1. //
  2. //
  3. // PSG-Dijon (3-0)

Paris étrille Dijon sans forcer

Le succès fleuve à Caen (0-6) n'était pas un one shot. Contre Dijon, le PSG a confirmé son redressement mathématique avec réalisme, mais sans trop de génie (3-0). De bon augure tout de même à une semaine du retour de la Ligue des champions.

Modififié
6k 66

Paris Saint-Germain 3-0 Dijon FCO

Buts : Lang CSC (15e), Cavani (26e sp), Lucas (67e)

Le paradoxe Cavani

Pour le retour d'un PSG impérial, totalement maître de son sujet et insatiable dans le jeu, il faudra attendre. Pour sa seconde victoire consécutive en Ligue 1, l'équipe d'Unai Emery n'a pas forcément ébloui les spectateurs du Parc. Il n'y en avait pas forcément besoin. Face à un adversaire venu avec un système compact, les Parisiens ont su profiter d'une réussite maximale, un centre contré de Maxwell au quart d'heure de jeu venant réduire à néant le projet de jeu initial dijonnais. Et donc
Paris de se diriger tranquillement vers une victoire sans stress, avec un gros turn over au milieu (Thiago Motta et Javier Pastore titulaires), et Alphonse Areola dans les bois. Ce qui confirmerait la tendance au déclassement de Kevin Trapp.

Ádám Lang libère Paris malgré lui


Les retardataires du Parc des Princes n'avaient pas à se presser. Car le PSG a pris son temps pour emballer la partie contre le promu dijonnais. Malgré une possession de balle outrageuse et les gesticulations d'Unai Emery dans sa zone technique, ce Paris joue au petit trot, et c'est Dijon qui s'offre le premier centre par Dylan Bahamboula. Lequel ne trouve cependant personne. Mais ce sont
bien les locaux qui ont la première grosse occasion sur un long ballon de Thiago Motta trouvant Di María. L'Argentin s'arrache côté gauche et centre à ras de terre pour Lucas, mais ce dernier rate le cadre devant Reynet (12e). Trois minutes plus tard néanmoins, la réussite sourit au PSG à la faveur d'une action enclenchée par Javier Pastore et conclue par un centre de Maxwell contré par le malheureux Ádám Lang. Reynet est lobé, et les Parisiens sont devant sans avoir ni forcé ni impressionné (15e).


Utilisant beaucoup de longs ballons par-dessus la défense visiteuse, Paris se procure l'opportunité de doubler la mise, mais Lucas bute sur le gardien dijonnais (18e). Pendant ce temps, Alphonse Areola joue tout seul au Scrabble. De toute évidence, il s'ennuie. Jusqu'à ce que Paris fasse enfin le break grâce à Rabiot, qui récupère un ballon dans le camp dijonnais, sollicite le une-deux avec Pastore et s'empale dans un défenseur adverse en pleine surface. Penalty que Cavani transforme sans ciller (26e). La réaction de Dijon prend la forme d'une frappe téléphonée de Mehdi Abeid qu'Areola capte tranquillement (33e). La seconde tentative du milieu offensif formé à Lens intervient une minute plus tard ; elle est bien plus surprenante et échoue sur l'équerre parisienne. Mais Paris retourne aux vestiaires avec une confortable avance, que Di María aurait pu accentuer d'une frappe venue mourir au pied du poteau droit de Reynet (44e).

Lucas met la dernière banderille, Areola brille


Au retour des vestiaires, Olivier Dall'Oglio joue sa carte maîtresse avec l'entrée de Florent Balmont. Mais le bouledogue dijonnais ne permet pas à la physionomie du match de bouger. Paris contrôle le ballon et gère son avance sans trop inquiéter la défense, si ce n'est avec une passe trop profonde de Lucas pour Cavani (49e), un centre en retrait de Maxwell, alors que Lucas avait déjà coupé aux six mètres (50e), ou une frappe lointaine de Di María à ras de terre, facilement captée par Reynet. Plus surprenant, l'équipe d'Emery, toujours aussi actif dans sa zone technique, opère de plus en plus en contre-attaques pour se procurer ses rares occasions. Sur l'une d'elles, initiée par Pastore, Cavani joue mal le une-deux avec Rabiot, qu'il cherche d'un centre au point de penalty alors qu'il n'a pas fait d'appel. Alors que le rythme est retombé, Maxwell déborde côté gauche et centre impeccablement pour Lucas, qui crucifie Reynet d'une tête piquée (67e). Sans puiser dans ses réserves, Paris est en train de mettre une grosse branlée au promu. Le public parisien peut bien chanter et fêter un succès qui rassure sur le plan mathématique. À un petit quart d'heure de la fin, Presnel Kimpembe est tout près de corser l'addition d'une tête que Reynet sort d'une claquette (78e). Ce ne sont pas une frappe hors cadre de Loïs Diony (81e), puis un tir écrasé de Bahamboula (84e) qui peuvent pourrir la soirée d'un Areola tranquille. Et qui fait le taf quelques minutes plus tard sur une frappe de près, puis une autre en direction de la lucarne de Frédéric Sammaritano (90e). Applaudi par le Parc, le gardien formé au club a encore marqué des points dans la course au statut de titulaire. Et Paris retrouve la cadence d'un favori au titre. Indispensable au vu de la forme de l'AS Monaco.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici



    Par Nicolas Jucha, au Parc des Princes
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    On comprend mieux pourquoi Meunier était aussi lucide sur son niveau
    Lamine Turgut Niveau : CFA
    Note : 1
    Un Paris "studieux" ce soir ...
    Bravo les gars !

    :-)
    Emery qui pose ses couilles sur le front de Jesé, plaisir
    Taupinator Niveau : DHR
    Un match en mode pantoufle.

    Mention d'amour à Maxwell et au live de ce soir.
    Je trouve Lucas en net progrès
    Football à Trez' Niveau : District
    Message posté par Lamine Turgut
    Un Paris "studieux" ce soir ...
    Bravo les gars !

    :-)


    Tu veux dire "ingénieux", non ?
    tshaolinsoul Niveau : District
    2 enseignements à retenir ce soir :
    Kimpembe aime se balader en marcel
    Sammaritano ferait bien le 14ème nain de Bilbon Sacquet
    Agréablement surpris par Dijon ce soir, surotut en première MT (après ils avaient l'air un peu cramés). Bonnes sorties de balle, ils ont pas posé le bus sans pour autant laisser des boulevards derrière, la frappe qui finit sur l'équerre aurait pu être dedans c'était pareil.
    Côté parisien gros gros match (encore) de Rabiot et Maxwell, Pastore très intéressant malgré du déchet (normal retour de blessure), Lucas qui s'améliore tactiquement de jour en jour même si techniquement c'est pas forcément ça.
    Areola très rassurant aussi dans les buts.
    Et sinon, c'est moi ou y avait de l'ambiance au Parc ? (c'est une vraie question j'ai maté le match sur un sreaming pourri)
    JeanKulDieu Niveau : Loisir
    Bon matche des parisiens dans l'ensemble

    En defense:

    Meunier a des gros soucis à se faire, Aurier va le bouffer tout cru sans reflechir, vraiment mauvais
    Marquis Thiago Silva, on le voit pas, tant mieux c'est un defenseur, rien à dire
    Kimpembe tout virevoltant, plein d'energie mais quelques erreurs. A faconner mais potentiel archi solide
    Maxwell: no comment

    Au milieu:

    Motta, son vrai premier bon match depuis... Longtemps
    Pastore se remet en jambe, il etait cramé au bout de 60 minutes mais il est le chainon liant l'attaque et le milieu, le vrai 10 du PSG est la
    Rabiot explosif, dribbleur, physique, jouissif, didier louche un peu sur le PSG la, t'as ton futur milieu de terrain pour 2018

    En attaque:

    Di Maria c'est quand meme pas fou... Il tente beaucoup de choses compliquées mais à beaucoup de dechets derriere, il se balade un peu partout sur le terrain mais est tres febrile et se fait manger souvent
    Lucas on sait pourquoi il est titulaire, il bouge ses fesses, marque, decroche, cours, defends, dribble. Un joueur à la Emery je pense
    Cavani, il reprend confiance, bon match dans l'ensemble pour lui !

    On notera un laxisme certain de l'arbitre envers Motta (qui aurait du prendre un jaune tres vite) et si je ne me trompe pas un penalty oublié pour dijon sur une main de kimpembe.
    Sinon arbitrage correct, coaching parfait d'Emery.
    Lamine Turgut Niveau : CFA
    Note : 2
    Message posté par Football à Trez'
    Tu veux dire "ingénieux", non ?


    Oui ... "normal" quoi ...
    Match plaisant avec un Dijon qui joue (et qui aurait mérité d'en mettre un. Lucas vendange malgré son but, Pastore en dessous, Di Maria brouillon. Aréola tres juste et Maxwell à l'expérience. Rabiot le meilleur au milieu.
    JeanKulDieu Niveau : Loisir
    Et j'ai oublié Areola qui fait une parade à la fin du match, il capte le ballon, trapp l'aurait foutu au centre.
    Il a gagné sa place Alphonse

    (Petit big up aux ingés/prépas de sofoot (et à presque tous les autres aussi bien sur))
    Un très bon Lucas,
    Maxwell, match de papa,
    Cavani première fois où je le vois sourire tout le match,
    Kimpembé, continue comme ça mon petit ,
    Rabiot a enfin coupé le cordon ombilical !
    match sérieux des joueurs du PSG
    Ah j'ai oublié les points négatifs : Meunier, vraiment laborieux balle au pied, j'attends de voir plus de matchs pour juger mais c'était pas fou ce soir.
    Après il a pas été aidé par le fantôme de Di Maria, catastrophique du début jusqu'à sa sortie.
    Cavani on l'a pas trop vu en dehors de son but, il a pas dû toucher beaucoup de ballons; et entrée inutile de Matuidi : à 3-0 j'aurais bien aimé voir jouer N'kunku
    Sinon, je suis le seul à me demander comment on peut jouer en L1 quand on est aussi gros que Sammaritano?
    PhoenixLite Niveau : Loisir
    Di Maria, faut lui expliquer que le combo je repique vers l'axe et je balance un L1+Triangle vers la surface, ça marche plus depuis sa première passe dé face à Monaco l'an passé.
    Note : 2
    La réalisation de canal c'est vraiment des sales enflures quand même !

    Le nombre de gros plans qu'ils ont fait sur Ben Arfa... ils sont affligeant de médiocrité...

    AH et puis dernier changement parisien... bim on montre Jese cette fois. L'expression fouille merde me semble approprié.

    Sinon un PSG tranquilou qui bat un Dijon parfois dangereux. Pas le match de la saison mais 3 pts dans la poche, aucun joueur blessé et beaucoup de titulaire en pleine forme pour enchaîner les deux prochain match.

    Tout roule pour nous, forcément il faudra chercher la petite bête ailleurs !
    Balaise Matuidi Niveau : Loisir
    Message posté par JeanKulDieu
    Bon matche des parisiens dans l'ensemble

    En defense:

    Meunier a des gros soucis à se faire, Aurier va le bouffer tout cru sans reflechir, vraiment mauvais
    Marquis Thiago Silva, on le voit pas, tant mieux c'est un defenseur, rien à dire
    Kimpembe tout virevoltant, plein d'energie mais quelques erreurs. A faconner mais potentiel archi solide
    Maxwell: no comment

    Au milieu:

    Motta, son vrai premier bon match depuis... Longtemps
    Pastore se remet en jambe, il etait cramé au bout de 60 minutes mais il est le chainon liant l'attaque et le milieu, le vrai 10 du PSG est la
    Rabiot explosif, dribbleur, physique, jouissif, didier louche un peu sur le PSG la, t'as ton futur milieu de terrain pour 2018

    En attaque:

    Di Maria c'est quand meme pas fou... Il tente beaucoup de choses compliquées mais à beaucoup de dechets derriere, il se balade un peu partout sur le terrain mais est tres febrile et se fait manger souvent
    Lucas on sait pourquoi il est titulaire, il bouge ses fesses, marque, decroche, cours, defends, dribble. Un joueur à la Emery je pense
    Cavani, il reprend confiance, bon match dans l'ensemble pour lui !

    On notera un laxisme certain de l'arbitre envers Motta (qui aurait du prendre un jaune tres vite) et si je ne me trompe pas un penalty oublié pour dijon sur une main de kimpembe.
    Sinon arbitrage correct, coaching parfait d'Emery.


    Tu trouves Rabiot jouissif alors qu'il a presque rien tenté offensivement ce soir (peut-être des consignes ceci dit) et tu critiques Di Maria qui a fait des passes tellement belles que même Pastore était admirateur.

    Entre autre c'est lui qui donne le ballon à Lucas en début de match que celui ci met à coté assez inexplicablement, c'est encore lui qui lance Maxwell pour son centre magnifique pour ce même Lucas.

    Franchement je comprends pas cette sévérité générale depuis quelques temps contre Di Maria, le mec tente tellement de trucs que forcément il a du déchet mais ce qu'il fait ils sont très peu au monde à être capable de le faire.
    Balaise Matuidi Niveau : Loisir
    Message posté par gioB
    Ah j'ai oublié les points négatifs : Meunier, vraiment laborieux balle au pied, j'attends de voir plus de matchs pour juger mais c'était pas fou ce soir.
    Après il a pas été aidé par le fantôme de Di Maria, catastrophique du début jusqu'à sa sortie.
    Cavani on l'a pas trop vu en dehors de son but, il a pas dû toucher beaucoup de ballons; et entrée inutile de Matuidi : à 3-0 j'aurais bien aimé voir jouer N'kunku


    Vous craquez complètement sur Di Maria, vous êtes des malades
    J'ai trouvé Di Maria un poil plus précis et inspiré: ça commence à venir, on dirait. Pastore a besoin de jouer par contre, il 'avait pas vivacité d'esprit habituelle. Rabiot est un gars sûr, mais Aurier nous avait prévenu. Motta tranquille, comme toujours quand il joue avec ses gosses. C'est vrai que Lucas est en progrès, non seulement il cavale toujours, mais il se sait se rendre utile.

    Déjà fini le 4-2-3-1 ? Dommage, ça avait tout déchiré sur les premiers matchs. Franchement, c'est le match pour essayer des trucs avec une équipe limitée en face (avec de bonnes intentions cela dit).
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    6k 66