1. //
  2. // Groupe F
  3. //
  4. // Barcelone/PSG (3-1)

Paris cède sous les éclairs

Après avoir ouvert le score par Ibrahimović, le PSG n'a rien pu faire face au talent du trio Messi-Neymar-Suárez, tous trois buteurs. Plus réaliste face à des Parisiens sans idée et sans véritable ambition, le Barça s'offre la première place du groupe.

Modififié
2k 155

Barça - PSG
(3-1)

L. Messi (18'), Neymar (42'), L. Suárez (76') pour FC Barcelone , Ibrahimović (15') pour PSG.


L'équation de départ était simple : pour conserver la tête du groupe et éviter un gros en huitièmes, Paris ne devait pas perdre au Camp Nou. Alors Blanc a envoyé son 4-3-3 habituel, avec son trio Motta-Verratti-Matuidi, en laissant les ailes à la vitesse de Lucas et au travail de Cavani. Un choix qui condamnait Pastore au banc. Pour devenir calife à la place du calife, le Barça devait gagner. Enrique a donc surpris les presses de France et de Catalogne en alignant les siens en un 3-4-3 fichtrement offensif : Mascherano devant la défense, Pedro et Neymar sur les côtés, Messi-Suárez en pointe. Comme souvent, la fortune a souri aux audacieux. Paris a certes essayé de faire le match qu'il fallait, souffrant par moment, jamais plus que de raison, récupérant le ballon, résistant au pressing asphyxiant, procédant en contre. Mais si Zlatan a rapidement marqué le premier but, Lucas et Cavani n'ont pas réussi à l'imiter, manquant toujours de peu. Au contraire, le Barça a procédé comme à son habitude. Sans être impressionnants, ils ont accéléré trois fois, et quand on compte des joueurs de la trempe de Messi, Neymar et Suárez, cela suffit à marquer à chaque fois. Le reste du temps, ils ont gardé la balle et se sont reposés sur un Mascherano impérial, toujours dans les lignes de passes et au duel.

Paris par le bon bout


D'entrée, comme une évidence, le Barça a le ballon, le récupère très vite, comme l'a toujours demandé Guardiola, sans toutefois en faire grand-chose. Matuidi suit Messi comme son ombre, et Lucas redescend épauler Van der Wiel pour museler Neymar. Le temps d'un match, le PSG redevient cette équipe de contre, défendant en 4-4-2. Dans cette forêt de jambes, Marco Verratti est un hibou magnifique et Lucas une biche gracile, sautant par-dessus les marquages. Alors quand le petit Italien reprend parfaitement Pedro sur un contre, Paris pose pour la première fois le pied sur le ballon, met en place ses triangles Verratti-Motta-Matuidi, avant que Lucas, toujours lui, ne casse les lignes. Si VdW rate son centre, le ton est donné. Le PSG monte tranquillement en puissance, Matuidi est trouvé entre les lignes, Motta a le temps de montrer son buste. Et puis une action d'école. Lucas est servi à droite, centre du plat du pied, remise en pivot de Matuidi, frappe sèche en première intention d'Ibrahimović, au ras du poteau, Ter Stegen est battu, Paris mène. Si on se dit qu'ils sont partis pour tenir plus longtemps qu'à l'aller, ce n'est qu'un leurre. Moins de cinq minutes plus tard, Mascherano, forcément plus influent en 6, alerte Suárez dans le dos de la défense, qui remise de volée pour Messi. L'Argentin se jette et égalise sous les yeux de David Luiz et de Thiago Silva, totalement largués. Une frappe de chaque côté, et déjà un partout. Si le Barça redevient alors maître de la possession, les occasions sont parisiennes, mais Lucas, bien gêné par Matthieu, frappe à côté, et Cavani sur Ter Stegen. Si le Barça semble sans idée, il n'est pas sans talent. Neymar, tout seul, enroule une frappe qui vient finir sa course dans le petit filet. Paris rentre au vestiaire mené, pas abattu.

Paris trop limite


En deuxième période, la lutte pour la terre du milieu s'équilibre. Finalement, ce n'est jamais plus qu'un duel à distance entre Verratti et Mascherano. Sur un contre, le Barça prend pour la première fois de la vitesse, mais Pedro rate son centre. Lucas, lui, rate beaucoup plus. Après avoir fait le tour de la défense, il tente de rentrer dans le but avec le ballon. Ter Stegen repousse, Cavani frappe, contré par Bartra, Verratti tacle toujours, pour la passe, et Matuidi est lui aussi contré. Paris a eu l'occasion d'égaliser. Blanc, conscient qu'il n'a plus rien à perdre, ne lance pas un latéral droit, mais Pastore. Sauf qu'il sort Verratti, alors que Luis Enrique remplace Pedro par Rakitić. Le Barça retourne à son traditionnel 4-3-3, Mascherano redescendant dans l'axe aux côtés de Piqué et récupère le contrôle des événements. Paris est dans le dur, à l'image de Matuidi qui se fait péter le nez sur un dégagement, puis prend un tube. Alors Luis Enrique passe d'une légende à une autre, d'Iniesta, trop Casper, à Xavi. Si l'Asturien veut du contrôle, le Cévenol recherche le chaos : Lavezzi remplace Matuidi. Malheureusement, l'ordre est plus fort que la morale. Xavi décale Neymar qui frappe, Sirigu repousse, Suárez surgit pour la pousser au fond. Paris est à terre et ne se relèvera plus. Même Ibrahimović sur un bon coup franc ne réussira pas à donner un visage plus représentatif à ce cruel score. Il faudra se relever.

⇒ Les notes du match

⇒ Résultats et classement de la Ligue des champions

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Heiseinberg Niveau : CFA
Voila. Le travail a été fait proprement. Et quand j'avais lu avant le match les propos de Pastore "si le PSG gagne a Barcelone on pourra enfin dire qu'on est a leur niveau" une remise en place se devait d'être effectué.

Luis Enrique a mangé Blanc tactiquement, c'était un grand Barça dans le pressing et ne se sont pas forcés dans le jeu, juste accélérer quand ils le voulaient et c'était suffisant c'était trop fort offensivement. Énorme match de Suarez qui fait un travail ingrat qui fini par être recompensé d'un but.
Marc "Carlès" Bartra quel match de fou en latéral droit ! Fait toi du soucis Alves ...

Verrati ? Arrêtez de comparer Pogba ou Imbula a lui, aucun n'a son niveau. Il devrait être comparé a Pirlo, Modric, Xabi Alonso ces mecs la mais par respect pour eux je ne le ferais pas mais Verrati est un génie, il a 10 Pogba dans chaque orteil.

Je l'avais dis le Barça avait definitivement lancé sa saison contre Seville il faudra compter sur eux pour la victoire finale.

Visca El Barca !
Verratti étant un peu trop bon, la seule solution était évidemment de le sortir
CoreeDuNord Niveau : Loisir
Et bien voilà, le coaching de Laurent Blanc aura encore une fois fait perdre le PSG dans un grand match. Tellement prévisible, autant que ses changements. Déjà Pastore pas dans le 11 c'est incensé avec le début de saison qu'il sort... mais surtout :


Quel coach censé peut sortir Verratti après un tel match? QUI à part cette pipe de Laurent Blanc ?!


Qu'on me parle pas de physique, de carton ou je ne sais quelle excuse sortit à chaque fois qu'il sort son meilleur joueur du terrain, alors que Motta et Matuidi étaient à la rue, physiquement Motta n'arrivait même plus à tenir debout.

Derrière avec la rentrée de Lavezzi, Paris s'est retrouvé avec un seul milieu, sans tenir le ballon puisque Verratti n'était plus là. Et le seul milieu c'était Motta qui était au bout du rouleau
Un suicide tactique alors que Paris prenait le dessus

Le Barca n'a même pas été grand ce soir, ils ont joué comme s'ils affrontaient Levante, et ça a suffit. A part Mascherano qui est un joueur tellement intelligent qu'il récupère toutes les erreurs de ses coéquipiers

Sirigu, comme je le répète à chaque fois, n'est pas un gardien qui fait gagner des points, et O Travlo a encore montré tous ses talents de meilleur défenseur du monde ( si si puisqu'on vous dit que c'est lui le meilleur ! )

Au moins on s'est rendu compte de l'influence phénoménale de Verratti sur cette équipe. J'ai hâte qu'il s'en aille dans un grand club, ce petit a une carrière énorme devant lui. Quand je repense à ceux qui voulaient que Cabaye prenne sa place.... Mdr.


Paris est quasi assuré d'affronter un cador avec match retour à l'exterieur. Qui dit cador dit grand entraineur, ce que Paris n'a pas, très clairement. Ils ont juste à espérer un coup de chatte au tirage, sinon adios. Et la deception qui va faire suite à tout ça, c'est tout bon également pour l'OM en championnat
dizzymusictv Niveau : CFA
Cette capacité qu'a Laurent Blanc de systématiquement sortir ses meilleurs joueurs au pire moment du match, c'est impressionnant quand même !
Cela dit, il n'a pas été à son meilleur niveau ce soir, j'attendais Chantome à la place de Lucas à 3-1.

Le bon côté, c'est que la presse sportive va se rendre à l'évidence à partir de Mars quand il fera des matchs de L1 pourris vu qu'il restera que ça comme enjeu. L'excuse de la coupe du monde ou de la réserve pour les matchs de C1 sera devenue caduque vu qu'il y aura plus de C1. Et personne ne viendra nous casser les pieds quand il va se faire virer.
Ian Curtis
T'as un mec comme Marquinhos qui fait des prestations de tarés mais on l'écarte pour le " meilleur défenseur du monde" et bien mes amis, c'est bien fait pour toi, Laurent!
On est à notre place et personnellement je suis extrêmement fier de mon équipe. Le barça a joué en contre au camp nou pendant pratiquement une mi temps, je n'avais jamais vu ça. Un peu de frustration quand même car les deux premiers buts sont à mon avis évitables. Notre charnière Luiz-Silva a été très mauvaise et Sirigu n'a jamais rassuré (il est vraiment pas bon sur ce match, un Cech, Buffon ou Neueur aurait au sorti la frappe de Neymar)

Sinon j'ai longtemps pesté sur le niveau technique de Gameiro que je trouvais trop limité pour le très haut niveau et bah Cavani c'est pas mieux. Je ne m'y attendais pas, c'est peut être un problème de confiance mais c'est une cata. Mais on est obligé de le faire jouer à cause de son prix et parce qu'après avoir vendangé 2 énormes occasions il t'en fout généralement une au fond (ce soir il en loupe deux énormes mais il ne marque pas)

Pour finir mention spéciale à Verratti, Lucas, Ibra et Matudi (qui doit au moins finir avec deux passes décisives si Lucas la met au fond)

Ah et l'entrée de Pastore était délicieuse comme toujours lors des grands matchs.
Xavlemancunien Niveau : CFA
Quelle prestation risible de paris encore une fois, franchement quand je vois Silva-luiz je suis très content de Rojo et smalling
Quand le Barca utilise MSN pour gagner, le PSG se met en mode MSN

Thiago silva etait absent
David Luiz, parti manger
le milieu était occupé

Pastore et Lavezzi ont wizzé Blanc pendant une heure mais il avait mis mute.
Ian Curtis
Sinon, Verratti est le meilleur milieu, le meilleur joueur de sa génération.
Y a juste pas à chier!
"pour conserver la tête du groupe et évitait un gros en huitièmes"

Sérieusement...?
Ian Curtis
Message posté par Xavlemancunien
Quelle prestation risible de paris encore une fois, franchement quand je vois Silva-luiz je suis très content de Rojo et smalling


Non mais tu vois, ils sont dans l'équipe type FIFA
La coupe du monde? Une compétition mineure.
Sans les bouffées de chaleur de LoLo et un peu de réussite, ça passait a l'aise.
Même si le trio cule est hard corr



Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
Victoire meritée du Barça.

Mais en tant que supporter parisien reveur et naif, j'en ai quand même pris un coup ce soir sur mes grandeurs d'Europe.

La comparaison entre le trio d'attaque du barça et le notre m'a ramené à la raison. Pas qu'on soit deguelasse sur le papier, non, mais il faut tout simplement 3 ou 4 occasions très franches a Cavani ou Lucas pour pouvoir marquer un seul petit but. C'est juste injouable au très au niveau. Ce soir, le barça a 3 occasions, pas plus. Vous me rappelez le score?

Mon ptit Lucas, je t'adore et je ne t'en veux pas pour ce soir, surtout que t'as été très bon. Mais ce loupé a deux mètres du but alors qu'il y avait 1-1, c'est NON, NON et NON.
Note : 19
Bon, on est d'accord, Monaco n'est pas un club français hein ? On sait jamais, ça pourrait servir pour le tirage...
Franchement c'est dommage pour la coefficient de l'UEFA. Mais Paris est capable de battre un cador et en a le niveau.

Put*** imaginer les gars:
Paris se fait éliminer par le Real Madrid ou un autre cador en huitième de final. Malgré son élimination Paris termine deuxième à la fin du championnat qui est devancé par l'OM. Imaginez les têtes de la bande Nasser, Sarko, Moustache et cie.

Là il y aura des problèmes les gars.
Note : 3
mais non les gars ils se réservent pour la L1
CoreeDuNord Niveau : Loisir
Judas, viens nous dire que le milieu du PSG est plus fluide sans Verratti s'il te plait, j'ai pas assez rigoler ce soir

Judas iscariot le 25/11 à 23:12 Note : - 3
C'est marrant ca fait un Bon moment que j'affirme que le milieu du psg est bien plus fluide sans Verratti et ses touches de balle souvent inutiles. Pastore ou cabaye peu importe tout va plus vite sans lui



Hahahahaha merci ça fait du bien
shamoidor Niveau : DHR
Arreter de comparer verrati a pogba. Merci il nont pas du tout le meme role.
Hahaha !! Paris a l'habitude de la 2ieme place ldc championnat !!! Psg Parti Sans Gagné !!
C'est marrant. Les memes qui encensaient Blanc aujourd'hui lui crachent dessus et le remettent en question. Mais les mecs vous croyiez un seul instant que ce PSG pouvait gagner au Camp Nou? Face aux Messi, Neymar ou Suarez? Arretez de rever. Pastore ou pas, Verratti ou pas, le Barca est tout simplement superieur.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 155