1. //
  2. // 33e journée
  3. // OL/PSG

Paris doit savoir grandir

Éliminés en début de semaine de la Ligue des champions, les Parisiens doivent passer à autre chose. Mine de rien, dans les quinze jours qui viennent, le PSG peut aller chercher deux titres. Tout sauf une banalité pour un club qui n’a réussi qu’une seule fois dans son histoire à conserver un titre. C’était une Coupe de France en 1983.

Modififié
2 55
Les grandes équipes se jugent aussi par leur capacité à rebondir. Parce que oui, le PSG en est là. Rebondir. Depuis le but de Demba Ba à Stamford Bridge, on prête aux Parisiens un vague à l'âme persistant. Certains parlant même de déprime collective. Pourtant, il n’y rien d’anormal ni de honteux à se faire éliminer en quart de finale de Ligue des champions par José Mourinho. Par contre, ça l’est de s’apitoyer sur son sort et de prétendre que la fin de saison n’a plus aucune saveur. Surtout quand on sait d’où l’on (re)vient. Il y a 5 ans, Amara Diané sauvait le PSG de la Ligue 2. Chelsea, lui, était déjà en finale de Ligue des champions. Les Blues vont peut-être même y retourner cette saison après s’être fait lourder dès le premier tour, l’an dernier. Savoir rebondir, c’est un art nécessaire quand on veut tutoyer les grands de ce monde. Paris est là pour apprendre. Qu’il le fasse. Et ça commence par l’acquisition d'un titre de champion de France promis, mais encore virtuel. Tenant du titre, le PSG est à quelques points d’un doublé historique. Le club francilien n’a encore jamais réalisé de back-to-back dans son histoire. Mieux, les Parisiens ont également le loisir de disputer une finale de Coupe de la Ligue au Stade de France la semaine prochaine. En l’espace de quinze jours, les joueurs de Laurent Blanc peuvent donc garnir leur armoire à trophées de deux titres. Tout sauf une fin de saison sans saveur. C’est même une formidable opportunité de passer à autre chose.

Ne pas bouder son plaisir

Mine de rien, comment bouder deux trophées, dont un titre de champion, quand on possède une armoire à trophées loin d’être la plus fournie du pays ? Conserver le titre de champion est peut-être un minimum, mais il faut le faire. Blanc peut terminer la saison avec trois trophées, ce que personne n’a réussi à faire sous l’ère du Qatar, qui, pour l’instant, n’a que l’Hexagoal et le Trophée des champions sous la main. C’est peu pour le plus grand argentier de la place de Paris. Finalement, le problème de ce PSG-là, c’est de s’être vu trop beau, trop tôt. Les suiveurs du club sont également tombés dans le panneau, puisque la caisse de résonance médiatique a fait du PSG un prétendant au titre en Ligue des champions, allant même, parfois, jusqu'à faire du trio Motta-Matuidi-Verratti le meilleur milieu de terrain d’Europe. La déception de Chelsea a permis de (re)mettre les choses à plat. Marco Verratti, par exemple, est encore trop léger pour les grosses affiches européennes. Il apprend. Comme tout le monde. Deux ans de vécu commun en Ligue des champions, c’est peu. Ils vont devoir s’en remettre et bosser. C’est un peu le message envoyé par Thiago Silva, vendredi, via les différents médias du club.

Le titre au Parc

« Je veux dire juste une chose : pardon pour la Champions League. Nous allons continuer à nous battre tous ensemble pour faire de cette équipe du Paris Saint-Germain la meilleure équipe au monde. Il faut encore travailler beaucoup pour décrocher enfin la Champions League. Elle va arriver parce que nous travaillons beaucoup et, quand on travaille beaucoup, les choses finissent par arriver. Alors, nous allons continuer de travailler tous ensemble pour faire de cette équipe la meilleure équipe du monde. » Le discours est démagogique, mais il a le mérite d’être là. Avant de retrouver les soirées européennes en septembre prochain, il faut quand même aller chercher ce quatrième titre de champion. Pour ce faire, il faut d'abord rendre visite à Lyon, un autre déçu européen de la semaine. D’autant que l’OL réussit plutôt bien aux Parisiens ces derniers temps (le PSG reste sur trois victoires en championnat sans avoir encaissé de but : 1-0, 1-0, 4-0). Dans trois matchs, a priori, les Parisiens auront bouclé leur saison. Entre Gerland, la finale de Coupe de la Ligue – toujours contre Lyon – et la réception d’Évian Thonon Gaillard le mercredi 23 avril (jour où le titre devrait probablement être fêté), on en saura définitivement plus sur la capacité du club à relever la tête. Retrouver l’envie de jouer, de sourire, de gagner. Mais toujours sans Zlatan Ibrahimović, blessé et touché par un deuil familial en cette fin de semaine. Mine de rien, sans son numéro 10, le club francilien n’est plus tout à fait le même. Cela dit, il faut terminer le travail que le géant suédois a admirablement commencé avec ses 25 buts et 11 passes décisives en championnat. Laurent Blanc a parfaitement résumé la situation : « Nous serons jugés avant tout sur nos résultats. » En gros, pas le temps pour les regrets. Ce n’est pas de Blanc, c’est de Lunatic.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Pour l'élimination en Ligue des Champions, il faut relativiser. Le scénario est certes frustrant pour les parisiens après avoir été en position (très) favorable pour se qualifier, mais d'une part l'entraîneur en face n'était pas le premier zozo venu, d'autre part un deuxième quart de finale en deux ans alors que le club sortait d'une longue période de disette au niveau européen est une performance appréciable.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Sidney G'Ovule
Pour l'élimination en Ligue des Champions, il faut relativiser. Le scénario est certes frustrant pour les parisiens après avoir été en position (très) favorable pour se qualifier, mais d'une part l'entraîneur en face n'était pas le premier zozo venu, d'autre part un deuxième quart de finale en deux ans alors que le club sortait d'une longue période de disette au niveau européen est une performance appréciable.


Pour rappel, des clubs comme le Real Madrid à une époque, ou Arsenal et le Milan AC aujourd'hui, auraient bien aimé avoir le possibilité de disputer les quarts de finale de la Ligue des Champions deux années de suite.
vinceletah Niveau : CFA
Note : 5
"le discours est demagogique"... C est aussi demagogique de voir de la demagogie partout!
La saison est foutue de toute facon, la coupe de la ligue j en ai rien a pete!
C etait Mercredi qu il fallait jouer au foot!
Note : 12
C'est quoi cet article qui enfonce des portes ouvertes en nous apprenant que :
- Paris est déçu d'être éliminé de la CL.
- Les médias (dont So Foot) se sont emballés sur le Pèze.
- Paris peut gagner le championnat et la coupe.
- Qu'ils essaieront de faire mieux la prochaine fois.

Merci pour cette enquête dominicale, Mr Faure.
C'est pas Paris qui s'est vu trop beau, mais les journalistes qui connaissent pas la modération et qui ont fait monter la sauce pour gagner du clic.

Il me semble que l'objectif de cette saison, c'était les 1/4 de LDC, pas de la gagner.

Et si les joueurs peuvent être déçus, ça m'étonnerait qu'ils soient déprimés et se relâchent pour la fin de saison.
De ce quart de finale, je retiens 2 chose :

1. l'emballement de ouf après la victoire du match aller. A cause de cette victoire, on a sorti les stats (78% de chance de passer), il y avait déjà des pubs pour célébrer la qualif, on disait qu'à cause de sa blessure, Ibra manquerait peut-être la demi... Bref, on a oublié qu'il y avait un match retour à jouer et on n'a pas su gérer ce côté favori.

2. Paris qui perd à cause d'un but à la 87e puis l'emballement de ouf du retournage de veste. Paris, pas une grande équipe, saison "ratée", des joueurs en carton, un entraîneur dont on comprenait bien pourquoi il était le 6e choix...

L'un comme l'autre, je trouve ça complètement hallucinant. Encenser puis détruire. Bref :(
Mister Wayne Niveau : District
Sympa la référence à Lunatic. Mauvais Oeil top 3 album rap fr
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Quent3in
C'est pas Paris qui s'est vu trop beau, mais les journalistes qui connaissent pas la modération et qui ont fait monter la sauce pour gagner du clic.


Je ne sais pas qui s'est le plus masturbé entre Canal+ et L'Équipe. Ils se sont gavés comme des gloutons
Message posté par Yo'Do
De ce quart de finale, je retiens 2 chose :

1. l'emballement de ouf après la victoire du match aller. A cause de cette victoire, on a sorti les stats (78% de chance de passer), il y avait déjà des pubs pour célébrer la qualif, on disait qu'à cause de sa blessure, Ibra manquerait peut-être la demi... Bref, on a oublié qu'il y avait un match retour à jouer et on n'a pas su gérer ce côté favori.

2. Paris qui perd à cause d'un but à la 87e puis l'emballement de ouf du retournage de veste. Paris, pas une grande équipe, saison "ratée", des joueurs en carton, un entraîneur dont on comprenait bien pourquoi il était le 6e choix...

L'un comme l'autre, je trouve ça complètement hallucinant. Encenser puis détruire. Bref :(



J allais dire tres francais mais non ca aurait ete la meme en Espagne ou ailleurs.

La ou c est tres francais c est qu on se pigne a mort pour un quart de final alors que nos voisins font des demis bien plus souvent donc c est pas l autosucage en cas de ballotage favorable....en quart. Du coup on a l air d une belle brochette d éjaculateurs précoces. Ca donne aussi une idee du niveau des clubs francais sur la scene europeenne, derriere les portuguais ( y a toujours un guesh en demi de qq chose) meme si je pense la Ligue 1 plus costaud que la Sagres désargentee.
Si l'on compare avec le parcours d'un Manchester City en LDC, Paris se débrouille plutôt pas mal.
Ce qui explique la réaction négative de beaucoup de personnes, au-delà de la déception, c'est d'avoir entendu lorsque le PSG était trop suffisant en Ligue 1 que l'équipe était "programmée pour la ligue des champions", de voir certains supporters dire que Chelsea allait être une formalité.
Si sur le terrain le match aller a été maîtrisé, le match retour était indigne d'un prétendant au titre et il y a encore pas mal de boulot. Et je ne pense pas que ce soit un problème de joueurs, avec des Cavani, des Motta, des Silva, Paris n'est, sur le papier, pas inférieur à Chelsea. Le match était un combat tactique que Blanc a lamentablement perdu.
Menez est le Amara Diané blanc.
Message posté par Sidney G'Ovule
Pour l'élimination en Ligue des Champions, il faut relativiser. Le scénario est certes frustrant pour les parisiens après avoir été en position (très) favorable pour se qualifier, mais d'une part l'entraîneur en face n'était pas le premier zozo venu, d'autre part un deuxième quart de finale en deux ans alors que le club sortait d'une longue période de disette au niveau européen est une performance appréciable.



Tout a fait d'accord, objectif minimum atteins (l'objectif était 1/4 minimum), ce qui est est quand meme pas mal pour un club qui se débattait il y a 4 ans.


Sympa la référence à Lunatic. Mauvais Oeil top 3 album rap fr


Tout a fait monsieur Uchiwa, Top 1 meme je dirait :)
Message posté par jikze
Menez est le Amara Diané blanc.


L'autre jour, on m'a sorti la même comparaison, mais avec Lucas.
excusez moi les mecs, HS complet, mais le CM du PSG faut le viré non? sérieusement faut qu'il arrête de chambrer tout le monde comme ca, ca en deviens ridicule...
(CF : tweet a propos du match vs Lyon)
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Message posté par Yo'Do
De ce quart de finale, je retiens 2 chose :

1. l'emballement de ouf après la victoire du match aller. A cause de cette victoire, on a sorti les stats (78% de chance de passer), il y avait déjà des pubs pour célébrer la qualif


Genre comme ça ?





"Mine de rien, comment bouder deux trophées, dont un titre de champion, quand on possède une armoire à trophées loin d’être la plus fournie du pays ?"

Bah vu l'investissement, c'est le strict minimum. Mais surtout, à vaincre sans péril, vous triomphez sans gloire. Le titre de champion l'an dernier c'était bien sympathique et nouveau pour vous du coup c'était suffisant, mais maintenant vous ne serez jugez que par vos résultats en LdC tant que la Ligue 1 stagne à ce niveau. Et la Coupe de la Ligue, sérieux? Le trophée des Champions? Hahaha, on essaie de se consoler comme on peut. Marrant parce que quand ce sont d'autres clubs en finale, vous êtes les premiers à dire que c'est un trophée en bois... même le PSG ridicule des années 2000 a remporté ce trophée, c'est dire sa valeur et la difficulté pour l'avoir, surtout quand on est tête de série !

Cette saison est un echec, quand on nous dit que Silva est le meilleur défenseur du monde, qu'Ibra est un candidat au ballon d'Or, se faire éliminer face au premier vrai adversaire venu en LdC ça fait tache pour des cracks, et c'est surement pas remporter ce faible championnat qui va changer leur etat d'esprit. Silva, il pense qu'à une chose maintenant, c'est la CDM, rien d'autre. Après le calvaire du Trocadéro, on risque de voir la fête la plus pourrie du siècle pour une équipe championnat tellement ces trophées nationaux n'ont aucune valeur pour ces joueurs là. Et si jamais vous perdez la finale, ce sera plus un echec, mais une catastrophe comme saison.
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Message posté par pompidou
Si l'on compare avec le parcours d'un Manchester City en LDC, Paris se débrouille plutôt pas mal.




Sauf que City joue dans un des championnats les plus relevés et prestigieux du monde, ou chaque week end tu joues ta vie, dans des stades bouillants, devant toutes les télés du monde, te confrontant au gratin mondial en terme de joueurs, d'effectifs, de palmarès... donc même si leur parcours en LdC n'est pas bon, ils ont un championnat qui a énormément de valeur pour se consoler.


C'est autre chose que la Ligue 1. Aucune gloire de la remporter quand t'alignes des mecs à 40M à chaque poste. C'est juste le strict minimum, rien de glorieux
Selbycool Niveau : CFA2
Et ben, ça fait pas de mal de revenir à des commentaires un peu plus posés sur les événements de la semaine dernière...

Rien de dramatique, l'année prochaine l'objectif sera de dominer la poule et d'atteindre les 1/2, au boulot !
NikkoFromLyon Niveau : CFA
C'est quoi le tweet du PSG sur le match de ce soir ?

Au passage y a bien un adversaire ce soir ou Paris joue tout seul ?
Une équipe taillée par l'Europe..euh pardon pour l'Europe.
Champion mon frèwre
Message posté par RadamelFalcao


Genre comme ça ?





"Mine de rien, comment bouder deux trophées, dont un titre de champion, quand on possède une armoire à trophées loin d’être la plus fournie du pays ?"

Bah vu l'investissement, c'est le strict minimum. Mais surtout, à vaincre sans péril, vous triomphez sans gloire. Le titre de champion l'an dernier c'était bien sympathique et nouveau pour vous du coup c'était suffisant, mais maintenant vous ne serez jugez que par vos résultats en LdC tant que la Ligue 1 stagne à ce niveau. Et la Coupe de la Ligue, sérieux? Le trophée des Champions? Hahaha, on essaie de se consoler comme on peut. Marrant parce que quand ce sont d'autres clubs en finale, vous êtes les premiers à dire que c'est un trophée en bois... même le PSG ridicule des années 2000 a remporté ce trophée, c'est dire sa valeur et la difficulté pour l'avoir, surtout quand on est tête de série !

Cette saison est un echec, quand on nous dit que Silva est le meilleur défenseur du monde, qu'Ibra est un candidat au ballon d'Or, se faire éliminer face au premier vrai adversaire venu en LdC ça fait tache pour des cracks, et c'est surement pas remporter ce faible championnat qui va changer leur etat d'esprit. Silva, il pense qu'à une chose maintenant, c'est la CDM, rien d'autre. Après le calvaire du Trocadéro, on risque de voir la fête la plus pourrie du siècle pour une équipe championnat tellement ces trophées nationaux n'ont aucune valeur pour ces joueurs là. Et si jamais vous perdez la finale, ce sera plus un echec, mais une catastrophe comme saison.


Donc (peu être) remporter 3 titres sur 5 possible c'est un échec? nan mais respecte toi sérieux...




C'est quoi le tweet du PSG sur le match de ce soir ?

Au passage y a bien un adversaire ce soir ou Paris joue tout seul ?



ca deviens un peu ridicule je trouve...

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 55