Paris épargné, Rennes pas gâté

Le Paris SG s'en tire plutôt bien avec l'Athletic Bilbao, Salzbourg et Bratislava. Rennes se coltine lui l'Atlético Madrid, l'Udinese et le FC Sion.

Modififié
0 14
Groupe F

Paris SG - Athletic Bilbao - Salzbourg - Bratislava.

Quelque part entre Differdange et le Barça. Un tirage banal de C3, loin du groupe de la mort de Rennes et probablement loin de l'engouement footballistique des mardis et mercredis soir d'automne, n'en déplaise à W9. Mais ce PSG 2011-2012 a cela de fou qu'il passionnera l'hexagone du football vaille que vaille, à Salzbourg, à Bratislava et à ... Bilbao. Relevé, le chapeau 2 devait forcément réserver une mauvaise surprise aux Parisiens. A l'arrivée le cadeau empoisonné est relatif, puisque même si l'on imagine les Espagnols capables de bousculer le club de la capitale, notamment dans la cathédrale de San Mames, les Basques sont trop inconstants toutefois pour constituer une réelle menace. Bref, pas de quoi inquiéter Leonardo, Pastore et consorts, car même chiants, les trois déplacements qu'auront à effecteurs les joueurs de la capitale sont des classiques du genre. Attention donc, à ne pas perdre des plumes en championnat. Car s'il est qualitativement et quantitativement meilleur que la saison passée, l'effectif parisien n'est pas encore pléthorique, surtout derrière. L'idée serait donc d'assurer rapidement la qualification sous peine d'un retour de bâton assez violent le dimanche après-midi. Bratislava, Dijon, même combat.

Groupe I

Atletico Madrid - Udinese - Rennes - FC Sion.

Finir sixième de Ligue 1 et se qualifier pour la phase de poule de Champion's League, c'est possible. Pendant que les Sochaliens, humiliés par le Metalist Kharkov (0-4) ramassent leurs os et que les dirigeants du Paris Saint-Germain, tête de série, attendaient peinards, la fin du tirage au sort, le Stade Rennais de Frédéric Antonetti a tiré le gros lot. Inconfortablement positionnés dans le chapeau trois, les Bretons, qui auraient pu tomber contre Anderlecht, Hapoël Tel-Aviv ou le FC Bruges, affronteront l'Atlético Madrid de l'épouvantail Falcao et l'Udinese d'Antonio Di Natale. Le quatrième larron est le FC Sion, pour décorer. Le déplacement en Suisse s'annonce plus ennuyeux que périlleux. Malgré la relative faiblesse des Helvètes, ce tirage est probablement l'un des pires pour le Stade Rennais. Il faudra donc aux coéquipiers de Romain Danzé un peu plus qu'un Mevlut Erding pour franchir cette première phase de poules de C3. Un brin de courage par exemple, mais également et surtout, de la solidité défensive. Meilleure défense de Ligue 1 la saison passée, l'arrière-garde breizh aura fort à faire face aux escouades offensives espagnole et italienne. Un défi plaisant et enthousiasmant, qui viendra titiller les sceptiques de l'Europa League. Oui, il pourrait y avoir quelques buts et un peu de spectacle le jeudi soir, sur vos téléviseurs. Ça changera du match du dimanche soir.

Par Swann Borsellino

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le même titre que L'Equipe.fr ! Qui a copié ?
On a retrouvé Jean Pierre Treiber. Sérieux, c'est quoi cette photo.
@Vale : ahahahahah! j'avoue mais qu'est-ce que c'est que cette race quoi?!

j'en peux plus, je me suis pissé dessus ^^
Vu le nombre de mecs qui profitent d'être au Parc pour fumer leur shit pépère, ça m'étonnerait pas que les odeurs descendent jusque sur la pelouse. D'où la tronche de jérémy "faut que je passe trois défenseurs avant de donner la balle" menez.
Méfiance , Biblao c'est plutôt bon , dans le championnat espagnol d'ailleurs Luis a donné des lettres de noblesse à ce club . Bratislava a éliminé Rome , même si le championnat italien n'a pas repris , ils sont davantage prets que face à Paris en amical puisque tout le monde expliquait que la défaite de Rome contre Paris était du au stage très physique en Autriche . Enfin , les Red Bulls , c'est pas mal , ils ont éliminé des clubs réputées en groupe d'Europa League la saison derniere . Donc méfiance .
Quand Le stade Rennais ramassera en plein tronche l'ambiance de Tourbillon vous réfléchirez peut-être a 2x avant de dire: "Le déplacement en Suisse s'annonce plus ennuyeux que périlleux"

Le Celtic n'en revient toujours pas... ABE
Hé les mecs, le Celtic a posé une réclamation parce que Sion a aligné 5 recrues pour leur match retour contre eux alors qu'ils sont interdits de recrutement.
Platini a dit "Sion n'a pas respecté les règles" ce qui semble signifier que leur requête a une bonne chance d'aboutir!
Rennes se retrouverait avec l'Atlético, Udinese et le Celtic!! Le groupe de la mort de l'Europa League!
@antarticdgerrard: commentaire typique d'un mec qui connait pas le dossier!!! Si L'UEFA avait les moyens de punir le FC Sion pour ces prétendus recrutements interdis, ça belle lurette qu'ils l'auraient fait...

Renseigne toi avant de dire n'importe quoi... ABE
@Gous : Ben déjà t'es pas obliger de t'énerver. Ensuite je te signale que le président de Sion a déposé plainte contre Jérôme Valcke secrétaire général de la FIFA et Gianni Infantino, son homologue de l'UEFA parce que selon ses propres mots : "nous risquons d'être exclus" Donc ce que dit antarticdgerrard n'est pas complètement idiot.
"les Basques sont trop inconstants toutefois pour constituer une réelle menace"

c'est vrai que le PSG écrase tout sur son passage en ce moment, alors que bilbao, en championnat... à ben non, merde, il a pas encore commencé


"Bratislava, Dijon, même combat"

Dijon, ils tapent la Roma en aller-retour ? non mais pourquoi pas.
@Bursac : "dans le championnat espagnol d'ailleurs Luis a donné des lettres de noblesse à ce club"

Luis n'a rien donné du tout, il a continué ce qui a été fait bien avant lui.
Disons qu'il y avait une belle équipe avant mais qui était dans les années avant que Luis arrive plutôt 11 eme 12 eme malgré l'excellent buteur Urzaiz . Mais avec Luis Fernandez , ce club basque sans vedette , a terminé 2 eme de la liga , ce qui est quand même un exploit . Même si Bilbao est un club historique ( c'est pourquoi j'ai écrit , DES lettres de noblesse , pas LES lettres de noblesse ).
"Redonné" aurait été plus clair, imo.
En tout cas , celà fait plaisir d'affronter Bilbao , un club avec une identité régionale marquée , prononcée . Les mauvaises langues affirmeront que le PSG est à l'opposé du club basque,un club qui n'a pas d'âme parce que le Qatar est propriétaire.
Pourtant , avec le retour de Leonardo ,avec Roche , avec Kombouaré, la jeune identité du PSG se perpetue.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La Rome en toc ?
0 14