1. //
  2. // 17e journée
  3. // PSG/Nantes (2-1)

Paris maîtrise le péril jaune

Bousculés en début de match, les Parisiens ont finalement réagi pour s'imposer au Parc des Princes, au terme d'une rencontre agréable (2-1). Auteur d'un doublé, Zlatan Ibrahimović est de retour.

Modififié
5 64

PSG - Nantes
(2-1)

Ibrahimović (33'), Ibrahimović (48') pour PSG , A. Bedoya (8') pour Nantes.


On joue depuis sept minutes et Alejandro Bedoya vient de nettoyer la lucarne de Sirigu d'une frappe imparable et soudaine, annonçant un après-midi orageux pour le club de la capitale (7e). Obligé d'applaudir dans un silence de mort, Laurent Blanc rit jaune. À quatre jours d'un déplacement au Camp Nou, le remaniement de l'équipe a longtemps perturbé ses protégés. Six changements par rapport à Lille, et les titularisations de Rabiot, Marquinhos, Aurier et Digne n'auront finalement pas entravé l'invincibilité du club de la capitale, qui a réagi pour s'imposer au terme d'un match mal embarqué (2-1). Bousculés par de talentueux Nantais, les joueurs de Nasser Al-Khelaïfi sont passés tout près du KO en première mi-temps. Ils ont cependant augmenté le niveau progressivement pour étouffer des visiteurs séduisants, mais trop intermittents.

Nantes menace...


Les plus gros regrets nantais se porteront sur cette fameuse onzième minute de jeu. Tandis que Paris boit la tasse, Javier Pastore perd bêtement un ballon au milieu de terrain. Lancé à toute vitesse, Georges-Kevin Nkoudou percute, mais l'insolent Verratti lui barre la route d'un tacle haut qui a tout de l'attentat (11e). Débonnaire, M. Bastien ne sort qu'un carton jaune. Sur le coup franc qui suit, Djilobodji profite des absences de la défense parisienne pour doubler la mise. Son but est cependant refusé pour une faute nantaise peu évidente, au milieu de la mêlée (12e). Par deux fois, le PSG vient d'échapper au KO, par la grâce du destin. Désormais dominés dans l'entrejeu, les Nantais n'auront plus jamais l'occasion de briller, si ce n'est défensivement. Cissokho et Djilobodji ont maintes fois retardé l'échéance en intervenant judicieusement dans les pieds de Lavezzi (22e, 43e) ou de Pastore (51e). Rémi Riou a, lui, limité les dégâts face à Rabiot (39e) et Thiago Silva (44e).

... puis boit la tasse


Malmenés, les Parisiens ne se sont jamais affolés. D'abord maladroit sur un caviar de Pastore (3e), Zlatan Ibrahimović n'a pas laissé passer l'occasion d'égaliser sur un contre bien mené. Parfaitement servi par Lucas, il a mangé Vizcarrondo au duel pour rappeler à un Parc des Princes versatile qui est le patron (35e). Il a ensuite signé son retour en grâce d'un maître coup franc, qui a transpercé les filets de Nantais impuissants au retour des vestiaires (48e). Si leur jeu collectif manque encore d'intensité, les hommes de Laurent Blanc ont prouvé que leurs individualités leur permettaient de se tirer de n'importe quel guêpier au moment voulu. Le score final aurait pu être bien plus lourd si Lucas (63e) et Digne (65e) avaient cadré leur frappes respectives, et si Lavezzi s'était davantage appliqué sur un joli centre d'Aurier. Au final, pas de troisième but, mais une place de leader retrouvée. Pas mal pour une équipe censée manquer d'inspiration et d'idées.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 5
le seeeeeeeeeeeeeeeuuuuuuuuummmmmmmm !!
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Le tacle de Verratti n'est absolument pas dangereux, il se couche très tôt, ensuite c'était sa première faute du match, et surtout il n'était pas le dernier défenseur, il est complètement excentré sur le coté, il y a aucun scandale à mettre un jaune orangé.

Pour le but de Nantes il est de toute manière invalide, Vizcarrondo est hors-jeu et fait clairement action de jeu.

Par contre là ou l'arbitre se chie dessus c'est le penalty non sifflé pour Paris. Lavezzi contrôle le ballon, Djilobodji se couche sur lui sans toucher la balle pour le faire tomber puis Lavezzi retouche la balle et se fait prendre le pied par le même Djilobodji qui ne touche toujours pas le ballon.
On peut ajouter aussi l'action sur corner en 2ème MT où après une remise de Rabiot, Lavezzi touche la balle dos au but et Veigneau lui prend la cheville.

Mais bon comme d'hab, Stéphane Guy cri au vol sans réfléchir, alors que Paris a toujours été désavantagé par l'arbitrage depuis l'arrivée des Qataris.
Ca me soûle on ne va parler que ça, sans parler du match, plutôt bon de Paris, Nantes n'a joué que les 15 premières minutes.

Et Marquihnos ce français parfait, comme son match, tu me fais kiffer
Kit Fisteur Niveau : Loisir
It's a disgrace !!!

Petit message pour les 19 clubs de pauvres : même si vous marquez deux buts valables et subissez un attentat, vous êtes trop ploucs pour que l'on puisse infliger au seigneur ayant le sang bleu un carton rouge...

En même temps Nantes pouvait pas espérer mieux : quand on joue à 12 contre 11 c'est chaud...
CoreeDuNord Niveau : Loisir
Incroyable le manque de maitrise de Paris dès la sortie du trio Verratti-Pastore-Lucas ( qui a été encore énorme ce soir, à l'origine de toutes les occasions). On a tout de suite vu une autre équipe.


Paris s'est retrouvé avec un milieu Rabiot-Matuidi-Chantome, ça aurait pu couter très cher avec 1 seul but d'avance face à une équipe + armée offensivement que Nantes... et pourtant même face à de si faibles joueurs, ce trio a été incapable d'assurer la maitrise du ballon ou une solidité défensive.

C'est même Ibrahimovic qui a du défendre et tenir le ballon à la place des 3 lascars à la fin du match, dingue... on a eu le droit à un coté Digne-Matuidi, j'ai cru qu'ils allaient tuer quelqu'un à force avec leurs centres au 7e poteau.


Il va être interessant de voir la compo choisie par Blanc au Camp Nou, maintenant qu'il dispose d'un groupe au complet, puisqu'on me dit qu'il n'y a pas de favoritisme pro Matuidi.


La logique sportive voudrait voir un milieu Motta-Verratti-Pastore et un trio d'attaque Cavani-Ibra-Lucas ( indispensable tant il a pris le dessus sur Alba ).

M'est d'avis que Blanc n'osera pas se passer de Matuidi l'intouchable, on risque donc de voir soit Pastore sur le banc ( ce qui serait assez dingue vu sa superbe saison, mais bon, y'a des statuts à ne pas toucher ) soit dans le trio d'attaque avec Cavani et Ibra ce qui amènerait Lucas sur le banc ( là aussi ce serait complètement illogique tant il est à l'origine de chaque occase du PSG et dans un match où Paris évoluera en contre ).


Sinon, Stephane Guy, plus jamais svp. Même moi qui suis pas fan de Paris, je n'en pouvais plus de son parti pris. J'ai cru que Verratti faisait partit d'Al Qaida à force d'entendre parler d'attentat... et l'histoire de Bammou, ON EN PEUT PLUS
ohundnisursofoot Niveau : CFA2
Voilà, c'est à la douzième que le match change. Entre 0-2 à onze contre dix, et 0-1 à 11 contre onze contre paris, c'est clair qu'on savait déjà que ce serait compliqué.

La prestation de l'arbitre c'est une chose qui nous enlève un succès quasi-assuré, certes, mais faut pas oublier le non-jeu de Nantes pendant toute la seconde période ptuain. On a rien fait, rien, attentistes, timides, nuls, à l'image de Riou qui ne sort pas sur le premier but et qui se laisse faire sur le coup franc d'Ibra.

A partir du moment où y'a 1-0, arbitrage ou non, cette façon de jouer est stupide. Impossible de tenir le 1-0 à Paris contre cette équipe. Bref, beaucoup de regrets.
ohundnisursofoot Niveau : CFA2
Message posté par Balaise Matuidi
Le tacle de Verratti n'est absolument pas dangereux, il se couche très tôt, ensuite c'était sa première faute du match, et surtout il n'était pas le dernier défenseur, il est complètement excentré sur le coté, il y a aucun scandale à mettre un jaune orangé.

Pour le but de Nantes il est de toute manière invalide, Vizcarrondo est hors-jeu et fait clairement action de jeu.

Par contre là ou l'arbitre se chie dessus c'est le penalty non sifflé pour Paris. Lavezzi contrôle le ballon, Djilobodji se couche sur lui sans toucher la balle pour le faire tomber puis Lavezzi retouche la balle et se fait prendre le pied par le même Djilobodji qui ne touche toujours pas le ballon.
On peut ajouter aussi l'action sur corner en 2ème MT où après une remise de Rabiot, Lavezzi touche la balle dos au but et Veigneau lui prend la cheville.

Mais bon comme d'hab, Stéphane Guy cri au vol sans réfléchir, alors que Paris a toujours été désavantagé par l'arbitrage depuis l'arrivée des Qataris.
Ca me soûle on ne va parler que ça, sans parler du match, plutôt bon de Paris, Nantes n'a joué que les 15 premières minutes.

Et Marquihnos ce français parfait, comme son match, tu me fais kiffer


L'exemple parfait de l'objectivité, de la nuance, et de la subtilité. Chapeau.


Comme Matuidi en fait.
Seule équipe invaincue d'Europe, 17 matchs sans défaite, très propre.
clairement: Digne, matuidi, chantome pas au niveau à reserver pour la coupe de la ligue
Aurier, ibra en progrès
Lucas, Pastore indispensables

S Guy quel abruti
Message posté par Kit Fisteur
It's a disgrace !!!

Petit message pour les 19 clubs de pauvres : même si vous marquez deux buts valables et subissez un attentat, vous êtes trop ploucs pour que l'on puisse infliger au seigneur ayant le sang bleu un carton rouge...

En même temps Nantes pouvait pas espérer mieux : quand on joue à 12 contre 11 c'est chaud...


Un attentant, rien que que ça. Oui, au moins.
Après le match Stéphane Guy aurait même réclamé 13 matchs de suspension pour Verratti ainsi qu'un stage de 6 mois chez les arbitres français, histoire de rigoler.
Il aura peut être l'occasion de parler du pénalty concédé par Rabiot face à Metz. Ah, il n'y avait rien? Autant pour moi.

Match intéressant sinon, avec un Z enfin décisif (ce coup franc et cette joie...). Par contre, dès qu'on retire Verratti et Pastore, on arrive plus à garder le ballon. Un peu flippant.
Message posté par ohundnisursofoot
Voilà, c'est à la douzième que le match change. Entre 0-2 à onze contre dix, et 0-1 à 11 contre onze contre paris, c'est clair qu'on savait déjà que ce serait compliqué.

La prestation de l'arbitre c'est une chose qui nous enlève un succès quasi-assuré, certes, mais faut pas oublier le non-jeu de Nantes pendant toute la seconde période ptuain. On a rien fait, rien, attentistes, timides, nuls, à l'image de Riou qui ne sort pas sur le premier but et qui se laisse faire sur le coup franc d'Ibra.

A partir du moment où y'a 1-0, arbitrage ou non, cette façon de jouer est stupide. Impossible de tenir le 1-0 à Paris contre cette équipe. Bref, beaucoup de regrets.


Tu penses vraiment que vous nous auriez battu à 11 contre 10 ? Je te conseille de demander l'avis des marseillais ;)
FRANCIS LALLANA Niveau : District
Il est bon, mais il a quand même la gueule à s'appeler Maroc'inhos :hahaha:
Message posté par Balaise Matuidi
Le tacle de Verratti n'est absolument pas dangereux, il se couche très tôt, ensuite c'était sa première faute du match, et surtout il n'était pas le dernier défenseur, il est complètement excentré sur le coté, il y a aucun scandale à mettre un jaune orangé.

Pour le but de Nantes il est de toute manière invalide, Vizcarrondo est hors-jeu et fait clairement action de jeu.

Par contre là ou l'arbitre se chie dessus c'est le penalty non sifflé pour Paris. Lavezzi contrôle le ballon, Djilobodji se couche sur lui sans toucher la balle pour le faire tomber puis Lavezzi retouche la balle et se fait prendre le pied par le même Djilobodji qui ne touche toujours pas le ballon.
On peut ajouter aussi l'action sur corner en 2ème MT où après une remise de Rabiot, Lavezzi touche la balle dos au but et Veigneau lui prend la cheville.

Mais bon comme d'hab, Stéphane Guy cri au vol sans réfléchir, alors que Paris a toujours été désavantagé par l'arbitrage depuis l'arrivée des Qataris.
Ca me soûle on ne va parler que ça, sans parler du match, plutôt bon de Paris, Nantes n'a joué que les 15 premières minutes.

Et Marquihnos ce français parfait, comme son match, tu me fais kiffer



snif snif... vous sentez cette odeur ? oui ça pue l'objectivité
Note : 1
Message posté par Kit Fisteur
It's a disgrace !!!

Petit message pour les 19 clubs de pauvres : même si vous marquez deux buts valables et subissez un attentat, vous êtes trop ploucs pour que l'on puisse infliger au seigneur ayant le sang bleu un carton rouge...

En même temps Nantes pouvait pas espérer mieux : quand on joue à 12 contre 11 c'est chaud...


Mec sérieux t'es pas mieux que ton copain du dessus, en plus t'as même pas l'air d'être nantais tu profites juste d'erreurs de l'arbitre pour (re)lancer la théorie du complot
quel rapport avec les chinois?
ohundnisursofoot Niveau : CFA2
Message posté par PARISSG


Tu penses vraiment que vous nous auriez battu à 11 contre 10 ? Je te conseille de demander l'avis des marseillais ;)


Honnêtement j'en sais rien, c'est pas possible de prévoir. Mais à 11 contre 10 ET à 2-0, c'est tout de même légèrement différent, surtout sans un joueur comme Verrati. Tu le remplaces par qui, Chantôme ? Et tu sors qui ? Lavezzi ? Lucas ? Zlatan ? Ca paraît tout de même compliqué, après ça reste mon avis. Visiblement t'es pour Paris, mais un peu de réalisme ça fait pas de mal.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Putain la faiblesse du milieu de terrain en fin de match.
C'est honteux d'être aussi mauvais.

Et Digne.. j'vais même pas en parler, sinon je vais encore m'énerver.
Master of footix Niveau : Loisir
A 12 contre 11 les pauvres nantais n'ont pas pu faire grand chose.
Les consignes de Moustaches sont bien passées, paris sera champion.
Donc un tacle avec un pied sur la hanche de l'adversaire vaut pas plus que jaune. Instructif...
Au moins ici on peut toujours reconnaître les lynxs, au lieu de chambrer les nantais (oui y avait rouge et but validé, je le pense sincèrement) ça se trouve 30 000 excuses. Mais bon les nantais, nous et l'arbitre, on était bien plus forts que vous ce soir ;) A la votre.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Message posté par Timmy


Mec sérieux t'es pas mieux que ton copain du dessus, en plus t'as même pas l'air d'être nantais tu profites juste d'erreurs de l'arbitre pour (re)lancer la théorie du complot


Non je ne suis pas du tout nantais, et j'aurais dit la même chose si paris s'était fait volé par Nantes. Si pour toi ce tacle ne méritait pas rouge tant mieux, mais pour moi si lors d'un match Toulouse-Lille le même geste de boucher est commis, ça serait rouge et à juste titre. Nantes s'est fait couillonner d'un but et aurait dut jouer en supériorité numérique, c'est un fait et si pour toi c'est relancer la théorie du complot, les complotistes représentent 90% des spectateurs de ce soir...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Milan-Genoa, en 1901 déjà
5 64