1. //
  2. //
  3. // FC Barcelone-Celta Vigo (5-0)

Paris est prévenu : le Barça est bouillant

Avant de rêver d’une remuntada chimérique face au PSG, les Blaugrana se sont amusés à détruire le Celta de Vigo (5-0). Un succès, estampillé Messi et Neymar, qui rend au Mes que son costume de leader de Liga et permet à tous ses supporters de se prendre à rêver...

Modififié

FC Barcelone 5-0 Celta Vigo

Buts : Messi (24e, 64e), Neymar (40e), Rakitić (57e), Umtiti (61e) pour le Barça

En un instant, Messi transforme un ballon anodin au centre du pré en une ouverture du score délicieuse. Puis, en un caviar dans le dos de la défense, il permet à Neymar d’y aller de son golazo d’un lob piqué qui se mue en sombrero sur le portier adverse. Deux éclairs de génie qui, en l’espace d’un quart d’heure, ont raison des velléités galiciennes et rendent au FC Barcelone son statut de leader du championnat d’Espagne. Surtout, à quelques jours du huitième retour de C1 face au PSG, l’Argentin rappelle pourquoi il est le meilleur d’entre tous. Quand les bons attaquants inscrivent de beaux buts et les bons meneurs délivrent de superbes ouvertures, lui se charge de tout et fait de l’impossible une mission à portée de main. D’autant que cette forme étincelante – 14 buts sur ses 27 dernières frappes cadrées – juxtaposée à celle de Neymar – qui réussit pas moins de huit dribbles lors du premier acte – le Camp Nou et toute la nébuleuse barcelonaise ne peut que se persuader que l’exploit européen est dans leurs cordes.

Le Camp Nou fête sa MSN et honore son Lucho


Pour sa première depuis l’annonce de son départ en juin prochain, Luis Enrique se la joue conservateur. Malgré le huitième retour de Ligue des champions à disputer dans le milieu de semaine, il aligne un onze presque de gala, sans Iniesta, mais estampillé MSN, histoire de confirmer le all-in de son Barça pour la Liga, la remuntada face au PSG semblant plus illusoire qu’à portée de pied. De ce choix fort, les Blaugrana sortent grandis face au Celta qui, bien qu’armé des meilleures intentions du monde, se noie sous les accélérations à répétition adverses.

Messi plonge le Barça dans les bras du Roi

Puisqu’avant les deux chefs-d’œuvre du premier acte, qui portent tous deux le sceau de La Pulga, le Barça dispose de nombreuses opportunités pour ouvrir le score. La plus dangereuse, qui remet sur le devant de la scène la doublette argentino-uruguayenne, voit d’abord Luis Suárez tutoyer le montant droit avant que son comparse Messi ne lui rende la pareille sur le renvoi. Dans la foulée, la chance quitte définitivement les Galiciens et permet au Camp Nou, avant la rentrée aux vestiaires, d’ovationner l’entraîneur asturien aux quelque huit titres en deux ans et demi.

Bienvenue dans le monde de Messi


Loin de permettre au Celta de retrouver ses esprits, la pause recharge les batteries catalanes à 100%. De fait, la physionomie reste identique, la défense suicidaire du Toto Berrizo, adepte du marquage individuel, souffre le martyr. Si bien qu’en l’espace de six minutes, soit de la 57e à la 63e, le Barça amplifie son avantage jusqu’à la manita. Dénominateur commun de ces trois pions, Lionel Messi malaxe l’arrière-garde galicienne dans tous les sens : d’abord en entamant l’action amenant le but de Rakitić en position de hors-jeu, puis en servant le talisman Samuel Umtiti – 16 matchs de Liga, 16 succès – qui s'est déniaisé en tant que buteur sous les couleurs azulgranas, et enfin en y allant de son doublé personnel après avoir passé en revue les plots celtiñas. Bref, une orgie qui confirme le statut d’extraterrestre de La Pulga, à la manœuvre sur chaque offensive, et qui compte déjà 40 pions et 15 passes décisives dans sa saison. Surtout, la prestation divine du quintuple Ballon d’or ne fait que chauffer à blanc le Camp Nou en vue de la rencontre décisive de mercredi. Si impossible n’est pas français, il est encore moins catalan.

  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga



    Par Robin Delorme
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Si je ne m'abuse , la passe de Messi pour Neymar sur le second but du Barca est la première de la saison que l'Argentin offre au Brésilien. C'est peut-être la raison pour laquelle Neymar marque moins cette saison alors que les saisons précédentes, les deux sud américains se trouvaient plus facilement. C'est pour cela que la MSN est moins impressionnante début le début de la saison. Il n’empêche que Neymar bénéficie de circonstances atténuantes compte tenu de l'évolution de son jeu.Il est évident qu'il est beaucoup plus altruiste qu’avant et cherche toujours la passe (meilleur passeur de la LDC avec 7 passes et du Barca avec 15 passes). Les critiques contre lui me semblent injustes au regard des faits.
    enfin un match référence effectivement, dès les premières minutes on a vu que tous les ingrédients y étaient, gros pressing, mouvements autour du porteur, agressivité dans les duels... et de superbes combinaisons à une ou deux touches. Si on ajoute à ça un Messi énorme, Neymar de mieux en mieux et enfin efficace, Sergi Roberto bien meilleur dans le coeur du jeu... Ils n'ont pas non plus concédé beaucoup de tirs, ce sera important contre Paris qui se livrera beaucoup moins. Belle prestation d'ensemble, au point qu'on a presque oublié qu'Iniesta n'était pas titulaire.
    On verra quelle compo contre Paris mais vu les derniers matchs le 3-4-3 avec Rafinha tient la corde!
    Le 3-4-3* est vraisemblablement le système à adopter pour le reste de la saison.
    Une supériorité numérique derrière avec, en plus des 3 défenseurs, le milieu déf, et un milieu excentré qui se propose, les sorties de balle sont plus aisées.
    Au milieu, le surnombre créé avec en plus le dézonage de Messi facilite les redoublements de passe, le porteur de balle n'a plus à attendre 5-6 secondes avant d'avoir une solution qui ne soit pas une passe en retrait.
    Ca décharge quelques peu Sergi de ses tâches défensives, et le voilà tout d'un coup plus régulièrement porté sur l'offensive, ce qui comble le vide laissé à droite par Messi, difficilement faisable avant vu qu'il galérait déjà à tenir son couloir.
    On sent de toute façon plus de maîtrise collective qu'avant, ce qui n'était pas difficile, j'en conviens, étant donné le marasme collectif que c'était en 4-3-3 avec des milieux si peu mobiles: et à ce sujet, Rafinha fait beaucoup de bien. J'ai toujours été sceptique quant à sa position au milieu, mais il a une bonne protection et n'hésite pas à délaisser sa zone pour faire quelques appels.

    A voir sur la durée, en espérant qu'ils poursuivent avec ce schéma et cette animation.

    *Vous le trouvez pas "bizarre" ce 3-4-3?
    On dirait qu'il est asymétrique avec certes Busquets à sa place, mais les 3 autres que sont Rakitic, Rafinha et Sergi sont toujours côté droit non? Comme s'ils voulaient sécuriser cette zone, la densifier pour construire à partir de là, et laisser le côté gauche à seulement Neymar et Alba pour des attaques plus rapides. Enfin je sais pas, j'ai du mal à le décrypter et savoir comment s'organisent les milieux par rapport au côté gauche.
    J'ai l'impression que Rakitic a plutôt joué côté gauche aujourd'hui, il a repris à droite lorsqu'Iniesta est rentré. Mais je suis complètement d'accord avec ton analyse, surtout sur Sergi Roberto, ça le soulage de jouer là. Après le 3-4-3 est effectivement un peu étrange, d'autant qu'on a l'impression que par moment les joueurs se repositionnent en 4-3-3. Pas vraiment un problème avec les marathoniens que sont Alba et Sergi Roberto! Après, je le disais l'autre jour, le seul bémol est de se priver des montées de Jordi Alba.
    Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
    Il s'agit d'un 3-4-3... en phase "attaque placée" -> SR s'insère en 6 <=> 1. octroyer au milieu un joueur supplémentaire (-> une ligne de passe en court -Busquets et les axiaux ont ainsi un autre appui de réception vers lequel diriger le sens du jeu) et une source de mouvement en plus) 2. "remplir" le côté droit et, donc, favoriser l'ampleur des lignes l'équipe (Rakitic à gauche avec Neymar figé en ligne de touche) => une fois l'équipe maîtrise l'ampleur, Neymar peut repiquer dans l'axe, chercher Messi ou menacer les dos des lignes adversaire selon l'hauteur du jeu -combinaison et conduite dans les trois tiers ou 1vs1 face à la ligne défensive-). Avec une grande débauche d'activité (mouvements avec et sans ballon: si les joueurs bougent beaucoup -> nombre de voies de transmission élevé pour toujours pouvoir choisir: a/ orienter le jeu b/ chercher à être direct ou vertical c/ gérer pour produire l'espace).
    Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
    Lors des transitions défensives et en défense placée, SR "revient" à l'AD (avec Rafinha et Piqué qui veillent pour que le milieu de Reus puisse n'avoir qu'1 adversaire sur lequel se concentrer lors de la course vers l'arrière). Une fois installé dans la ligne de 4, Rafinha s'installe à son tour en ailier droit et cela donne le 4-4-2 de cette saison. Si Messi décide de faire le pressing ou de s'activer défensivement, l'équipe peut même se permettre d'agglutiner 3 hommes en zone axiale au milieu.
    Ce dessin hybride cherche surtout à:
    1. Densifier le côté droit (offen. Rafinha peut percuter ou combiner vers l'axe -varier l'orientation du jeu... vers Messi, qui attend toujours dans la largeur des trois tiers de terrain- et S. Roberto permuter: soit il conduit balle au pied et élimine des lignes de pressing, soit il combine et tire l'appel pour "libérer une zone" pour un coéquipier).
    2. "Libérer" l'équipe lors de la phase de relance/sortie -> l'équipe peut avancer et arriver "vite" au milieu. Une fois au milieu, l'ampleur et les mouvements font le reste (non seulement tu possèdes des appuis pour le jeu de combinaison en court... mais tu peux aussi te permettre de réorienter le jeu en long).
    Plus qu'un schéma, il s'agit donc de créer "le" contexte qui te fournisse l'ecosystème dans lequel:
    a/Busquets puisse "faire de Busquets" -> recevoir, tourner/se profiler et décider vers où doit passer le jeu. L'équipe étant rassemblée, il peut alors oui "échapper" du pressing et maîtriser les transitions.
    b/ Le "pressing après perte de balle" soit de nouveau présent et soit vraiment efficace (le pressing après perte n'est effectif... que lorsqu'il est "haut", :)).
    c/ Tu actives toute l'étendue de l'état de forme de Neymar <=> tu as l'appui en court et le jeu en long. Mais tu lui nettoyes toute la zone au Brésilien pour pouvoir "lancer" tout son éventail dans l'élimination (1vs1) -> quand ces joueurs atteignent ce niveau d'inspiration et de sensibilité technique, c'est vraiment très dur de les stopper.
    d/ Et Messi touche plus de balles... (Là, peu de choses à ajouter).
    Ledit cont tactique cherche à "redonner" une colonne vertébrale à l'équipe -> les 3 de derrière pour l'assise des espaces (avec 3 hommes défensifs purs, les aides sont moins exigeantes et ces 3 hommes se distribuent les tâches: sauter, maintenir l'hauteur, corriger), Busquets émerge à nouveau, etc.
    Attention, c'est très bien. Mais ça demande: beaucoup de volume d'activité -> anticiper, s'offrir, lancer des appels, être prêt à lancer le pressing, etc. Il ne reste qu'une quinzaine de matchs. Si l'équipe maintient et entretient ce niveau d'intensité, ça devrait aller (pour le niveau compétitif du Barça, :)).
    Note : 1
    @Momo:
    Tu as probablement raison. En fait je ne me suis intéressé de plus près au schéma tactique que quand j'ai vu Iniesta s'échauffer, et là j'me suis dit que le côté gauche était surtout dévolu à Neymar, mais ça a du correspondre à un moment où Rakitic quittait sa zone régulièrement, vu que l'équipe dominait outrageusement.

    @Pepère:
    Merci pour tes messages explicatifs.
    Je t'avouerai que je n'ai pas tout compris, mais dans l'ensemble, j'ai saisi ce que tu veux dire.
    C'est un peu le cas pour pas mal de tes messages d'ailleurs. Tu apportes de vrais connaissances tactiques mais parfois difficile à déchiffrer.
    Si je peux me permettre, déjà sur la forme de ton message, vu qu'ils sont souvent longs, essaie de les espacer un peu (sans faire du Frenchies et ses sauts de ligne à chaque mot! ^^), et de limiter les symboles qui donnent un texte haché mais qui n'ont pas forcément le même sens pour tout le monde.
    Après pour le fond, pas grand chose à redire, si ce n'est 2-3 fois où il faut relire pour bien comprendre le sens de la phrase, mais c'est pas grand chose.
    Le prends pas mal! C'est cool d'avoir des analyses tactiques approfondies, faut que tu continues.
    Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
    :)
    Précise-moi les passages ou la terminologie pas saisis, ;).
    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
    Je me joins à l'avis de footix Ier. C'est très agréable de lire à chaud des décryptages tactiques aussi pointus.
    "vers Messi, qui attend toujours dans la largeur des trois tiers de terrain"
    Les trois tiers ça veut dire 1 non? Donc je n'arrive pas à visualiser de quelle zone tu parles.

    "Mais tu lui nettoyes toute la zone au Brésilien"
    Là, je crois que tu veux dire que l'équipe oriente le jeu à droite pour déplacer l'adversaire et laisser un champ plus libre à Neymar pour lui permettre de percuter, mais je n'en suis pas certain.

    Sinon le reste est clair.
    Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
    1. "Trois tiers", je voulais dire "les trois quarts", :). La zone de l'ancien "trequartista", de "l'enganche", de la "mediapunta".

    2. Non, désolé, je me suis mal exprimé. L'équipe a de plus en plus besoin d'un Neymar qui soit lui aussi capable de "relier" les lignes de l'équipe. C'est-à-dire "Nettoyer la zone" implique tout simplement implique tout simplement occuper une zone (dans ce cas l'intervalle entre l'aile et l'axe) avec la seule présence d'un joueur (Rakitic) qui lance un mouvement (soit en tant que point d'appui ou offrir une ligne de passe ou un appel pour attirer l'attention d'un défenseur, c-a-d, "diviser la zone"). Voilà, l'espace est libre pour que Neymar reçoive, puisse conduire et surtout décider (bref, s'associer avec Messi).

    L'exemple le plus clair de "nettoyer la zone" est le premier but de Messi. Si tu peux revoir le but, regarde le mouvement de Suárez. Il "nettoye" la zone vers où Messi va se diriger. L'Uruguayen se colle à une marque, à un défenseur et le pousse vers sa droite (il pèse et enfonce ainsi la ligne défensive) une fois Messi est profilé vers le but. L'Argentin conduit vers le centre... mais il possède désormais l'option du profil gauche toute somme libérée: feinte, sortie extérieure et il peut "charger" son tir.

    Pour rebondir sur "cette orientation du jeu à droite pour déplacer l'adversaire", cela concèrne surtout le placement de Piqué en tant que joueur choisi pour le profil droit de la défense à 3. Placer Piqué à droite te permet de concentrer l'attention de l'adversaire lors de sa gestion avec ballon (le défenseur Catalan étant le défenseur qui "divise" le mieux parmi l'effectif). Piqué peut alimenter le côté droit (un côté qui, maintenant, existe vraiment de par la présence de Rafinha et les mouvements de SR ou même de Luis Suárez): l'adversaire est donc là oui, dans ce contexte de placement et de relations tactiques, obliger de défendre dans toute la largeur du terrain. Avec ce "Piqué à droite", tu perds LA référence défensive (entre autres...) mais tu te fournis l'élément qui puisse activer le jeu du couloir droit.
    8 réponses à ce commentaire.
     //  23:01  //  Amoureux de Chelsea
    J'ai beaucoup aimé le "Petit" Rafinha , un vrai beau gaucher comme on aime voir.

    Un peu brouillon des fois mais avec un peu plus de temps de jeu et de confiance , il peut devenir un membre important de l'équipe.
    Par contre , la remontada , j'y crois pas du tout et c'est presque un affront fait au PSG tant il a marché sur le Barca au match aller.On dirait que même après la raclée , ils ne les respectent pas.D'ailleurs, je vois bien les parisiens tapés les catalans au Nou Camp car ils sont beaucoup plus soudés et déterminés que les barcelonais.Je ne vois pas une correction comme à l'aller mais une victoire convaincante semble probable. Le PSG en veut plus que le Barca et ça se sent. Il faut être stupide pour penser que les parisiens abordent les matchs de LDC comme ceux du championnat.La ligue 1 , ils s’en foutent , l'objectif premier c'est la CL.
    tu as vu où qu'ils ne les respectent pas? A l'aller je te l'accorde, mais là ils sont obligés de dire qu'ils y croient... Moi aussi je pense que ce sera mission impossible mais tout va dépendre de la première mi-temps. En montrant ce visage-là le Barça peut mettre de la folie et marquer rapidement, après ce sera dur de garder la cage inviolée, mais le Barça va montrer un autre visage qu'à l'aller!
    Non mec. Ce matin " Sport " te dit que les parisiens "ont du sentir des sueurs froides coulées dans leur dos " en regardant le match contre Vigo et tout ça... J'pense vraiment que le 4-0 n'est pas vu comme une correction mais comme un naufrage du Barça. C'est une erreur d'après moi. Ce soir la c'était une correction, du PSG au Barça, d'Emery à Enrique, technique, tactique, collective, mais c'était une correction. Et j'pense que prendre les parisiens de haut comme semble le faire le microcosme catalan réduit à 0 le peu de chances qu'ils avaient de voir le PSG passer à côté de son match. J'suis d'accord avec le com d'origine, ça sent la confirmation parisienne. Pas un 0-4 mais la confirmation. Et puis y'aura surement deux ou trois joueurs qui vont débuter qui auront pas débuter à l'aller, Silva, Pastore, ça ajoutera à l'envie et la motivation. J'vois pas le PSG venir gérer sa qualif, j'vois le PSG venir gagner.
    Pearson Specter Niveau : Loisir
    Honnêtement les voir prendre l'eau comme a l'aller j'y crois pas une seule seconde moi je vois plus un 3-0 voir meme un 4-0 prolongation peno remporté 9-8

    Adjugé vendu !
    D'accord avec momobarca, ils sont un peu forcés de dire qu'ils y croient, c'est de la com' avant tout. Il n'y a aucun manque de respect vis-à-vis du PSG, simplement ils ne peuvent pas aborder ce match retour en disant que c'est plié, ce serait surréaliste pour un club comme le Barça...

    Mais en tout cas le PSG est extrêmement respecté en Espagne, il est considéré comme un des grands favoris au titre et fait très peur, que ce soit à Barcelone mais aussi à Madrid. Donc non, parler de remontada n'est vraiment pas un manque de respect envers Paris, c'est juste le discours qu'il faut tenir dans de telles circonstances.

    Honnêtement c'est mission impossible pour mercredi. L'écart est trop grand, le Barça ne rattrapera pas ces 4 buts et je pense qu'une victoire serait déjà un bon résultat en soi.
    Non, parler de manque de respect c'est absurde ! On est dans une compétition donc dire qu'ils peuvent le faire, c'est normal et c'est le discours à avoir... Et même entre eux dans le vestiaire.

    Pour moi ce n'est pas un simple discours de circonstance pour faire bonne apparence. Vous allez me prendre pour un fou, mais je crois que le Barça peut réellement le faire. Mais il va falloir que toutes ces conditions soient réunies :

    Côté Barça :
    - avoir le ballon tout de suite
    - Jouer en 3-4-3, comme dit plus haut c'est la meilleure option pour terminer la saison
    - Busquets va devoir être aussi bon que ce soir où il a été le meilleur joueur de l'équipe avec Messi
    - Messi doit être sur une autre planète mercredi, faut vraiment que son match soit dans le top 5 de sa carrière
    - Rafinha-Rakitic c'est oui, avec Denis Suarez en stock. ANDRE GOMES C'EST NON !!!

    Côté PSG :
    - Di Maria diminué, c'est mieux s'il ne commence pas la rencontre car il fait très mal à l'équipe
    - Thiago Silva titulaire
    - le duel Meunier/Jordi Alba doit être plus équilibré qu'à l'aller
    - il faut qu'ils encaissent un but dans les 30 premières minutes
    - il faut qu'ils soient à dix après 70 minutes max

    Donc oui, je l'accorde, ça fait beaucoup de conditions, mais ça reste possible. ALORS ENVOYEZ LE PÂTÉ MESSIEURS !!!
    D'accord avec tes conditions mais malheureusement je pense que le PSG plantera au moins 1 but. C'est vrai que le Barça a été impressionnant ce soir, offensivement c'était fluide, c'était intense, les joueurs se trouvaient bien. Mais il reste des petits trucs à gommer défensivement et si le Celta n'a pas su en profiter, je pense que Paris saura le faire.

    Donc même si la MSN est en feu, que Busquets règne sur l'entrejeu et qu'on tape un pressing aussi haut et étouffant que ce soir, ça fera peut-être 3 ou 4 buts mais ce ne sera pas suffisant parce que Draxler c'est pas Iago Aspas et Cavani c'est pas Guidetti. On a encore laissé quelques espaces, ça ne s'est pas trop vu parce que devant c'était la folie mais voilà, je ne vois pas le PSG ne pas marquer.
    Pseudo de 12 km Niveau : Loisir
    Ils commencent à faire penser aux marseillais a beaucoup parler "rendre la monnaie", remontada etc.
    Nous on dit rien on se verra mercredi.

    P.S. je suis étonné de voir tout le monde se toucher sur le match d'hier.
    Le Celta même en L2 domino's pizza il aurait pas sa place, on aurait dit un match arrangé. Plus sérieusement, le Celta, écœuré, a arrêté de jouer après le 3ème but qu'ils estimaient hors jeu.
    Lis les commentaires des fans du Barça sur ce forum, tu verras qu'on ne croit pas en une remontada mercredi. C'est de la com' qui vient du club et des médias catalans et c'est tout à fait normal de leur part. Mais si tu traînes un peu sur ce forum et que tu reviens sur nos commentaires depuis le coup de sifflet final du match aller, tu verras qu'on est lucides et qu'on n'imagine pas un renversement de situation.

    Cela dit, si vous voulez viser le titre en Ligue en champions (et vous en avez les moyens), vous devrez vous habituer à de telles "pressions" à l'approche des derniers tours. Ça fait partie du jeu, c'est aussi dans ce domaine que la LDC se gagne. Ne vois aucune animosité dans ce commentaire hein, je pense que le PSG a les armes pour aller au bout cette année, mais il va falloir vous habituer à ce genre d'intox avant chaque grand rendez-vous. C'est la contrepartie à supporter, le lot des top clubs dont vous faites désormais partie :)
    Fred Astaire Niveau : Ligue 2
    Encore faut-il que le PSG ne nous livre pas une prestation daubesque comme hier.
    Tu peux pas comparer la manière d'aborder un match contre Nancy avec un match contre le Barça.
    Fred Astaire Niveau : Ligue 2
    Je le pense et l'espère aussi.
    1- Les joueurs du Barca sont obligés de dire qu'ils y croient, sinon ça la fout mal pour un club de ce standing. Genre-style on baisse les bras !

    2- C'est surtout la presse qui fait monter le truc pour que le public ait encore un intérêt pour le match retour. Honnêtement, qui peut vraiment croire que le Barca va se qualifier ? Ou alors ça voudrait dire que le PSG se plante comme le Barca s'est planté à l'aller. Mais ça reste très très improbable.
    12 réponses à ce commentaire.
    Note : 2
    Oui, ils sont mieux en ce moment, et Messi est toujours aussi flamboyant mais, cela ne suffira point pour la remontada, car il faudrait alors que le PSG se la joue comme l'OM ce jour-là ou comme 12 Bernard mendy écervelés courant comme des poulets sans tête.
    Paris aura la possibilité de marquer au moins une fois et au vu de la défense azulgrana malgré le clean-sheet de ce soir, ce ne sera rédhibitoire.
    Barcelone s'est auto-mutilé au match aller, et plus qu'insupportable ce sera insurmontable pour le Mes que un Club.
    Il reste la Copa del Rey, et une chance ultra mince pour remporter la Liga. Un titre, vu la saison jusqu'ici et le nombre de balle qu'ils se sont tirés dans le pied, ne sera de trop.
    une chance ultra-mince?? en jouant comme ils ont joué ce soir, ils peuvent remonter sans trop de problème les 2 points de retard. ça pourrait même se jouer à Bernabéu, et le Real est quand même moyennement serein en ce moment!
    1 réponse à ce commentaire.
    MathySmith Niveau : DHR
    Je sais pas vous, mais quand je vois Messi à un tel niveau, je me dis juste : profitons de lui encore et encore, tant qu'on le peut, jusqu'à ce qu'il soit sur une pente plus déclinante de sa carrière. Il est vraiment impressionnant.
    cantona-forever Niveau : Loisir
    Je pense qu'il va être là encore longtemps ! Il sait comment s'économiser, c'est vrai que la ou il faisait 20 accélérations par match avant, il n'en fait "plus" que 5 ou 10, mais elles sont toujours décisives ou presque.
    Si il gère bien, il a encore quelques belles années devant lui, et puis si jamais il perd son coup de rein, son intelligence de jeu, sa vista et sa qualité de passe lui permettront d'être toujours au top, dans un autre rôle (vers lequel il va de plus en plus d'ailleurs).
    1 réponse à ce commentaire.
    AlvaradoRecoba Niveau : DHR
    A ceux qui suivent regulièrement le Barca : Ce retour en forme ne correspond t-il pas (aussi) au fait que Rakitic soit à nouveau dans le 11 ?

    J'avoue que j'aime beaucoup ce joueur.. donc merci de m'eclairer là-dessus.
    Je dirais oui et non. Oui parce qu'on est quasiment unanimes sur le fait qu'un Rakitic à son niveau, c'est toujours mieux que André Gomes, Rafinha ou Denis Suarez. Non parce que sur ces dernières semaines où le Barça va un peu mieux, on ne peut pas dire que Rakitic ait une influence énorme sur le jeu.

    Pour te donner un exemple, le Barça a fait quelques belles sorties avec Denis Suarez comme titulaire et Rakitic qui cire le banc. Donc difficile de dire que ce petit retour en forme correspond aussi au retour de Rakitic, bien que je le trouve un peu mieux qu'en début de saison. Mais le regain de forme, il est surtout collectif en fait, la preuve Iniesta joue très peu en ce moment et le Barça marche quand même plutôt bien.
    1 réponse à ce commentaire.
    gaucherforever Niveau : CFA2
    Très bon Barça c est clair..cependant le Celta est une équipe joueuse (Berizzo c est l école Bielsa)et Paris est plus un tueur à sang froid..
    J ai hâte de voir ça...les dernières victoires du Barça sont elles en trompe-l'oeil? (gijon faiblard,atletico a joué en C1 cette semaine et Celta laisse des espaces)
    Sans hasard dès que Busquets redevient le joueur qu'on a connu ( ou en tout cas pas très loin )le Barca est transfiguré. C'est la plaque tournante ,la transition essentielle au jeu barcelonais.
    Ajoutez un Messi des grands jours et ca vous fait une équipe qui fait a nouveau peur . M'enfin je pense quand meme que le PSG d'Emery est assez costaud dans sa tete et dans ses certitudes tactiques pour surmonter la furia.Le tout sera de savoir gérer temps fort et faible. Prendre deux buts?Tant pis, tu fais le dos rond, reste calme et t'en planteras un tot ou tard.
    Quel match excitant tout de meme , l'attente est trop longue!
    Si PSG ressort de ce match avec un 4/1 dans la valise en ayant flippé tout le long du match c'est qu'il ne sera toujours pas un candidat crédible a la victoire finale . Mais je ne le crois pas, Paris fera encore impression ,meme s'il sera très dur de ne pas perdre.
    L'un des meilleurs matchs du Barça cette saison. Mais au-delà du score et de la manière, il faut souligner l'envie et l'état d'esprit. Ça faisait un moment qu'on avait pas vu le Barça mettre autant d'intensité et de rythme dans un match. Avec toujours l'envie d'en planter un autre et de ne pas laisser le Celta se mettre en place.

    J'ai trouvé Suarez et Alba discrets mais on a vu du grand Messi et du grand Busquets et ça, c'est de bon augure pour la fin de saison. À mon avis ce ne sera pas suffisant pour mercredi mais je pense que la Liga est jouable avec des performances comme celle-ci. Il y a encore une semaine je pensais que le Real filait vers le titre mais avec cet état d'esprit, y'a moyen de faire quelque chose. À rééditer mercredi et peu importe le résultat final, s'ils mettent autant d'envie sur les 10 dernières journées de Liga que sur ce match contre le Celta, le titre est plus que jouable.
    Tout simplement ce qui fait du bien au Barca ce sont des joueurs de moins de 27 ans qui courent.
    J'ai bien peur qu'il faille aujourd'hui dans une équipe de foot un taux de "jeunes" qui ont ces capacités à répéter les efforts, à être réactif, à être comme des chiens avec une balle.
    Aujourd'hui il y avait Roberto, Rafina, Umtiti, Neymar (quoiqu'on en dise), Alba.
    Sans ces joueurs qui courent le Barca ne peut rien faire. Roberto au milieu par ses petits appels de 15 pas, il permettait des démarquage de 5 pas de Messi ou autres.
    Si c'est ça l'idée d'Enrique pour les sauver d'une fin à la Rijkard.
    Je pense que mentalement, le groupe est bien mieux. Déjà en une semaine ils ont fait leur retard avec le Real en championnat et ont maintenant leur destin en main : Une victoire à Bernabeu et le Barça est devant.

    Ensuite je pense aussi que l'annonce de LE les a libéré d'un certains poids, et d'une certains pression. La saison prochaines partira sur de nouvelles bases et ils n'ont plus rien à perdre lors de celle-ci.

    Contre Paris j'y crois pas, je pense que marquer beaucoup de buts c'est faisable avec une MSN en forme, mais je vois pas comment le Barça va éviter d'en encaisser. Ce qui est sûr c'est qu'il faut sortir la tête haute, si possible, avec un victoire maintenant la dynamique actuelle.
    Paris a réalisé un match exceptionnel face à un Barça extraordinairement minuscule. 4-0, c'était au moins l'écart qu'il y avait ce soir-là, mais à la lecture des commentaires disant que Paris est un candidat crédible à la victoire finale, je ne puis m'empêcher de sourire. Le PSG n'est pas encore arrivé, le PSG est encore fragile bien qu'il sache (apparemment) enfin profiter des errements de ses adversaires (le Real Madrid s'était bien marré la saison dernière). Mais le chemin est encore bien long et ce club est décidément trop jeune historiquement et dans son projet "Dream Bigger" pour inquiéter plus d'une ou deux grosses écuries dans cette compétition. Quoi qu'il en soit, les Parisiens ont appris à rêver et c'est déjà une jolie victoire :-)
    Il faut forcément une grande équipe pour mettre un 4-0 à un petit Barça. Bizarrement je trouve ça plus convaincant quand Ancelotti et Deschamps parle du PSG comme un candidat crédible à la finale de la ligue des champions que quand tu en parles.
    Ça fait parti de la condescendance des supporters français des grands clubs étrangers. Faut faire avec.
    Il me parait tout à fait évident que Carlo Ancelotti (ancien entraineur du Paris Saint-Germain) et Didier Deschamps (sélectionneur des Bleus) voient en cette équipe un candidat au titre : c'est de la comm' !
    L'équipe qui à mes yeux mériterait vraiment de soulever (enfin !) le trophée n'est autre que l'Atlético... pas le PSG.
    3 réponses à ce commentaire.
    11 buts en 2 matchs c'est à priori bon pour la confiance !

    mais si c'est pour même pas en mettre 3 mercredi ...
    (je déteste ça, quand dès que c'est facile y en a 5/6 au compteur et dès qu'il en manque ne serait ce qu'un seul, les types déjouent)
    ... paris aura surtout constaté, que ce barca là est bipolaire !!
    Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 5
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
    vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8