1. //
  2. // 8e de finale
  3. // Leverkusen/PSG (0-4)

Paris n'aura pas besoin de match retour

Surpuissant, le PSG n'a pas manqué son entrée dans la 2e phase de la Ligue des champions. 4 buts, une démo et la qualif' déjà acquise à l'extérieur : Leverkusen en tremble encore.

Modififié
46 167
Et si ce PSG devenait un serial killer européen ? Ce soir face au Bayer Leverkusen, les hommes de Laurent Blanc ont réalisé le crime parfait. Assoiffés d’hémoglobine, les Parisiens ont mordu, étranglé, découpé des Allemands dont les corps et espoirs européens reposent désormais en paix sur la pelouse de la BayArena. Déjà un pied dans la tombe après l’ouverture du score de Blaise Matuidi, les protégés de Sammi Hyypia ont attendu 90 minutes que l’arbitre de la rencontre mette fin à cette douleur insoutenable. Car Paris a joué les sadiques, en laissant respirer sa victime près de 20 minutes, avant de porter les coups de couteau fatals. Un massacre télévisuel constaté par les légistes dont Paris ressort avec la même envie : tuer, encore et toujours. Et dire qu’Emir Spahić jouait pour Leverkusen…

Paris ne desserre jamais l’étreinte

La victoire parisienne était annoncée, elle n’a pas mis longtemps à se dessiner. Dès la 2e minute, sur une combinaison entre Matuidi, Ibra et Verratti, l’international français s’enfonce dans une défense apathique et trompe Leno d’un intérieur maîtrisé. Pas d’attente, pas de détails. Car en ce début de match, Paris fait du Paris. Armé de son onze quasi type - seul Cavani manque à l’appel -, Blanc sait qu’il a l’équipe pour déployer son jeu de possession. Cueillis à froid, les Allemands, en panne sèche depuis quelques rencontres, assistent à la démo. Verratti se fend de ses grigris habituels, Van der Wiel profite du boulevard et Lavezzi s'amuse même à dribbler sans vergogne. Comme une humiliation de 15 minutes, entrecoupée d’une frappe de Zlatan suite à une erreur de « Jay pas » Leno. Serein, sûr de sa force, le PSG développe son jeu et répète ses gammes, sans trop forcer. À tel point, que finalement, les partenaires de Zlatan finissent par laisser un peu de répit à leurs adversaires en desserrant l’étreinte. Leverkusen, heureux de retrouver le souffle, récupère plus haut, tente de s’infiltrer. On aperçoit même un Kiessling à la lenteur inégalable. Mais le coup de bambou n’est pas loin. Et celui-ci fait mal.

Spahić réveille Zlatan

Finalement, Leverkusen va pécher par excès d’enthousiasme. Alors qu’ils semblent rééquilibrer les débats, les Allemands sont trahis par un des leurs : Emir Spahić. Déjà coupable d’une bonne semelle sur Lucas et d’un coup de coude sur Zlatan, la brute bosnienne commet l’irréparable à moins de 10 minutes de la pause. Retenant Lavezzi par le bras, l’ancien Montpelliérain provoque un penalty que se charge de transformer Zlatan. Souvent critiqué pour son manque d’efficacité dans les matchs à élimination directe, le géant suédois ne saurait néanmoins se satisfaire de ce but « facile » . Déjà échaudé par les insultes de Spahić et la tentative d’attentat sur son tarin, le Zlat’ échange les rôles avec son pote Blaise. Après un appui du Français dans la surface, l’attaquant parisien décoche une mine supersonique dans la toile allemande. 45 minutes, le match est plié, Leverkusen à terre. La seconde période n’est en réalité qu’une affaire de détails. Un rouge pour un second jaune pour le boucher Spahić, une entrée de Yohan Cabaye. Paris a déjà fait son match, mais pour le plaisir, le club francilien fait marquer le petit dernier pour parachever un succès convaincant, flippant même. Car Paris est déjà en quarts et risque de donner des sueurs froides au nom qui sortira des petites boules de l’UEFA. Leverkusen le sait trop bien.

Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le PSG venge Hitler !
DEMONSTRATIIOn..j'avais le futale humide de la 1er a la derniere minute. Quelle maitrise,quel fluidite,que c'etait beau et qu'on vienne pas me dire le bayern c'est faible naninana..ils ont taper le bvb a Dortmund et sont sortis d'une poule difficile. Le PSG a sut se rendre le match facile et zlatan a encore etait Stratospherique. Tout comme Matuidi "le pantin" comme l'appel de nombreux blaireaux de ce site egalement qui est aussi endurant qu'efficace ( 1but,1 passe des)
*flap flap flap flap flap*
Radamel, je m’empresse vite de te rassurer en cette belle soirée où tu as sûrement eu une syncope. Je te rassure, ce n’est pas parce que le PSG bat le BL 3-0 après avoir fait un match nul contre l’ASM que tu peux te rassurer par l’équation suivante : ASM > BL . Non ne te méprend pas, c’est juste que , comment dire, vous n’êtes pas vraiment motivant ... Ca fait un peu tâche nan ? Surtout quand tu nous prédisais tes «vous allez voir, ça va être autre chose mardi soir»
Theanalyseur Niveau : Loisir
Aussi bandant que le dernier clip de shakira et de rihanna(l) !
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Le Stade Brestois a pas fait illusion longtemps. Foutue Ligue 1.

Vivement la Ligue des Champions
Aparacuacha l'hommeanimal Niveau : Loisir
radamelfacao matuidi te salue bien,desormais tu peux remballer ton discours de rageux!!!
Sirigu a demandé une vie a Candy Crush ce soir..
Oulala c'est vrai que le PSG perd beaucoup d'énergie en LDC, ils risquent clairement de voir Monaco les doubler dans le sprint final du championnat !
Je crois que, malgré le mécénat du groupe Bayer, Leverkusen va avoir un sacré mal de crâne demain matin...
Le diable joue en Mizuno putin..
Emir Spahic, énième victime de la malédiction SF.
Oui Matuidi il est pas technique, Zlatan il est pas la ds les grands matchs. Oui Thiago Silva, il joue avec le frein a main, Marco il prend trop de risques.

Mon dieu quel match, quel pied putain. Meri Paris
La "malédiction" Zlatan qui commence à se dissiper et Cabaye qui confirme encore, ce PSG m'emballe vachement, en tout cas, plus que l'an dernier.
kim jung kill Niveau : CFA
Note : 15
et dire que j'ai preferer regarder Mcity Barça :(
Ailier Gauche Niveau : DHR
C'est bon, Laurent Fournier pourra être aligné au match retour.
Bon, Ibra ne supporte toujours pas la pression de la LDC. Tellement de pression que le ballon est parti à 103 km/h.
Silva a énormément perdu. Sauf un duel ce soir.
Matuidi, bon qu'à la récup. Inutile sinon.
Lucas, le playmobil du tout droit.
Oui, allez. Et sinon, M. City fap fap?
Si une sardine ne nous sort pas " en même temps, ils ont pris 5/o face a un Man U convalescent, alors qu'il y'a 2heures ils disaient c'est le 2ème de Bundesliga, ils vont vous humiliez " lol. Je fais pas un tour sur Youporn ce soir.. La qualité française !
On peut faire un Barca-PSG pour la match retour, au moins on aura un peu de suspens...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
46 167