1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 2e journée

Paris gagne, Lorient souffre, Toulouse s’éclate

Paris, Monaco et Lyon tiennent leur rang, Toulouse cartonne. Bastia fait le show à l'extérieur. Ce qu’il faut retenir de la deuxième journée de Ligue 1.

Modififié
4k 19

Cavani a-t-il les épaules pour porter le PSG ?


C’est la question qui se pose avec un brin de mauvaise foi après la prestation de l’attaquant contre Metz (3-0), dimanche soir au Parc des Princes. Cette saison, toutes les conditions sont réunies : Zlatan est parti, l’équipe joue pour lui, un nouveau coach est arrivé et lui assure sa confiance (Unai Emery l’a laissé sur le terrain pendant 90 minutes malgré ses échecs).


Pourtant, l’Uruguayen a raté, beaucoup trop et grossièrement. Comme s’il n’était toujours pas complètement libéré. Comme s'il était encore l'ombre du Matador parti de Naples voilà trois ans. Sans un grand Cavani, le PSG a gagné, ce n'est ni la première ni la dernière fois en Ligue 1, mais qu’en sera-t-il lors des grandes soirées européennes ? S’ils le souhaitent, Patrick Kluivert et le reste de la direction parisienne ont encore une semaine pour aller chercher un nouvel avant-centre.

L’analyse définitive de la semaine : la mission Dupraz maintenue en orbite


Dans un sens, tout a commencé contre les Girondins. Le 12 mars dernier, le Téfécé, 19e à neuf points du premier non-relégable, amorçait un sprint final de folie en battant Bordeaux 4-0. Sur le banc venait de prendre place Pascal Dupraz. Tout sauf un hasard. Six mois plus tard, le club toulousain est toujours en L1. Mieux, les Violets n’ont pas fini de surfer sur la dynamique du maintien. Qu’importe si Wissam Ben Yedder s’en est allé, Martin Braithwaite, lui, a décidé de prendre les clefs du camion (auteur d'un doublé). Qu’importe aussi si la pelouse du Stadium – rebaptisée « désert de Gobi » par Dupraz – est ravagée par un champignon, les Toulousains ont collé une nouvelle raclée aux Bordelais 4-1. Attention cependant : « On démarre bien, mais c’est trop tôt pour se taper sur le ventre » , note le coach toulousain. Le grand amour demande du temps.

Vous avez raté Lorient - Bastia et vous n’auriez pas dû


Si, la semaine dernière, il n’avait pas cadré le moindre tir face au PSG (défaite 0-1), le Sporting a cartonné samedi soir sur la nouvelle pelouse hybride du Moustoir. Pour la première fois depuis février 2014, les Bastiais en ont collé trois à l’extérieur. Grâce à une praline de l’ex-Stéphanois Allan Saint-Maximin et un doublé d’Enzo Crivelli, arrivé cet été en provenance de Bordeaux. Ça fait six buts encaissés en deux matchs par le gardien lorientais, Benjamin Lecomte, qui aura tout de même repoussé un penalty de Crivelli. Mais comme à Caen, les Merlus ont été rapidement réduits à dix (expulsion de Ndong à la 30e), puis à neuf, quand l’arbitre n’a pas apprécié de se faire tamponner par Benjamin Jeannot, alors qu’il se trouvait en travers de la course de l’attaquant breton. Un homme susceptible, ce M. Delerue.

Le top 5


Yoann Gourcuff (Stade rennais) : À une semaine d’intervalle, le maître à jouer breton vient de jouer 180 minutes sous le maillot rennais – un petit événement quand on sait qu’il n’avait pas disputé un seul match en intégralité depuis deux ans et demi. Et en plus, il est décisif, en inscrivant le premier but des Rouge et Noir contre Nancy (2-0).

Kévin N'Doram (AS Monaco) : Belle opération pour Leonardo Jardim. L’ASM a gagné à Nantes (0-1), s’est préservée pour le match retour de C1 contre Villarreal en faisant tourner l’effectif et le fils de Japhet s’est distingué pour ses premiers pas en L1.


Alexandre Lacazette (OL) : Et un doublé qui porte son total à cinq réalisations après seulement deux journées de championnat ! Bon ok, faut préciser qu’il a marqué les deux buts sur penalty.

Dylan Saint-Louis (AS Saint-Étienne) : Au rayon des débuts réussis, le jeune ailier stéphanois se distingue par un but à Geoffroy-Guichard, le deuxième lors du succès face à Montpellier (3-1).



Mathieu Bodmer (OGC Nice) : Le bon complément de Vincent Koziello devant la défense niçoise. Pas étranger à la belle victoire des Aiglons sur le terrain angevin (0-1).

L’image du week-end


Mouillez-vous Messieurs ! L'arrosage automatique s’est déclenché quelques instants pendant la seconde période du match LOSC - Dijon, sous les yeux de seulement 25 500 spectateurs au stade Pierre-Mauroy.


La polémique de la machine à café : Faut-il faire payer à Eder son but en finale de l’Euro ?


« Attention à l’inconscient concernant Eder » , prévient Frédéric Antonetti. Légèrement parano, l’entraîneur du LOSC suggère que l’Hexagone pourrait organiser une vendetta à l’encontre du bourreau national. «  Ce qui m'a le plus dérangé ? Toutes les fautes que l'arbitre a sifflées contre lui, et pas pour lui » , note le technicien au sujet du traitement particulier qu’aurait subi le Portugais par l’arbitre de la rencontre. Toujours est-il qu'Eder s’est fait remarquer. Avec un superbe coup de tête arrêté par Baptiste Reynet, mais surtout un contrôle affreux qui se transforme involontairement en passe décisive pour Sankharé (1-0) à la 87e. Du génie, quelque part.

Ils l’ont dit :




La méthode Aulas pour prolonger Lacazette est expliquée par le président de l’OL en personne : « Je vais essayer de prendre encore trois jours de vacances pour pouvoir au retour faire ce qu’il faut. » De l’importance d’être détendu pour signer le chèque.

Crachats et jets de canettes. Voilà le sympathique accueil dont ont fait l’objet les joueurs toulousains, attendus par des lumières de supporters bordelais, à leur arrivée au Stadium. « Les Girondins méritent mieux que ce genre d’énergumènes et d’olibrius, indignes d’assister à un match de football, déclare Pascal Dupraz. Mais on les remercie malgré tout : ça a donné du peps à notre équipe. »

Malgré le naufrage olympien à Guingamp (2-1), Franck Passi tente de rester positif. « Le plus gros problème de Marseille, c'est qu'il faut qu'on gagne un match. Si on arrive à gagner, je pense que les joueurs seront un peu plus en confiance (…) et je pense que derrière, ça va s’enchaîner. » C’est pas ce qu’on disait déjà toute la saison dernière ?

« Faire un bon match, c'est le gagner. » Une leçon tactique puissante de Pablo Correa après la défaite de l’ASNL à Rennes.

« On a eu une domination très franche en première période avec une qualité de passe extraordinaire – j’allais dire au niveau du PSG. » Jean-Michel Aulas, toujours lui, est taquin, mais a peur de se brûler les yeux en regardant le club de la capitale, « qui est une anomalie, un dysfonctionnement de la Ligue, de la Fédération et du ministère des Sports » .

Après avoir vécu « une soirée cauchemardesque » contre Bastia, l’entraîneur du FC Lorient Sylvain Ripoll respirait l’amertume : « On sort de deux matchs avec des scénarios défavorables et des décisions arbitrales incroyables comme ce soir où il n'y a pas faute sur le premier but, il y a hors-jeu sur le troisième et on doit avoir un penalty pour la faute sur Waris.  »

Frédéric Antonetti prend volontiers les trois points qui tombent avec beaucoup de réussite dans l’escarcelle des Lillois. « On était absents en première période, Dijon aurait pu et dû en profiter. Tant pis pour eux, tant mieux pour nous. » Et après ? « Le message est simple, contre Nice, il va falloir des guerriers. »

La saison de la confirmation est toujours la plus difficile. Et l’entraîneur du SCO Angers, Stéphane Moulin, qui subit une deuxième défaite à domicile, ne dira pas le contraire. « Pour nous actuellement, ça ne rigole pas. On a de nouveau fait une bonne entame et la première fois où les Niçois passent la ligne médiane, ils marquent. » La routourne tourne comme dirait Francky.

La stat inutile : 1


C’est la première fois que le Lillois Morgan Amalfitano, trente et un ans, rencontre son frère Romain, vingt-six ans, milieu offensif de Dijon, sur un terrain professionnel.

  • Résultats et classement de Ligue 1

    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici Par Florian Lefèvre
  • Modifié

    Dans cet article

    clement6628 Niveau : CFA2
    Note : 1
    Je suis très inquiet pour l'OM...

    Je trouvais qu'ils avaient plutôt limité la casse au niveau des transferts et que vu le niveau de la L1, ça pouvait le faire.

    Sauf que rien ne bouge depuis. Au niveau de l'effectif, il y a des postes où il faut vraiment recruter or les feuilletons de l'été s'appellent Clinton Njie et Rod Fanni.
    Aujourd'hui, on parle d'un accord entre Galatasaray et Diarra. Le joueur est excellent mais le fait qu'il ait été nommé capitaine montre bien que quelque chose ne va pas.
    Sans parler de Passi qui ne semble pas avoir le niveau. C'est même le problème principal.

    Autant s'ils réagissent, ils peuvent faire quelque chose de sympa. Mais à l'inverse, si les dirigeants ne font rien, attention, attention... Ca existe des clubs avec un effectif conséquent qui descendent. Il y a eu Newcastle ou Stuttgart cette saison, il y avait eu Villarreal ou Monaco il y a quelques années.
    Je sais que c'est une situation complexe mais avec un club en L2, elle n'aura pas plus d'argent. Vraiment il faut réagir très vite.
    FourFourTwo Niveau : Loisir
    "quand l’arbitre n’a pas apprécié de se faire tamponner par Benjamin Jeannot, alors qu’il se trouvait en travers de la course de l’attaquant breton"

    J'avais pas vu, elle est magique cette intervention de Jeannot ! Que faisais donc l'arbitre sur la trajectoire de son sprint complètement à l'opposé du ballon ?
    C'est une question sérieuse !
    GeronimoHous Niveau : District
    Le tifo de Toulouse confirme bien que la star de cette équipe c'est bien Dupraz pour nous...

    Après à savoir si c'est une bonne ou une mauvaise chose?
    Il a l'air d'être un sacré meneur d'homme mais d'avoir aussi de solides notions tactiques. J'ai trouvé le positionnement de Toivonen très intéressant samedi soir, quasiment en 8 (dans un poste "à la Lampard")
    Message posté par clement6628
    Je suis très inquiet pour l'OM...

    Je trouvais qu'ils avaient plutôt limité la casse au niveau des transferts et que vu le niveau de la L1, ça pouvait le faire.

    Sauf que rien ne bouge depuis. Au niveau de l'effectif, il y a des postes où il faut vraiment recruter or les feuilletons de l'été s'appellent Clinton Njie et Rod Fanni.
    Aujourd'hui, on parle d'un accord entre Galatasaray et Diarra. Le joueur est excellent mais le fait qu'il ait été nommé capitaine montre bien que quelque chose ne va pas.
    Sans parler de Passi qui ne semble pas avoir le niveau. C'est même le problème principal.

    Autant s'ils réagissent, ils peuvent faire quelque chose de sympa. Mais à l'inverse, si les dirigeants ne font rien, attention, attention... Ca existe des clubs avec un effectif conséquent qui descendent. Il y a eu Newcastle ou Stuttgart cette saison, il y avait eu Villarreal ou Monaco il y a quelques années.
    Je sais que c'est une situation complexe mais avec un club en L2, elle n'aura pas plus d'argent. Vraiment il faut réagir très vite.


    Enfin, ce qui m'a frappé à Marseille c'est le niveau dégueulasse de la défense.

    Devant y avait un peu d'animation mais derrière, une vraie catastrophe.

    Horrible.
    "S’ils le souhaitent, Patrick Kluivert et le reste de la direction parisienne ont encore une semaine pour aller chercher un nouvel avant-centre."
    Un peu court surtout qu'il n'ont pu faire signer aucune pointure à se poste malgré les tentatives nombreuses (Griezmann, Levandowski etc)
    Message posté par FourFourTwo
    "quand l’arbitre n’a pas apprécié de se faire tamponner par Benjamin Jeannot, alors qu’il se trouvait en travers de la course de l’attaquant breton"

    J'avais pas vu, elle est magique cette intervention de Jeannot ! Que faisais donc l'arbitre sur la trajectoire de son sprint complètement à l'opposé du ballon ?
    C'est une question sérieuse !


    J'ai maté le match en multiplex et je crois que Jeannot va volontairement vers l'arbitre (ou tout du moins ne prends pas la peine de retenir sa course) quand il voit que celui-ci ne siffle pas le pénalty pourtant assez évident.

    Donc de mon point de vue c'est presque volontaire et le rouge presque mérité. Mais bon, "presque"...
    Note : 1
    Apparemment les supporters bordelais auraient envoyé des canettes sur les joueurs toulousains...le sporting club de Bastia devrait être lourdement sanctionné
    Totti Chianti Niveau : CFA2
    Message posté par gazole
    Apparemment les supporters bordelais auraient envoyé des canettes sur les joueurs toulousains...le sporting club de Bastia devrait être lourdement sanctionné


    Joli!
    volontaire 82 Niveau : CFA2
    Je viens de lire le live sofoot Toulouse-Bordeaux, et je n'en félicite pas son auteur. C'est quoi ces commentaires ultra biaisés et totalement irrespectueux ? Si n'importe qui fait des commentaires de ce niveau contre le PSG, je n'ose imaginer le tollé que ça provoque sur le forum...
    FourFourTwo Niveau : Loisir
    Message posté par Spaggiari
    J'ai maté le match en multiplex et je crois que Jeannot va volontairement vers l'arbitre (ou tout du moins ne prends pas la peine de retenir sa course) quand il voit que celui-ci ne siffle pas le pénalty pourtant assez évident.

    Donc de mon point de vue c'est presque volontaire et le rouge presque mérité. Mais bon, "presque"...


    La seule chose qu'il ne fallait pas prendre au sérieux dans mon commentaire est la dernière phrase !
    Bien sur que le rouge est mérité, le mec s'en va déglinguer l'arbitre sur un coup de sang ! il va prendre 3 matchs minimum
    Mon niveau de haine envers l'ami Passi augmente progressivement de semaines en semaines...

    Le coup du "tout va bien, j'ai confiance" après chaque purge, va vite me souler
    Même s'ils ont perdu ce week-end, l'équipe de Caen a montré qu'elle savait bien aller de l'avant. Eux, Toulouse, Guingamp s'ils continuent dans leur lancée, je les vois bien dans la première moitié du tableau après avoir vu ces deux premières journées.
    Message posté par Smourf
    Enfin, ce qui m'a frappé à Marseille c'est le niveau dégueulasse de la défense.

    Devant y avait un peu d'animation mais derrière, une vraie catastrophe.

    Horrible.


    De l'animation devant, ah ouais ? Ben j'ai pas vu alors, ça devait être quand je suis parti pisser ou pendant la mi-temps alors, au choix.
    Doria ne met pas un pied devant l'autre et balance sacoche sur sacoche, Rekik à gauche c'est du burlesque, Hubocan n'a pas trouvé la définition du mot "marquage", en revanche Sakai a bien imprimé la notion de courant d'air.

    Au milieu Papy Diaby a pris son chèque et Lass à fait son footing pré-Galatasaray, Cabella a réussi un contrôle.

    Mais on a confiance, ça va se débloquer.
    Message posté par GeronimoHous
    Le tifo de Toulouse confirme bien que la star de cette équipe c'est bien Dupraz pour nous...

    Après à savoir si c'est une bonne ou une mauvaise chose?
    Il a l'air d'être un sacré meneur d'homme mais d'avoir aussi de solides notions tactiques. J'ai trouvé le positionnement de Toivonen très intéressant samedi soir, quasiment en 8 (dans un poste "à la Lampard")


    Pour parler du cas Toivonen, Dupraz se contente de simplement faire jouer le suédois à son poste, en milieu offensif. Là où il s'était révélé pendant un euro espoir, et où il jouait au PSV. Les types qui l'ont foutu attaquant de pointe juste parce qu'il est grand ne l'ont jamais vu jouer avant de le faire signer.
    volontaire 82 Niveau : CFA2
    Message posté par AlexMinot
    Pour parler du cas Toivonen, Dupraz se contente de simplement faire jouer le suédois à son poste, en milieu offensif. Là où il s'était révélé pendant un euro espoir, et où il jouait au PSV. Les types qui l'ont foutu attaquant de pointe juste parce qu'il est grand ne l'ont jamais vu jouer avant de le faire signer.


    Je suis totalement d'accord avec toi, et c'est aussi assez symptomatique de la façon dont réfléchissent certains des recruteurs de notre championnat : "Un joueur offensif très grand ? Forcément en pointe !"

    Son match de samedi a été assez intéressant, même si j'en attend peut-être un peu plus. En tout cas il était bien impliqué et motivé ! De toute façon avec un Trejo à ce niveau, on peut voir venir..

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Article suivant
    Leganés, l’anti-Getafe
    4k 19