1. //
  2. // 12e journée
  3. // Lorient/PSG (1-2)

Paris évite le piège lorientais

Mené après une première période complètement ratée, le PSG a réussi à renverser la tendance et à ramener les trois points de Bretagne (2-1). Lorient a raté l'occasion de faire un gros coup.

Modififié
5 32

Lorient - PSG
(1-2)

R. Guerreiro (42') pour Lorient , E. Cavani (60'), J. Bahebeck (68') pour PSG.


Ce PSG est un brin agaçant. Quand il donne l'impression de s'emmerder face aux petits. Quand il manque cruellement d'envie et de sérieux. Ça, c'était le Paris de la première période, bousculé et très logiquement mené au score par des Lorientais pourtant à la ramasse en Ligue 1 (six défaites lors des sept derniers matchs). Le grand représentant de ce premier acte indigne de son effectif est Yohan Cabaye, complètement à la rue pendant son heure passée sur le synthétique. Puis, la bande au Président a décidé de prendre la rencontre au sérieux, et a alors renversé sans trop forcer des Merlus soudainement en grosse difficulté. La réussite a joué son rôle : Lorient n'a pas profité des erreurs rivales quand il en a eu l'occasion, Paris a mis au fond les deux seuls ratés de Benjamin Lecomte, le portier local. Avec son double visage, le PSG a eu ce qu'il voulait : ses trois points qui le rapprochent provisoirement de Marseille.

Apathie Saint-Germain


Au coup d'envoi, sous le célèbre soleil breton, Lolo continue son turn-over, notamment au milieu. Matuidi, Verratti et Maxwell sont de repos. Cabaye est donc là à la récup', et son après-midi commence fort mal. Jojo Ayew lui chipe un ballon devant la surface et se présente seul face à Sirigu. Miracle pour Yohan : le Ghanéen tire sur l'Italien, alors qu'il avait la place. Trop, peut-être. Le milieu cocorico ne sort pas la tête de l'eau et rate passe sur passe, mais les Merlus sont trop timides face au but, au grand désespoir de Didier Roustan, qui régale sur TV5 Monde. Paris se cherche, et ne se trouve pas. Lavezzi et Lucas lâchent les chevaux et tentent leur chance une fois chacun, Pastore cale des sombreros, mais pas grand-chose de plus. Apparemment, la Ligue 1 n'intéresse plus les Parisiens, qui la jouent comme un match amical entre potes. Tout le contraire des locaux, qui tirent dans toutes les positions possibles et imaginables, mais presque jamais en direction du cadre. Valentin Lavigne essaye lui de se jeter dans la surface, mais M. Thual avait tout vu. Bien tenté quand même. La paire Cabaye-Thiago Motta ne relance pas un ballon propre, le trio offensif ne touche pas une bille. Résultat, ce qui devait arriver arriva : Lorient finit par ouvrir le score, en toute logique. Un joli service d'Ayew pour Guerreiro (42e).

La mise en route


Quand le dauphin de l'OM décide de passer la vitesse supérieure au retour des vestiaires, Lecomte prouve qu'on peut porter un affreux maillot B&B et sortir des parades exceptionnelles. Lucas botte un corner, tête d'Aurier, premier arrêt réflexe pour Benjamin. Reprise de Thiago Motta, deuxième arrêt réflexe. Cavani peine autant que Cabaye à sortir de son début de saison morose. L'Uruguayen envoit une reprise dans l'Atlantique, l'ancien Lillois découpe inutilement Jojo Ayew. La balayette de la frustration. Pour sortir du traquenard, le PSG peut compter sur un Thiago Motta transformé et enfin précis. Et sur Pastore, toujours aussi classe. L'Argentin cale une louche pour l'Italien, Cavani est à la conclusion, en deux temps, pour ce qui doit être le but le plus moche de sa carrière (60e). Blanc et ses hommes respirent. Se tranquillisent. Verratti et Bahebeck entrent : le premier lance le second, qui devance la sortie du pauvre Lecomte et conclut en beauté (69e). Et si c'était lui, le meilleur numéro 2 derrière Zlatan ? Quoi qu'il en soit, Lorient est refroidi. Jouffre s'écroule dans la surface, péno ? Non, jaune pour simulation, encore. En bon spécialiste, Thiago Motta se permet même d'y aller de son commentaire. Les locaux finissent par pousser timidement, envoient de longs coups francs dans la boîte, en vain. La défaite est cruelle pour Ripoll et les siens.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Lamine Turgut Niveau : CFA
Cette saloperie de synthétique .... Tu perds un temps fou à mettre à terre ce satané kangouroule.
monclubcettebaltringue Niveau : CFA2
But de PAPA de Bahebeck. Bon retour à Paris mec t'as largement ta place si tu maintiens ce niveau.
Près des cimes... Niveau : CFA2
Si Cavani fait sa célébration en direction du kop parisien, peut-il être sanctionné pour provocation contre les visiteurs?
Jed mosly Niveau : CFA2
Laurent Blanc à t-il enfin appris ce qu'était le coaching ?

Pastore et Verratti sont ils en réalité des peintres de la renaissance ?

Aurier est il en réalité un peintre en bâtiment ?

Cabaye est il tétraplégique ?

Digne à t-il réussit un centre aujourd'hui ? Depuis le début de saison ? Est il lui aussi tétraplégique ?

Tant de questions après ce match..
C'est dommage pour Paris qu'Aurier ne soit encore que prêté, y'aurait sans doute eu la possibilité de faire un échange avec Jallet au mercato d'hiver.
CoreeDuNord Niveau : Loisir
Quand on prend Cabaye, ce n'est pas un bon joueur ? En tant qu'entraineur et ancien joueur, je préfère un Yohan Cabaye au milieu de terrain qu'un Verratti !

Luis Fernandez, pilier de bar et candidat à la présidence de la FFF
Le match de Pastore ! Quel délice ce joueur...
Verratti Je t'aime,
Verratti Merci,

Verratti à vie...
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Près des cimes...
Si Cavani fait sa célébration en direction du kop parisien, peut-il être sanctionné pour provocation contre les visiteurs?

Je vois pas ce que Jean Reno et Christian Clavier ont à voir dans cette affaire.
Les plus et les moins du match:
- Magnifique but de Guerreiro. Et magnifique réponse de Bahebeck.
- Très belle prestation de Lecomte... jusqu'à ce qu'il se troue par deux fois. Le foot est cruel.
- Cabaye désespérant: ce n'est pas avec des prestations comme celle-là qu'il va quitter le banc...
- Digne n'a pas sorti un mauvais match, mais on le sent quand même pas serein, il n'est pas prêt de déloger Maxwell de sa place de titulaire.
Au final, j'en retiens surtout qu'on met la pression sur l'OM qui respire pas la confiance depuis 2 semaines. En espérant pouvoir leur repasser devant dans dimanche prochain!
Stan Key Lubric Niveau : CFA
1ère mi-temps cata de Paris, bonne perf globale de Lorient qui a été un peu naïf devant.

Très bon arbitrage de Thual, qui a eu deux ou trois actions litigieuses et qui a toujours fait les bons choix.

Paris s'en sort encore (merci Pastore et Verratti et Bahebeck, tiens), mais c'est incroyable de souffrir autant.
Lavezzi, Cabaye en dessous de tout. Motta, Aurier très décevants. Digne, Marquinhos inégaux.

Cavani... D'accord, il a rarement été servi dans de bonnes conditions, et d'accord il a marqué un but important, mais c'est quoi ces frappes? Le mec, c'est un sniper uniquement dans ses célébrations de but, dans le jeu, il est pas plus précis qu'une navette spatiale Virgin.
Message posté par Jed mosly
Laurent Blanc à t-il enfin appris ce qu'était le coaching ?

Pastore et Verratti sont ils en réalité des peintres de la renaissance ?

Aurier est il en réalité un peintre en bâtiment ?

Cabaye est il tétraplégique ?

Digne à t-il réussit un centre aujourd'hui ? Depuis le début de saison ? Est il lui aussi tétraplégique ?

Tant de questions après ce match..


Je ne crois pas qu'il ait appris le coaching, c'est juste qu'il a fait le remplacement inverse de d'habitude. Quand tu sors Cabaye pour mettre Verratti, tu gagnes en qualité, rien de plus.
Karine Benzemolle Niveau : Loisir
Message posté par NIN
Le match de Pastore ! Quel délice ce joueur...
Tu l'as dit bouffi, l'absence du Z lui fait du bien !
Message posté par Jed mosly
Laurent Blanc à t-il enfin appris ce qu'était le coaching ?

Pastore et Verratti sont ils en réalité des peintres de la renaissance ?

Aurier est il en réalité un peintre en bâtiment ?

Cabaye est il tétraplégique ?

Digne à t-il réussit un centre aujourd'hui ? Depuis le début de saison ? Est il lui aussi tétraplégique ?

Tant de questions après ce match..


Magnifique commentaire STOP et pseudo magique STOP
Karine Benzemolle Niveau : Loisir
Message posté par Jeday
Les plus et les moins du match:
- Magnifique but de Guerreiro. Et magnifique réponse de Bahebeck.
Je rajouterais le superbe contrôle (+ passe dé) de Jordan Ayew.
Jed mosly Niveau : CFA2
HNIC oui mais il les a opéré beaucoup plus tôt et ils ont été décisifs très vite c'est ça que je veux dire.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Jed mosly
HNIC oui mais il les a opéré beaucoup plus tôt et ils ont été décisifs très vite c'est ça que je veux dire.

Changements à la 60ème.
Comme d'hab.
George Haggis Niveau : CFA2
"La réussite à jouer son rôle"
Message posté par Jeday
Les plus et les moins du match:
- Magnifique but de Guerreiro. Et magnifique réponse de Bahebeck.
- Très belle prestation de Lecomte... jusqu'à ce qu'il se troue par deux fois. Le foot est cruel.
- Cabaye désespérant: ce n'est pas avec des prestations comme celle-là qu'il va quitter le banc...
- Digne n'a pas sorti un mauvais match, mais on le sent quand même pas serein, il n'est pas prêt de déloger Maxwell de sa place de titulaire.
Au final, j'en retiens surtout qu'on met la pression sur l'OM qui respire pas la confiance depuis 2 semaines. En espérant pouvoir leur repasser devant dans dimanche prochain!


Le problème de Digne, c'est qu'il est en concurrence avec un International de 33 ans qui logiquement devrait être en fin de course.

S'il progressait, il devrait mettre le doute quant à la place de titulaire en ARG.

Sauf qu'aujourd'hui, le titulaire indiscutable et indiscuté c'est bel et bien Maxwell.

C'est ça son problème à Digne, c'est que le doute ne subsiste pas.
kris prolls Niveau : CFA2
Donc quand Paris joue contre le 17ème on parle de piège ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 32