Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // C1 et C3
  2. // Tirages au sort

Paris face à Man City en C1, Kloppico en C3 !

Même si le tirage au sort avait moins de saveur sans Gianni Infantino, décision a été rendue. Le PSG ne s'en sort pas trop mal avec City, tandis que le Bayern et le Real se régalent. Côté Ligue Europa, la confrontation entre Dortmund et Liverpool est particulièrement alléchante.

Modififié

Ligue des champions



Les chocs

Paris Saint-Germain - Manchester City

Le match de ceux qui doivent passer un cap. Cela fait maintenant trois ans que le PSG version qatarie échoue en quarts de finale de la Ligue des champions. À chaque fois, ils se sont fait sortir par des équipes a priori plus fortes, que ce soit le Barça ou le Chelsea de Mourinho. En face, pour Manchester City, c'est le même scénario en pire. Depuis l'arrivée des Émiratis, les Citizens ont joué de malchance au tirage au sort. Deux fois dans le groupe de la mort, Manchester City a ensuite été éliminé deux fois d'affilée par l'ogre barcelonais dès les huitièmes de finale. Alors, si les Parisiens ont l'impression d'avoir hérité d'un bon tirage, c'est certainement encore plus le cas du côté de City, habitué à se faire enfler au petit jeu du hasard. Si le PSG semble légèrement favori, les coéquipiers d'Agüero auront au moins autant à cœur de prouver qu'ils font partie des grands d'Europe. Définitivement le match de ceux qui veulent poser leur cojones sur la table. Ça va être chose autre que le duel entre Peguy Luyindula et Richard Dunne en 2008...

FC Barcelone - Atlético de Madrid

Et si l'Atlético, avec sa défense de fer, était l'équipe la plus à même de faire douter ce Barça-là ? Emmenés par une MSN toujours plus impressionnante, les Barcelonais ont déjà battu les hommes de Diego Simeone deux fois cette année. À chaque fois à l'issue d'une rencontre intense et disputée. Mais attention, dans les matchs couperets, l'Atlético est sûrement l'équipe la plus difficile à manœuvrer en Europe. Les Colchoneros l'ont déjà prouvé il y a deux ans en sortant les Blaugrana au même stade de la compétition. Ce serait dommage qu'Arda Turan ait changé de camp au mauvais moment.

Les matchs David contre Goliath

Wolfsburg - Real Madrid

Décidément, le parcours du Real Madrid cette année est sans embûche. Quant à Wolfsburg, on va enfin redescendre sur terre. L'écart entre La Gantoise et les hommes de Zinédine Zidane risque de faire tout drôle. Mais attention, le Real a toujours du mal face au jeu décomplexé des équipes allemandes. En atteste son élimination contre Dortmund il y a deux ans et sa petite frayeur en huitièmes contre Schalke l'année dernière.

Bayern Munich - Benfica Lisbonne

C'est bon, le Bayern s'est suffisamment fait peur contre la Juventus, c'est maintenant l'heure de se détendre en passant ses nerfs sur les pauvres Portugais. Il faut dire que les Bavarois en ont l'habitude. En six confrontations, ils se sont imposés quatre fois et ont fait deux matchs nuls contre le Benfica. Et dans le tas, quelques branlées : 5-1 en 1976 et 4-1 en 1981 et 1995. La même en 2016 ?



Ligue Europa



Les chocs

Borussia Dortmund - Liverpool FC

Le Kloppico. Après avoir tant donné au Borussia Dortmund, Jürgen Klopp risque d'avoir un accueil particulièrement chaleureux pour son retour au Signal Iduna Park. Tout du moins dans les tribunes. Parce que sur le terrain, les Reds vont avoir énormément de mal à résister à la tornade jaune, qui a déjà déferlé sans relâche sur Tottenham au tour précédent. Mais au-delà du jeu, le plus beau combat pourrait être celui livré entre les supporters. Le mur jaune face à Anfield. Ça sent les frissons.


Athletic Bilbao - FC Séville

Mine de rien, le FC Séville est toujours là. Pendant que Dortmund, Manchester, Tottenham et Liverpool se dévorent entre eux, le double tenant du titre avance sans faire de bruit. Et avec le retour à Séville, les Andalous font encore figure de favoris. La bonne nouvelle, c'est que ça fera au moins un club espagnol de moins en demi-finales.

Les matchs qui font moins rêver

Sporting Braga - Shakhtar Donetsk

Un duel entre deux équipes qu'on ne voit jamais arriver, mais qui sont toujours là. Finalistes de la compétition en 2011, les Portugais de Braga ont passé les tours les uns après les autres, sans qu'on ne se méfie jamais d'eux. Les Marseillais peuvent en témoigner. En face, les Ukrainiens du Shakthar semblent avoir perdu de leur superbe de la période Ligue des champions, et vont pouvoir montrer les crocs dans une compétition plus à leur niveau.

Villarreal CF - Sparta Prague

Avec Naples et Leverkusen, les coéquipiers de Cédric Bakambu et Alphonse Areola ont déjà cravaché pour bien figurer en Ligue Europa. Ce serait dommage de se relâcher contre le Sparta Prague. Mais attention : et si les Tchèques étaient le Dnipro version 2015-2016 ? Après tout, ils viennent d'infliger une sévère correction à la Lazio.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 15:49 Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? Hier à 14:00 Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 5
Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:20 Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? Hier à 11:33 Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9 Hier à 10:00 Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 Hier à 09:54 La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou mercredi 20 juin Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 49 mercredi 20 juin Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 mercredi 20 juin La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain