France - Ligue 1 - 19e journée - Ce qu'il faut retenir

Par Mathieu Faure

Paris-Lyon-Marseille, les trois frères

Paris, Lyon et Marseille ne se quittent plus. Avec 38 points chacun, c'est la première fois depuis 1992 que trois équipes arrivent à Noël avec le même nombre de points. Derrière ? Ça ne suit plus.

Note
2 votes
2 votes pour une note moyenne de 4.5/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

...André Ayew s'en sert lui pour te dire de la fermer
...André Ayew s'en sert lui pour te dire de la fermer
Paris garde le cap

Depuis la sortie de route niçoise le 1er décembre, le PSG s'est mis en mode de guerre. Quatre matchs de Ligue 1, quatre victoires et une défense de fer (12 buts encaissés en 19 matchs) bien articulée autour du génial Thiago Silva. Contre Brest, les Parisiens n'ont pas eu à forcer leur talent pour dégoupiller une grenade offensive. Sissoko - le frère de - a sorti son plus beau tacle de boucher pour gagner le droit de se doucher plus tôt et les Franciliens ont ensuite déroulé autour d'un très bon Christophe Jallet. Ibrahimović a encore claqué son but, le 18e, et aurait pu en inscrire un autre de mutant, si son scorpion aérien n'avait pas tutoyé le poteau gauche de Thebaux. Bref, rien ne change vraiment dans ce Paris-là depuis la prise en main de l'équipe par les joueurs. C'est solide. On a vraiment l'impression que la machine est lancée. Avec 38 points, Carlo Ancelotti est sur les bases de son prédécesseur (AK avait terminé la phase aller avec 40 points, l'an dernier) et devra continuer sur ce rythme s'il veut glaner un titre de champion en mai 2013. Parce que derrière, ça suit.

Lyon et Marseille dans le rythme

Septième victoire sur le même score (1-0) pour l'OM. Personne n'a fait mieux en Europe. Comme d'hab, sans être géniaux, les Olympiens ont fait le minimum pour disposer d'une pâle équipe de Saint-Étienne qui termine l'année en roue libre à une décevante dixième place. C'est André Ayew qui a débloqué la situation, de la tête. Ensuite, les Marseillais ont géré le match. Facile. Alors que l'équipe a connu des trous d'air, elle est toujours là, fidèle au poste et toujours aussi difficile à bouger quand tout fonctionne. Avec douze victoires, Marseille peut voir venir. Un peu comme Lyon qui s'est débarrassé de Niçois entreprenants, mais maladroits à Gerland (3-0). Malmenés en première période, l'OL a su planter ses banderilles quand il le fallait. C'est l'esprit tueur qui revient dans l'ADN du club. Reste à garder le rythme après les fêtes sans avoir cette frénétique envie de vendre ses meilleurs joueurs pour équilibrer les comptes de campagne.

Bastia revit

Les Corses ont trouvé le remède à leurs problèmes : il faut jouer à Gueugnon. Furiani suspendu, c'est à 600 bornes de chez eux que les Corses ont accueilli une pâle équipe de Nancy. Après 25 minutes, Bastia menait déjà 3-0 et Jérôme Rothen avait marqué de la tête. Une folie. Le SCB finira quand même par en prendre deux, histoire de, mais l'essentiel est ailleurs : les hommes de Frédéric Hantz ne sont pas morts. Un peu comme Landreau qui vient de s'engager avec le club pour poursuivre sa quête Jean-Luc Ettori. C'est beau. On ne parlera pas de Nancy, car on ne tire pas sur les ambulances. Surtout quand elles contiennent Damien Grégorini. Corse toujours, Ajaccio s'est fait défroquer à la maison par Rennes où Julien Féret n'en finit plus d'être génial. Le match a dû être arrêté une dizaine de minutes suite à une petite montée en température des supporters de l'ACA. Un détail qui n'a pas échappé aux bien-pensants de ce monde. Triste.

Lille gagne et boude

Dans la vie, Rudi Garcia est un mec qui aime se fendre la gueule. Sur le banc, on ne dirait pas. Alors que les siens ont sorti leur meilleur match depuis des lustres en atomisant une équipe de Montpellier beaucoup trop nerveuse (énième rouge de Belhanda), les Lillois n'ont pas perdu de temps avec les sourires à la fin du match. Pourtant, une semaine après la triste performance livrée à Reims, les Dogues ont été beaucoup plus consistants à la maison avec un très, très bon Dimitri Payet et un Nolan Roux en feu derrière le cercle. Mais voilà, à Lille, on vit très mal le moment présent. Spleen, dépression, coup de blues. Quoi qu'il en soit, cette 8e place, derrière le voisin de Valenciennes, ne ravit pas les followers du club. Le LOSC est bipolaire et ça emmerde. Sans parler des rumeurs de départs durant la fenêtre hivernale (Kalou, De Melo and co). En attendant, Lille poursuit son redressement. C'est compliqué, mais ça redémarre. Tout doucement.

Suivre Mathieu Faure sur Twitter Par Mathieu Faure


 





Votre compte sur SOFOOT.com

12 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par opiumvecteur le 24/12/2012 à 11:57
      Note : - 3 

    Mathieu Faure Mathieu Faure Mathieu Faure Mathieu Faure Mathieu Faure Mathieu Faure Mathieu Faure Mathieu Faure Mathieu Faure bélé bélé bélélélélé

  • Message posté par Vincent Chase le 24/12/2012 à 12:12
      Note : 1 

    Si on regarde l'écart entre le 1er et le 3ème dans les "gros" championnats :

    + Espagne : 16 pts
    + Allemagne : 12 pts
    + Angleterre : 11 pts
    + Italie : 9 pts
    + Portugal : 9 pts
    + France : 0 pt

    Alors effectivement la France ne brille pas en coupe d'Europe, mais par contre on s'amuse toute l'année :)

  • Message posté par Uniks le 24/12/2012 à 12:14
      Note : 1 

    Je sais que je chipote, mais c'est le poteau droit de Thébaux sur la reprise de Zlatan.
    Plutôt content du début de saison des Gones, malheureusement les parisiens m'ont l'air quand même bien lancé et si Thiago/Zlatan continuent à tenir la baraque comme ça, impossible d'aller les chercher.

  • Message posté par Delalune le 24/12/2012 à 12:34
      Note : 1 

    Scénario impossible à imaginer il y a deux ans: Aulas humble, Paris puissant, Baup (à l'OM) troisième avec une équipe moyenne...

    Mais tout ça va bientôt finir. Plus de champions improbables! Paris écrasera tout le monde, l'AS Monaco viendra jouer les trouble fêtes, Labrunne et La Blonde fermeront les yeux et investiront 100 millions sur 5 ans pour rester dans la course. L'OL restera un peu le pourvoyeur des joueurs issus de son centre et sera l'éternel 3e ou 4e... Comme Arsenal aujourd'hui.

  • Message posté par tojiro69 le 24/12/2012 à 13:50
      Note : 1 

    Delalune: dis donc tes prévisions sont pas loin de me gâcher mon noël

    bon ben reste la Jupiler league si on veut un peu de suspens...

    :-

  • Message posté par Spike le 24/12/2012 à 14:24
      Note : 1 

    Mine de rien, l'OM a exactement le même nombre de victoires qu'en mai dernier... mais sur un demi championnat. Et ne compte que 10 points de retard pour faire mieux que sa devancière (ce qui n'est pas un exploit en soi, mais ca mérite d'être souligné).

    Après il faut être réaliste, le PSG est lancé et rien ne devrait l'arrêter, sauf blessure de 2/3 joueurs importants. Si il n'avait pas foiré le début de championnat, il aurait déjà une avance confortable. Et c'est un supporter de l'OM qui dit ca (et ca fait mal, mais la magie de Noël quoi).

    Bon réveillon à tous au passage ;).

  • Message posté par Kymlicka le 24/12/2012 à 14:39
      Note : 1 

    J'vais me faire des ennemis mais un trio OM, PSG et OL en Ligue des Champions la saison prohaine en C1, c'est de bonne augure pour le classement Uefa. Et la montée probable de Monaco risque aussi de fermer des bouches sur le niveau de la Ligue 1.

  • Message posté par Vincent Chase le 24/12/2012 à 15:22
      

    @tojiro69 : Anderlecht a 8pts d'avance sur Zulte Waregem (grosse surprise!) et 11pts sur Bruges ! Le 4ème titre d'affilé d'Anderlecht paraît inévitable...

    Si tu veux du suspens, il faut aller aux Pays-Bas où le championnat est passionnant entre le PSV, l'Ajax, Twente et Feyenoord !
    Le Russe est pas mal non plus avec la lutte CSK-Anzhi-Zenith !
    Et le Turc est sympa avec Galatasaray, Besiktaş, Antalyaspor et Fenerbahçe !

    Je ne vois que ça de serré en Europe !

  • Message posté par ILOVEBAYERN le 24/12/2012 à 15:32
      

    @Vincent Chase, on s'amuse on s'amuse, c'est vite dit quand on voit le spectacle proposé parfois... (bien que cette année il y a un peu plus de but)... et surtout le niveau de jeu proposé... mais bon c'est sur qu'il y a plus du suspens qu'ailleurs pour l'instant... (Espagne et Allemagne c'est du essentiellement au fait que les deux équipes ont quasiment atteint la perfection footbalistique... Offensive pour le Barça, Défensive et équilibrée pour le Bayern).

  • Message posté par tyler_durden le 24/12/2012 à 15:36
      

    C'est serré mais pas pour longtemps, je ne vois pas le PSG refaire de faux-pas.
    L'OM, que je supporte, c'est clairement un exploit d'arriver à la trêve avec le même nombre de points que Paris.
    Lyon pourrait les faire chier*, mais je les vois trop irréguliers.

    Enfin bon, je disais pareil pour Montpellier...

  • Message posté par Guardinho le 24/12/2012 à 16:18
      Note : 1 

    Le véritable enseignement de cette première partie de championnat, c'est que St Etienne est finalement 10e à 11 points du trio de tête après avoir enchainé 3 défaites (dont 2 à domicile) et 2 nuls... et dire que c'était le tube de l'automne...

    Ouf, l'espace d'un instant j'ai cru qu'on allait devoir se taper un revival à base de maillots qui grattent et de poteaux carrés.

  • Message posté par Vincent Chase le 24/12/2012 à 16:41
      Note : 3  /

    @ILOVEBAYERN : attention au ratio but/match on peut lui faire dire tout et n'importe quoi :

    Belgique : 3.12 buts/match
    Pays-Bas : 3.12 buts/match
    Allemagne : 2.90 buts/match
    Espagne : 2.85 buts/match
    Portugal : 2.84 buts/match
    Ecosse : 2.82 buts/match
    Angleterre : 2.80 buts/match
    Russie : 2.76 buts/match
    Italie : 2.76 buts/match
    Turquie : 2.70 buts/match
    USA : 2.63 buts/match
    France : 2.58 buts/match
    Ukraine : 2.56 buts/match
    Brésil : 2.47 buts/match
    Argentine : 2.21 buts/match
    Grèce : 2.04 buts/match

    Je te rejoins sur le niveau de jeu proposé, même si je ne suis pas convaincu qu'un Valenciennes-Lorient ait beaucoup de choses à envier à un Sunderland-Wigan, un Osasuna-Granada, un Pescara-Cagliari ou un Nüremberg-Düsseldorf !

    Je pense qu'il vaut mieux regarder des grosses affiches des championnats étrangers mais dans les matchs de milieu de tableau, tu t'amuses plus en France qu'ailleurs!

    Et alors après en terme de supporter, je pense que c'est largement plus excitant d'être supporter d'un club de milieu de tableau Français! Avec nos 5 champions en 5 ans (et probablement 6 en 6 ans avec le PSG) tout le monde peut y croire ! Tu es supporter de Lorient, tu commences la saison en te disant qu'il y a moyen d'être champion ! Ou au moins une place Européenne ! Quand tu es fan d'Osasuna ou de Norwich, tu vises la 9ème place...


12 réactions :
Poster un commentaire