1. //
  2. //
  3. // 30e journée
  4. // Boulogne/Paris FC

Paris FC, paré pour le grand décollage

Co-leader de National à égalité de points avec le très médiatique voisin du Red Star, le discret Paris FC possède assez d'avance désormais pour envisager sérieusement un avenir en L2. En attendant mieux ? L'objectif Ligue 1 en 2019 est déjà dans les têtes et s'appuie sur de solides arguments : une formation à la pointe, un vivier de joueurs exceptionnel et une solide assise financière.

2k 33
Il reste cinq journées à disputer dans ce championnat de National, et deux clubs franciliens occupent la tête du classement : le Paris FC et le Red Star, avec le même nombre de points. Bourg-Péronnas arrive juste derrière, pour former un trio de tête qui possède une solide avance sur Strasbourg (4e avec 7 points de retard sur la tête) et Luçon (5e, 8 points de retard). « Mathématiquement, ce n'est pas joué. Et tant que ça ne l'est pas, il faut savoir rester prudent. Même si, d'après moi, l'actuel podium est le bon pour la montée en L2, on ne peut pas encore crier victoire. Disons qu'il y a matière à se montrer raisonnablement confiant » pose Pierre Ferracci, le président du Paris FC, un club qui cultive la discrétion, mais enchaîne les bons résultats cette saison. Une victoire, ce vendredi soir sur la pelouse de Boulogne – ce qui serait la quatrième de suite – constituerait une étape de plus vers la montée. Une promotion importante et attendue depuis longtemps pour une formation qui avait pris ces dernières années un peu trop ses aises en troisième div', enchaînant les désillusions et les espoirs déçus.

+65 % de budget par rapport à la saison dernière


« Le plan de route annoncé l'été dernier, c'était la Ligue 2 en deux ans, puis la Ligue 1 en trois ans. On peut donc potentiellement se retrouver en avance d'un an sur nos objectifs » , poursuit Pierre Ferracci, président heureux, mais pas si surpris de la performance de ses ouailles. « On figurait parmi les favoris à la montée, ce qui est normal puisqu'on avait tout de même augmenté significativement notre budget, de l'ordre de +65 % (4,5 millions d'euros contre 2,8 la saison passée, ndlr). Mais attention, un budget ne garantit rien. La saison précédente, c'est Strasbourg qui avait le plus gros et ça ne l'avait pas empêché de terminer relégable (et finalement repêché, ndlr). C'est dur, le National… Alors on a mis les moyens pour disposer d'un effectif avec deux ans de perspective. »

Le recrutement était effectivement ambitieux et conséquent avec les arrivées de joueurs d'expérience : Poujol, Socrier, Gamiette, Cantini, Ogunbiyi, Ech-Chergui, Baldé, Kinkela… « On a pris notre temps pour recruter juste et bien, apprécie le directeur sportif Alexandre Monier. Ça nous a peut-être coûté une mise en route un peu longue (deux nuls à la maison pour commencer, ndlr), mais au moins on a pu disposer sur la durée d'un groupe à la hauteur de nos envies. » La maturité de l'équipe lui a notamment permis de se remettre d'un temps faible en mars (deux défaites de suite contre Fréjus et Amiens) pour se présenter comme un candidat évident à la montée, même si le Paris FC n'a jamais vraiment fait de bruit.

La formation, l'ADN du club


« Honnêtement, ça nous va très bien qu'on ne parle pas trop de nous, jure Alexandre Monier. On fait le travail sérieusement, consciencieusement, avec des bons résultats sportifs tout en avançant sereinement dans notre projet de monter en puissance. On a de bons équipements, un état d'esprit d'union sacrée, des partenaires qui nous permettent de voir sur le long terme (dont le dernier en date, Vinci, a été officialisé il y a quelques jours, ndlr)… Tout ça, c'est du concret. On n'est pas à courir les médias pour qu'on parle de nous, même si ça nous fait plaisir quand c'est le cas ! » Mais tout de même, n'y a-t-il pas une pointe d'agacement à voir le Red Star retrouver une belle notoriété ces temps-ci ? « Vraiment pas, assure également le président, qui parle du voisin francilien comme de « collègues » . On a adopté une communication assez soft, mais c'est volontaire, car elle correspond à notre projet, qui est un peu décalé.  » Et qui se résume en un mot : la formation. En plus d'une équipe première sur le point de monter en L2, le Paris FC possède une réserve en CFA2 et deux équipes U19 et U17 en championnat national. En Gambardella aussi, les jeunes du club réussissent de belles performances chaque saison et l'actuel troisième meilleur buteur de Ligue 2, le Sochalien Karl Toko Ekambi, est un pur produit de la maison.

« Arsène Wenger m'avait dit…  »


« Arsène Wenger m'avait dit il y a six ans : "Si tu veux bâtir le deuxième club parisien, tu dois t'appuyer sur les jeunes talents du bassin local, qui est le deuxième meilleur du monde après celui de São Paulo." Et c'est ce qu'on fait, parce que ça fonctionne et parce que c'est selon moi le modèle économique le plus cohérent » , pose Pierre Ferracci. « Comme on est pour l'instant un club amateur, on se fait dépouiller chaque année de nos meilleurs jeunes par les clubs pros, mais ça va changer. On a construit les choses dans l'ordre : former, se faire une notoriété dans ce domaine en Île-de-France et maintenant accompagner ce modèle pour l'adapter au monde pro  » , complète Alexandre Monier. Reste tout de même un problème de taille actuellement pour le Paris FC : son manque d'engouement populaire, avec un stade Charléty très loin de faire le plein. « On est bien conscients de ça, mais il ne faut pas le voir avec fatalité, estime le directeur sportif. Le dernier match à domicile, c'était contre le dernier, Épinal, et on avait 1 000 spectateurs. C'est peu, mais c'est une base qui doit nous permettre d'envisager une moyenne de 3 000 à 4 000 spectateurs la saison prochaine si on est promus. »

La L1 en 2019 pour le cinquantenaire


« Charléty, c'est du provisoire dont il va falloir s'accommoder, reconnaît Pierre Ferracci. On essaie de le rendre le plus chaleureux possible, mais ce n'est pas évident, car il est mal adapté. On ne va pas griller des étapes et voir trop grand tout de suite sur ce dossier du stade. Il faut voir calmement ce qui peut être fait, avec une prochaine échéance en tête : 2019. C'est l'année du cinquantenaire. Une montée en élite à cette date, ce serait bien, non ? » En attendant, il pourrait y avoir la saison prochaine une concentration inédite ces dernières années de clubs franciliens en Ligue 2, avec le Paris FC, le Red Star et Créteil. « C'est une très bonne chose, ça peut faire de beaux derbys » , commente le président, qui se projette déjà sur cette première saison de Ligue 2 qui se dessine à compter de cet été : « Si on valide la montée, on sait que ce sera difficile, mais on va se donner les moyens de viser un maintien confortable avant de viser plus haut encore. On n'est pas là pour dire qu'on va aller bientôt titiller les galactiques du PSG, mais pour prouver qu'il y a de la place à côté pour installer un club formateur en élite à Paris. C'est sur ce créneau qu'on va continuer à travailler. »

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
LeJusticier Niveau : Ligue 2
Note : 6
En espérant qu'ils trouveront un public l'année prochaine, j'aime bien leur projet.
Les anciens ultras parisiens ont quels rapports avec ce club ?
Il est situé où géographiquement par rapport au psg ?
si quelqu'un peut faire un petit résumé

Peut-être retrouvera-t-on une belle ambiance dans un stade parisien un jour ...
monclubcettebaltringue Niveau : CFA2
Je connais pas très bien le projet mais j'ai jamais lu ou entendu que le club souhaitait se rapprocher des ultras. Je pense pas qu'ils ont pour vocation de prendre la place laissée vacante par le PSG pré-Qatar. Ca sera plus vraisemblablement le futur du Red Star si leur projet fonctionne.
Bourlareine Niveau : CFA2
Message posté par Apatride
Les anciens ultras parisiens ont quels rapports avec ce club ?
Il est situé où géographiquement par rapport au psg ?
si quelqu'un peut faire un petit résumé

Peut-être retrouvera-t-on une belle ambiance dans un stade parisien un jour ...


il est dans le sud de Paris. En bas du 15eme en gros. et pour moi c'est plutot un inconvénient dans la mesure ou le parc est aussi dans cette zone (bien que rive droite mais bon le 16eme ca compte comme la rive gauche).
Je crois plus au projet du redstar (club historique, nord de Paris, supporters), le PFC ressemble trop au Pez.
Sauf qu'historiquement (enfin je me comprends), le PFC c'est Dejerine Porte de Montreuil.
monclubcettebaltringue Niveau : CFA2
En tout cas le père Arsène a raison a propos du bassin francilien, y a vraiment de quoi monter un projet à l'OL version 2015 ici, y a largement la place pour deux centre de formation compétents en IDF, surtout que le PSG de part sa politique ne laissera jamais complètement leur chance aux jeunes du centre, seul aux quelques rares cracks qui prouveront rapidement qu'ils sont niveau Ligue des Champions.

J'avais lu y a un an et demi que c'était un peu le bordel dans le club, que ça formait bien mais que le gestion globale était pas terrible. Ils ont l'air d'avoir pris de très bonnes décisions depuis et le partenariat avec Vinci m'a l'air très prometteur. A voir mais j'ai envie de croire dans ce projet et j'adorais le voir aboutir.
CarlosMoncerf Niveau : CFA2
Message posté par Apatride
Les anciens ultras parisiens ont quels rapports avec ce club ?
Il est situé où géographiquement par rapport au psg ?
si quelqu'un peut faire un petit résumé

Peut-être retrouvera-t-on une belle ambiance dans un stade parisien un jour ...



Historiquement , le Paris FC , c'est du côté de la Porte de Montreuil au stade Déjérine dans le 20 ème arrondissement de Paris (Est de Paris)

Le club a un ADN opposé par rapport au PSG.Le club a été fondé dans un quartier populaire très cosmopolite

Les anciens ultras parisiens essayent petit à petit de s'installer dans le miieu des supporters du Paris FC.Pour l'instant , la direction du Paris FC ne les considère pas comme persona non grata

Niveau formation , il s'était planté l'an dernier ou l'année d'avant avec un projet d'académie Guillou au PFC.Ils avaient fait venir des jeunes cracks du Paradou FC..;Ca avait été un gros échec et leur début de saison a été catastrophique

J'espère juste que le Paris FC sera mieux structuré et qu'ils ne feront pas comme l'US Créteil qui navigue entre zone de relégation et ventre mou de Ligue 2 depuis leur montée


Pour ceux qui ne connaissent pas le Stade Charléty, c'est un stade ouvert au 4 vents.Agréable l'été mais très incomfortable l'hiver et dès qu'il pleut ...Parfois , je me demande si les architecte de complexe sportif exècre le sport
monclubcettebaltringue Niveau : CFA2
En même temps Créteil pour les investisseurs c'est pas très sexy... On voit clairement qu'avant même la montée actée, le Paris FC a réussi à trouver des partenariats convaincants, comme celui de Vinci.
L'horizon 2019 me paraît être réalisable. Avec en prévision quelques derby sympa en L2 avec le Red Star si tout se passe bien et Créteil. Et même pourquoi pas un derby PSG-PFC en Coupe de la Ligue sur les prochaines années, pour le coup ça serait un sacré coup de projecteur.
Chimikhooney Niveau : Ligue 1
Message posté par Apatride
Les anciens ultras parisiens ont quels rapports avec ce club ?
Il est situé où géographiquement par rapport au psg ?
si quelqu'un peut faire un petit résumé

Peut-être retrouvera-t-on une belle ambiance dans un stade parisien un jour ...


Message posté par LeJusticier
En espérant qu'ils trouveront un public l'année prochaine, j'aime bien leur projet.


Je pense vraiment pas que ce soit possible pour eux de trouver un public tant qu'ils sont dans ce stade, les bleues y jouent souvent aussi et pour y être allé 4 fois voir les bleues, c'est vraiment pas joyeux, on a l'impression d'être extrêmement loin du terrain et c'est impossible d'y mettre de l'ambiance, tout est trop espacé, ça donne l'impression d'être à 1km de la tribune d'en face et d'entendre des courants d'air plutôt qu'autre chose...
Sans parler de l'endroit où se situe le stade, entre deux parcs et un cimetière, il y a rien à faire aux alentours à part rentrer chez soi...

C'est dommage, aux alentours il y a de beaux supporters (de l'autre côté du périph il y a le Kremlin-Bicêtre avec le club de futsal et ses "ultras" archi sympas et vraiment ambianceurs comme on les aime, on avait eu le droit à un article dessus sur sofoot http://www.sofoot.com/on-etait-avec-les … 77517.html).

Après leur projet est vraiment super. J'en connais une dizaine des gens qui sont soit dans la réserve soit passé par là, ou encore des "petits frères" chez les U19 et U17 . Mais le problème c'est que la plupart des "grands frères" ont eu des problèmes avec le club et leur manière de gérer les joueurs (ce qui donnait vraiment pas envie d'aller voir ce club).
Il semblerait que cette manière de gérer les joueurs est entrain de changer avec le Paris FC Academy dont j'ai entendu que du bien récemment, et peut être que les supporters vont venir vu que les gens vont voir apparaître des gens de la famille ou des jeunes du quartier dans l'équipe. Ou même voir que grâce à eux des jeunes de quartiers ont un rêve qui peut devenir réalité.
Message posté par Bourlareine


il est dans le sud de Paris. En bas du 15eme en gros. et pour moi c'est plutot un inconvénient dans la mesure ou le parc est aussi dans cette zone (bien que rive droite mais bon le 16eme ca compte comme la rive gauche).
Je crois plus au projet du redstar (club historique, nord de Paris, supporters), le PFC ressemble trop au Pez.


il est porte de Gentilly dans le 13e arrondissement, plein Sud de Paris. Rien à voir avec le 15e. Il est surement pas dans la zone du parc des princes ou alors autant que le stade bauer...
Message posté par Chimikhooney




Je confirme que le stade est joli mais dur pour la pratique du foot et les supporters. La pelouse est par ailleurs toute pourrave (mais ca reste du national). Y a les matchs des féminines du PSG aussi.

J'ai été voir les 3 derniers matchs et y a personne. La moitié du public c'était les jeunes du Paris FC dans le bas de la tribune (le reste était fermé). Faut faire un peu plus dans le médiatique si tu veux ramener du monde. Ils parlent d'aller ailleurs mais je serai curieux de savoir où. Je crois que le nombre de stades homologués pour la L2 est limité à Paris (parc, SDF, charlety).

"Sans parler de l'endroit où se situe le stade, entre deux parcs et un cimetière, il y a rien à faire aux alentours à part rentrer chez soi..."
Je suppose que tu parles de resto/bistro et effectivement c'est mort comme zone. Les coins animés les plus proches c'est quartier chinois et la butte aux cailles.
CarlosMoncerf Niveau : CFA2

Par rapport aus PSG, il y a un passif car Le ParisFC et le Paris Saint Germain ne faisait qu'un entre 1970 et 1972 lorsque l'équipe était en D2 et se nommait le Paris Saint-Germain FC.La scission a eu lieu avec la promotion du PSG en Division 1

Si le Paris FC monte en Ligue 1 il y aura des rapports antagonistes entre les deux clubs et non un rapport amical.
J'ai du mal a comprendre comment le PFC va pouvoir capter un public.
Niveau formation, profiter du bassin parisien OK mais ils passeront toujours apres les differents clubs pros francais et etrangers qui ont deja des accords avec les principaux clubs pourvoyeurs et une armee de scouts sur place.
Je suis alle voir jouer leur CFA2 il y a un mois, mouai pas fou.
Chimikhooney Niveau : Ligue 1
Message posté par AriGold
J'ai du mal a comprendre comment le PFC va pouvoir capter un public.
Niveau formation, profiter du bassin parisien OK mais ils passeront toujours apres les differents clubs pros francais et etrangers qui ont deja des accords avec les principaux clubs pourvoyeurs et une armee de scouts sur place.
Je suis alle voir jouer leur CFA2 il y a un mois, mouai pas fou.


Bah bientôt le seul club de la capitale qui amènera des jeunes franciliens dans ses équipes ce sera le PFC, après si le projet "grand paris" permet aux banlieues alentours de s'enrichir plutôt que de s'appauvrir et que le RedStar n'arrive pas à capitaliser sur tous les supporters de banlieues, le reste ira chez le PFC.
Mais moi ce qui m'étonne c'est que le PFC n'ai pas plus de notoriété, je veux dire c'est le club qui te forme le plus de jeune de banlieue parisienne, et ils ont un "beau" projet, mais merde personne ne les connaît.
Et puis même avec l'armée de scouts ils vont obligatoirement en laissé passer des jeunes, surtout qu'il y en a tellement (bon après faut qu'il y est des infrastructures dans les banlieues pour que les jeunes puissent jouer, c'est un autre problème qui avec les dernières élections risque de rester en suspens voire de se détériorer avec les baisses de budgets)

@kamoylle :
Désolé mon commentaire a bouffé le tiens on dirait :)
Mais ouais c'est vraiment pas ça le stade et ses alentours je me rappelle avoir fait 10 minutes à pied pour trouver le kebab le plus proche. La pelouse c'est normal, la mairie de Paris ouvre le stade l'été pour des événements, donc les gens qui marchent sur la pelouse, qui y jettent leur mégots et y pètent leur bière (interdites bien sûr) etc etc...
Chatte Ayrton Niveau : CFA2
c'est quand même sympa tout ça : 2 clubs parisiens qui montent, dont le Red Star.

Après pas sûr que l'émulation créée suffise à les faire grandir tout de suite et à tous les niveaux (sportif, éco, supp).

Depuis le temps que je me le dis, j'irais bien faire un tour à Bauer d'ailleurs.

Ca pourrait devenir mon 2e club en fait, en tant qu'expatrié marseillais ^^
Mouai pas convaincu desole. Que des mecs de banlieue aille au stade ok mais que le PFC fidelise une fanbase de banlieue toute acquise au PSG ou a l'OM quand ce n'est pas des gros clubs etrangers, je suis vraiment sceptique.
Tu exageres sur la qualite de leur formation. Le Red forme au moins aussi bien et je suis gentil, le COV, Bretigny sont egalement d'excellents clubs formateurs.
Chimikhooney Niveau : Ligue 1
Message posté par Chatte Ayrton
c'est quand même sympa tout ça : 2 clubs parisiens qui montent, dont le Red Star.

Après pas sûr que l'émulation créée suffise à les faire grandir tout de suite et à tous les niveaux (sportif, éco, supp).

Depuis le temps que je me le dis, j'irais bien faire un tour à Bauer d'ailleurs.

Ca pourrait devenir mon 2e club en fait, en tant qu'expatrié marseillais ^^


Le problème là tout de suite c'est que je vois pas comment le Red Star va pouvoir grandir économiquement, son stade fait 8,000 places, avec une moyenne à 3500 je crois bien et c'est du synthétique (qu'ils ont mis récemment si je me trompe pas), le problème c'est que le stade est entrain de mourir à petit feu.
N'hésitez pas à aller voir ce site : http://stadebauer.fr/actions.php, c'est le club de supporter du Redstar qui l'ont créé pour rénover le stade (j'ai reçu un tract y'a longtemps je viens de m'en souvenir grâce à cet article).
Ils ont aucun centre de formation, ils utilisent les "sections sportives" avec un collège (6ème à 3ème) par contre je crois bien qu'ils ont un truc de 6 à 12 ans mais je suis pas sûr de moi pour le Red Star.
Donc là ils ont plein de projets, de ce côté là, et c'est pas des projets courtes durée, faut y mettre les sous, et si le Red Star retombe direct en National, ils vont finir dans les pâquerettes au niveau économique.
D'ailleurs quelqu'un a une idée si le Red Star a un partenaire financier style Vinci pour le PFC ?

Mais oui ce serait vraiment sympa que les deux réussissent leur projets, Paris se sentira moins qatari et on pourra peut-être voir des David contre Goliath parisiens.
Non le Red Star n'a aucun mecene ni intervention financiere exterieure, il compte uniquement sur les fonds de son president pour l'instant.
Le Red ne peut pas avoir de centre de formation sans avoir ete pro prealablement. Aucun club de Nat sauf recent relegue n'a de centre de formation.
Toto Valencony Niveau : DHR
C'est beau de parler de formation, surtout à Paris. Mais il ne faut pas se mentir, si le PFC a aujourd'hui des résultats c'est en grande partie grâce à des anciens et des joueurs avec de l'expérience qui ont été recrutés.
Le projet de la formation peut être un argument mais tu ne peux pas tout structurer autour de ça, surtout en France où les jeunes rêvent d'Angleterre et de gros contrats.

Par ailleurs, je suis allé voir plusieurs rencontres là-bas ainsi qu'à St Ouen pr voir le Red Star. Je trouve ça plutôt sympa qu'il y ait trop clubs à Paris qui pointent le bout de leur nez.
Pour le public je ne me fais aucun soucis, bassin de population de 10M d'habitants, tout le monde n'a pas envie d'aller claquer 50 boules dans une place au parc des princes avec tous les inconvénients liés. Je connais des tas de personnes susceptibles d'aller voir des matchs de L2 (et surtout L1 soyons honnêtes) dans un autre stade parisien plus accueillant.
Peut être qu'il n'y aura pas de rivalité "à la londonienne" entre les clubs parisiens, du moins au début, mais ce n'est vraiment pas très grave. Pourquoi pas supporter le PSG et encourager le Paris FC. Bref que du bonheur en perspective.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 33