1. //
  2. // Finale
  3. // PSG/Bastia (4-0)

Paris écrase Bastia

Le Paris Saint-Germain glane la cinquième Coupe de la Ligue de son histoire en écrasant Bastia 4 à 0. Avant sa suspension, Zlatan Ibrahimović a régalé avec un joli doublé.

Modififié
2k 114

PSG - Bastia
(4-0)

Ibrahimović (21'), Ibrahimović (40'), E. Cavani (79'), E. Cavani (91') pour PSG


C'était son match. Il sera suspendu pour les quatre prochaines rencontres de Ligue 1 suite à ses insultes envers le corps arbitral, après le match contre Bordeaux. Alors, le Z s'est énervé. Ibrahimović a offert un joli doublé, sorte de cadeau à son club avant son mois sabbatique. Il en aura même inspiré un autre. Le PSG a réussi l'un de ses premiers travaux et peut penser à Barcelone, en toute tranquillité.

Un Ibra de gala


Un avant-match tendu, un Frédéric Thiriez qui joue à cache-cache dans les tribunes et un Ibra bouillant. Le décor est planté pour cette finale de coupe. Venu en grand favori, le Paris Saint-Germain monopolise le ballon au Stade de France. Les Bastiais mettent de l'engagement, comme annoncé. Les quinze premières minutes ressemblent à un cafouillage plus qu'à un match de football. À la vingtième, suite à une faute de Squillaci bien provoquée par Ezequiel Lavezzi, l'arbitre du soir, M. Bastien applique la tristement fameuse double peine. L'ancien Monégasque est exclu et laisse ses partenaires en galère. Le coach bastiais, Ghislain Printant sort Danic pour faire entrer Peybernes. À cinq minutes de la pause, suite à un énième débordement d'Aurier, Ibra récupère aux vingt mètres et ajuste Areola. Match plié. Avant la mi-temps, Pocho Lavezzi rate son face-à-face routinier. Même Marco Verratti s'est permis de tenter une reprise de volée. Nicolas Douchez, titulaire en coupes, fait valoir son titre de meilleur emploi temporaire de France (à la lutte avec Zoumana Camara). Absolument rien à faire pour la doublure de Sirigu.

Un SC Bastia résigné


À la mi-temps, Printant aurait pu montrer à ses joueurs le discours de Bielsa sur l'injustice pour les remotiver. Il n'en est rien. Au retour du vestiaire, le match ressemble au jubilé d'Ibra. « Les amis d'Ibrahimović » le cherchent, et le Suédois décide de jouer seul. Les Bastiais ne prennent aucun risque et jouent avec la peur de prendre une valise. Les Corses obtiendront une seule occasion, sur une tête de Marange. Laurent Blanc commence sa rotation en vue du match de Ligue des champions mercredi. Cavani remplace Lavezzi, et Lucas fait son retour après sa blessure face à Caen. Marco Verratti tente même une deuxième frappe du match. Aurier, lui, continue sa superbe exhibition - on attend la vidéo sur Facebook - et offre une passe décisive à Cavani, qui marque d'une tête décroisée. Pendant ce temps-là, le talisman spécial Coupe de la Ligue est entré. 9 mois après sa suspension et son coup de tête asséné à Motta, Brandão fait son retour à la compétition. Dans le temps additionnel, Cavani s'offre aussi un doublé sur un superbe décalage d'Ibra. Après ce premier titre de la saison, les Parisiens vont retrouver l'Europe et Zlatan les tribunes, laissant l'axe de l'attaque (et la pression inhérente) à Edinson Cavani. Les Bastiais et leurs cinq points d'avance sur Toulouse, le premier relégable, vont retrouver la Ligue 1 mercredi. Chacun sa route…



Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

motherfucker Niveau : CFA
Note : 33
les "thiriez on t'encule" à la 85e m'ont fait chaud au coeur
Paulo Verratti Niveau : DHR
Le vrai homme du match est peut-être mon beau-frère, Luigi, qui taffe au stade de France ; des supporteurs bastiais lui ont demandé les toilettes à la mi-temps ; réponse : « là-bas au fond, vous verrez écrit gentlemen ; vous entrerez quand même. »
Paulo
Paulo Verratti Niveau : DHR
Sinon Cavani a glissé sur sa transversale. Vivement qu'il se barre au mercato...
ParisianoLF Niveau : Loisir
Et encore ça aurait pu être pire, Aréola en a sauvé quelques-unes. Même le meilleur bastiais ce soir est parisien.
Lamine Turgut Niveau : CFA
Note : 22
Mince : Paris n'est en lice plus que pour 3 compèt cette saison :-(
El Pibe de Noro Niveau : DHR
"Sorry for this terribeul arbitraige" ça donne quoi en corse ?
georgesleserpent Niveau : Loisir
Et les Bastiais qui refusent la médailles des mains de moustache... Au moins ils vont au bout de leurs idées
Bon Paris a été sérieux.

Un peu deg pour Bastia qu'ils perdent comme ça après une aussi belle qualif en 1/2 à Monaco.

Même pour nous...c'est moyen de gagner comme ça. Bravo quand même au PSG d'avoir joué à fond la 2nde mi-temps.

Mais bon je pense que Bastia peut s'en prendre au débile de Boudebouz vu ce qu'il a balancé dans la presse cette semaine. Le début de match de Bastia aussi est pas top avec les fautes sur Silva, Rabiot, etc...
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Si le match pouvait écrire, il écrirait avec son sang : "Bastien m'a tuer"... C'est très dur pour Bastia ce rouge, dans le règlement c'est pas scandaleux, mais cette règle est trop cruelle !

Sinon, Jérôme Alonzo est au dessus des consultants de Canal !
georgesleserpent Niveau : Loisir
El pibe de noro

très drôle, vraiment, mais tu penses sincèrement que l'arbitre est scandaleux sur ce match ? Et tu penses sincèrement que même sans ça le PSG n'aurait pas gagné ? Avec un but d'avance à la 20ème ?
MOREL_EST_UNE_PIPE Niveau : CFA2
Sammaritano meilleur que Valbuena, Gignac l'homme d'une saison, Lacazette à qu'il ne voit rien d'interessant et maintenant Zlatan qui est fini et qui va se faire dégager a coup de pompes au derch du pez a la fin de la saison...
Maintenant c'est est une certitude il existe bien un complot de l'UNFP pour nous faire ouvrir les yeux: Daniel Riolo est une bille en foot.
Note : 15
Message posté par Paulo Verratti
Le vrai homme du match est peut-être mon beau-frère, Luigi, qui taffe au stade de France ; des supporteurs bastiais lui ont demandé les toilettes à la mi-temps ; réponse : « là-bas au fond, vous verrez écrit gentlemen ; vous entrerez quand même. »
Paulo


Churchill
LeJusticier Niveau : Ligue 2
Note : 12
Un match qui restera pas dans les annales... m'enfin sauf dans celui des bastiais.
Note : 3
Message posté par georgesleserpent
Et les Bastiais qui refusent la médailles des mains de moustache... Au moins ils vont au bout de leurs idées


Ah j'ai pas vu. Joli.
Il s'est bogossifié Thiriez.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Ben bravo le PSG. Vous gagnez magnifiquement, sans aucune aide de l'arbitrage, dans une compétition qui est LA plus importante et qui intéresse tous les amateurs de football, la coupe de la ligue alias coupe moustache ! C'était une très belle compétition, la plus belle de toute, vous avez tout donnés et c'est magnifique car rien n'a faussé ce match ! Et que les bastiais ne chialent pas : un club venant d'une île d'hooligan et de terroristes ne mérite pas de soulever une coupe !

Plus sérieusement j'ai coupé le match à la mi-temps : le match était déjà plié, il n'y avait plus aucun suspense, les bastiais étaient résignés légitimement... en fait merci le PSG, vous tuez littéralement tout le suspense avec en bonus le 12ème homme avec vous du coup on n'a même plus envie de regarder un match en entier puisque toute notion de suspense et d'intérêt est morte. Le seul intérêt du match reste les chants anti Thiriez, et c'est un intérêt restant trop faible pour se faire chier 45 minutes de plus devant un écran.

Et puis bon, le club appartenant à l'état premier financeur de terrorisme au monde qui mate un club corse, c'est le trolling maximum.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Message posté par Sittius


Ah j'ai pas vu. Joli.


C'était cocasse. Voir ce pauvre Thiriez rester comme un con, sourire figé, médailles à la main, c'est savoureux.
L'arbitrage a été excellent. Très chouette que l'on puisse entendre ce que dit l'arbitre aux joueurs d'ailleurs, c'est mille fois mieux que les commentaires.
Note : 14
Semaine tranquille pour le PSG :

1) Une branlée collée aux marseillais aux vélodrome.

2) Qualification pour la finale de la coupe de France en explosant Sainté.

3) Un trophée pour finir la semaine : la coupe à moustache face aux corses.

Maintenant place aux choses sérieuses avec le barça.
El Pibe de Noro Niveau : DHR
@georges

Paris aurait gagné même si eux avait été à 10, je le concède. C'était juste pour le clin d'oeil, en attendant le passage couillu des bastiais devant moustache. En attendant ce rouge a tué un match équilibré. Cette règle c'est la triple peine : un rouge, un penalty (70% au fond), et perte d'un atout offensif. Dommage. J'aurai bien voulu voir la résistance bastiaise à armes égales
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 114