1. //
  2. // 8e de finale retour
  3. // PSG/Leverkusen (2-1)

Paris, la force tranquille

Même avec une équipe largement remaniée, même mené rapidement au score, même, même, même... le PSG a battu le Bayer Leverkusen au Parc (2-1), grâce à Marquinhos et Lavezzi. Facile.

Modififié
8 149

PSG - Bayer
(2-1)
Marquinhos (13'), E. Lavezzi (53') pour PSG , S. Sam (6') pour Bayer Leverkusen.


Laurent Blanc est un mec sympa. Quand il a vu le calendrier de l'équipe de son pote Hyypiä, il s'est dit qu'un déplacement au Parc et un autre à l'Allianz Arena dans la même semaine, c'était trop pour un simple Bayer Leverkusen. Déjà qualifié avant le coup d'envoi, le Président a donc donné à ses remplaçants l'occasion de marquer des points. Certains en ont profité. Marquinhos par exemple, encore buteur en Ligue des champions. Digne aussi, qui y est allé de sa passe décisive et de ses montées tranchantes. Cabaye, enfin. D'abord en difficulté dans un milieu expérimental, l'international cocorico a progressivement montré qu'il méritait qu'on lui donne sa chance dans le onze type. Pour Pastore, et surtout Rabiot et Jallet, le résultat est légèrement moins concluant. Peu importe, même avec ses seconds couteaux, le PSG a encore gagné (2-1) et rappelé à ses concurrents qu'il était plein de ressources.

Milieu bis

Pour recevoir les gars de Leverkusen, Lolo Blanc présente donc un milieu de terrain tout beau tout neuf. Cabaye-Rabiot-Pastore, ça fait trois belles gueules pour servir Ibrahimović & co. Problème : défensivement, c'est bancal. La bande à Sami Hyypiä entre comme dans du beurre dans le bloc parisien et ouvre tranquillement le score, d'un coup de caboche de Sam (6e). Les 2 000 fans allemands présents au Parc font la bringue, mais pas pour longtemps. Un premier face-à-face pour Zlatan, corner, tête de Marquinhos, 1-1 (13e). Un deuxième sur un délicieux service de Cavani, balle piquée, bam, sur la barre. Ça va un peu mieux pour Paris, qui trouve enfin ses attaquants, mais qui ne rassure pas complètement derrière. L'ami Jallet accroche Derdiyok dans la surface, pénalty. Rofles s'y colle, Sirigu le détourne en beauté. Ça fait trois pénos ratés sur quatre pour le Bayer en C1. Le PSG est dangereux presque à chaque fois qu'il se présente dans les trente derniers mètres, surtout quand Ibra et Cavani se trouvent, mais il est loin de sa maîtrise habituelle des débats. La faute à un bloc moins lié. La faute à un milieu remodelé à 100%.

Paris trop facile

Malgré le traditionnel (et facile) El Flaco bashing, la première période de Javier Pastore était plutôt correcte. L'Argentin s'est contenté de jouer juste et simple. Cabaye, lui, a d'abord semblé paumé avant de prendre peu à peu ses marques et le contrôle du milieu. La preuve avec cette interception qui amène le but de Lavezzi (53e), décidément en grande forme depuis la perte de son oncle. M. Bebék décide de faciliter la tâche des Parisiens en foutant dehors Can pour une « simulation » dans son propre camp. Bon. Entre-temps, Sirigu a profité des fissures de l'équipe bis parisienne pour rappeler à tout le monde que le PSG avait aussi un excellent gardien. En supériorité numérique, les locaux prennent définitivement le contrôle des débats et poussent pour plier la partie, mais Leno empêche Pastore de faire passer la mention de son match de « assez bien » à « bien » . Le PSG est tellement facile que Jérémy Ménez et Zoumana Camara ont droit à quelques minutes sur le pré. Vivement le tirage.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pas un grand PSG ce soir, fallait s'y attendre les mecs ont jamais eu besoin d'accélérer. Hâte de voir ce que ça donne contre un gros gros club
Niveau individuel, bon match de Digne, il deviendra vraiment un très bon joueur. Cabaye a été le seul à surnager au milieu de terrain, heureusement qu'il était là, il a une sacré capacité à casser les lignes sur une passe. Rabiot j'ai vraiment du mal, plus ça va plus j'ai l'impression qu'il est pas forcément très bon mais qu'il profite du fait d'être entouré de très très bons joueurs. Pastore toujours aussi frustrant.. Et ce cochon de Ibra qui a tout raté !
Sinon bon retour en forme de Lavezzi, ça fait plaisir à voir!
Pas un grand PSG ce soir, fallait s'y attendre les mecs ont jamais eu besoin d'accélérer. Hâte de voir ce que ça donne contre un gros gros club
Niveau individuel, bon match de Digne, il deviendra vraiment un très bon joueur. Cabaye a été le seul à surnager au milieu de terrain, heureusement qu'il était là, il a une sacré capacité à casser les lignes sur une passe. Rabiot j'ai vraiment du mal, plus ça va plus j'ai l'impression qu'il est pas forcément très bon mais qu'il profite du fait d'être entouré de très très bons joueurs. Pastore toujours aussi frustrant.. Et ce cochon de Ibra qui a tout raté !
Sinon bon retour en forme de Lavezzi, ça fait plaisir à voir!
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Suite aux critiques sur Rabiot dans le live j’ai fait un focus sur lui en 2nde mi temps. Eh putain si il y en a un qui vient le chercher sur son match c’est vraiment un rageux. Un pressing très bon, un démarquage incessant mais surtout une telle aisance dans les ballons longs c’est fou. Il a fait des passes pour les 2 latéraux dans la profondeur et à chaque fois c’était des bijoux.
Après on peut chipoter sur son placement ou quelques passes faciles ratées mais on ne peut nier son talent.
Sur la fin il manquait un peu de rythme (mais belle tête)
Voilà faut bien quelqu’un pour défendre la veuve et l’orphelin.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Bon, heureusement que Cabaye était là au milieu. Parce que les 2 autres compères, c'était moyen-moyen.

Bon match de Digne malgré quelques imprécisions sur 2 ou 3 transmissions.

Content que Paris gagne malgré le turn-over et l'absence de gros enjeu sur le match. C'est bon pour la confiance et pour "l'image".
MindTheGap Niveau : CFA
Ah ça il était tranquille Rabiot, ouais.
Ce match de patron de Cabaye...
JaphetN'Doram Niveau : CFA
Grosse affluence au Parc pour un match amical qui voit le retour de Jallet
Sans déconner les mecs, déjà l'article alors que le match vient de finir.

So éjaculateur précoce.
Putain Marquinhos sans ses bagues, c'est comme Pepe avec une touffe ...
Tout se perd dans le foot, c'est chaud.
TrollingMachine Niveau : Loisir
C'est moi où les premiers commentaires sont très longs, dans la minute de publication de l'article. Vous aussi vous écrivez vos commentaires pendant le match ?
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Cool que Lavezzi ait marqué, ce mec a l'air tellement sympa. C'est ton pote d'équipe qui jette ton slip sous la douche et qui reprend deux fois de la tartine/rillettes après le match. Vous savez, ce vieux reste qui tache le papier-boucherie.
Putain, quel bâtard Laurent Blanc, le mec il met Lavezzi titulaire et fait rentrer Lucas, sympa pour Menez qui en quelques actions, magnifique décalage pour pastore, a montré qu'il avait aussi un grand artisan du titre l'année dernière.
C moche de blacklister un joueur de cette façon, alors que Menez est un vrai parisien de c?ur.
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Can mérite son rouge pour deux attentats flagrants !
Message posté par MindTheGap
Ah ça il était tranquille Rabiot, ouais.


J'ai l'impression que plus il prend la confiance, moins il est bon...
Sortir Cavani pour Papus!! Le club a vraiment changer de dimension.
Ce soir Rabiot m'a fait penser à Alex Nyarko dans ses prises de balles et ses chevauchées qui laissaient un gros trou derrière lui à chaque perte de balle. C'est ce qu'on appelle un joueur frisson. brrr.
Ce milieu là, c'est quand même le jour et la nuit avec Motta - Verratti - Matuidi.
Lavezzi au top. Jallet, horrible. Digne, pas au niveau de Maxwell mais ça viendra.
Match bien dégueu mais le principal est là !
Ce soir le meilleur joueur c'est Salvatore, c'est ça quand on met Jallet et trop de français titulaires.
feodepatchole Niveau : District
Merci Edinson pour la 62ème minute. Et quel plaisir de voir Lavezzi au top!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Cesc il est fort !
8 149