Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 20e journée

Paris continue, Lyon décolle, Marseille s'enlise

La reprise de la Ligue 1 n'a réservé que très peu de surprises. Le PSG s'est encore baladé contre Bastia, tandis que l'OM et Monaco n'en finissent plus d'ennuyer. Sinon, l'OL a signé une belle entrée dans son nouveau stade.

Modififié

L'analyse définitive du week-end : Lyon va finir deuxième du championnat

La mauvaise première partie de saison de l'Olympique lyonnais avait semé quelques doutes. Pourtant, derrière l'intouchable PSG, encore victorieux ce week-end, c'est bien l'OL qui va venir rafler la seconde place qualificative pour la Ligue des champions. Sans surprise. Parce que tout va bien depuis la nouvelle année 2016. Hubert Fournier, que le vestiaire avait complètement lâché, a été viré et remplacé par un mec qui connaît un autre dispositif que le 4-4-2 losange. Clément Grenier est revenu et ça fait du bien. Rachid Ghezzal commence enfin à jouer au foot. Alexandre Lacazette marque des buts. Et surtout, l'OL est entré dans son Stade des Lumières flambant neuf. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le nouveau stade est porteur de promesses. Dans une ambiance de folie, les Lyonnais ont régalé pour leur première avec des buts tous plus beaux les uns que les autres. Le pire est derrière Jean-Mi. Et devant Claudio Beauvue.

La polémique de la machine à café : Sérieusement, quand est-ce que l'OM va se bouger au Vélodrome ?

C'était l'année 62, comme dirait Claude. Cela fait 54 ans que l'OM n'a pas réalisé une série aussi inquiétante à domicile. Les Marseillais n'ont pas gagné au Vélodrome depuis maintenant huit matchs. Et ce n'est pas avec des prestations comme celle face à Guingamp que ça va changer. En 90 minutes, les Marseillais n'ont absolument rien montré. Aucun enchaînement, aucune belle action, aucun rythme, aucune envie, rien d'intéressant, le néant. Et Michel a beau hurler sur son banc, il est en grande partie responsable de ce fiasco. Même s'il a des circonstances atténuantes avec le départ de nombreux joueurs cet été et celui de Marcelo Bielsa au dernier moment, il aurait dû réussir à mettre en place quelque chose en cinq mois. Là, aucun plan de jeu ne se dessine. Du coup, le public marseillais est dégoûté, ne vient plus au stade, à part pour huer ses joueurs. Des joueurs qui perdent donc de plus en plus confiance à domicile. Le cercle vicieux.

Vous avez raté Reims - Toulouse et vous n'auriez pas dû

Qui aurait cru qu'un match entre le 17e et le 19e allait être aussi animé ? En tout cas, les Rémois et les Toulousains sont restés sur leur lancée de la Coupe de France. Les premiers, battus 4-1 par Chambly, ont encore une fois chuté lourdement. Les seconds, larges vainqueurs 5-0 de Sannois-Saint-Gratien, continuent leur opération confiance. Pourtant, ce sont bien les locaux qui dominent et qui mènent 1-0 à la mi-temps. Sauf que comme à chaque mercato, Wissam Ben Yedder est très motivé pour se faire remarquer et se barrer enfin du Téfécé. L'attaquant toulousain plante son triplé, tandis que de l'autre côté du terrain, le jeune Alban Lafont multiplie les arrêts de grande classe. Il ne manquait plus qu'un petit carton rouge pour conclure une soirée bien pourrie. Antoine Devaux s'en chargera.

Ils l'ont dit


- « Pourquoi pas ne pas gagner l’Euro avec Valbuena et Benzema ? Tout est possible. » Mathieu Valbuena, Olympique lyonnais. Pas rancunier, le mec.
- Christophe Galtier, entraîneur de l'ASSE : « Je veux bien prendre ma part de responsabilité quand le jeu n'est pas là, mais je veux que cet après-midi, les joueurs en prennent aussi une grande partie. » Compris, bande de nuls ?


- « Je suis inquiet. » Michel, entraîneur de l'OM. Ça tombe bien, nous aussi.
- Kolbeinn Sigþórsson, Nantes, après son deuxième but en championnat : « Les critiques ne m’ont pas blessé, mais elles m’ont rendu plus fort ! » Assez fort pour partir dès cet hiver.
- « Je ne veux pas faire une faute avec les pieds, car c'est dangereux pour l'adversaire. J'ai essayé de prendre le pantalon. » Marco Verratti, PSG, à propos de ce qui est sûrement la plus belle faute de la saison.


Le tweet


Merci will.i.am, il en avait rêvé.

Le top 5


Claudio Beauvue : Marquer le but du 4-1 à la dernière minute en ayant juste à pousser le ballon dans les filets et faire le cake devant ses propres supporters, c'est fort. S'en excuser derrière sur Twitter, ça casse tout.
Yoann Gourcuff : Entré en jeu pour la première fois de la saison à la 75e minute, il a terminé le match en boitant. Back in 2015.
Pierrick Capelle : Premier but en Ligue 1. Et quel but, putain !
Majeed Waris : Il ne manquait plus que le but contre le Stade rennais pour la mettre définitivement à l'envers. C'est maintenant chose faite.
Cheick Diabaté : Premier but de la saison pour l'immense Cheick. Histoire de permettre aux Girondins de décrocher leur 1000e victoire en Ligue 1. Patron.

La stat inutile





Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE