1. //
  2. // Groupe F
  3. //
  4. // Apoel Nicosie/PSG (0-1)

Paris Chypre les trois points à Nicosie

Grâce à un nouveau but de Cavani en toute fin de match, Paris s'impose dans la douleur. Les Parisiens n'ont rien proposé, ont été sauvé deux fois sur la ligne par David Luiz, mais repartent de Chypre avec trois points. Et enchaînent deux victoires pour la première fois de la saison.

Modififié
3 80

APOEL Nicosie - PSG
(0-1)

E. Cavani (86') pour PSG.


Il est comme ça, Edinson : il flingue. Même à la 87e minute. Il dégaine sans se soucier de qui il a en face. Des supporters lensois, M. Rainville ou des Chypriotes énervés. Il s'en fout. D'ailleurs, il est remonté, Edinson. D'abord parce qu'on lui rabâche à longueur de temps qu'il n'y arrive pas, qu'il est nul, et ensuite parce que ces salauds de supporters l'ont empêché de dormir avec leurs klaxons et leurs pétards. Du coup, le Matador a fait ce qu'il sait faire : il a abattu ces gars-là. De sang froid. Au buzzer. En même temps, au vu de la gueule de la rencontre, c'était ça ou il s'en prenait à un de ses coéquipiers. Oui, ce soir, à part David Luiz qui a fait office de gilet pare-balles, Thiago Silva auteur d'une entrée sobre mais correcte et Edinson, qui a été chercher les trois points, le PSG n'était pas loin du néant. D'ailleurs, ils n'étaient pas loin du match nul. À exactement trois minutes. Et à Paris, on se dira volontiers que « ce genre de matchs, il faut les gagner » . Ce sera toujours mieux que de les regarder.

En l'absence du Z, zzz


Si Paris obtient un corner sur la première action, le début de match n'en est pas moins chypriote niveau occasion. Sirigu est rapidement mis à contribution, et Thiago Silva manque encore de repère. Comme un symbole, Maxwell, absolument seul, hésite pour sa passe entre son capitaine et Van der Wiel et trouve la touche. Les Parisiens prennent le contrôle des opérations, mais ont du mal à construire. Pastore ne touche pas la balle, Matuidi prend des tampons lorsqu'il essaye de casser les lignes, Motta tente une frappe de 30 mètres. Après, en face, on n'a pas vraiment affaire à des foudres de guerre non plus. Quand le principal danger s'appelle Cillian Sheridan, un Irlandais d'1,96m ayant claqué 35 buts en 160 matchs dans des clubs comme Motherwell, St Johnstone, Kilmarnock et le tout-puissant CSKA Sofia, on peut parler de danger relatif. En même temps, Sheridan, c'est un pilier anglais. De l'autre côté du terrain, son homologue Cavani claque sa spéciale du moment, la frappe dans la jambe d'appui. En somme, le PSG propose sa classique passe à dix, et on s'ennuie ferme. Heureusement que John Arne Riise entre en jeu pour nous offrir un petit soupir de nostalgie.

Cavani dégaine


La pause ne change rien à l'histoire. Paris manque d'envie, d'énergie, d'idée. Dans la lignée des « actions qu'on ne devrait jamais voir parce que vouées à l'échec » , Matuidi tente d'enrouler une frappe en direction de la lucarne. Évidemment, c'est très loin du cadre. Pire, la correction est toute proche lorsque Manduca déborde sur la gauche et trouve seul au point de pénalty Tiago Gomes. L'homme doublement portugais décroise parfaitement sa tête, Sirigu est battu, mais David Luiz s'envole pour sauver sur sa ligne. Pour prendre du plaisir, il faut se contenter des touches longues de Riise, véritables madeleines de Proust. Toujours dans la souffrance, David Luiz dégage de nouveau le ballon alors que Sirigu était passé à travers. C'est ensuite Nuno Morais qui frappe au-dessus au terme d'un bon contre. Lucas se charge de répliquer d'une Robben, mais évidemment, n'est pas chauve qui veut. Bien conscient des limites de son équipe, à la 70e, Blanc sort Pastore pour Cabaye, et Verratti pour Bahebeck. Enfin, l'inverse aurait été plus logique. Évidemment, il ne se passe toujours rien, si ce n'est des semi-occasions chypriotes. Et puis, alors qu'on ne s'attendait plus à rien, Cavani réalise un superbe enchaînement, perd presque le ballon, s'arrache, et en tombant, parvient à frapper. Pardo est battu, et Cavani peut aller tirer sur les taupes avec son fusil. Le PSG s'impose, mais que ce fut compliqué.

⇒ À lire : les notes du match APOEL Nicosie/PSG

⇒ Résultats et classements de la Ligue des champions

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 14
Ptain sur un live du PSG ya plus d'anti que de pro-parisiens.
Ça vous manque la coupe d'Europe hein?

Sinon, magique la célébration de Cavani hahaha
La meilleure des réponses avec une touche d'humour.

David Luiz nous sauve, la bise aux rageurs.

Bon sinon, match de merde, victoire pas méritée, mais on le sait, Nicosie n'est jamais facile à battre. Le Barça a gagné sur le même score à domicile et l'ajax a fait match nul. On ne parlera pas des clubs français les années précédentes.
Mais si vous voulez vous déchaîner allez-y.

On s'en fout est premier!
NULS.
Ce fut un calvaire de suivre ce match, le pire depuis l'arrivée de Blanc... j'en peux plus.
J'ai vraiment un probleme avec le positionnement de Motta matuidi Verratti et Pastore. Leur positionnement est complètement anarchique ils passent leur temps à permuter (on voit ca nulle part ailleurs en Europe) ils se marchent dessus, leurs déplacements manquent de cohérence voire d'intelligence par moment...
Je trouve que ca entraine le fait que le terrain est mal quadrillé, les joueurs recoivent le ballon arreté. Quand ils l'ont ils doivent attendre pour avoir une solution, et ca ralentit vraiment le jeu. Je zappais des fois sur Barca Ajax la circulation de balle allait au moins 3x plus vite.
On rajoute à ca trop peu de jeu dans les intervalles ( Lucas? Pastore? Matuidi?) et pas de combinaisons avec les lateraux pour centrer ca donne le jeu sterile qu'on a vu ce soir...
c'est quand meme dingue quand on a des centreurs comme Maxwell et Van der Wiel avec un joueur devant comme Cavani d'aussi peu centrer dans un match comme ca!!
"Le mitrailleur de taupes" qui veut éloigner les soupçons en voulant faire gober à tout le monde qu'il n'ya pas de cibles visées en visant le sol.
Un peu lorsque tu pètes en public, tu tentes d'éloigner les soupçons en reproduisant le même son avec ta bouche mais sans succès ...

La perf du PSG est dégueulasse mais je tiens à souligner que ce n'est pas un hasard si Barcelone ne s'est imposée que par la plus petite des marges au Camp Nou et que si Lyon s'est fait humilier il y a de ça 2 ou 3 ans en huitième. Cette équipe a une force collective incroyable.
Même s'il n'a pas apporté hormis ses temporisations en fin de match, il a encore fait une passe décisive - après celle de vendredi pour Cabaye - le Jean-Chris' mine de rien !
Sinon, Cavani s'est comporté en vrai matador en plantant sa banderille...
Finalement, on doit se contenter de peu ce soir, vraiment peu !
Ca reste un vrai hold up quand meme
ZZZZZZZZZZzzzzzzzzzz
Ronaldibert Niveau : Loisir
C'est ce genre de match qu'il fallait gagner et en plus c'est Cavani qui marque, ça peut que être de bonne augure, on s'est fait chier, ça sentait le traquenard puis finalement ils s'en sortit ouf de soulagement, on reste devant le Barça !
M.Manatane Niveau : CFA
Note : 15
Content pour Cavani, qui montre bien à quel point le poste d'avant-centre est ingrat.
Son but marqué à l'énergie reflète la grinta du bonhomme, n'en déplaise à ceux qui adorent le tailler en oubliant ce qu'il apporte à son équipe.
Frappe2mule Niveau : Loisir
Quelle nulité, quelle suffisance...

Comment on peut passer d'un match plein comme celui contre le Barca, à cette immondice ?
ToxikCheese Niveau : Loisir
Message posté par rikii
"Le mitrailleur de taupes" qui veut éloigner les soupçons en voulant faire gober à tout le monde qu'il n'ya pas de cibles visées en visant le sol.
Un peu lorsque tu pètes en public, tu tentes d'éloigner les soupçons en reproduisant le même son avec ta bouche mais sans succès ...

La perf du PSG est dégueulasse mais je tiens à souligner que ce n'est pas un hasard si Barcelone ne s'est imposée que par la plus petite des marges au Camp Nou et que si Lyon s'est fait humilier il y a de ça 2 ou 3 ans en huitième. Cette équipe a une force collective incroyable.


en parlant de l'OL, éliminé aux penalty, ya pire comme humiliation...

Mais ouais, l'APOEL Nicosie est assez baleze collectivement et mentalement !


Et il a fait quoi de si drole Cavani pour célébrer son but
Lamine Turgut Niveau : CFA
Note : -1
DL est le mec décisif du match !
C'est lui qui fait la différence ce soir !
(fait chier de dire ça, au passage ...)
menezmenezoutai Niveau : District
ce résumé était plus drôle que la tentative d'enroulée de matuidi, de haute qualité donc
En fait il avait raison Leonardo, le PSG est trop fort pour les petites équipes...
Frappe2mule Niveau : Loisir
Message posté par PauletaSusicGaucho
Ptain sur un live du PSG ya plus d'anti que de pro-parisiens.
Ça vous manque la coupe d'Europe hein?

Sinon, magique la célébration de Cavani hahaha
La meilleure des réponses avec une touche d'humour.

David Luiz nous sauve, la bise aux rageurs.

Bon sinon, match de merde, victoire pas méritée, mais on le sait, Nicosie n'est jamais facile à battre. Le Barça a gagné sur le même score à domicile et l'ajax a fait match nul. On ne parlera pas des clubs français les années précédentes.
Mais si vous voulez vous déchaîner allez-y.

On s'en fout est premier!


C'est à cause de supporteurs comme toi, qu'il y a de plus en plus d'anti-parisiens.
Nasser Al-Khelaifi aurait dit : Après le Barça, celui-là est le deuxième plus beau jour de ma vie.
Message posté par PauletaSusicGaucho
David Luiz nous sauve, la bise aux rageurs.


Il t'a juste sauvé d'un licenciement de Blanc. Y'a pas de quoi sauter au plafond non plus...
Message posté par PauletaSusicGaucho
Ptain sur un live du PSG ya plus d'anti que de pro-parisiens.
Ça vous manque la coupe d'Europe hein?

Sinon, magique la célébration de Cavani hahaha
La meilleure des réponses avec une touche d'humour.

David Luiz nous sauve, la bise aux rageurs.

Bon sinon, match de merde, victoire pas méritée, mais on le sait, Nicosie n'est jamais facile à battre. Le Barça a gagné sur le même score à domicile et l'ajax a fait match nul. On ne parlera pas des clubs français les années précédentes.
Mais si vous voulez vous déchaîner allez-y.

On s'en fout est premier!


pourquoi est ce que t'as une figurine de l'ancien marseillais joseph-antoine bell comme avatar ?(c'est de l'humour hein ,je sais que c'est apoula edel)
Message posté par Frappe2mule
Quelle nulité, quelle suffisance...

Comment on peut passer d'un match plein comme celui contre le Barca, à cette immondice ?


C'est pas comparable ce soir ils devaient faire le jeu contre une equipe repliée à l'exterieur alors que contre le barca ils ont laissé le jeu en restant replié et en se projetant vite vers l'avant à domicile. Ce match confirme juste les carences du psg quand il faut faire le jeu depuis le debut de saison...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 80