En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Bordeaux-PSG (0-3)

Paris danse sur un air latino

Paris aime distribuer des claques aux Girondins. Comme il y a quelques semaines en Coupe de la Ligue, les Parisiens ont largement dominé Bordeaux. Score final : 0-3 et un doublé pour Edinson Cavani. Parfait à quatre jours de la réception du Barça.

Modififié

Bordeaux 0-3 PSG

Buts : Cavani (6e, 48e), Di María (41e)

Pour une fois, cette saison, le Matmut, ou René-Gallice pour les puristes, était rempli. À l’heure où les plus précautionneux se dirigeaient vers la buvette pour éviter la foule à la mi-temps, tout le stade bordelais a vu le couloir gauche s’ouvrir à Edinson Cavani. Vers là où la plupart des footballeurs auraient envoyé le ballon s’ils l’avaient eu dans les pieds. Mais à cet instant, l’homme qui en a la charge préfère lancer Ángel Di María, à la limite du hors-jeu, en dépit de la présence de ce défenseur qui se dresse entre son partenaire et lui. Le service s'avère chirurgical, l’Argentin peut filer planter le deuxième but parisien, celui du break, qui sonne les Bordelais avant la pause. C’était une passe de Marco Verratti, forcément.

Premier tir, premier but


Cédric Carrasso n’a pas le temps de se chauffer les gants. Même pas un centre anodin à négocier d’entrée que le capitaine bordelais doit se résoudre à aller chercher le ballon au fond des filets. On joue depuis six minutes, et Edinson Cavani vient de planter son 24e but de la saison, le 25e arrivera en seconde période. La faute à une foutue relance dans l’axe signée de la recrue hivernale Vukasin Jovanović. Une manière comme une autre pour le Serbe de découvrir son nouveau jardin. Paris maîtrise, tranquillement. Seul Younousse Sankharé a l’occasion de tromper Kevin Trapp, mais le milieu de terrain foire sa tête. Il avait pourtant une belle occasion de renouer avec la tradition de l’ancien Parisien qui marque contre son club formateur.

Sans forcer


La suite, c’est Paris qui plie définitivement la rencontre en cinq minutes. D’abord, juste avant la pause, sur ce service d’amour de Marco Verratti vers Ángel Di María, qui prend soin d’attendre le dernier moment avant de lober astucieusement Carrasso. Ensuite, juste après, lorsque Cavani reprend en première intention un centre de l’Argentin, tour à tour buteur et passeur décisif. De quoi permettre à Unai Emery de faire rapidement entrer les remplaçants. François Kamano sera tout près de sauver l'honneur des siens, en vain. Paris se contentera d'un 0-3 tout en contrôle. À présent, place au Barça. Une autre histoire.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 2 heures Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 1
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17