1. //
  2. // 8e de finale
  3. // Paris SG

Paris en quarts de C1, le projet qatari homologué

C’était l’objectif minimum assigné par les Qataris : atteindre le grand huit de la Ligue des champions. C’est fait. Bien sûr, Valence n’était pas un cador redoutable. D’où la visibilité contrastée de ce PSG, avec ses plus et ses moins, ses gagnants et ses perdants…

Modififié
0 55
Un projet qui tient toujours la route

Nasser Al-Khelaïfi apparaît comme le premier gagnant de la soirée de mercredi. Paris est encore en course sur trois tableaux. Point barre. Sa stratégie bling-bling prend de la consistance. Avec un quart de finale, son PSG s’offre une visibilité accrue en vue d’acquérir des grands noms du foot actuel. Détail pas anodin, MU est éliminé au moment où Paris poursuit son chemin en C1. Un début de crédibilité continentale qui n’aura pas échappé à Rooney, qu’on annonce au PSG, au moment aussi où on le dit tricard aux yeux de Sir Alex. Rien n’est fait, loin de là. Mais avec un PSG en quarts drivé par Ancelotti et vertébré de Sirigu, Thiago Silva, Thiago Motta, Lavezzi, Zlatan et l’aura médiatique de Beckham, tout est désormais réuni pour convaincre un peu plus les stars potentielles de rejoindre le « projet parisien » . Pour peu qu’une éventuelle élimination au tour suivant ne soit pas trop humiliante… Le grand huit a également renforcé Carlo Ancelotti, qui figure donc toujours parmi les grands entraîneurs qui comptent. Non pas que Carlo avait quitté l’élite des techniciens. Mais un échec en 8es aurait nui à son image et, surtout, acté son départ en juin alors que son contrat est prolongeable d’une saison encore. Et comme Ancelotti a laissé entendre qu’il souhaiterait poursuivre à Paris… Le choix initial d’Ancelotti, au motif de sa grande expérience européenne, prend tout son sens aujourd’hui. Jusqu’à présent, il a su aligner en Europe une équipe qui tient plutôt bien la route. La qualification contre Valence crédibilise aussi Leonardo avec l’objectif européen atteint. Vendredi prochain, il sera à Nyon, au tirage UEFA des quarts, au milieu de ses pairs. Une belle occasion de se mettre en vitrine, surtout avant un départ en fin de saison qui s’annonce de plus en plus probable : attendez-vous à un grand numéro de charme de « Léo » , évidemment multilingue et souriant…

Le succès de la troïka dirigeante sera bien sûr entièrement validé par le titre de champion qui s’impose à Paris depuis cet été. Or, rien n’est encore fait, malgré la qualif pour la Ligue des champions 2013-14 plutôt bien engagée. Autre gagnant, sportif celui-là : Blaise Matuidi. C’est le seul « petit Français » (avec Jallet, un peu) qui aura tiré son épingle du jeu dans le contexte hyper concurrentiel du PSG newlook. Difficile de le bouger du onze de départ, même si Verratti était suspendu et que Thiago Motta revient. On verra par la suite. Reste que Matuidi a grandi et que son talent à la hausse profitera déjà aux Bleus. C’est déjà ça. Enfin, le foot français peut remercier le PSG version Qatar pour améliorer son indice UEFA. Une fois de plus, ce n’était « que » Valence, presque une formalité. Sauf que la formalité offerte à l’OL la saison passée (Nicosie !) au même stade des 8es s’était transformée en catastrophe nationale. Le PSG en quart, c’est aussi positif pour l’image du foot français à l’international. Au crédit du PSG, on soulignera l’aura d’un Lavezzi qui aura su suppléer l’absence de Zlatan pour se faire leader de jeu (et d’attaque), ainsi que le retour convaincant de Thiago Silva dans le secteur défensif. Un bon point pour Lucas Moura qui poursuit son apprentissage du haut niveau européen. À noter aussi la force psychologique collective rassurante d’une équipe parisienne menée 1-0 à dom, mais qui n’a jamais paniqué, ne s’est jamais désunie.

Du flou, du mou, des questions…

Évidemment, vu les moyens et l’effectif et vu le tirage favorable (Valence), Paris pouvait difficilement ne pas se qualifier. Pourtant même la première place en poule apparaît encore comme en trompe-l’œil : même si Porto voulait bien sûr décrocher la première place du groupe, le club portugais, comme Paris, était déjà qualifié pour les 8es, d’où sans doute une équipe lusitanienne pas à 100 % au Parc. Qui plus est, à la différence particulière (0-1 puis 2-1), Porto serait devant Paris. D’où cette question persistante sur le niveau réel européen du PSG. On le sait, Paris a un schéma de jeu (4-4-2), mais n’a toujours pas de style. Pas dans le sens artistique ou esthétique, mais dans son identité de jeu. Le jeu de contre parisien a fait merveille à l’aller et au retour contre Valence, adversaire idéal piégé à force de vouloir faire le jeu. C’est presque la marque de fabrique du PSG d’Ancelotti. Sauf que pour la suite de la compétition, des adversaires potentiels (déjà qualifiés ou en voie de l’être) ont à la fois les moyens de faire sauter le verrou défensif parisien tout en sachant bétonner derrière (Bayern, Juve, Real, Milan ou Barça, voire Dortmund et son pressing harassant). Laisser faire le jeu au Bayern ou au Real, c’est prendre le risque de se faire laminer sur la durée, sans espérer marquer. Les quarts de C1, c’est aussi le niveau d’exigence défensive maximum qui concerne les 11 joueurs sur la pelouse. Paris n’en est pas encore là, malgré des progrès. Un Ryan Giggs devrait inspirer ce PSG débarquant dans le top 8.

Autre interrogation : Ibrahimović. Zlatan ne jouera pas le match aller des 8es. Sa suspension contre Valence, mercredi, s’est fait sentir. Zlatan pèse sur les défenses adverses, il fait peur. Même quand il est effacé, on sait qu’il peut marquer à n’importe quel moment. Il faudra faire sans lui à l’aller et ça pourrait coûter cher. Globalement, même pour un seul match retour, on attend encore le grand Zlatan européen, celui qui se montre décisif. Le duel MU-Real a renvoyé Van Persie à son statut de « grand joueur de championnat » , quand Ronaldo a justifié son aura de méga-star. Aujourd’hui, Zlatan est plus proche du Hollandais que du Portugais. Or, c’est maintenant, à Paris, qu’il doit néanmoins prouver qu’il peut sublimer une équipe en C1. Le match retour contre Valence a fait deux victimes : Sakho et Gameiro. La non-titularisation « surprise » a laissé des traces chez les deux intéressés, blessés dans leur orgueil. On ne parlera pas encore de fracture, mais ces deux cas de mécontentement s’ajoutent à celui de Jérémy Ménez. Les trois n’excluent plus un départ dès la fin de la saison. Sans parler de Chantôme qui n’est pas non plus un choix prioritaire de titulaire… Même si les quatre demeurent pros, le PSG va devoir avancer avec ces « oubliés » du système Ancelotti. Enfin, on attend toujours un réveil de Pastore à la Modrić, façon Old Trafford. Le cas Beckham est encore trop nébuleux pour tenter de voir ce qu’il peut apporter de décisif en C1. L’ensemble du tableau parisien ne dessine pas un vainqueur potentiel de la C1 pour l’instant. Ceci dit, Paris a pris de la consistance depuis son match à Porto (0-1), voire aussi à Valence (2-1). Paris n’est toujours pas un cador, mais il n’est plus un cadeau. Incontestablement, ce qui ressemble parfois en L1 à une somme d’individualités moyennement motivées se sublime en Ligue des champions. Mais pas encore au point d’apparaître comme un gang homogène, un commando à la Chelsea 2012…

Par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 3
On aura beau dire, faire, défaire, contester, c'est indéniable le PSG s'est construit et se construit toujours une belle équipe sur le pré. Après il y a ces foutues histoires d'automatismes, chacun juge comme il le souhaite mais force est de constater que le projet parisien, issu de l'apport des Qataris est l'un des (sinon le plus) viable de toute l'Europe du football récemment investie. Man City n'a pas eu les résultats du Paris SG en aussi peu de temps.
Je suis supp de l'OM mais pour ceux qui doutent de Paris, ils sont premiers de L1, engagé encore en Coupe de France et en 1/4 de LdC, je pense qu'il y a clairement pire comme bilan. Maintenant, je ne cache pas que j'ai hâte que d'autres investisseurs débarquent en France et mettent des billes comme au PSG et à l'ASM afin qu'on puisse avoir un championnat attractif et compétitif.
Ce qui est drôle en lisant la pléthore d'articles sur le PSG c'est l'impatience (légitime) des journaux. En effet, il faut vendre, il faut des cliques et ça bien sûr dans l'immédiateté.

A l'inverse, le Qatar place ses pions sur le long terme. C'est un fond souverain qui a repris le PSG et les fonds souverains n'investissent pas pour le court terme. Ici, on peut deviner que l'étape 2022 et sa coupe du monde est importante. Soit 9 ans.

Bien sûr récolter vite est un mieux, mais ce n'est pas le but premier de cet achat. Bien sûr, dans nos démocraties où tout change tous les quatre ans, on voit tout à court terme, mais ce n'est pas exclusivement le cas ici.

En tant que supporter, je veux aussi que Paris soit fort dès maintenant, mais ca fait dix ans que je vis au côté d'un Paris qui galère, alors je sais clairement me montrer plus patient que vous amis journalistes.

Pour l'unité de l'équipe, n'oubliez pas que c'est généralement l'adversité qui forge les équipes, c'est bien pour cela que j'ai hâte de voir les quart de finale de cette compétition.
Donc si je résume : - c'est bien que Paris soit en quarts - en plus c'est cool pour le coef UEFA
- Matuidi a tiré son épingle du jeu depuis le début de la saison ! - par contre, on aimerait bien que Pastore soit meilleur
- l'absence d'Ibra est une mauvaise nouvelle ! - le PSG n'a pas encore le niveau pour gagner la Champion's......rarement lu un article enfonçant autant de portes ouvertes.
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
Chérif, l'objectif minimum assigné par les qataris était : le titre de Champion et sortir des poules en LDC.
Pourquoi tordre la réalité alors que ça n'apporte rien à ton point de vue ?
Point de vue qui se tient, évidemment.
Excepté la comparaison entre les deux "formalités" Valence et Nicosie, bien vexante pour les espagnols, je n'ai pas à grand chose à redire.
"Sa stratégie bling-bling prend de la consistance."
(...)
"Un début de crédibilité continentale qui n’aura pas échappé à Rooney, qu’on annonce au PSG, au moment aussi où on le dit tricard aux yeux de Sir Alex."

J'ai arrêté de lire, ligne 4, ce qui ressemble à une version frustrée d'un article de Foot Mercato.

Merci de m'indiquer si le reste sert à quelque chose
Pourquoi contester ça ?
"Vu les moyens mis" En effet, ça semble conséquent au regard des budgets des autres clubs mais Paris a investi intelligemment (VDW LOL) et s'est construit une belle équipe.
ça va se peaufiner au mercato estival et on pourra bien mieux juger du jeu fourni par cette équipe.

Quant à rabaisser la performance des Parisiens au vu des adversaires c'est déjà leurs manquer de respect car ce ne sont pas des clubs de bas de tableau.
On verra ce que va donner le tirage, mais préférence pour un Dortmund. J'espère d'ailleurs que les allemands iront en finale.
vinceletah Niveau : CFA
Note : 4
Le plein de mepris pour Paris.
D'abord, vous mettez Nicosie et Valence au meme niveau. Ensuite, vous remettez en cause la belle victoire sur Porto, Porto qui n'etait pas vraiment interesse par la premiere place du groupe et une victoire de prestige selon vous. Enfin, vous occultez le fait que l'on pas seulement battus les equipes "a notre portee" en poule, ce que n'ont pas su faire Lille et Montpellier au passage, mais qu'on les a derouilles en finissant meilleur attaque et meilleur defense des poules!
En conclusion, vous faites preuve d'une mauvaise foi subtile, mais tant que ca...
Pour en revenir sur les tricards, et plus précisemment les cas Sakho et Chantôme le PSG devrait se méfier. Dans le cas de Sakho je ne le trouve pas spécialement en dessous d'un Alex, avec qui plus est une marge de progression encore importante, Sakho jouant aussi le rôle de l'un des 4 joueurs formés au club nécessaires pour jouer la LDC. Le cas Chantôme est peut être moins discutable mais c'est un joueur sur lequel on peut compter.
Je pense que les qataris qui ont un plan plutôt bien pensé pour le PSG devraient se méfier: si ils souhaitent développer le centre de formation comme ils le disent ils feraient mieux de montrer que les joueurs formés au club ont une chance, et là avec ces cas et celui du jeune Rabiot c'est plutôt le message inverse qui est envoyé.
derIngenieur Niveau : CFA
J'ai bien rigolé avec la légende de la photo ! La robe de la mariée est pas mal, ainsi que sa chevelure !
Frappe2mule Niveau : Loisir
Je n'ai jamais détesté ou aimé Paris, sur le plan sportifs, je trouves ça solide etc...

Mais par pitié Sofoot, arrêter de nous pondre toujours des analyses/bilan/newsbidon sur Paris tout les 1 ou 2 jours. Ça devient juste insupportable, moi qui avais l'habitude de tout lire, et bah maintenant j'esquive tout ce qui concerne Paris, pas parce que j'aime l'équipe ou non, mais plutôt parce que j'en ai marre de lire ce genre d'article 10 fois par semaine.

C'était juste un petit coup de gueule, en espérant de la réussite pour Paris et un changement d'optique pour SoFoot.
Stephanek 94 mukongo
Très bon article mais svp ne sous-estimez pas la performance du psg, car avant cette double confrontation cette équipe avait forte impression contre le barça et contre le Real à Bernabeu malgré leur défaite 2-0, bon je parle pas du 5-0 pris à Mestalla qui a été dure à encaissé pour les valencians ! Et maintenant qu'on les a éliminé c'est un tirage plutôt favorable , pas d'accord !

La phase sur Pastore est excellente il doit faire davantage car il a le talent pour son match aller à Mestalla était magnifique, son meilleur match au psg en suite sur le match de mercredi juste quand tu vois sa première ouverture pour Lavezzi tu te dis vraiment que ce joueur peut devenir grand et regagner sa place en sélection nationale !

Sinon pour battre le Psg avec notre capitaine Thiago Silva ça va être très dur !
Frappe2mule Niveau : Loisir
Je trouve *

Désole du double post + je valide avec l'OM pour ne faute de français, c'est beau le hasard .
Spartakist Niveau : CFA2
Je crois qu'on dit polyglotte et pas multilingue. Pour en revenir à l'article en question, même s'il est de mauvaise foi, il faut reconnaître que jusqu'ici Paris peut remercier l'UEFA pour ses tirages au sort plutôt cléments.

Ce serait paranoïaque et infondé de penser les boules ont fait un petit séjour au freezer pour remercier des propriétaires qui prévoient d'injecter plus de 2 milliards d'euros sur quatre ans dans le foot...Hein, pas vrai que ce serait parano ?

Sans bien-sûr, dénigrer le talent de cette équipe.
Dingue la condescendance vis à vis de Valence... Valence qui était présenté comme une grosse équipe qui avait fait chier le barca à mort... Depuis qu'ils ont perdu contre le PSG "ce n'est QUE Valence"...

En gros le Valence qui avait grave emmerdé le Bayern et tapé le LOSC alors qu'ils étaient dans une situation sportive abominable...

Ils sont méchamment remontés depuis l'arrivée de Valverde mais bon ce n'est QUE Valence quoi...

La prochaine fois ce sera "que milan" ? Qu'est ce qu'on est arrogant en France c'est dingue... Avait on dit la même chose l'année dernière quand l'OM sort l'Inter ? Je me souviens plus trop mais j'en ai pas l'impression quand même...

De toute façon à chaque fois les journaleux nous sortent le fameux test pour le PSG... On l'a eu à l'aller au LOSC, puis contre Porto, puis contre l'OM, puis contre Porto au retour et l'OL en décembre... Enfin le test ultime devait être face à Valence puis maintenant pour le 1/4 de LDC...
Stephanek 94 mukongo
Message posté par Al Bundy
Dingue la condescendance vis à vis de Valence... Valence qui était présenté comme une grosse équipe qui avait fait chier le barca à mort... Depuis qu'ils ont perdu contre le PSG "ce n'est QUE Valence"...

En gros le Valence qui avait grave emmerdé le Bayern et tapé le LOSC alors qu'ils étaient dans une situation sportive abominable...

Ils sont méchamment remontés depuis l'arrivée de Valverde mais bon ce n'est QUE Valence quoi...

La prochaine fois ce sera "que milan" ? Qu'est ce qu'on est arrogant en France c'est dingue... Avait on dit la même chose l'année dernière quand l'OM sort l'Inter ? Je me souviens plus trop mais j'en ai pas l'impression quand même...

De toute façon à chaque fois les journaleux nous sortent le fameux test pour le PSG... On l'a eu à l'aller au LOSC, puis contre Porto, puis contre l'OM, puis contre Porto au retour et l'OL en décembre... Enfin le test ultime devait être face à Valence puis maintenant pour le 1/4 de LDC...






Salut l'ami ça fait plaisir ton retour, je plussoie ton commentaire et puis quand on va s'faire tapper par un Real ou Bayern on va remettre en cause tout le projet du psg, on va s'demander même si Thiago Silva n'est pas un imposteur une sorte de Helder Geraldo de la grande époque !
Stephanek 94 mukongo
Helder ou Geraldo*
Spartakist Niveau : CFA2
Message posté par Al Bundy
Dingue la condescendance vis à vis de Valence... Valence qui était présenté comme une grosse équipe qui avait fait chier le barca à mort... Depuis qu'ils ont perdu contre le PSG "ce n'est QUE Valence"...

En gros le Valence qui avait grave emmerdé le Bayern et tapé le LOSC alors qu'ils étaient dans une situation sportive abominable...

Ils sont méchamment remontés depuis l'arrivée de Valverde mais bon ce n'est QUE Valence quoi...

La prochaine fois ce sera "que milan" ? Qu'est ce qu'on est arrogant en France c'est dingue... Avait on dit la même chose l'année dernière quand l'OM sort l'Inter ? Je me souviens plus trop mais j'en ai pas l'impression quand même...

De toute façon à chaque fois les journaleux nous sortent le fameux test pour le PSG... On l'a eu à l'aller au LOSC, puis contre Porto, puis contre l'OM, puis contre Porto au retour et l'OL en décembre... Enfin le test ultime devait être face à Valence puis maintenant pour le 1/4 de LDC...





Vu leurs budgets respectifs, c'est Valence le petit club maintenant. C'est pas de la condescendance. Les supporteurs parisiens manquent d'objectivité parce qu'ils n'ont pas le recul nécessaire pour juger leur club. C'est normal. Pour eux, le PSG est le même club que celui qu'ils suivent depuis qu'ils sont gosses. Un club qui il y a peu se battait pour éviter la relégation. Donc pour eux, oui, sortir Valence c'est une performance. Mais à l'étranger, ça n'a pas surpris grand monde à part bien-sûr les espagnols.

Va falloir s'habituer à ce standing maintenant.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Les pronos de Bruno Solo
0 55