1. //
  2. // 26ème journée
  3. // PSG/OM (2-0)

Paris bat l'OM et dit « grazie Sirigu »

Bousculés par un bon OM, les joueurs du Paris Saint-Germain s'imposent (2-0) grâce à un but précoce et à une prestation exceptionnelle de Salvatore Sirigu. Véritable mur, le portier italien a largement compensé le manque d'inspiration des siens, notamment en seconde période.

Modififié
451 87
« On sort les grosses vagues comme à Hawaï » . A trois petites heures de leur sage Méditerranée, les Marseillais ont, sous une neige presque accueillante, pu constater la violence que peuvent causer les déferlantes parisiennes. Pan! L'arbitre siffle à peine le coup d'envoi quand un drôle de bruit résonne dans le Parc des Princes. Une bombe agricole ? Non, juste un énorme pétard. On n'a pas encore passé la minute de jeu que Lavezzi, parfaitement trouvé en profondeur par Zlatan, envoie une mine s'écraser sur le poteau de Mandanda. Prévenus, les samouraïs marseillais ferment les yeux et jouent haut et même plutôt bien. Au fond, la vérité de ce match est triste à accepter pour les Phocéens, car quasi-inéluctable. Les joueurs d'Elie Baup ont passé 90 minutes à construire de beaux châteaux de sable avec leurs moyens, puis à voir leurs édifices détruits par les vagues parisiennes et par un immense Salvatore Sirigu. Trop violents, trop soudains, les assauts des hommes d'Ancelotti sont venus à bout de Marseillais appliqués mais dégoûtés par un gardien, et qui quittent le Parc des Princes la tête haute. Le trou est fait. Une nouvelle fois.

Mandanda, goal volant

On se rappelle tous de cette pub où ce type qui a un peu la tête dans le cul met sa machine à laver en route et grimpe dessus histoire de se réveiller. Le début de match est à peu près aussi violent pour les Marseillais. Véritable pile électrique ce soir, Ezequiel Lavezzi dynamite tout ce qui bouge et fait passer un très mauvais moment à Nicolas Nkoulou et Lucas Mendes. A vrai dire, c'est plutôt une bonne nouvelle pour les Parisiens puisqu'au même moment, Zlatan Ibrahimovic commence sa partie de cache-cache avec André-Pierre Gignac. Auteur de deux mauvais tacles coup sur coup, sur Lavezzi et sur Zlatan, André Ayew esquive les cartons avec l'agilité d'un slalomeur tandis que Steve Mandanda décide que 21h10 est une heure idéale pour sortir promener son chien. Manque de bol, 21h10, c'est aussi l'heure pour Lucas de dégainer sa première accélération. Servi par Matuidi dans l'intervalle, le Brésilien lève la tête et envoie une frappe moisie qui fait flipper entre Barton et Nkoulou, avant de prendre Mandanda à contre-pied. A 7 mètres de son but sans trop savoir pourquoi, si ce n'est pour une bonne imitation de Michael Landreau, le portier phocéen est responsable du premier uppercut reçu par les siens. Entre deux rushs de Ezequiel « R1 » Lavezzi, les Marseillais sortent la tête de l'eau. Sur leur côté droit, Fanni et Kadir combinent bien tandis que Valbuena et Ayew se battent comme des diables. A la demi-heure de jeu, l'ancien Valenciennois efface Maxwell et envoie une mine que Sirigu détourne en corner. Quelques minutes plus tard, Valbuena sollicite un joli une-deux avec Barton et envoie un bon centre, mais l'arbitre assistant signale un hors-jeu imaginaire. La première période s'achève sur un ultime frisson. Zlatan sort de sa tanière suite à une belle ouverture de Pastore et remise de la tête pour Lavezzi. Lancé comme un TGV sans grève des cheminots, l'Argentin tente de frapper mais se perd dans ses appuis. Les Marseillais soufflent.

Beckham? Non. Sirigu, oui!

Déçus du scénario des quarante-cinq premières minutes mais pas résignés, les Phocéens entrent bien dans la seconde période. Mathieu Valbuena, auteur d'un match dont se souviendra le bon Verratti dans l'entrejeu, frappe du gauche, mais sa tentative passe à côté du but de Sirigu. Dans la foulée, Lavezzi, dont la caisse a été impressionnante ce soir, rate sa millième occasion d'adresser une passe décisive à Zlatan ou Lucas ce soir. Toujours tranchant mais rarement auteur du bon choix dans la dernière passe, l'Argentin est l'une des raisons pour lesquelles les Parisiens ne font pas le break. A 1-0, les hommes de Carlo Ancelotti se font peur. Mais à chaque problème ses solutions. Quand ils n'arrivent pas à faire péter le verrou adverse plus d'une fois, les coéquipiers de Blaise Matuidi peuvent compter sur une sacrée muraille en la personne de Salvatore Sirigu. Impeccable sur une frappe de Gignac, bien servi par Valbuena - même si l'arbitre n'a pas cru bon de signaler corner - le portier italien a passé sa soirée à dégoûter les Marseillais. Une nouvelle fois sollicité sur un long ballon de Nkoulou, le numéro 9 de l'OM claque une reprise de volée acrobatique qui oblige le Sarde à dégainer une nouvelle claquette. C'est encore l'ancien gardien de Palerme qui prive André Ayew, de la tête, de l'égalisation. Finalement, le seul frisson parisien de la seconde période est celui qu'ils attendaient tous, eux, ce qui n'ont pas supporté Jean-Eudes Maurice et Apoula Edel. Entré à la place de Pastore, David Beckham a joué. Il a même fait des passes et il va très certainement prendre une douche. Mais ça, on s'en fout. Et les Marseillais s'en foutent. Car en dépit des vagues parisiennes, les Phocéens ont surfé avec brio. Pas à son avantage en première période, Nkoulou a rarement été pris à défaut lors d'une seconde période dominée par les siens et conclue par une frappe soudaine de Valbuena, qui vient taquiner la lucarne. Le match se termine sous les sifflets du Parc pour un Zlatan fantomatique avant que le Parc ne crie son nom dans les arrêts de jeu, sur un but du genou. Sinon Jérémy Ménez est entré en jeu tandis que l'OM a lancé Sougou dans le grand bain. Elle est peut-être là, la différence entre les deux équipes. En tout cas, c'est là qu'elle est plus criante que sur le terrain ce soir.

Swann Borsellino
Modifié

Note : -19
C'est officiel, Beckham est une épave
Le_General Niveau : DHR
Note : 5
Le public parisien qui frôle le malaise cardiaque à chaque passe de Beckham c'était énorme, sans parler de l'attitude envers Zlatan... Là où le vent souffle...
Note : -2
Lavezzi avait le feu au cul!
LeChapelierFou Niveau : DHR
Note : 6
C'est super pour Menez cette passe décisive ! Il est bien rentré, et Beck qui lui fait une petite passe lobée bien sympa !
Dendecuba Niveau : CFA
Note : 2
Les joueurs parisiens devraient appeler leurs femmes toute suite, elles ne sont probablement pas seules! Par contre celle de Mandanda est en train de dormir hahaha
Stephanek 94 mukongo
Note : 7
Message posté par aleksix
C'est officiel, Beckham est une épave


Bonsoir tu es le Paname City "phocéen", t'as moins de talent en qualité de trollage, une sorte de contrefaçon de Clignancourt !
Note : -2
Message posté par aleksix


non, je veux bien croire que le bonhomme n'ait pas joué depuis 3 mois, mais il aurait quand même pu essayer de courir un minimum quoi...


Ouais mais quand meme il est plus tout jeune. C'est le joueur le plus vieux de la ligue. Un peu de respect, on ne parle pas d'un vulgaire barton ici.
Note : 7
La Beck Cam, c'était pour David ou Victoria ?
Note : -2
Beckham est quand même à l'origine du second but, ce serait bien de le souligner
Note : 4
Moi au delà de la victoire, j'aimerais qu'on parle d'une chose : Ibra marque, mais son implication et son rendement depuis le début de l'année, on dit rien ? Vraiment si y avait pas eu ce but, je pense qu'on se serait tous posé la question.

Sinon c'est Sirigu l'homme du match, et Lucas tellement impressionnant, c'est affolant.
Swann Borsellino Niveau : DHR
Message posté par ShogunTonight
Bah alors Borsallino, tu rages bouffon*?


Non, d'ailleurs je crois que le compte-rendu est assez objectif, comme il se doit de l'être.
En revanche, ta réaction est belle est bien celle d'un bouffon*
Note : 4
Les passes de Pastore... <3
globalement le match était un peu clairette
Note : 3
pourquoi on peut mettre des +1/-1 aux réacs des mecs de So Foot ? ^^
FontChierlesSalesMomes Niveau : District
Message posté par Stephanek 94 mukongo
Franchement on a un public de *** et c'est quoi ce dj minable ! On s'croirait en NBA là !

J'me suis ennuyé dans ce match merci Pastore et Verratti pour ces gestes de classe !

Sur l'enflammade des commentateurs sur le match de Lavezzi j'suis plus nuancé de la combativité mais que de déchets c'est pas un de ses meilleurs maths !


Il fallait bien se démarquer par rapport à la venue de D Guetta aka " la quiche" à Marseille.N 'étant pas un inconditionnel du PSG(ni de marseille d'ailleur),je compatis pour ta frustration.
Note : 7
Par contre vu comment j'ai insulté le réalisateur de Canal tout le match il est maudit sur au moins 5 générations
ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
Note : -1
Sirigu sans la gastro, c’est mieux qu’à Sochaux. À méditer...
Note : 4
Sinon,faut avouer que l'ambiance était merdique et que c'est souvent le cas depuis le départ des ultras.Le plus chiant étant ces put*ains de sifflets de m*rde à chaque action ratée.
Note : 2
Je suis heureux pour les trois points mais franchement, on a fait un match honteux. Quand tu regardes les deux compos, les putains* de passeurs qu'on a, et que tu regardes les parisiens perdre la balle dans leur moitié de terrain deux fois sur trois, qu'on essaye même pas de faire le jeu, c'est vraiment médiocre. Mention spéciale pour Jallet, complètement dépassé en défense et incapable de faire un centre correct, c'est grave à ce niveau-là. Merci à Lavezzi, Lucas et Matuidi de tenir la baraque et de donner un peu de grinta parce que là...
moucletche Niveau : DHR
Note : 6
je me suis bien marré sur le dernier but : Fantôme part pour congratuler Zlatan mais se ravise en voyant Beck lui sauter dans les bras... on sent qu'il ne devait pas être sur la photo...
Note : 1
Paradoxal cet OM, pour une fois qu'ils font un bon match ils se font sanctionner 2 à 0. L'erreur sur le premier but et les imprécisions devant ont coûté cher. Un très bon match de Valbuena, il a peut-être une dégaine de faux bandit, il a quand même un niveau de jeu plus qu'intéressant.
Le PSG s'est pas foulé ce soir, tout dans le contre. En même temps avec Lavezzi et Lucas ils ont les moyens. Je suis déçu qu'ils aient pas voulu prendre plus le jeu à leur compte.
LibidoPostToxico Niveau : National
Note : 7
Pour une équipe a 300 millions, se consoler des tout droit de Lavezzi et des 50 minutes de Lucas, c'est moyen.
Je m'attendais a un peu de maitrise.
Lacher autant de blé en joueur pour chatter 2 buts ... Brest le fait avec moins de moyens
Ezequiel "R1" Lavezzi, trop fort!!!! sinon heureusement qu'il est la avec lucas pour amener de la vitesse et de la percussion devant. mais il doit régler la mire devant les buts maintenant
Note : 5
Ma foi, cette équipe de Paris est belle que sur le papier...
Aujourd'hui je serai dégoûté d'être sup' parisien quand on voit tte cette mascarade autour de beckham et quand on voit ces joueurs qui s'en foutent de cette équipe.
Lavezzi devrai participer au JO pour courir des 100m ds le vide, il aura peut-être une médaille.
Et Ibra il en a rien à foutre de cette équipe, c'est incroyable.
L'Om a fait son match moyen,pas trop chanceux, et si en plus N'koulou + mandanda passe au travers, alors c'est sûr q'il y a plus rien à faire, à part peut-être siffler un hors jeu imaginaire sur notre action la + dangereuse (90% de chance de but)...

Putain dire que les sup' parisien pleurer quand des équipes de bas de classement jouer à 10 derrière contre eux... mais vs faite quoi vous? A part regarder la balle et envoyer une chandelle à Lavezzi?
Ya pas de quoi être fier de cette victoire...vraiment pas...

Par contre, ya plus de PSG-OM comme avant, bordel aucune faute, aucun tacle assassin, 22 pucelles qui courent après la balle....bravo
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
Note : -2
On fait sans doute l'un de nos meilleurs match de la saison, c'est qui est cruel quand on voit le résultat

après voilà, l'autre pipe de Mandanda a décidé de continuer sur sa lancée pendant qye Sirigu était intraitable
un grand gardien, ca fait la différence

Je suis exaspéré par la qualité des centres : aucun n'est bien tiré. A ce niveau là, c'est juste du foutage de gueule

quand à Paris, ils n'ont pas (eu à) forcé, même sans être flamboyants, ils en mettent 2 : le parc est content, Beckham peu faire un bisou Ibra, et les golbuts agiter leur drapeau foire fouille après avoir sifflé leur équipe.

Ce sera une autre histoire en LDC mais comme Paris a l'air de choisir ses matchs, on ne peut pas vraiment deviner ce qu'il va en être.

Je suis quand même satisfait de notre prestation mine de rien : on nous annonçait une branlée, on a eu un match moyen.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr
Article suivant
Brest enfonce Bordeaux
451 87