samedi, le PSG a manqué de rythme. D'intensité. De vitesse. De verticalité. Moralité, 90 minutes de possession stérile pour un match qui porte bien son nom : nul. Comment expliquer 63% de possession de balle pour un tel résultat ? C'est un peu le fil rouge parisien du moment. Posséder, posséder, posséder. Actuellement, les hommes de Laurent Blanc maîtrisent très bien l'horizontalité. Un jeu qui consiste à explorer toute la largeur du terrain sans jamais réussir à créer le moindre danger. C'est ennuyeux et stérile. Où est donc passé ce formidable rouleau compresseur qui broyait ses adversaires il y a de ça un an ? On se souvient encore des matchs contre Nantes, Lisbonne, Olympiakos, Lyon ou Bastia au Parc des Princes. Les ouailles de Laurent Blanc envoyaient du jeu, de la verticalité et tenaient leurs adversaires en respect avec une alternance de possession et de jeu direct.

Aujourd'hui, le jeu direct a disparu. On ne tente plus rien. Lucas, Lavezzi et Cavani n'essaient même plus d'aller chatouiller les reins de leurs adversaires directs. Samedi, à l'exception d'un amour d'ouverture de Verratti pour Ibrahimović (qui va terminer sur une frappe sur la barre), les Parisiens n'ont jamais pratiqué un jeu direct. C'est con, car ça marche. Au lieu de ça, les hommes de Laurent Blanc se sont évertués à garder la balle sans jamais changer de rythme. Et là, on se souvient du leitmotiv de Carlo Ancelotti durant son passage parisien : « Mettre de l'intensité. » Et force est de constater qu'actuellement, Paris joue en marchant.
 C'est quoi le problème, en fait ? Premièrement, il y a l'état de forme physique des mecs. Les Mondialistes sont encore en phase de récupération. À l'exception des Italiens – rentrés très tôt – tous les internationaux du PSG ayant joué le Mondial ne sont pas dans le rythme. Lavezzi, Matuidi, Silva, Cavani : ces gentils messieurs sont en rodage. Deuxièmement, il y a cette absence de plan B dans le schéma prôné par Laurent Blanc. Face à des équipes qui jouent et ne ferment pas le jeu, le PSG déroule. Classique. Mais quand les défenses sont basses et regroupées, les Parisiens ne savent pas faire autre chose que se passer la balle sans jamais changer de rythme. C'est à eux de savoir trouver des solutions. Ils ont les outils pour. En Ligue 1, 80% des équipes fermeront le jeu face au double champion de France. C'est le jeu.

Une équipe « bâtie » pour le contre ?


Pourtant, la possession anime le vestiaire. Que ce soit Thiago Motta dans L'Équipe Mag' - « Le vrai PSG, c'est celui qui contrôle le ballon à partir de derrière, qui fait une passe de plus pour prolonger la possession, qui maintient l'adversaire dans son camp, qui récupère le ballon tout de suite après l'avoir perdu… » - ou alors Javier Pastore dans L'Équipe de lundi : « Carlo avait mis en place un 4-4-2 dans lequel on attendait de récupérer la balle et de sortir en contre-attaque avec des joueurs rapides, comme Lavezzi, Lucas, Ménez… Avec Laurent Blanc, le style est plus technique. Il veut que l'on garde le ballon, que l'on reste plus haut. C'est différent. Avec Ancelotti, nous avons eu de très bons résultats, mais je suis plus heureux avec Blanc parce que, sans critiquer les autres, c'est ça le football à mes yeux ! » C'est donc clair, les cadres apprécient le style de jeu de Laurent Blanc, même si ça ronronne beaucoup trop en ce moment. D'autant que l'équipe est rarement bousculée en Ligue 1. À bien y regarder, l'effectif de Laurent Blanc gagnerait pourtant à changer d'orientation de temps en temps. Non pas de schéma tactique, mais de cahier de jeu.

À l'exception du trio Motta-Verratti-Pastore, tous les joueurs offensifs parisiens possèdent les qualités pour un jeu direct et rapide. Lucas, Lavezzi, Cavani, Matuidi ou même Ibrahimović (qui sait tout faire), ces gars-là se régaleraient dans un jeu offensif basé sur la course vers l'avant. Tactiquement, les quatre premiers cités sont incapables de faire la différence en partant arrêtés. Blanc est donc face à un dilemme. Persister avec sa possession barcelonaise sans changement de rythme et attendre une erreur de l'adversaire ou reculer un minimum sur le terrain pour vite se projeter à la récupération du ballon et briser des lignes en vitesse. 
Le match contre l'Ajax Amsterdam apportera un début de réponse. Soit les Franciliens se la jouent tranquille et sortent 90 minutes ennuyeuses avec 60% de possession. Soit ils balancent de l'intensité et du mouvement – ce qui n'est pas contraire à la maîtrise du ballon d'ailleurs – et le rouleau compresseur se remet en marche. 
Blanc doit prouver qu'il est capable de prévoir l'aléa. Ou tout du moins de le gérer. Ce qu'il n'a jamais vraiment réussi à Bordeaux ou en équipe de France. Le Président doit s'adapter et être moins prévisible. À la fois dans ses compositions d'équipe, dans son coaching et, surtout, dans sa manière de jouer. On sait très bien qu'il maîtrise parfaitement son plan initial. À lui d'y trouver des alternatives pour ne pas être prisonnier d'une seule manière de jouer. Il n'y a pas encore urgence à ce stade de la saison, mais pour le moment, on reste clairement sur notre faim.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

L'Ajax est une équipe plutôt joueuse, qui devrait donc laisser des espaces derrière elles et ne pas se contenter de défendre de façon ultra regroupée comme Rennes samedi. Blanc ne devrait pas donc bousculer son plan de jeu et mettre son bon vieux 4-3-3 mais en titularisant peut être Matuidi dans le milieu et en faisant avancer Pastore sur le front de l'attaque à la place de Lavezzi (hors-forme), ce qui mettrait Cavani à droite.

Ainsi, en phase offensive, Javier pourrait jouer en électron libre et se placer souvent derrière les deux attaquants (Ibra/Edi), ce qui permettrait au dernier de moins jouer sur un côté et de repiquer dans l'axe, ne retrouvant son côté qu'en phase défensive. On aurait donc peut être, dans cette phase de jeu, ce putain* de 4-4-2 en losange que beaucoup espèrent.

Il est clair que ce 4-3-3 parait inadapté lors des matchs contre les défenses regroupées, et que la percussion d'un Lavezzi ou d'un Lucas ne sert pas à grand chose. Cependant, contre l'Ajax, ils pourraient faire la différence, ce qui pourrait reléguer Pastore sur le banc.

Ah, les problèmes de riches... Quoiqu'il en soit, faut que les mecs se bougent un peu le fion, mais je ne me fais pas trop de soucis pour ça, tant ils semblent ne jouer que pour la LDC.
C'est marrant . Sous l'ère Ancelotti , lorsque le PSG jouait le contre , c'était nul. Maintenant que le PSG joue autrement , bah , finalement , faudrait revenir " à un jeu plus direct " .
Cette brève n'est qu'un copié-collé du ramassis d'imbécilités qu'on entend depuis samedi après midi de la part de tous les soi disant " experts " du football . C'est dommage parce qu'avant So Foot essayait d'avoir des analyses un peu plus intelligentes , un peu moins " moutonnières " , si je peux m'exprimer ainsi .Mais bon , faut croire qu'ici aussi , la qualité est en baisse .
PhoenixLite Niveau : Loisir
"Persister avec sa possession barcelonaise sans changement de rythme"
Il est là le problème.
la comparaison avec barcelon est très intéressante car au-delà de la possession et de passe, ils avaient (lors de leur domination avec Guardiola) 2 joueurs capables de caser ce rythme et de faire la différence.
Une fois le décalage fait et la brèche crée dans la défense, c'est cadeau avec des joueurs de ce niveau.

Sauf que le PSG n'a ni d'Iniesta, ni de Messi.
Donc aucune rupture dans le jeu, aucun décalage. L'an passé, Matuidi et Lavezzi étaient les 2 joueurs qui ont le plus apporté sur ce plan-là, sur la verticalité, la prise d'espace et la déstabilisation du bloc défensif adverse.
Étrangement, quand ils sont absents en ce début de saison, bah ça se voit.

Actuellement, Verratti est le seul capable de progresser balle au pied et d'effacer, de créer des décalages. Sauf qu'en partant d'à 60m du but adverse, il peut passer 3 mecs que ça aura pas changé grand chose, il sera encore à30m des cages avec 6 ou 7 défenseurs agglutinés autour de la surface...
McMilkshake Niveau : CFA2
C'est étrange de ne pas parler de l'éventualité d'un PSG démonté par l'Ajax ce soir. Ajax qui est pas au point en championnat, qui va donc se réveiller un jour, et dans ces cas-là, c'est toujours au mauvais moment..

Je suis supp' Parisien, mais je vois pas du tout Paris dérouler ce soir, c'est la LDC, ça peut basculer d'un côté comme de l'autre. Après, on peut avoir un match à la Benfica l'année dernière, où Paris a ruiné tout espoir adverse en 30 min.
Selbycool Niveau : CFA2
"Le match contre l'Ajax Amsterdam apportera un début de réponse"

Pas vraiment sûr, parce que ça m'étonnerait que l'Ajax ne joue pas son jeu habituel, donc Lolo devrait en toute logique se concentrer sur la lutte pour la possession, obtenir 4 ou 5 beaux contres et trouver des failles dans une défense adverse au taquet sur la relance. Ne vendons pas la peau de l'ours, mais ça devrait pas mal se passer.

Contre le Barça ça va devenir plus intéressant, parce que leur défense reprend grave du poil de la bête, Lolo va devoir être plus inventif...
Selbycool Niveau : CFA2
@PhoenixLite : +1 sur le rôle de Lavezzi et Matuidi

Je pense que le pion essentiel pour péter les lignes, c'est quand même Blaise, parce qu'en dépit de son style "bourrin" il te casse une ligne à chaque fois qu'il va vers l'avant - ce qu'il faisait de moins en moins ces derniers mois, il avait besoin de souffler.

Je crois que la grande tâche pour Lolo cette année, vu le niveau de forme de Pastore, c'est de trouver une variante en 4-4-2 losange qui explose bien en phase de possession, basée sur le trio Motta/Verrati/Matuidi et Pastore en 10. Mais devant, pour des questions de complémentarité, ça semble difficile de placer Cavani + Ibra... Un casse-tête politique & marketing, en somme.

Et rappelons-nous que Lolo a gagné bcp de ses gros matchs bordelais dans ce système, donc ça n'a rien d'improbable.
Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
Vous pensez vraiment que c'est une histoire de systeme ?
Ne pourrait pas parler de joueur. Lucas et cavani depuis le debut de la saison sont ultra mauvais et ne percutent pas, ne provoquent pas et ne creent pas de decalage. Il n y a aucune prise de risque alors que cest ce qu on attends d'eux. Je ne comprends toujours pas pk lucas n essai pas de deborder pour centrer.
Motta joue en marchant. Et les lateraux ne montent pas assez pour creer un surnombre surtout quand l equipe en face ne fait que defendre.

Si lucas et cavani etaient meilleur on ne parlerait meme pas de changer de systeme.

Tout ca pour dire que peux importe le systeme, c'est surtout que l'intensite n'est pas presente depuis le debut de la saison comme le dit l article.
didier gomis Niveau : CFA
Perso je pense que le problème vient de la défense, qui évolue trop bas. Je pense également qu'Alex manque beaucoup dans le vestiaire. Maintenant à part Ibra qui va mettre des coups de charisme et de testostérone aux petites tapettes tatouées du vestiaires ? Une petite vanne sur Adam et Yves et ton équipe est revigorée ! Avec Alex t'avais l'assurance d'un minimum de virilité qui se transmettait sur le terrain !

C'est pas avec D.Luiz plus intéressé à cacher sa calvitie dans sa touffe que les mecs vont partir au combat !
Selbycool Niveau : CFA2
Message posté par Jean-Bonbeur
Vous pensez vraiment que c'est une histoire de systeme ?
Ne pourrait pas parler de joueur.


Ben en fait c'est ce qu'on dit aussi, Jean ^_^ (enfin c'est comme ça que je lis Phoenix)

Les joueurs "briseurs de lignes" ne sont pas assez en forme en ce moment, c'est un fait. Mais si tu changes de joueurs, ça implique de changer aussi d'animation et sans doute de formation, tout est lié.
Les simples d'esprit de ce site avait pourtant prevenue a coups de grands cris et de clash qu'un trio Motta verrati pastore allait marcher sur l'europe. Rien n'est plus loin de la verite.
allo maman bobo Niveau : Loisir
comment comparer les matchs contre evian ou rennes à ceux contre lyon ou olympiakos ???????

Contre rennes, y'avait 4 défenseurs centraux, deux latéraux et deux milieux chargés de défendre !!!!!! evian c'était pareil. Vous croyez que l'ol ou l'ajax jouent comme ça ???

Comment tu prends la profondeur, joue direct quand l'équipe en face refuse de garder le ballon et ne fait que balancer dès récup ?

lucas, cavani et lavezzi sont des joueurs d'espaces, ils ont été recruté à l'époque pour entrer dans l'idée de jeu d'ancelotti qui était de jouer bas et d'aller vite devant

s'ils jouaient en allemagne, en angleterre ou en espagne, ils casseraient des dizaines de reins par moi et planteraient des buts à gogo mais en france où trop peu d'équipes jouent au foot, ils reçoivent toujours le ballon dans les pieds et ne peuvent pas faire la diff à 1 vs 2 ou 3

j'ai vu etg-psg, tactique à 11 derrière. j'ai vu etg-om rien à voir niveau tactique

rennes ils jouent à domicile et jouent à 11 derrière avec des joueurs qui savent jouer au foot comme toivonen et qques autres, et leur public les applaudit pour avoir tenu un nul miraculeux contre le psg tout en pratiquant un jeu ultra dégueu

montanier il était pas censé apporter un état d'esprit liga ?

bref, même si le psg ronronne tranquillement depuis le début de la saison, faudrait aussi que les autres clubs français tentent de jouer au foot
Mamad ça Colle Niveau : District
enfin un article ou on remet le président en question moi j'ai jamais était contre blanc au PSG mais le match retour contre Chelsea ma ou nous a fait comprendre plusieurs choses la plus importante étant l'incapacité a changer de tactique ceci dit le jeu à la barcelonaise est bien jolie mais quand on ne fait que jouer a la baballe sans jamais mettre le pied sur accélérateur cela devient ennuyeux a la fin.
" A l'exception des Italiens – rentrés très tôt – tous les internationaux du PSG ayant joué le Mondial ne sont pas dans le rythme. Lavezzi, Matuidi, Silva, Cavani : ces gentils messieurs sont en rodage."

Quelle belle connerie !

Cavani a joué un match de plus que Motta au final, on peut pas dire qu'il y ait une différence de rythme énorme...

Silva a rien branlé pendant la CDM, hormis quelques fils autour du pourtour lorsqu'il s'est fait recoudre

Matuidi : ah? Il est crevé après sa CDM? C'est marrant parce que les autres internationaux, notamment Valbuche, ont l'air plutôt en forme...

Et même Lavezzi, faut arrêter, ca fait 2 mois la CDM maintenant. Les mecs sont des pros et sont sensés récupérer rapidement

Moi ce que je vois, c'est surtout que Blanc est un entraîneur pour Lorient, pas pour une machine comme le PSG.
Dire que le meilleur entraîneur est chez nous pendant ce temps

"ce ça, le football avec mes yeux !"

Vous êtes sûrs?
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Scotch
" A l'exception des Italiens – rentrés très tôt – tous les internationaux du PSG ayant joué le Mondial ne sont pas dans le rythme. Lavezzi, Matuidi, Silva, Cavani : ces gentils messieurs sont en rodage."

Quelle belle connerie !

Cavani a joué un match de plus que Motta au final, on peut pas dire qu'il y ait une différence de rythme énorme...

Silva a rien branlé pendant la CDM, hormis quelques fils autour du pourtour lorsqu'il s'est fait recoudre

Matuidi : ah? Il est crevé après sa CDM? C'est marrant parce que les autres internationaux, notamment Valbuche, ont l'air plutôt en forme...

Et même Lavezzi, faut arrêter, ca fait 2 mois la CDM maintenant. Les mecs sont des pros et sont sensés récupérer rapidement

Moi ce que je vois, c'est surtout que Blanc est un entraîneur pour Lorient, pas pour une machine comme le PSG.
Dire que le meilleur entraîneur est chez nous pendant ce temps


Oui enfin si on compare les saisons 2013/2014 de Matuidi et de Valbuena, on peut comprendre que Matuidi ait accumulé plus de fatigue...
Parce que le Mathieu, il s'est pas trop foulé entre Janvier et Mai dernier.

D'autre part, on peut comprendre que le staff du PSG ne force pas le retour de certains joueurs. C'est pas en Septembre que l'équipe doit être en forme, c'est en deuxième partie de saison. Et c'est le cas pour toutes les équipes qui visent un dernier carré de C1. Si tu arrives avec tes joueurs-clés cramés en Mars, ta saison aura servi à rien.

Quant à Blanc, je pense qu'on est tous d'accord pour dire que s passivité et son absence (apparente du moins) de plans B peut devenir inquiétante dans les matchs clés de la saison.
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Comme le dit très bien l'article, à mon avis le gros du problème est surtout physique.

Il y a pas assez de mouvements autour du porteur du ballon, c'est statique en phase offensive, nos milieux de terrain n'ont pas de solutions de passe, à part la passe latéral à l'infini.

Lucas et Cavani sont hors de forme, ils ne se rendent pas suffisamment disponibles, on a perdu le Cavani qui multipliait les appels comme la saison dernière.

Et puis au milieu de terrain, les Pastore, Verratti, Motta, j'ai l'impression qu'ils ont peur quitter le rond central des yeux de plus de 3 mètres, il y en a aucun pour prendre l'initiative d'une percée matuidesque.

Bref la sensation que tout le monde est au minimum syndical, et il y a peut être une explication avec le mondial + un voyage en Chine avec ses 2 matchs dans des conditions tropicales.

Je pense (j'espère) que l'équipe va monter en puissance physiquement au cours de la saison (avant la trêve si possible)
rodillacero Niveau : DHR
ou alors on va s'apercevoir que les parisiens sont motivés que par la LDC, et ils vont mettre une rouste à L'ajax. Comme l'année dernière d'ailleurs ou ils élevaient extrêmement leur niveau de jeu en LDC.

Au moins, on saura ce soir
tous les grands clubs démarrent doucement, la préparation estivale se cale par rapport aux échéances de toute la saison, et pour paris ça sert pas à rien de se cramer maintenant. le real, MU, le bayern...ça démarre toujours doucement, c'est normal. pas de souci à se faire ils seront prêts quand il faudra
Jean Culassec Niveau : CFA2
Pastore l'a dit dans son "interview".
Le plaisir, il le prend vraiment en ligue des champions. Et ça doit être à peu près pareil pour les autres grands joueurs du PSG.
Quand tu vois ce que Monaco est devenu cette année, et que tu te rends compte en Septembre que ton seul vrai "concurrent direct" n'est plus ton concurrent direct, bah tu te dis que tu vas pas te fatiguer et risquer de te blesser sur un champ de patates à Rennes sachant que y'a Amsterdam 3 jours après.
une partie du problème (pas la seule évidemment) c'est L Blanc qui a du mal à trouver une alternative fonctionnelle au jeu pratiqué l'an dernier et qui montre ses limites.
Mais en est il vraiment capable c'est beaucoup moins sûr. Donc à court ou moyen terme se pose le problème de son remplacement si le psg veut progresser
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
25 53