1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 30e journée

Paris et Mandanda seuls au monde

Le PSG a collé neuf buts à Troyes pour devenir champion, mais surtout pour le fun. C'est beaucoup moins marrant du côté de l'OM, où Mandanda commence dangereusement à se sentir seul. Sinon, c’est le bordel à Bordeaux, et Nice a gagné à Montpellier, une première depuis plus d'une décennie.

Modififié
392 40

L'analyse définitive de la semaine : Le PSG n'a rien à faire en Ligue 1


Voilà, c'est fait. Paris est officiellement couronné champion, au bout de 30 journées. Avec 77 points au compteur, une seule défaite et cinq petits matchs nuls, le club de la capitale a pété tous les records pour remporter son quatrième titre d'affilée... le 13 mars. En hiver donc. Mais en vrai, le PSG s'en tape. Même s'ils ont démonté Troyes sur le score de 9-0 pour faire croire qu'ils souhaitaient fêter ça de belle manière, Ibra et compagnie étaient déjà champions dans leur tête au mois de septembre.


Alors, peu importe qu'ils ne puissent plus être rattrapés en mars, avril, mai ou janvier. Ce que veut Paris, c'est une ligue fermée pour pouvoir se frotter à un adversaire à sa mesure chaque week-end. Raison pour laquelle le Z a balancé un quadruplé sans sortir le sourire. En attendant, les hommes de Blanc iront se faire plaisir sur la scène européenne. Et continueront de fesser les autres équipes françaises pour les dégoûter.

La polémique de la machine à café : Sagnol doit-il démissionner ?


« L'envie de démissionner ? C'est très nouvelle génération ça : dès que cela devient difficile, on abandonne. Moi, je suis d'une génération où plus c'est dur, plus j'ai envie de travailler. » Willy Sagnol a beau monter sur ses grands chevaux et mettre en avant son courage, il ne convainc absolument personne. Ni son président, avec qui il se prend la tête toutes les semaines, ni les supporters, qui pleurent chaque saison un peu plus, ni ses joueurs, dont les oreilles ont de plus en plus de mal à entendre le message délivré par le coach. Car Bordeaux a encore mangé très cher en s'inclinant de quatre unités sur le terrain de Toulouse. En trois rencontres, les Girondins ont récupéré deux tristes points, encaissé neuf pions contre deux inscrits. Face à des équipes luttant pour le maintien, qui plus est. Largement suffisant pour remettre sérieusement en cause les aptitudes de l'ancien international tricolore. Même à huit journées de la fin du championnat.

Vous avez raté Lorient-Marseille et vous n'auriez pas dû


Bien sûr, le choix était cohérent. Deux équipes qui n'ont plus rien à jouer, un OM offrant des prestations toutes plus affreuses les unes que les autres, Moukandjo et Diarra absents, un terrain synthétique propice à un spectacle dégueulasse... Tous les arguments laissaient croire à une purge sans nom entre Lorient et Marseille.


Sauf que côté phocéen, il existe actuellement un homme capable de multiplier les miracles, même quand un individu nommé Rekik le laisse à l'abandon. Un homme qui mérite le coup d’œil, donc. Ce type monstrueux, c'est Steve Mandanda. Auteur de neuf arrêts, le portier a tout simplement sauvé sa team en sortant des parades aussi spectaculaires que le jeu marseillais est pauvre. Seul au monde, et sans Wilson.

Ils l'ont dit


Zlatan Ibrahimović, Paris Saint-Germain : « Pour le moment, je ne serai pas là l'année prochaine. Je profite d’être encore là. Je ne crois pas que les dirigeants puissent remplacer la tour Eiffel par ma statue. Même les dirigeants ne le pourront pas. Mais s'ils le peuvent, je resterai ici, je le promets ! » Mettre des quadruplés fait visiblement tourner la tête du Z.

Christophe Galtier, Saint-Étienne : « On a donné à cette équipe de Guingamp tout ce qu'il fallait leur donner pour qu'ils se remettent en confiance. (…) En plus d'être très inoffensifs, nous avons très mal défendu. Ce soir, nous n'avons rien fait. (…) Parmi les joueurs alignés, très peu ont montré l'envie d'être renouvelés. Nous n'avons aucune excuse. » Le retour du loft chez les Verts ?

Nasser al-Khelaïfi, Paris Saint-Germain : « Marquer neuf buts, c'est magnifique ! Mais ce n'est que la première étape de la saison, ce n'est pas fini. J'espère qu'on fera mieux que l'an dernier.  » On a pigé que tu voulais la C1, Nasser.

Jimmy Briand, En Avant de Guingamp : « C'est un petit clin d’œil pour remercier l'OL du très bon accueil la dernière fois.  » L'attaquant a en effet mimé le sigle du club lyonnais lors de son but. Contre l'ASSE, évidemment...

Gaël Danic, Bastia : « On a manqué de fraîcheur. On n'a pas l'effectif de Rennes, ni celui de Lille. » Quand on en est à idéaliser Lille, c'est qu'on va vraiment mal dans sa tête.

Yoann Gourcuff, Rennes : « Ma sortie est un choix sportif du coach.  » Ouf. En le voyant être remplacé à la pause, on a eu peur. Mais son équipe, menée de deux buts, a arraché le nul sans lui...

Le tweet


Même Aulas a tenu à féliciter Mandanda (qui lui a d'ailleurs répondu). Comme quoi, on n'en rajoute pas.

Le top 5


Vágner Love (Monaco) : Un doublé pour la recrue monégasque, malgré le nul décevant de son équipe. Le buteur retrouve petit à petit son niveau. Le temps de s'adapter à la vie nocturne princière.

Steve Mandanda (Marseille) : Avec un gardien aussi en forme, l'OM ne peut faire mieux que la 13e place. Où en seraient les Marseillais sans lui ? (Oui, oui c'est un copié-collé du week-end dernier.)

Wissam Ben Yedder (Toulouse) : Quelle abnégation ! Cette année, c'est la bonne, tu vas enfin partir, Wissam (oui, c'est un copié-collé du week-end dernier).

Zlatan Ibrahimović (Paris Saint-Germain) : On aurait pu mettre toute l'équipe parisienne, mais on a choisi le Z. Parce qu'il a marqué un quadruplé en marchant et dépassé la barre des 100 caramels en Ligue 1. Sûrement pour montrer que Gillet meilleur joueur du mois de février, c'est une belle blague.

Emiliano Sala (Nantes) : L'Argentin a enfoncé les Angevins, dont la deuxième partie de saison est catastrophique. Pas sympa.

La stat inutile


Onze ans que Nice n'avait plus battu Montpellier à la Mosson. Et si Hatem Ben Arfa n'avait pas été recruté récemment, ça aurait pu durer encore longtemps.

Le match dont on n'a pas parlé : Gazélec Ajaccio-Caen


Non, les petits Corses ne lâcheront rien. Après dix rencontres sans victoire, le Gaz' a renoué avec le succès en battant Caen sur le plus petit des scores. Un résultat qui leur permet de rattraper Reims, premier non-relégable, et de croire dur comme fer au maintien. Attention à vous, Bordelais...

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

     //  11:16  //  Passionné de l'Ukraine
    Je dirais plutôt que c'est les 6-7 gros qui doivent donner du fil à retordre au PSG qui ont rien à faire en ligue, l'ASM, le LOSC, l'OM, l'OL, Rennes, Bordeaux et l'ASSE sont quasiment aux fraises sur toute la saison (hormis Lyon et Rennes qui commencent à se réveiller).
    Nice tient la route malgré un coup de mou et profite de ce championnat qui a un faux rythme ou tout le monde se tient dans un mouchoir de poche, pour rester sur le podium.
    Donc avant de se cacher derrière le PSG est surpuissant on peut rien faire... Faudrait déjà que ces 7 là fassent des résultats contre les équipes plus faibles.

    En faisant un championnat FIFA, genre les gros font une défaite un nul contre Paris, et une victoire une défaite entre eux, et que des victoires contre les plus faibles. Paris gagne contre tout le monde sauf un nul à chaque fois face aux 6 gros.

    On aurait Paris à 100pts, et les poursuivants à 91.
    Bon je sais mon hypothèse est débile mais le 2ème ne serait qu'à 9 points ce qui compte tenu de la logique économique et sportive semble normale, et pas trop déconnant. Car en plus sur une saison avec de la vrai concurrence je pense que Paris aurait lâché plus de points.

    Hors cette saison on a Paris champion après la 30ème journée, pas parce que Paris est plus fort mais bien parce que les autres clubs ont tous foiré leur saison.
    Note : -1
    La déclaration de M.Al Khelaïfi est sans aucun doute l'une des plus belles de la saison.

    Allez trouver un Président de L1 qui après un titre bouclé en 30 journées, marqué par un 9-0 historique, vous sort calmement que rien n'est fini, que ce titre n'est "que la première étape", que l'objectif est de faire mieux que le quadruplé historique...
    Il ne connaît même pas ce que c'est que le concept du "on est heureux d'être arrivé là, le bonus bla bla bla", il laisse ça à ceux qui ne veulent pas réellement l'excellence.

    C'est juste magnifique, Paris est magnifique, nous sommes champions, le plus beau reste à faire, allez Paris!
    Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
    Note : 1
    la toute puissance du psg, plus celle de la juve, du bayern, du barca, la concentration des meilleurs joueurs sur les bancs des grands clubs etc... j'ai l'impression que tout est en train de pousser vers un championnat européen globalisé... c'est pas pour me plaire
    Message posté par garagnas
    Je dirais plutôt que c'est les 6-7 gros qui doivent donner du fil à retordre au PSG qui ont rien à faire en ligue, l'ASM, le LOSC, l'OM, l'OL, Rennes, Bordeaux et l'ASSE sont quasiment aux fraises sur toute la saison (hormis Lyon et Rennes qui commencent à se réveiller).
    Nice tient la route malgré un coup de mou et profite de ce championnat qui a un faux rythme ou tout le monde se tient dans un mouchoir de poche, pour rester sur le podium.
    Donc avant de se cacher derrière le PSG est surpuissant on peut rien faire... Faudrait déjà que ces 7 là fassent des résultats contre les équipes plus faibles.

    En faisant un championnat FIFA, genre les gros font une défaite un nul contre Paris, et une victoire une défaite entre eux, et que des victoires contre les plus faibles. Paris gagne contre tout le monde sauf un nul à chaque fois face aux 6 gros.

    On aurait Paris à 100pts, et les poursuivants à 91.
    Bon je sais mon hypothèse est débile mais le 2ème ne serait qu'à 9 points ce qui compte tenu de la logique économique et sportive semble normale, et pas trop déconnant. Car en plus sur une saison avec de la vrai concurrence je pense que Paris aurait lâché plus de points.

    Hors cette saison on a Paris champion après la 30ème journée, pas parce que Paris est plus fort mais bien parce que les autres clubs ont tous foiré leur saison.


    Compliqué de dire que Lyon commence à se réveiller, Ok ils battent Paris, mais font un match nul évitable hier et perdent contre Lille.
    Message posté par Empereur Palpatine
    la toute puissance du psg, plus celle de la juve, du bayern, du barca, la concentration des meilleurs joueurs sur les bancs des grands clubs etc... j'ai l'impression que tout est en train de pousser vers un championnat européen globalisé... c'est pas pour me plaire


    Il aura peut être lieu en Chine
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    "Onze ans que Nice n'avait plus battu Montpellier à la Mosson. Et si Hatem Ben Arfa n'avait pas été recruté récemment, ça aurait pu durer encore longtemps"

    Analyse à la con, comme d'habitude. On prend un nom à la mode et on résume un match à ça, les 10 mecs autour et l'entraîneur n'ont servi à rien. Le foot est devenu un sport individuel à base de starlettes et de "journalistes" qui les sucent.

    Sofootix.
    roberto-larcos Niveau : Ligue 2
    Note : 1
    @zanka

    Mais t en as tellement plein la bouche....Respecte toi bordel!
    PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
    J'ai vu un truc passer comme quoi cette saison le PSG aurait mit plus de buts que les Troyens dans leur stade.

    Au niveau stat inutile j'ai trouvé ça pas mal.
    PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
    Par contre le match était truqué non?
    Enfin au moins le gardien, sans déconner le premier pèlerin venu en aurait au moins arrêté la moitié.

    Et y'en a qui disent qu'on gagnera jamais la LdC avec le Z en pointe.
    Peut-être.
    Mais avec Cavani on gagnera même pas la ligue 1.
    Message posté par roberto-larcos
    @zanka

    Mais t en as tellement plein la bouche....Respecte toi bordel!


    Il va s'essuyer ce n'est pas un problème
    Gros Noblois Niveau : CFA2
    Message posté par Empereur Palpatine
    la toute puissance du psg, plus celle de la juve, du bayern, du barca, la concentration des meilleurs joueurs sur les bancs des grands clubs etc... j'ai l'impression que tout est en train de pousser vers un championnat européen globalisé... c'est pas pour me plaire


    100% d'accord
    Gros Noblois Niveau : CFA2
    Message posté par Le Baldé Vampire
    "Onze ans que Nice n'avait plus battu Montpellier à la Mosson. Et si Hatem Ben Arfa n'avait pas été recruté récemment, ça aurait pu durer encore longtemps"

    Analyse à la con, comme d'habitude. On prend un nom à la mode et on résume un match à ça, les 10 mecs autour et l'entraîneur n'ont servi à rien. Le foot est devenu un sport individuel à base de starlettes et de "journalistes" qui les sucent.

    Sofootix.


    Mouais en même temps pendant toute la durée de son absence Nice ne mettait pas un pieds devant l'autre, il revient et l'équipe enchaîne 2 victoires.
    Hasard?
    Pas sûr.
    Bodmer is Magic Niveau : District
    Avouons qu'une ligue fermée d'excellence européenne aurait de la gueule !
    Et ça permettrait aux autres équipes de chaque championnat d'avoir la possibilité de gagner un trophée national. Clairement, à part l'exception cette année avec Leicester, pour tous les championnats européens majeurs (Angleterre, France, Allemagne, Italie, Espagne, et Portugal) ce sont les mêmes équipes qui se battent pour les titres.
    Pourquoi pas faire un système de 2 divisions de la Ligue Européenne basée sur l'indice UEFA. Et ces équipes joueraient en parallèle leur coupe nationale (et non la coupe de la ligue) et on garde la C1 ?
    roberto-larcos Niveau : Ligue 2
    Note : 1
    Message posté par Bodmer is Magic
    Avouons qu'une ligue fermée d'excellence européenne aurait de la gueule !
    Et ça permettrait aux autres équipes de chaque championnat d'avoir la possibilité de gagner un trophée national. Clairement, à part l'exception cette année avec Leicester, pour tous les championnats européens majeurs (Angleterre, France, Allemagne, Italie, Espagne, et Portugal) ce sont les mêmes équipes qui se battent pour les titres.
    Pourquoi pas faire un système de 2 divisions de la Ligue Européenne basée sur l'indice UEFA. Et ces équipes joueraient en parallèle leur coupe nationale (et non la coupe de la ligue) et on garde la C1 ?


    Oui enfin ta ligue fermée tuerait tout l'intérêt des championnants nationaux.

    Pour le spectacle je ne dis pas mais ça tuerait les rivalites nationales/ locales qui sont la base du supporterisme, pour ne pas dire de l'intérêt du foot

    Quand on voit la santé financière de la Bpl et les perfs de leurs clubs en Europe....La ligue fermée ça doit leur passer par dessus la tête.

    La c3 est déjà à l'abandon alors une deuxieme division européenne...
    Note : 1
    Message posté par roberto-larcos
    @zanka

    Mais t en as tellement plein la bouche....Respecte toi bordel!


    Lamentable...
    roberto-larcos Niveau : Ligue 2
    Note : -1


    Et encore je me suis retenu, quand je te lis j ai l impression de lire la Pravda!!!

    Un peu d esprit critique bon sang. Même si ton club gagne avec brio y en a des choses à dire.

    Ne te contente pas de faire le petit rapporteur du journal de Nasser.

    En plus tu t'exprimes correctement. Dis nous ce que tu penses bordel.

    Oublie que t as aucune chance, fonce!
    Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
    c'est la rareté qui fait la beauté

    j'en ai rien à foutre de ce que foutent le real, barca ou arsenal dans leurs championnats respectifs, pour moi, la ldc c'est la cerise sur le gateau mais en manger tous les jours ôterait tout plaisir à terme
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    Message posté par Bodmer is Magic
    Avouons qu'une ligue fermée d'excellence européenne aurait de la gueule !
    Et ça permettrait aux autres équipes de chaque championnat d'avoir la possibilité de gagner un trophée national. Clairement, à part l'exception cette année avec Leicester, pour tous les championnats européens majeurs (Angleterre, France, Allemagne, Italie, Espagne, et Portugal) ce sont les mêmes équipes qui se battent pour les titres.
    Pourquoi pas faire un système de 2 divisions de la Ligue Européenne basée sur l'indice UEFA. Et ces équipes joueraient en parallèle leur coupe nationale (et non la coupe de la ligue) et on garde la C1 ?


    C'est triste de lire ça.

    Mais bon admettons. 2 questions :

    -Comment tu constitues tes 2 divisions ? l'indice UEFA a bon dos, seulement tu prends lequel ? Celui de 2016 avec les 5 dernières années ? Pourquoi pas les 10 dernières années ? Pourquoi pas depuis les débuts de la coupe d'europe ? Pourquoi pas juste celui de l'année dernière ?

    -Qu'est ce que tu dis aux gros clubs qui n'y sont pas, alors que cette ligue serait faite pour eux ? Ex : Liverpool ? Roma ?

    Tu sais en fait la réponse à ces questions est déjà connue, les équipes seraient choisies sur des critères 100% marketing sur la base du G14; et deviendraient des franchises mondiales qui finiraient par déménager à Doha, Miami ou Hong Kong.
    Cool.
    number 13 baby Niveau : CFA2
    Ce nul de Lyon est quand même bien rageant. Mener 2/0, rater deux trois occasions franches et se faire remonter en 1/4 d'heure par une équipe de Rennes qu'on a pas vu du match c'est dur.
    Après, au delà de la saison en cour on a toujours du mal a aller gagner la-bas. Donc peut être que le nul reste un "bon point" pour la course a la deuxième place.
    Monaco laisse encore des points avec ce nul contre un quasi relégable. Parler de Love et de son doublé, c'est limite limite quand on voit les offrandes rémoise. Bref, si on continue comme ca, ca devrait etre jouable.

    Sinon 9/0, champion a deux mois de la fin du championnat, et battre Chelsea à Stamford Bridge, c'est pas rien quand même.
    C'est franchement pénible Paris. Je préférerai que ce soit Lyon. Bravo au PSG.
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    Message posté par Gros Noblois
    Mouais en même temps pendant toute la durée de son absence Nice ne mettait pas un pieds devant l'autre, il revient et l'équipe enchaîne 2 victoires.
    Hasard?
    Pas sûr.


    Oui. Ou alors sinon on s'intéresse au contenu des matches.

    En 1ère, Nice se fait démonter et est sauvé par son gardien. Mais bon il s'appelle pas Mandanda donc on n'en parle pas. En 2ème, ça s'équilibre, et Nice ouvre la marque sur une passe lumineuse de Mendy, excellent tout le match, à destination de Germain. Ben Arfa n'est même pas sur l'écran. On lui doit en revanche le 2ème but, sur un contre.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    392 40