1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 36e journée

Paris caresse son titre, Marseille s'accroche

Le dénouement est proche et les lauréats sont quasiment connus. En l'emportant face à Guingamp quand Lyon coulait à Caen, le PSG a officieusement obtenu le titre de champion de France. L'OM garde des espoirs de Grande Europe, tandis qu'Évian, battu, a mis un pied en Ligue 2.

Modififié
8 26

Paris écrase le final

Le PSG aura longtemps repoussé l'échéance. Le PSG aura longtemps chatouillé le trône, se refusant presque à s'asseoir dessus à la faveur d'un résultat favorable. Mais une fois le PSG installé, la concurrence a pu remballer ses espoirs. Après avoir écrasé Lille, dominé Metz, claqué Nantes en moins de deux, les hommes de Laurent Blanc ont cette fois-ci écrasé Guingamp pour filer vers le titre. Une démonstration assortie de six buts et d'un triplé de Cavani confirme cette impression : Paris, lorsqu'il se décide à accélérer, est une machine inarrêtable, surtout en Ligue 1. Mieux, les Parisiens ont pu compter sur la déconvenue de Lyon à Caen. Mis sous pression par le résultat du leader en ouverture de la journée, les Gones ont tout simplement craqué face aux Normands (3-0). Certes, la rencontre aurait pu basculer dans un autre sens par moments, mais le manque de sérénité, surtout défensif, a définitivement fait pencher la balance pour le sacre. Car avec six points d'avance et une différence de buts favorable, le PSG, s'il n'est pas « officiellement » champion, peut d'ores et déjà sabrer le champagne. La bataille fut belle, le dénouement moins savoureux que prévu. Paris s'en contentera.

Vous avez raté Marseille/Monaco , et vous n'auriez pas dû

Un dimanche promis à madame ? Une soirée consacrée aux enfants ? Une envie irrépressible de regarder ce chef-d'œuvre qu'est Tais-toi ? En manquant l'affiche du dimanche soir pour l'un de ces prétextes fallacieux, vous êtes passés à côté d'un match fou. Dès les premières secondes, Moutinho lançait déjà les hostilités en marquant sur une frappe des vingt mètres. Un début catastrophique pour l'OM, apathique dans le jeu, et qui, juste avant la mi-temps, a été sauvé par son poteau sur un tir de Silva. Mais ce Marseille-là, s'il a sacrifié ses ambitions de beau jeu, n'en demeure pas moins une équipe de guerriers. Alors, Ayew, puis Alessandrini ont renversé un match que l'on croyait offert à l'ASM dans le dernier quart d'heure. Un scénario aussi inattendu que dantesque qui relance, tout du moins en apparence, la course à la troisième place. Et surtout, évite à cet OM imprévisible une lutte déshonorante pour la 5e place.

L'analyse définitive : La charrette attend Évian

Il s'agissait d'une finale, et Évian l'a perdue. Pourtant habituée aux matchs couperets, l'équipe de Pascal Dupraz a sacrifié sa plus grande chance de maintien dans son stade d'Annecy contre Reims. Concurrents directs pour le maintien, les Rémois se sont pourtant montrés fébriles, avec un Agassa à la main tremblante, offrant à l'ETG l'occasion de virer en tête au début de la seconde période. Mais à force de jouer avec le feu, le club savoyard ne pouvait que se brûler. Un but de raccroc de N'Gog, une réalisation assassine de Moukandjo dans les derniers instants, et Reims peut quasiment fêter sa présence en Ligue 1 l'an prochain (2-3). En effet, avec désormais 4 points d'avance, les Champenois disposent d'un bon matelas sur la bande à Dupraz. Et tant pis pour les mécréants.

La polémique du week-end : fallait-il couper le son de Canal+ dimanche soir ?

- Scène incroyable à l'antenne : alors que Florian Thauvin réussit dribble sur dribble, une foire d'empoignes éclate entre Laurent Paganelli et Christophe Dugarry. Le premier souligne du « mieux » chez le jeune Marseillais, tandis qu'en cabine, le consultant désapprouve. Enchevêtrement de voix, avis sans le sou, et Stéphane Guy est obligé de mettre fin au débat avec une gêne non dissimulée. La scène, elle, résume 90 minutes d'une vindicte assez étonnante de la part de l'ancien attaquant à la langue pendue. Virulent à l'encontre de cet OM en difficulté, Duga' enchaîne les critiques, sans changer de disque, parfois (souvent ?) à l'encontre de toute objectivité. Certes, il est du rôle de consultant de disserter, même à l'encontre de l'avis général, sur une rencontre. Mais la pollution, elle, a largement dépassé le cadre du commentaire aiguisé, s'imposant aux oreilles comme une diatribe proche de l'acharnement. Pour faire court, c'était long. Trop long.

Le top 5

Edinson Cavani (PSG) : Un triplé pour assurer sa place dans l'effectif l'année prochaine. Une bonne idée.

Nicolas Benezet (Caen) : Si Messi jouait en Normandie, il s'appellerait Nicolas. Un doublé étincelant.

Martin Braithwaite (TFC) : Toulouse respire, et le but de Martin en fin de match contre Lille n'y est pas pour rien. Il a fallu attendre, mais ça valait le coup. Breath and wait.

Marc Planus (Bordeaux) : Qui craque un fumi pour la dernière de Chaban-Delmas. Putain de hooligan !

Kévin Monnet-Paquet (Saint-Étienne) : Face à Nice (5-0), Kévin clôt le spectacle d'une lucarne dans un but vide. Le souci du détail sans doute.

Ils ont dit

« Quand tu prends un but comme le 2e, un but sur une touche, on n'est pas au marquage, ils font ce qu'ils veulent, c'est difficile de gagner des matchs quand tu fais des erreurs défensives comme ça. Je ne supporte pas qu'on dorme, qu'on ne soit pas au marquage... » Der Zakarian et la narcolepsie nantaise contre Bordeaux.

« Qui sait si Reims ne peut pas mordre la poussière la semaine prochaine contre Rennes. Je sais aussi que notre équipe doit battre Saint-Étienne pour la première fois de notre histoire en Ligue 1. » Pascal Dupraz ne tombe pas, même au bord du précipice

« On vient de se réunir dans le vestiaire, on est très fiers. Loulou était à moitié content ces derniers temps. On lui dédie donc cette laborieuse victoire, à 11 contre 10, contre la lanterne rouge. » Courbis offre donc un match tout nul contre Lens (0-1) à son président. Sacré cadeau.

« Ce qui était important aujourd'hui, c'était de reproduire les mêmes efforts, avoir la même rigueur, la même discipline. C'est ça, le foot de haut niveau. Ce sont les ingrédients du foot professionnel qu'il faut mettre si on veut sortir du terrain avec un minimum d'orgueil et de fierté. Là, j'ai un sentiment de honte. » Florent Malouda, au bout du bout après la défaite de Metz contre Lorient (0-4).

« Ce soir, je l'ai joué à l'intox. Clément, c'est mon ami, mais dans un match, il faut prendre l'ascendant. J'étais vexé. Il a essayé de me la piquer, j'ai trouvé ça trop facile. Des fois, je suis un peu gueule de con, il faut le dire. » Rémy Vercoutre, expliquant son coup de sang contre Grenier.

Et il a répondu

« Je ne comprends toujours pas... Il y a des choses à faire et à ne pas faire. Il ne faut pas qu'il fasse gardien alors... » Grenier, qui préférait sans doute Vercoutre sur le banc.

La stat inutile

35% : soit la possession de balle bastiaise lors de la victoire contre Rennes (0-1). Prends ça le Barça !

⇒ Résultats et classement de L1

Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

 //  11:09  //  Supporter de Lyon
Note : 3
Y aurait mieux fallu mettre KMP dans le top pour avoir (re)trouvé le chemin des filets que pour sa frappe toute pétée devant la cage vide qui a failli finir sur la barre
Mais qu'on le fasse taire à jamais Dugua...
Jeu direct Niveau : CFA
Expliquez- moi pourquoi Marseille serait exonérée de la lutte pour la 5ème place??
Jusqu'à preuve du contraire, ils sont à égalité de points avec Sainté, et n'ont pas un calendrier plus facile...donc ils peuvent finir 5ème!
J'ajouterais que c'est un souhait, en plus d'un fait.
Poney_nain Niveau : DHR
Pour Laurent Paganelli, dit "Paga le relou'" et Christophe Dugarry, allias la chèvre, y'a pas une mission habitée vers Mars dans les cartons à la NASA ?? Genre, 5 ans aller, 5 ans retour ?? Sinon, Verratti, c'est pas au trophée UNFP qu'il doit être nominé, mais au ballon d'or
Message posté par Mobutu
Mais qu'on le fasse taire à jamais Dugua...


seules les grandes douleurs sont muettes :)
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Message posté par Poney_nain
Pour Laurent Paganelli, dit "Paga le relou'" et Christophe Dugarry, allias la chèvre, y'a pas une mission habitée vers Mars dans les cartons à la NASA ?? Genre, 5 ans aller, 5 ans retour ?? Sinon, Verratti, c'est pas au trophée UNFP qu'il doit être nominé, mais au ballon d'or


C'est pas avant 2030 pour la mission sur Mars de la NASA. Pour moi, c'est trop long. On pourrait les balancer dans un volcan par exemple.

Bref, Dugarry est tellement aigris qu'il fait passer ma grand-mère pour un panda roux trop mignon qui danse dans un champ de coquelicots.
Note : 10
franchement entre OM-Monaco et Quentin de Montargis, y'avait pas photo hier soir.
Go_Scousers Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par TsouinTsouin


C'est pas avant 2030 pour la mission sur Mars de la NASA. Pour moi, c'est trop long. On pourrait les balancer dans un volcan par exemple.

Bref, Dugarry est tellement aigris qu'il fait passer ma grand-mère pour un panda roux trop mignon qui danse dans un champ de coquelicots.


j'ai mis +1 juste pour le panda-roux !
Milan_forza18 Niveau : CFA
Juste dugarry ferme ta gueule stp je peux plus avec lui!
Message posté par TsouinTsouin


C'est pas avant 2030 pour la mission sur Mars de la NASA. Pour moi, c'est trop long. On pourrait les balancer dans un volcan par exemple.

Bref, Dugarry est tellement aigris qu'il fait passer ma grand-mère pour un panda roux trop mignon qui danse dans un champ de coquelicots.


Ou les envoyer à Fukushima ou Tchernobyl, parait qu'il y a encore du boulot là bas, comme ça on fait coup double : on s'en débarrasse et ils sont un minimum utiles (enfin au moins on aura essayé).
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Note : 7
Et Dupraz qui trouve le moyen de s'embrouiller avec le président de Reims. Plus que 2 matchs à le supporter si tout se passe bien
luxe, calme et volupté Niveau : National
 //  12:51  //  Amoureux de la VPS
Note : 5
Message posté par Jeu direct
Expliquez- moi pourquoi Marseille serait exonérée de la lutte pour la 5ème place??
Jusqu'à preuve du contraire, ils sont à égalité de points avec Sainté, et n'ont pas un calendrier plus facile...donc ils peuvent finir 5ème!
J'ajouterais que c'est un souhait, en plus d'un fait.


Parce qu'ils luttent désormais pour la 3e place. Et non pour obtenir la 5e place. Certes, ils peuvent finir 5e, mais ils ne se battent pas pour l'obtenir...
Quel week-end de foot! Des buts à la pelle ( et pas dégueu), des surprises, des scores fleuves, des scénarios de dingues... Honnêtement j'avais pas vu ça depuis la Coupe du Monde.

En fait la Ligue 1 c'est vraiment l'élève qui en branle pas une pendant toute l'année et qui se réveille juste à temps pour passer dans la classe d'au dessus (un peu comme Cavani quoi).
anteouane Niveau : DHR
Enfin! Tout le monde est content. L'évian-thonon-gaillard va descendre. Ce club qui représente 3 sous-prefectures et qui joue dans une 4ème ville faite de montagnards et de bobos parisiens en manque d'air pur. Et on sait tous les savoyards sont plus motivés à aller freestyler dans la poudreuse que de se cailler les miches dans un stade pour supporter une équipe qui porte un maillot rose. Puisqu'on vous dit qu'ils n'avaient rien foutre là, qu'ils ne méritaient pas la Ligue 1, qu'ils se sauvaient juste parce que Pascal Dupraz faisait peur aux petits enfants d'en face. Bon débarras!

(ironie, retranscriptions de choses entendues ici et là)
Gourvennec_Joce Niveau : Loisir
un tiercé PSG/OL/OM serait conforme au déroulement de la saison. Monaco a fait un super parcours en LDC mais le jeu proposé par Jardim n'est pas des plus enthousiasmants et la remarque vaut aussi pour Galtier et Sainté (malgré le 5-0)
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Note : 14
Message posté par anteouane
Enfin! Tout le monde est content. L'évian-thonon-gaillard va descendre. Ce club qui représente 3 sous-prefectures et qui joue dans une 4ème ville faite de montagnards et de bobos parisiens en manque d'air pur. Et on sait tous les savoyards sont plus motivés à aller freestyler dans la poudreuse que de se cailler les miches dans un stade pour supporter une équipe qui porte un maillot rose. Puisqu'on vous dit qu'ils n'avaient rien foutre là, qu'ils ne méritaient pas la Ligue 1, qu'ils se sauvaient juste parce que Pascal Dupraz faisait peur aux petits enfants d'en face. Bon débarras!

(ironie, retranscriptions de choses entendues ici et là)


En Savoie, votre humour a l'air aussi génial que votre football.
 //  13:22  //  Supporter de Lyon
Note : 9
Message posté par anteouane
Enfin! Tout le monde est content. L'évian-thonon-gaillard va descendre. Ce club qui représente 3 sous-prefectures et qui joue dans une 4ème ville faite de montagnards et de bobos parisiens en manque d'air pur. Et on sait tous les savoyards sont plus motivés à aller freestyler dans la poudreuse que de se cailler les miches dans un stade pour supporter une équipe qui porte un maillot rose. Puisqu'on vous dit qu'ils n'avaient rien foutre là, qu'ils ne méritaient pas la Ligue 1, qu'ils se sauvaient juste parce que Pascal Dupraz faisait peur aux petits enfants d'en face. Bon débarras!

(ironie, retranscriptions de choses entendues ici et là)


C'est pas totalement faux en Isère Pascal Dupraz a remplacé le croque mitaine dans les histoires d'horreur
Message posté par luxe, calme et volupté


Parce qu'ils luttent désormais pour la 3e place. Et non pour obtenir la 5e place. Certes, ils peuvent finir 5e, mais ils ne se battent pas pour l'obtenir...


Si si, je crois qu'ils luttent pour la 5e place. Le faux-pas d'hier n'est qu'un contretemps, dès le prochain match ils vont se reconcentrer sur leur objectif

;) ;)
J'ai sérieusement été le premier à envoyer des brins sur Thauvin cette saison, il m'a insupporté au point d'envoyer valser les premiers trucs à porter de main. Mais pas hier, il faut avoir un paquet de merde devant les globuleux et une mauvaise fois aussi invraisemblable qu'une nonne dans une partouse.
Il faut être aigri, jaloux, con, je ne sais pas ce qu'il faut mais ça dépasse l'entendement. Oui, Thauvin fait une saison de merde. Non, il ne fait pas souvent les bons choix. Mais hier, c'est son dynamisme après sa rentrée qui a tiré l'équipe vers le haut, à pousser encore plus. Cela couplé bien sûr avec le non-coaching de Bielsa, qui n'est pas vraiment du coaching. Alors que pour une fois que Bielsa porte ses couilles et qu'on prend pas un tarif contre attaque et qu'on gagne à la place.

Bref, Dugarry et Stéphane Guy avaient quand même de la merdasse en barres dans les yeux et dans la bouche hier soir. Monaco n'a pas dominé outrageusement le match et donc Marseille n'a pas réalisé le braquage vendu par Canal+ dans sa cabale anti Bielsa hier soir
Pour ceux qui comme moi n'ont pas vu le match, mais qui ont la flemme de chercher le lien de Paga vs Duga

https://www.youtube.com/watch?v=SFOFurmvFqc
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
8 26