1. //
  2. // 4e journée
  3. // Paris /Saint-Étienne (5-0)

Paris explose Saint-Étienne

D'abord poussif puis étincelant, le PSG a facilement disposé à domicile de l'AS Saint-Étienne (5-0), grâce à une énorme erreur de Stéphane Ruffier et un triplé de l'incroyable Zlatan Ibrahimović. Avec ce très beau succès, les Parisiens montent sur le podium de la Ligue 1, un point devant leurs adversaires du soir.

Modififié
3 83

PSG - ASSE
(2-0)

S. Ruffier (24' csc), Ibrahimović (41') pour PSG


On l'avait un peu oublié, à force de voir son visage fermé et ses exploits répétés, mais Stéphane Ruffier est un homme ordinaire. Héros de la qualification des Verts jeudi dernier en Europa League, sélectionné en équipe de France quelques jours plus tôt, le portier stéphanois était l'atout numéro 1 de son équipe, privée de son capitaine Loïc Perrin. Un contrôle manqué et un but contre son camp plus tard, il a au contraire précipité la chute des siens face à un PSG jusque-là poussif et sans imagination (5-0). Toujours un peu ronflants en période estivale, les joueurs de la capitale ont profité de l'incroyable bévue du gardien international pour lancer idéalement une victoire plus facile qu'escomptée, et effacer avec la manière le triste match nul concédé à Évian.

Ruffier incontrôlable


Dans un début de match atone, mais animé par les subtiles simulations de Marco Verratti, aussi soyeuses que sa conduite de balle, le PSG ne se montre dangereux que sur coups de pied arrêtés. Par deux fois, Zlatan Ibrahimović tente sa chance de loin, mais ses frappes sont trop écrasées (11e, 17e). Omniprésent pour son retour, le géant suédois attendra la mi-temps pour parvenir à ses fins et claquer une tête rageuse sur un centre de Maxwell, laissant le portier des Verts brisé et impuissant (44e). Entre-temps, l'international suédois avait déjà hypnotisé le gendarme du Forez grâce à un pressing intense, provoquant en partie son erreur fatale (24e). Il aurait en outre dû obtenir un pénalty, si Clément Turpin n'avait pas épargné le supplicié du soir (59e). Embarqué sans retour dans une nuit solitaire, Ruffier encaisse les coups, la confiance en berne. Peu compatissant, son homologue Salvatore Sirigu se montre au contraire décisif à maintes reprises, en détournant notamment une superbe volée de Mevlüt Erding (35e) ou une frappe de près de Max-Alain Gradel (82e).

Zlatan indomptable


Au retour des vestiaires, l'opposition tant annoncée se transforme en corrida. Emmenés par un Ibrahimović de gala, bien secondé par Pastore ou Lucas, les offensives parisiennes percent et font terriblement mal à une arrière-garde remaniée. Avant de sortir sous les ovations du Parc, Zlatan marque par deux fois en deux face-à-face avec Ruffier (62e, 72e) et fête un nouveau triplé. Dans l'ombre du maître, Edinson Cavani se rappelle au bon souvenir des Parisiens d'une frappe limpide des 25 mètres qui fait mouche (63e). Transparents, dépassés, fatigués, les Stéphanois sont humiliés et lâchent psychologiquement. La fin de match n'est qu'une lente mise à mort, tempérée par la compassion de Laurent Blanc, qui fait entrer Bahebeck et Matuidi pour tenir le résultat sous les remerciements énamourés du public parisien. Grâce à ce succès éclatant, le PSG remonte sur le podium et s'apprête encore une fois à zlataner la compétition.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bon, ben la saison du PSG est (enfin) lancée. Et le Z est en forme.
Quelle orgie bordel...
Mon Blaisou, je t'aime beaucoup. Mais Motta-Verratti-Pastore au milieu, c'est juste délicieux.

Et puis on en parlera peut être moins, mais le but d'Edi est sublime.
Et puis, le Z... What else?
le redempteur Niveau : Loisir
St etienne a laissé trop d'énergie en ligue europa contre "club de sport".
Motta-Verratti-Pastore, + de 100 ballons touchés chacun... et aucun but concédé pour la deuxième fois de suite que ce milieu est aligné au Parc. Comme quoi, même sans l'infatiguable Blaise Matuidi, Paris sait être performant à la récupération sans lui. Si ça pouvait donner l'envie à Blanc de reconduire ce milieu là plus souvent que la saison dernière, ce serait pas mal.
Paris largement supérieur mais j'ai envie de relativiser quand je vois le NON-MATCH de Sainté!

Les Verts n'ont pas joué et ont en plus donné le bâton pour se faire battre...

Le pire du pire, au-delà du CSC de Ruffier, c'est l'interview de Bayal
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Note : 6
Ruffier a fait le CRS = Contrôle Raté Salement. Je pensais qu'on ne voyait ce genre de but que dans les bêtisiers ou l'EDD.

Après un but pareil à 25mn de jeu, le match était plié, le PSG n'a même pas forcé!

Sinon, Marquinhos et Pastore se baladent aussi bien sur les pelouses de L1 qu'en interview en Français.
Et Landreau en consultant, c'est propre!
Ca fait donc ça une féssée de Zlatan?

Si en plus on lui force la main.. Hmmm

Je crois qu'on peut affirmer sans tromper que le PSG a vraiment le plus beau jeu d'Europe. Quel bonheur.
J'aurai aimé voir la tournure du match si Ruffier avait pas mis son CSC quand même... au vu de la première demie-heure du PSG
Note : 4
La determination d'Ibra à chambrer Bayal Sall à chaque but qu'il a mis... Je sais pas ce qui s'est passé entre eux mais apparemment y'avait un sacré contentieux !
 //  23:11  //  Passionné de la Libye
"Ruffier second gardien de l'équipe de France, Ruffier second gardien de l'équipe de France !"

Putain de routourne quand-même.
Note : 21
Je viens d'allumer RMC pour rigoler, j'ai bien fait. Après une victoire 5-0, les mecs sont en train de critiquer le match de Pastore, Cavani et David Luiz...
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Message posté par m_alive

Et puis on en parlera peut être moins, mais le but d'Edi est sublime.


Sublime peut-être, mais sur Canal, j'ai entendu "but d'anthologie", un peu de tenue tout de même.
RobertoBaggio Niveau : DHR
Tellement peu d'opposition en face, même pas de quoi se taper un 5 contre 1.
Note : 9
Message posté par ozymandias
Je crois qu'on peut affirmer sans tromper que le PSG a vraiment le plus beau jeu d'Europe. Quel bonheur.


Je crois que tu t'emballes.
Message posté par kickoff
Paris largement supérieur mais j'ai envie de relativiser quand je vois le NON-MATCH de Sainté!

Les Verts n'ont pas joué et ont en plus donné le bâton pour se faire battre...

Le pire du pire, au-delà du CSC de Ruffier, c'est l'interview de Bayal


Il a dit quoi Bayal?

Mais c'est clair, trop de cadeaux. C'est con, je trouvais le score un peu sévère à la mi-temps. On a complètement explosé/baissé les bras/lâché physiquement en seconde.

Quand même Ruffier passe à trav' il n'y a pas grand chose à espérer. Galtier a tenté un coup, il a perdu. C'est la vie.
Estebanana Niveau : CFA
Le niveau de la ligue 1 fait vraiment peur. Paris va finir par regresser en jouant contre des équipes de tanches. Technique, tactique, physique Paris est bcp trop fort. Et je suis sup de l'OM...
JOAO MARQUEIRO Niveau : District
Notre meilleur ennemi c'est nous-même dans cette ligue d'une faiblesse ... Et c'est pas un bon enseignement pour l'Europe.

(je valide avec sté, et l'anus étoilé sur l'écusson)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 83