1. //
  2. // PSG/Nancy (2-2)

Paris, le temps des regrets

Décidément Nancy restera comme l'une des bêtes noires de la saison 2010-2011 du PSG. Après la défaite 2-0 de Paris au match aller, les Lorrains sont venus chercher un point au Parc qui alimentera longtemps les polémiques.

Modififié
0 13
PSG - Nancy : 2-2


Buts : Erding (4eme) et Z.Camara (45eme+1) pour le PSG - N'Guemo (10eme, sp) et Y.Hadji (69eme) pour Nancy

Beaucoup de thèses ont été écrites sur la relativité du temps. Pendant les 10e minutes, on a franchement eu très peur pour Nancy. Peur que les petits gars de Correa trouvent le temps très long sur cette pelouse du Parc des Princes où le 4-4-2 mis en place par Kombouaré s'amusait. On se disait que la gestion du temps de cette semaine était parfaite pour le Kanak : Makélélé laissé au repos au profit de Clément, le duo Hoarau-Erding en rodage avant la finale de la Coupe de France contre Lille samedi prochain. Dès la 4e minute, la mobylette Giuly dépose le cuir sur la tête d'Erding qui signe son 2e but en moins d'une semaine après celui inscrit contre Monaco le week-end passé.

Mais les Parisiens vont peu à peu perdre assez naïvement le contrôle du jeu, concédant successivement plusieurs corners. Sur une phase offensive nancéienne, Christophe Jallet attrape plus maladroitement que méchamment Julien Féret qui tombe dans la surface. La double peine est appliquée par M. Thual : penalty, transformé par Landry Nguémo, et expulsion de l'ancien Lorientais. Nouvelle question : combien de temps le PSG va-t-il tenir sous les assauts d'une équipe classée 18e du championnat avant cette rencontre ? Dépassé, Paris manque d'encaisser le but du 2-1 mais Grégory Coupet gagne son face-à-face avec Bakaye Traoré (25e). Le changement tactique s'avère indispensable et Kombaouré décide de remplacer Giuly par Loïc Landre, 19 ans à peine. On a connu contexte plus favorable pour lancer un jeune dans le grand jacuzzi de la L1. Premier ballon directement envoyé au 5e poteau, les craintes sont confirmées. Pour se consoler, les supporters parisiens scandent des « Ca sent la L2 » à l'intention de leurs adversaires. Ouais, enfin ça sent surtout l'absence de Ligue des Champions pour le club francilien même si Nénê trouve le poteau. Sauf que... Sauf que Zoumana Camara a regardé Lyon-Marseille dimanche et a apprécié le but plein de hargne de Cris. Alors le défenseur, largement hors-jeu, offre au Parc la copie-conforme de cette reprise... dans le temps additionnel. 2-1, l'ASNL sent poindre sa 3e défaite rang. Le temps se gâte.

Poteaux à gogo

Sans complexe malgré leur infériorité numérique, les Parisiens reprennent le match tambour battant. Néné s'illustre sur coup franc et frôle sa 15e réalisation de la saison en L1. Nancy patine et s'en remet aux coups de pied arrêtés avec notamment un superbe coup franc de l'excellent Pascal Bérenguer, bien boxé par Coupet (54e). Pour booster une attaque en panne d'imagination, Correa fait entrer à l'heure de jeu Youssouf Hadji. Paris gère tranquillement et procède par contre-attaques. Sur l'une d'entre elles, Guillaume Hoarau va même taper le montant droit des buts d'un Grégorini qui n'a pas arrêté de motiver ses partenaires (65e).

Le capitaine a compris que le temps leur était compté. Hadji aussi, lui qui place parfaitement une tête décroisée. Coaching gagnant de Correa, heureux de voir le 2-2 sur le tableau d'affichage (68e). Mais l'Uruguayen va tirer la gueule quelques minutes plus tard quand Lemaître récolte son 2e jaune et laisse les deux équipes à 10 contre 10. La fin de rencontre est débridée, l'avantage est clairement du côté des locaux. Le Parc explose à la 77e quand Nénê part dans le dos de la défense et trompe Grégorini. Mais l'arbitre assistant signale un hors-jeu... inexistant. Pas sûr que le corps arbitral ne fasse du shopping cette semaine sur les Champs Elysées... Pour la 3e fois de la partie, Paris touche les montants sur un splendide coup franc de Néné qui s'écrase sur l'équerre (83e). Hadji manque lui le hold-up à la 89e. Les Parisiens peuvent vraiment se mordre les doigts de leur malchance, sans compter des décisions arbitrales plus que contestables. Ils savent désormais qu'ils n'ont plus le temps s'ils veulent se qualifier en C1. Saloperie de temps.

Pierre Nigay au Parc des Princes

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Les Parisiens peuvent vraiment se mordre les doigts de leur malchance, sans compter des décisions arbitrales plus que contestables."

EUh, c'est bien beau vos ptites saillies sur l'arbitrage, mais le but de Z.Camara est tout de meme hors jeu d'un bon metre...mais ca, curieusement c'est oublié dans le résumé :/
Donc les fautes d'arbitrage pour, c'est cool, mais quand c'est contre, par contre la c'est pas beau...
Ca me rappelle les deux articles hallucinant sur lannoy et l'om.
Et les mecs, si vous voulez, on fait un championnat Om - PSG sans arbitres, ptet que la vous vous mouillerez bien le slip avec de purs articles sur les deux seuls clubs francais non ?
une belle bande de pedretti ce sofoot en ce moment !
Donc en fait les arbitres fond de la qualif de Lyon en LDC une priorité ? Entre la victoire donnée par Lannoy contre Marseille et le rouge à Jallet très discutable (pour le penalty j'dis pas) et le but à Nene où j'vois pas à quel moment il peu y avoir hors jeu, y a de la réelle sodomie sur la fin de saison.
Le rouge change tout le cours du match comme à l'aller à Picot, à chaque fois le rouge n'était pas valable. L'arbitrage en L1 n'est même pas au niveau du championnat. Cette saison les baltringues sont en noir.
L arbitrage de ses derniers jours laisse quand meme a penser qu il faut absolument que le club d Aulas se qualifie pour la CL.
Le plus horrible sera d entendre a la fin de la saison cet abruti megalo et manipulateur dire qu aucune equipe dans la galaxie n arrive a se qualifier autant de foi de suite pour la CL et que s est reellement un exploit.
@Georges Frèches, t'as raison sur le deux poids deux mesures au niveau du jugement de Sofoot sur l'arbitrage, mais la vraie question est : comment peut-on laisser des arbitres de niveau DH diriger un match de L1! un carton rouge pour une pichenette, un but hors-jeu accordé, un autre but valide cette fois-ci qui est signalé hors-jeu, c'est quoi ce boulot de sagouin, je veux bien que le corps arbitral fasse des erreurs, mais autant pour un seul match c'est aberrant
Sûr que Lyon a du kiffer !
Si le but hors jeu annule le but valable.. il y a les montants pour le PSG.. avec un peu de chance.. ils en auront p-è contre Lille samedi !
Oui la double peine est largement contestable.. Jallet n'a pas taclé par derrière ...
Contre Arles, Nancy a vu le gardien d'en face faire une "Shumacher", et il n'y a rien eu.. là, pour moi, ca mérité pénalty (évidemment) et euh.. carton rouge et 5 matches de suspension^^
Enfin, avec les MHSC-OM, OL-OM, Nancy-Arles, PSG-Nancy.. et j'en oublie plein, (mais en parlant des 3 dernières journées), ca fait maaaaal !
Cf réflexion de la dèche après le match face à Lyon: "quand on encaisse trois buts, quelque soit l'arbitrage, c'est moins facile de gagner..."

Hier Paris en a encaissé deux mais aurait pu en encaisser bien plus. L'expulsion de Jallet est sévère, mais pas le péno. L'expulsion de Lemaitre est sévère aussi. Le but de Zoumana "il pleut de la merde" Camara est validé alors qu'il est Hors-jeu ce qui compense le but de Néné annulé alors qu'il aurait du être validé.

*troll in* Naaaan et pis bon, faut arrêter de déconner, Paris en Champion's, c'est un peu comme donner une formule 1 à un un conducteur accompagné... faut pas déconner, ça reste la cour des grands. *troll off*
Et Lyon qui avec une équipe de morts vivants , va jouer la LDC....
Pauvre championnat
et bin au moins ca nous fera un point en commun avec les parisiens cette année : se faire enfler par l'arbitrage

pourtant Dieu sait que j'aurai ri, mais ri!, de ne pas voir les lyonnaises en LDC
Quand Nice marque de la main à la dernière seconde de Nice-OL c'est aussi pour aider l'OL à aller en LDC ?...
En quoi le carton rouge est une "erreur arbitrale" s'il y a bien péno, et donc faute ?

Le défenseur parisien "anéanti une occasion de but manifeste d'un adversaire se dirigeant vers son but en commettant une faute passible d'un coup franc ou d'un penalty".

C'est la loi XII. C'est clair et net. Aulas n'y est pour rien.
En fait on se demande où sont les polémiques évoquées en sous-titre de cet article apparemment écrit par un supporter du PSG frustré du résultat.

Un but non valable validé et un autre valable invalidé. Y'a pas de quoi se sentir lésé.

Quand on croque autant d'occasions à 10 contre 11 s'est frustrant. Mais faut l'accepter et ne pas rejeter la faute sur l'arbitrage.

Après on s'étonne que le foot est considéré comme un sport de beaufs. Mais quand on lit cet article à charge contre l'arbitrage et les commentaires qui le suivent, alors que leurs auteurs ne connaissent même pas les lois du foot, on comprend pourquoi.

Sans parler de la théorie du complot qui suit...
Si le PSG etait digne de la 3eme place, il n'aurait pas fait le yoyo depuis 6 mois.
Ok sur ce match là, l'équipe manque de "chance" mais combien de fois l'équipe a été mauvaise, incapable de tenir un résultat ou de marquer un dernier but pour se mettre à l'abris.

Le PSG finira 4 ème et mérite cette place.
PS: A quand le retour des supporters au Parc ? on se croirais au stade de France en ce moment, aucune ambiance sauf sur les actions chaudes :(
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Lille droit au but
0 13